Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Téléphonie mobile: les Suisses critiques, mais fidèles…

La fidélité par opérateur, selon des données de bonus.ch.

La fidélité par opérateur, selon des données de bonus.ch.

Les chiffres de la dernière étude du site de comparaison bonus.ch sont révélateurs de l’état d’esprit du consommateur helvétique. Critique, les sondés estiment dans environ trois quarts des cas que les tarifs de téléphonie mobile ne se justifient pas sous nos latitudes.

Cette étude révèle parallèlement, comme l’année passée, que ces mêmes sondés sont de fidèles clients alors que les tarifs proposés par les opérateurs sont aujourd’hui très différents. Encore un exemple d’un comportement inexplicable du consommateur suisse…

Très fidèles

Concrètement, plus de deux personnes sur trois sont abonnées auprès du même opérateur depuis plus de cinq ans, une progression de 5% par rapport à l’année dernière. La hausse est par ailleurs encore plus prononcée chez les clients des services prépayés (+11.6%), est-il indiqué dans le communiqué de presse diffusé mardi.

Le site bonus.ch estime que «les éventuelles craintes du changement et la perception du confort de l’offre combinée peuvent inciter les consommateurs à rester chez le même opérateur, omettant ainsi d’optimiser leur abonnement en lien avec leurs besoins.»

Internet mobile perfectible

Le comparateur en ligne constate également que de plus en plus de consommateurs possèdent un smartphone de dernière génération. La consommation des données internet croît donc logiquement considérablement. Environ 30% des participants à l’étude sont réellement satisfaits de ce service. Le taux des insatisfaits n’est que de 5%.

En ce qui concerne l’utilisation de la téléphonie mobile à l’étranger, bonus.ch constate que trois quarts des consommateurs n’utilisent leur mobile en itinérance que pour moins de 10% de leur consommation totale, voire ne l’utilisent jamais. Les tarifs du roaming, qui restent parfois élevés, sont évidemment à l’origine de ce comportement.

M-Budget Mobile en tête

Comme l’an dernier, M-Budget Mobile remporte la première place avec la note globale de 5.0 «bien», suivi de Aldi Suisse mobile et de Swisscom qui obtiennent, tous deux, la note de 4.9 «assez bien». On constate que ces résultats sont proches de ceux de Comparis, mais présentent tout de même des différences.

Si l’étude a été réalisée auprès de 3500 personnes, elle semble encore une fois poser des problèmes de méthodologie ou plus exactement de représentativité de l’échantillon. Quoi qu’il en soit, ces recherches donnent tout de même un certain reflet de la situation. On constate notamment le mauvais positionnement d’Orange à plusieurs reprises.
XS

3 commentaires pour “Téléphonie mobile: les Suisses critiques, mais fidèles…

  1. 04/02/2015 à 12:11

    Quand vous faites une enquête de satisfaction dans une entreprise, le critère prix obtient très souvent la plus mauvaise note. Les clients critiquent les prix, mais beaucoup ont un abonnement infinity chez Swisscom. Pourtant, des offre similaires nettement moins cher et de même qualité existent. Il faut également se poser une autre question. Est-ce que l’abonnement est nécessaire et plus avantageux financièrement ? Chez moi, la réponse est clairement non.

    Intéressant aussi de constater que M-Budget obtient la meilleure note de satisfaction. Pourtant, le produit n’a pas de 4G, pas de mobile ID (bizarre car Swisscom l’ouvre à la concurrence, mais pas à sa filiale low cost) et pas d’application de suivi de la consommation. Autrement dit, c’est peut-être le plus mauvais produit sur le marché qui obtient la meilleure note de satisfaction. Serait-ce l’image de Swisscom et de la Migros ?

  2. phil
    06/02/2015 à 5:38

    Enfin un comparatif plus complet que seulement un comparatif prix et réseau…
    Et malgré le fait qu’il y ait des offres moins chères, sur le marché, moi aussi je reste fidèle… je reste fidèle à un produit qui me va bien et où j’ai une certaine assurance du service.
    Je m’explique: j’ai fait un peu le tour de quelques opérateurs ces dernières années (au moins des trois réseaux)… je me suis heurté à des réseaux pourris, tout comme des services clients incapables et malpolis.
    Certes, les réseaux se sont améliorés et certainement le service client aussi (soit disant). Mais ce n’est pas quelques communiqués des opérateurs mêmes, comme quoi ils se sont améliorés, dans tel ou tel domaine qui me font revenir rapidement.
    En bref, je compare aussi le degré d’emmerdes potentielles.
    Je fais partie des suisses qui préfèrent payer quelques petits francs de plus et être certain que tout fonctionne et qu’on est pris au sérieux en cas d’emmerdes.
    L’opérateur parfait n’existe pas et n’existera jamais… mais là où je suis, et avec mes besoins, j’y suis le mieux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :