Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

France: une panne de réseau mobile chasse l’autre

Réseaux mobiles: deux grosses pannes en France en quelques jours.

Réseaux mobiles: deux grosses pannes en France en quelques jours.

J’ai moi-même été victime il y a quelques jours de la panne générale du réseau mobile de SFR en France. Alors en roaming, sur le moment, je n’y ai pas pris garde tant la qualité des réseaux mobiles est aléatoire dans certaines régions de l’Hexagone.

Selon différentes coupures de presse, Orange a aussi été victime mardi matin de différents problèmes dans de grandes régions du pays, voire sur l’ensemble du territoire. Simple coïncidence ou baisse de qualité globale résultant de la chute des prix?

Un secteur sou pression

Difficile de répondre à cette question. Reste que le secteur des télécoms français, mis sous pression par un Free, notamment, essaie de faire des économies de tous les côtés, quand il n’essaie pas de fusionner pas ou qu’il licencie. Dans quelle mesure la qualité des réseaux ne va-t-elle pas en pâtir sur le long terme? Certaines fusions de réseaux ne seront-elles pas simplement l’occasion de faire des économies plutôt que d’étendre la couverture?

D’ailleurs, dans des régions périphériques comme la Corse, pourtant touristiques, je n’ai pas été ébloui par les réseaux proposés, y compris sur des lieux touristiques. Je précise par ailleurs que j’ai entre aperçu une seule fois de la 4G et que je n’ai pas réussi à me connecter à cette technologie. Pas brillant en matière d’investissement. Cette carte de déploiement de la 4G n’est d’ailleurs pas brillante par rapport à ce que font nos opérateurs suisses. La guerre des prix n’est pas toujours profitable pour le consommateur…

Xavier Studer

11 commentaires pour “France: une panne de réseau mobile chasse l’autre

  1. Shirius
    06/08/2014 à 7:21

    La qualité du réseau Orange France est apparemment du même niveau que celui proposé par Orange Suisse c’est à dire digne du tiers monde… Un exemple, à Sierre ce week-end, dans un appartement centre-ville, 4G avec le réseau Swisscom et avec Orange, rien…

    • Luc
      08/08/2014 à 9:23

      Non, pour voyager beaucoup, je me permets d’affirmer que le réseau d’Orange France est de loin le meilleur en termes de couverture, et le moins engorgé dans les villes. SFR est très loin derrière selon mon expérience.

  2. Bertrand
    06/08/2014 à 7:49

    D’habitude M. Studer, vous aimez bien critiquer le puissant Swisscom. Néanmoins il faut des sous pour investir. D’un côté nous sommes content qu’ils investissent en masse.

    La réalité en France n’est pas comme la pub. Sur le réseau fixe c’est déjà le cas depuis longtemps.

  3. El brako
    06/08/2014 à 8:27

    Je suis actuellement en vacances dans le bordelais dans la famille de ma femme. Pub partout pour la 4G de Orange, SFR et les autres. Mais impossible d’envoyer un SMS, si si, un SMS… depuis la maison alors qu’on est dans un village touristique avec 4-5 campings et tout et tout. Navrant.

  4. 06/08/2014 à 9:28

    Comme quoi le bon marché est toujours trop chère…

    • Eric
      07/08/2014 à 10:47

      Exact. Ce qui compte avant tout, c’est d’avoir un bon rapport qualité prix pour les prestations des opérateurs. Avec Swisscom, je suis pleinement satisfait.

  5. 07/08/2014 à 11:51

    Un peu débile votre comparaison vous avez une idée de la différence de cout d’investissement pour mettre des antennes dans un pays comme la France ? Le pays est 16 fois plus étendu que la Suisse…
    L’été, vous allez passer vos vacances dans des coins où il n’ya personne 99% du reste de l’année. Donc il ne faut pas s’attendre à avoir de la 4G ni même de la 3G non…
    Enfin cette norme n’est apparue qu’il y a un an, un an et demi en France, raison supplémentaire pour ne pas en trouver partout. Je veux bien qu’il y ait des pannes de réseau (et encore, plus qu’avant? ça reste à prouver il y en a toujours eu) mais de là à dire que c’est lié au low cost, là encore ça reste à prouver.
    Actuellement la 4G c’est dans les grandes villes, c’est tout, et ça n’a rien à voir avec le low cost puisque tous les opérateurs (à part Free) ont lourdement investi dedans depuis des années, bien avant que Free se mette au mobile.

    • 07/08/2014 à 6:41

      Le débile a eu l’occasion de tester des réseaux 3G et 4G en France, en Espagne, en Grèce, en Turquie, au Portugal, aux Açores ou encore à Madère dans des conditions comparables en obtenant des résultats bien supérieurs. Dans des zones moins peuplées ou moins touristiques. Ce que j’ai constaté n’était simplement pas très bon, y compris dans les « grandes » villes où la 4G était présente.

      • Eric
        07/08/2014 à 10:53

        J’ai fait le même constat que Monsieur Studer, lors de mes nombreux déplacements en France et à travers le monde.

      • Nathalie Raemy
        08/08/2014 à 10:21

        Une petite vidéo trouvée par hasard sur YouTube… Oui, même le cœur de paris est affecté.
        https://www.youtube.com/watch?v=lIgrUUMn0Uw

        …Mais en Suisse, c’est pas toujours la joie non-plus, un autre poste de l’excellent blog de Xavier… :
        http://www.xavierstuder.com/2014/07/20/test-4glte-swisscom-sunrise-orange-gril/

        Bon en fait tant que le réseau 4G n’est pas plus étendu afin de suffire à la demande, les opérateurs promettent bien souvent des débits qu’ils ne peuvent pas fournir actuellement, et « aux heures de pointes », c’est le cas même si on se trouve à côté d’une antenne émettant potentiellement 100 Mbps ou plus 😉 C’est un problème commun (devenu presque banal) aux USA. Atteindre max 30 Mbps dans les grandes villes est admis comme « normal », vu le nombre croissant d’utilisateurs.

        Bon, au moins le prix exorbitant des abonnements XXXXXL n’est peut-être pas qu’un vol pur et simple, car il sert probablement à financer l’installation d’antennes supplémentaires (…et de serveurs), laquelle est du reste urgente si les opérateurs veulent continuer à pouvoir justifier ces prix.
        Mais en partant de ce principe c’est donc les utilisateurs « pionniers » qui paient la facture.

        J’espère qu’on viendra pas nous dire un jour – lorsque que le réseau sera suffisamment dense pour couvrir la demande – que toutes ces ondes c’est nocif. LOL

    • Luc
      08/08/2014 à 9:28

      L’Autriche est un bon labo de la France: habitat très concentré, avec de très vastes zones peu habitées. Et pourtant, le réseau y est exemplaire. La France pourrait faire aussi bien, il suffirait que les opérateurs le veuillent… même les zones couvertes en collaboration (France connect) sont peu performantes: souvent pas de data (même pas Edge), couverture très lacunaire… et je parle de villages de 500 habitants dans le Drome, pas de vallons des Pyrénées !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :