Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Android Wear pulvérise les «complications» horlogères

Les cadrans de Bits Watch Face.

Les cadrans de Bits Watch Face.

Pendant longtemps, les horlogers se sont gaussés de produire des modèles très compliqués émaillés de moult «complications» pour permettre à des tocantes mécaniques d’afficher la date, les phases lunaires… Les montres connectées vont désormais beaucoup plus loin.

Lors de la présentation d’Android Wear 1,3, Google a dévoilé nombre de nouveaux cadrans qui témoignent de l’inévitable obsolescence technologique consommée de l’horlogerie traditionnelle. Fini l’ère poussiéreuse des «complications» et vive celle, interactive, des «simplifications»!

Les complications du passé 

Cette note de Google est particulièrement amusante puisque le numéro un mondial de la recherche sur internet renvoie sur la notice de Wikipedia consacrée aux «complications» horlogères, à l’ergonomie parfois complexe. En effet, une application comme Bits Watch Face, dont différentes illustrations égaient cette page, témoigne du combat inégal entre la poussive mécanique et la puissante horlogerie logicielle.

Sur un seul écran, il est désormais possible d’accéder à au moins sept types différents d’informations, que l’utilisateur peut évidemment choisir à sa guise. En soi, cette application n’est pas entièrement nouvelle puisque des centaines de cadrans différents, parfois hautement personnalisables, pullulent sur l’Android store. L’ergonomie et le design de Bits Watch Face symbolisent toutefois une étonnante efficacité.

L’ère des «simplifications»

Mon seul regret? Dans les paramètres de Bits Watch Face, les programmeurs utilisent le terme de «complications», en référence à l’horlogerie traditionnelle. Quel dommage! Il faut laisser cet état d’esprit au passé. Désormais, grâce au monde informatique et logiciel, le cap est mis sur la convivialité et la simplicité. Une vraie révolution! Dans quelle mesure ne devrait-on pas parler aujourd’hui de «simplifications»!

Pour revenir à Android 1.3, Google a justement encore amélioré son interface. Il est désormais possible d’activer certaines fonctionnalités d’un simple geste du poignet. On peut notamment lancer la traduction simultanée avec Google Translate. Il suffit de faire pivoter son poignet pour montrer une traduction à son interlocuteur, comme expliqué dans cette note officielle. J’attends de pied ferme la «complication» horlogère qui en fera autant!

Xavier Studer

Quelques cadrans interactifs

48 complications pour la Moto 360

Bits Watch Face en vidéo

38 commentaires pour “Android Wear pulvérise les «complications» horlogères

  1. MonBug
    08/23/2015 à 13 h 24 min

    l’horlogerie suisse traditionnelle a du soucis a se faire pour son futur.

    • did
      08/23/2015 à 13 h 35 min

      Les montres connectées se vendent plutôt bien, mais pas autant que les montres mécaniques qui eux restent un bijou qui durent des années et des années, sans dépendre de mise à jour ou d’une autonomie.
      Je suis un peu l’évolution des montres connectés, mais j’achèterai toujours une montre mécanique. Il y a du choix, ce sont des bijoux et on en a vraiment pour le prix.

      • MonBug
        08/23/2015 à 14 h 43 min

        Dans les 10-20 ans, TOUT sera « connecté ». Mais absolument TOUT. Et cela, bien bien au delà des montres, de leur complications…….et de leur côte gadget (pour le moment). L’évolution de la communication mobile des 15 dernières années est la pour nous le prouver. Une page est en train de se tourner dans nos sociétés, y compris pour nos chers manufacturiers suisses. L’industrie et la haute technologie suisse doit absolument embrasser cette evolution, l’accompagner et même jouer le role de leader. Elle en a les les moyens (ou en avait un temps). Car dans ce genre de marché/domaine, il faut sauter vite dans le wagon afin de ne pas jouer le rôle de faire-valoir. La aussi on a des exemples par le passé. Mais tant que la Suisse ne jure que par des gars comme le Nick Hayek ou le Biver qui jouent le rôle de « visionnaires » suisses, qui pensent que l’avenir de l’horlogerie, c’est ce qui se passera dans les 5 prochaines années…..je ne suis pas optimiste…… Place à d’autres !

        • spoty
          08/23/2015 à 16 h 46 min

          C’est le consommateur qui choisit s’il veut que tout soit connecté.
          On voit beaucoup de choses connectées sortir, peu d’entre eux se vendent à grande échelle.
          Perso je n’achèterai jamais du tout connecté, je préfère le raisonnable et garder une vraie vie qui reste simple.

          • MonBug
            08/23/2015 à 17 h 08 min

            Je pense que la question ne se pose même plus malheureusement. Que l’on préfère ou pas. Que l’on veuille ou pas. Tout ceci n’est plus d’actualité selon moi. Ca va se faire. Il y a 20 ans, j’ai acheté mon tout premier téléphone mobile. Un panasonic avec une antenne retractable. Regarde aujourd’hui ? Y’a t’il encore des gens non connectés ? Oui ça doit exister. Mais tout a changé. Imagine dans 20 ans.

          • Titus
            08/23/2015 à 22 h 31 min

            +1 Spoty. C’est vrai que c’est le consommateur qui décide. Tu veux être connecté? Achète du connecté. Mois déjà j’ai 3 boîtes mail, et un compte Facebook, et je trouve déjà trop. Perso j’ai l’impression de saturer parfois.
            Donc, j’évite un max de ces trucs connecté qui te pistent, Facebook, Google, etc.
            Il y a certains avantages, mais il faut pas tomber dans le piège.

  2. popol
    08/23/2015 à 13 h 44 min

    Les montres connectées ne sont qu’une mode passagère, les montres connectées ont plus de chances de survis.

    • Tricoline
      08/23/2015 à 14 h 16 min

      Ah ?

      • popol
        08/23/2015 à 16 h 09 min

        Pardon, je voulais dire montres mécaniques pour celles qui ont plus de chances de survit.

    • chrisge
      08/24/2015 à 9 h 36 min

      +1

      C’est évident ! … il faut comparer ce qui est comparable !! pas un gadget avec un travail d’orfèvre…

  3. Nicolas Monney
    08/23/2015 à 13 h 54 min

    Le quartz aurait déjà dû rendre obsolète la montre mécanique. Or, cette dernière existe toujours et se porte comme un charme. Peut-être parce qu’au-delà des progrès technologiques, elle conserve intacte l’indicible émotion qu’elle suscite.
    Contempler un mouvement mécanique en train de tourner est bien plus émouvant que de regarder des composants électroniques au fond d’un boitier, non?

  4. Pwet
    08/23/2015 à 14 h 08 min

    J’ai bien ris, merci.
    Votre méconnaissance du monde horloger fait peine à lire.
    On dirait un gosse qui s’extasie devant sa Casio des années 90.

  5. BioWW
    08/23/2015 à 16 h 35 min

    « inévitable obsolescence technologique »… en parlant des montres mécaniques. j’ai rit. Et ma Baume et Mercier rigole aussi, oui car elle sait lire malgré son absence d’algorithme Google. C’est ça la magie de la haute-horlogerie. C’est pas de l’électronique Grand Public.

    • 08/23/2015 à 17 h 13 min

      La magie du Swatch Group, pour le bien du bon peuple. Ma montre du moment: http://shop.swatch.com/fr_ch/swiss-around-the-clock-suor106.html Du bon quartz! Mon fils, ultra geek, porte une sistem 51. Un autre coup de génie de l’horlogerie populaire! Quartz, mouvement automatique swiss made de 51 pièces: deux autres exemples de « simplifications ».

      • BioWW
        08/23/2015 à 22 h 32 min

        Aucun rapport avec l’obsolescence dont vous parlez.

  6. kiriggol
    08/23/2015 à 16 h 54 min

    Il n’y a pas d’obsolescence technologique de l’horlogerie traditionnelle pour la simple et bonne raison que ceux ne sont pas les mêmes technologies. Et si l’on tient compte que du résultat sans prendre en considération les techniques employées son d’obsolescence date de l’arrivée du quartz, où une montre pour enfant sera bien plus précise que n’importe quelle montre mécanique, qu’elle soit certifiée chronographe, qu’elle possède un tourbillon…

    De plus les « smart watches » sont constamment connectées à des serveurs qui indiquent l’heure précise, dans les faits elles ne mesurent quasiment plus elles-mêmes le temps, ce qui remet en cause leur appartenance à la famille montre.
    Et si elles sont si géniales, pourquoi continuer à imiter l’affichage de l’heure par cadran et ne pas se limiter à un affichage purement numérique qui est au final bien plus simple et rapide à lire ?

    Tous ces objets électroniques ne font qu’imiter l’affichage des vraies montres, elles ne sont que des simulacres de l’horlogerie, qui est un art.

    Il va falloir comprendre que plusieurs technologies peuvent coexister dans un même domaine, ou dans ce cas-là une illusion de même domaine.
    Pourquoi toujours vouloir tout confronter ? Croire que l’un doit bouffer l’autre ? Alors qu’au final c’est Google qui va vous bouffer…

    • 08/23/2015 à 18 h 59 min

      La classification des arts: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Classification_des_arts Bien essayé.

      • kiriggol
        08/23/2015 à 20 h 47 min

        Je me demande si votre billet, ainsi que vos réponses ne sont pas imprégnés de second degré. (Au moins ça serait drôle.)

        Je savais bien qu’il n’était pas dans la liste pourtant…
        En tout cas votre lien wikipédia m’a permis d’apprendre que cette classification n’existe que dans le monde francophone (d’origine allemande), et je ne me fierais pas à une liste où la neuvième position est partagée entre la cuisine et la bande dessinée.
        Mais je ne veux surtout pas rentrer dans le débat de la définition de l’art.

        Une montre informatique, de plus dans un environnement Apple ou Google, pour moi c’est :
        bug, mise-à-jour à faire régulièrement, problèmes liées à la sécurité et à l’anonymat, forte dépendance logicielle et donc obsolescence programmée sous forme d’épée de Damoclès car le jour où ils décident que tel modèle n’est plus compatible ça ne sera plus compatible que ça soit justifié ou non, problème d’autonomie (peut être réglée dans quelques années), paramétrisation à outrance.
        Donc je pense qu’on n’a pas du tout la même définition de « simplification ».

        C’est un autre objet, qui a probablement une raison d’être par certaines de ces fonctions, déjà d’occuper la place sur tous ces nouveaux poignets nus, et il se trouve qu’il indique également l’heure, mais ce n’est pas une montre :).

        Encore une fois j’espère que c’était bien du second degré.

  7. OriginalMike
    08/23/2015 à 19 h 58 min

    Une montre est un bijou qui peut se transmettre de génération en génération, etvqui véhicule une histoire ou des histoires… vos montres connectées on tout au plus 2ans d’existence (chaque modèle) donc lorsque la montre de mes arrière grands-parents aura près d’un siècle, d’ici peu, vos premières montres auront déjà disparue depuis longtemps.
    Quel bel héritage.

    • 08/23/2015 à 20 h 08 min

      😉 Je vous rappelle que je porte actuellement une Swatch à croix suisse…

      • BioWW
        08/23/2015 à 22 h 36 min

        Un vrai patriote ! Vous avez jetez votre Android wear etvotre iWatch ou la Swatch c’est juste pour le week end ?

      • OriginalMike
        08/23/2015 à 23 h 50 min

        Je ne m’adressais pas particulièrement à vous Xavier, mais globalement.

      • Richard Engel
        08/24/2015 à 4 h 14 min

        Mr. Studer, quel manque de considération pour nôtre industrie horlogère, mais ça ne m’étonne que très peu, une montre connectée achetée aujourd’hui sera-t-elle encore fonctionnelle dans cinquante ans comme une breguet une blancpain une panerai, j’en doué.

        • 08/24/2015 à 6 h 33 min

          Pas du tout. Excepté mes garde-temps connectés, je n’achète que des montres suisses.

          • Titus
            08/25/2015 à 9 h 44 min

            @ Xavier Studer :
            au final, quel est le réel intêret d’une montre connecté qui ne pourra plus être utilisée dans 6 à 12 mois, car impossible de changer la batterie, car elle ne sera plus compatible avec les nouveaux smartphones, etc.
            investir entre 100 et 1000 balles dans un truc connecté qui sera inutilisable dans moins d’une année, ça fait cher la montre. Donc, mieux vaut économiser sur 5 ou 6 ans, et acheter une vraie montre suisse.

  8. 08/24/2015 à 9 h 51 min

    encore une fois Xavier me fait beaucoup rire !!!

    La « simplification » c’est lui et son raisonnement à 2 balles (comme le prix de sa swatch mais pas comme celui de son Applewatch !)

    Il faudra bien qu’il comprenne un jour que sa montre « connectée » (à qui ? à quoi ? certainement rien d’important à part des notifications pour te dire que Duchmol a posté la photo de ses pieds sur un transat à Ibiza..) est OBSOLETE dès sa sortie !!!
    C’est un fait. C’est comme ça !
    Dans 2 ans quand il la regardera elle le fera rire (ou pleurer si c’est une Apple watch à CHF 900).
    Alors que qu’un Jaeger ou une Breguet impressionnera encore dans 50 ans car elle fonctionnera comme au premier jour et indiquera encore et toujours l’heure ce à quoi elle sert et pour lequelle elle a été faite !!!

    On ne lui demande que ça et qu’elle le fasse bien !! Par contre l’apple watch ne se connectera plus à l’iPhone car l’OS ne sera plus compatible 6 mois plus tard et elle n’indiquera plus rien du tout !

    Mon cher Xavier ! Comparez ce qui est comparable ?
    Toutes les voitures ne sont pas identiques.
    Toutes les montres ne sont pas identiques
    Toutes les femmes ne sont pas identiques.

    Ouvrez les yeux !

    Une ferrari n’est pas une traban et ce sont 2 voitures.
    Une jaeger ou une rolex ne sont pas une swatch (et encore moins une AppleWatch.)
    Rhianna ne ressemble pas à votre concierge et ce sont des femmes.

    Et une simplification n’est pas le contraire d’une complications.

    Allez faire un tour dans une manufacture de l’arc jurassien et vous comprendrez tout ça….

    Les montres mecaniques suisse ne sont pas faite pour envoyer des « LOL » ou des « MDR ».

    Ca vous attriste peut-être mais moins ça me rassure !

    • Titus
      08/25/2015 à 9 h 40 min

      +1 chrisge :
      Quand on voit le prix d’une Apple Watch ou autres android, je me marre.
      Au prix de la vente, on peut clairement investir un peu plus et se payer une Alpina, Longines, Bell & Ross,…
      Après, si on a les moyens, on peut se permettre une Panerai, Rolex, Patek Philippe, Piaget ou d’autres marques qui parelent aux connaisseurs.
      une apple ou android watch ne sera plus compatible dans une année et en plus, ne sera pas utilisable d’ici 2 ans. Batterie foutue, impossbile de remplacer, etc.
      Certains pensaient que Casio avec ces montres qui faisaient télécommande allaient tout exploser, ben voilà le résultat : ils font des calculatrices et de la musique.

  9. vinni
    08/24/2015 à 22 h 26 min

    En parlant de simplification, depuis peu je porte celle-ci :
    https://www.slow-watches.com/the-product

    Alors niveau simplification, les montres connectées ont encore du chemin à faire 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :