Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Résultats 2014: UPC Cablecom perd 22’000 clients

UPC Cablecom: certains résultats 2014, à nuancer...

UPC Cablecom: certains résultats 2014, à nuancer…

UPC Cablecom continue de perdre du terrain sur la TV, c’est-à-dire son métier de base, malgré plusieurs acquisitions réalisées en 2014. Le câblo-opérateur progresse toutefois sur le marché de l’internet à haut débit. Il réalise ainsi un chiffre d’affaires de 1,294 milliard en croissance de 4,6%.

Si l’entreprise est parvenue à engranger plus de 55’000 nouveaux abonnements, elle précise au bas du tableau ci-contre que ce chiffre est notamment influencé par les acquisitions opérées sous l’année en revue. Le premier câblo-opérateur de Suisse totalise 2,594 millions d’abonnements différents (+2,2%). Sa base de clients uniques se rétrécit toutefois.

Il ne faut en effet jamais se laisser emballer par les chiffres publiés dans certains communiqués de presse. Lorsqu’on consulte les données de Liberty Global, maison mère, on apprend qu’UPC Cablecom est passé de 1’455’200 clients au 31 décembre 2013 à 1’433’000 abonnés une année plus tard, soit un recul de plus de 22’000 prises. Le nombre de clients est en net recul puisque l’état au 31 décembre 2014 comprend par ailleurs 15’100 acquisitions.

Dans le détail, UPC Cablecom a perdu plus de 29’000 abonnés sur le segment de la TV numérique, soit un recul de 2,1%. Avec 1,388 million d’abonnés, il reste le leader, mais est désormais talonné par le puissant Swisscom qui a communiqué il y a quelques jours 1,165 million de fidèles.

Progression sur le haut débit

Sur le segment de l’internet à haut débit, UPC Cablecom tire son épingle du jeu. Il totalise désormais plus de 729’000 clients, après une hausse de plus de 65’000 abonnements ou près de 10%. Pour comparaison, l’étatique Swisscom a gagné 79’000 abonnés sur la même période pour un total de 1,89 million de clients.

Enfin, UPC Cablecom annonce compter 8800 abonnements de téléphonie mobile. Un chiffre plutôt modeste compte tenu du potentiel de clientèle du câblo-opérateur qui propose par ailleurs une offre alléchante et appréciée des consommateurs, comme l’ont souligné différents sondages comme celui de Bonus.ch et de Comparis.

Le CEO confiant

Enfin, dans son texte de presse, UPC Cablecom souligne que l’année 2014 a été marquée par le lancement de produits innovants tels que Wi-Free, le plus grand hotspot de Suisse ou MyPrime, l’offre de vidéo forfaitaire qui concurrence durement Netflix.

Le CEO Eric Tveter est satisfait: «Avec la TV, internet, la téléphonie ainsi que MyPrime et Wi-Free, nous proposons tout l’univers du divertissement à nos clients, qu’ils soient chez eux ou en déplacement.» Il se montre confiant pour l’avenir: «Certes, le marché est concurrentiel. Grâce notamment à l’organisation régionale Autriche/Suisse née en 2014, je suis cependant certain que nous pourrons proposer des produits et services encore meilleurs à nos clients dans les deux pays.»

Xavier Studer

PS. Il est piquant que de nombreux médias, dont des agences de presse, ont repris en substance le titre du communiqué de presse d’UPC Cablecom vantant la croissance de cet opérateur alors que sa base de clients s’érode. Une titraille d’autant plus surprenante que ni les bénéfices, ni les coûts d’acquisition ne sont mis en perspective pour y voir plus clair.

7 commentaires pour “Résultats 2014: UPC Cablecom perd 22’000 clients

  1. Berd
    02/14/2015 à 13 h 16 min

    Je me demande ce que vaut aujourd’hui le service d’UPC. Il parait qu’ils ont fait beaucoup de progrès.

    • Nicolas Haymoz
      02/15/2015 à 7 h 43 min

      J’ai utilisé plusieurs fois le service UPC, ils n’ont rien à envier aux autres. Très bien servi et très compétant pour ma part,je les recommande

  2. zorglub
    02/15/2015 à 10 h 18 min

    Encore une belle annalyse de Xavier,en effet il semble que certains journalistes deviennent des portes paroles et ne font plus aucun travail de fond!!!Je reviendrai vers vous prochainement avec une info qui vous projettera dans une annalyse encore beaucoup plus déconcertante…..
    Bien à vous

  3. valise1914
    02/16/2015 à 8 h 15 min

    Je suis impressionné par ce titre très négatif de cet article, alors qu’il y a une forte progression sur l’internet, le téléphone fixe et la téléphonie mobile… C’est un peut comme si mettait en lumière le nombre de raccordement de paire torsadée chez Swisscom…

    • 02/17/2015 à 19 h 42 min

      Un simple fait. La forte progression de certaines activités est clairement indiquée.

  4. 02/21/2015 à 3 h 25 min

    3 de mes collègues ont quitté upc pour manque de stabilité Internet,

    La seule chose qui reste pour upc et autre opérateur téléréseau:
    C’est les bouquets à péage (PayTV) avec carte CI plus PLC et la simplicité d’usage sans boitier externe pour la tv mais dès 2017, les premières vraies TV connectée HbbTV 2.0 avec dongle USB CI Plus 1.4, cela va être l’essor de la TV simple d’utilisation pour les clients des opérateurs télécoms et également les opérateurs téléréseau si ils savent prendre le train à temps… sans trainer la patte.

    Le jour ou les solution tv pirates lors du changement de cryptage ne fonctionneront plus sur le téléréseau,
    je ne donne pas cher à la survie de upc-cablecom et autre opérateurs cable sans un service clientèle impeccable pour conserver leur clientèle :-))

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :