Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Orange publie des résultats sans panache

Orange ne brille pas au 3e trimestre.

Orange ne brille pas au 3e trimestre.

Visiblement toujours perturbé par la migration de son système informatique, Orange a publié vendredi des résultats sans panache, pour ne pas dire plus. Le troisième opérateur helvétique ne gagne pas de clients, recule en terme de chiffre d’affaires et voit son bénéfice par abonné chuter de quelque 6,9%.

La seule réelle «bonne nouvelle» réside dans la progression du nombre d’abonnements. Dans son communiqué de presse, l’entreprise de Renens indique qu’«en comparaison avec la même période l’année dernière, elle enregistre 29’000 nouveaux clients avec abonnement, soit une augmentation de 2.6%.»

Malgré ces résultats en demi-teinte, le management d’Orange ne se laisse pas démonter et ne manque pas d’optimisme comme on le constate à la lecture de cette prise de position…. «Les résultats des neuf premiers mois de 2014 montrent bien la concurrence grandissante sur le marché suisse de la téléphonie mobile», précise le CEO d’Orange Johan Andsjö à propos de ces résultats. Un peu facile!

La bonne voie?

«Nous sommes toujours sur la voie, ce qui est corroboré par les 29’000 nouveaux clients dans le segment abonnement en comparaison avec l’année précédente, par la croissance continue de la vente de paquets de données de valeur moyenne et supérieure pour l’utilisation de l’Internet mobile ainsi que par l’expansion continue et rapide de notre réseau 4 G», poursuit-il. Rien de spécial par rapport aux autres…

«Suite à nos initiatives avec les options de roaming lancées au printemps dernier, les premiers résultats concernant les nouvelles offres sont prometteurs. Le nouvel abonnement Orange Me sorti à la mi-septembre, nos offres iPhone6, l’ABO proposé par la Poste et nos campagnes promotionnelles Orange Young, toutes ces nouveautés insufflent du mouvement dans le marché» , estime encore Johan Andsjö. Certes, mais ses concurrents ne sont pas non plus restés les bras croisés. Bref!

XS

5 commentaires pour “Orange publie des résultats sans panache

  1. rolgui
    30/11/2014 à 9:58

    Le marché suisse est saturé. Et les clients du prépaid se rendent compte qu’ils utilisent de plus en plus les data et qu’il est plus aisé et plus économique d’avoir un abonnement que de contrôler leur compteur de Mo.

  2. 30/11/2014 à 10:41

    J’ai de gros doutes sur l’intégrité des données d’Orange. Le problèmes informatiques d’Orange renforcent cette thèse. Le trimestre précédent, Orange a annoncé avoir gagné 33’00 nouveaux clients, davantage que Swisscom, ce qui est historique. Ce trimestre, Orange annonce une baisse de 39’000 clients. Ces chiffres sont à comparer au trimestre précédent. Autre coïncidence étrange, Orange a exactement le même nombre de clients que l’année dernière (pointage septembre 2013 et pointage septembre 2014). Par contre, la répartition a changé, car Orange annonce + 29’000 abonnements et par conséquent – 29’000 prepay. Le plus bizarre est qu’on ne constate pas ces écarts chez Sunrise et Swisscom. En effet, celui qui résilie chez Orange se retrouvera forcément chez un autre opérateur. Donc, je prends ces chiffres avec des pincettes…

    • 30/11/2014 à 11:05

      Vous avez raison. Une source m’a rendu attentif il y a quelques semaines à ces problèmes informatiques, officialisés d’ailleurs dans le communiqué de presse et dans un article précédent en lien…

  3. Jibé
    30/11/2014 à 4:33

    J’ai quitté swisscom pour orange et pour l’instant j’en suis très heureux. 169.-/mois pour du débit max ? Faut pas se foutre de la gueule du monde

  4. Torvi
    01/12/2014 à 8:25

    Cela fait 6 mois que je suis chez Orange et je n’ai jamais réussi à avoir une facture juste ! Entre la facturation des appels entre les numéros favoris (alors que c’est censé être gratuit), les options non demandées, annulées 20 fois par email, téléphone et via le site et les erreurs de calcul de corrections (dans mon sens pour une fois…), je me dis que le service est vraiment plus que mauvais !

    Si ce n’était pas ces 600 CHF de frais d’annulation, je serais déjà retourné chez M-Budget mobile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :