Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Parts de marché: la Suisse reste encore un royaume pour l’iPhone d’Apple!

La gamme des iPhone 7 Plus d'Apple.

La gamme des iPhone 7 Plus d’Apple.

A quelques heures de la présentation du prochain iPhone, il est difficile de connaître les parts de marché réelles des différentes marques de smartphones vendues en Suisse. Selon un coup de sonde de Comparis, l’iPhone n’occuperait plus la première place. Vraiment? Votre serviteur a donc mené son enquête. La réalité est quelque peu plus complexe…

D’abord, en l’état, il n’existe pas de chiffre global ou pour les ventes ou pour le nombre de cellulaires en circulation sur le marché suisse. On est donc tributaire ou des chiffres des opérateurs, pour les appareils qu’ils écoulent ou d’éventuelles données sur le marché libre hors opérateur (c’est-à-dire Mobilezone, Digitec…), compilées par l’institut GfK.

iPhone vs Android: GfK veut 12’000 francs!

Selon des indiscrétions glanées lors de l’IFA 2017 de Berlin, qui ne m’ont pas été confirmées par GfK, Apple ne représenterait plus que 30% environ des ventes sur le marché libre des smartphones. Chez GFK, on m’a proposé les données vérifiées pour 12’000 francs! L’internaute appréciera.

Du côté de Swisscom, on indique que le rapport iOS/Android était de l’ordre de 50/50% en 2015. Christian Neuhaus, porte-parole, précise que «nous ne donnons pas de pourcentage des systèmes d’exploitation sur notre réseau, mais seulement le classement des appareils achetés dans nos shops». A lire ci-dessous (état des ventes au 30 juin).

Apple-Samsung: les ventes de Swisscom et le contexte par Salt

1 Apple iPhone 7
2 Samsung Galaxy S8
3 Apple iPhone 7 Plus
4 Apple iPhone 6s
5 Apple iPhone SE
6 Samsung Galaxy S7
7 Samsung Galaxy S8+
8 Samsung Galaxy A3 (2017)
9 Samsung Galaxy A5 (2016)
10 Samsung Galaxy S7 edge

Chez Salt, on se montre un peu plus nébuleux, tout en prenant des distances par rapport à la communication de Comparis. On se borne à indiquer qu’«historiquement, les canaux de distribution “opérateurs” ont toujours connu une surreprésentation des ventes d’iPhone/Apple». Une manière de dire poliment qu’Apple reste le numéro un de ses ventes…

Le Samsung Note 8 fera-t-il de l'ombre à l'iPhone d'Apple?

Le Samsung Note 8 fera-t-il de l’ombre à l’iPhone d’Apple?

iPhone: la vraie réponse de Sunrise!

Enfin, c’est Sunrise, que je remercie en passant, qui se montre le plus transparent sur ces questions de parts de marché. En italique ci-dessous, voici la réponse de Roger Schaller, le porte-parole du numéro deux helvétique des télécoms, qui se distingue souvent par un rapport qualité/prix très intéressant.

1. Chez les clients Sunrise Postpaid, la proportion des appareils iOS a atteint environ 50% pour la fin du premier semestre 2017.

2. Depuis l’introduction des appareils iOS/Android, les parts des systèmes d’exploitation dans l’ensemble de la base de clients Sunrise (fin juin 2017)) se répartissent ainsi: 40% iOS, 39% Android et 21% autres. L’ensemble de la base de clients inclus Yallo, Ortel et Lebara ainsi que Post- & Prepaid.

3. La part des systèmes d’exploitation par rapport aux chiffres de ventes correspond à long terme aux chiffres ci-dessus, mais peut varier à court terme, selon la saison en raison des lancements d’appareils, des promotions, etc. Sunrise ne publie pas de chiffre de ventes trimestriel des appareils vendus.

En attendant le nouvel iPhone: bonne keynote!

En conclusion, on relativise donc le titre du communiqué de Comparis intitulé «Evincé de la première place, la Suisse n’est plus le pays de l’iPhone par excellence». L’iPhone d’Apple demeure une valeur sûre pour les consommateurs helvétiques. Rappelons par ailleurs que derrière le système Android se cachent de centaines de modèles signés Samsung, Huawei, Sony, Wiko, Mororola ou HTC, sans parler des Chinois qui cartonnent à domicile…

Même si les chiffres de Comparis seraient le fruit d’un échantillon représentatif, on constate que la communication qui les entoure peut faire toute la différence, quand bien même Android continue de gagner des parts de marché en Suisse. Le site de comparaison articule 55% pour Android contre 42% pour l’iPhone sur la période considérée. Dans l’intervalle, je souhaite une bonne keynote aux fans d’Apple intéressés par le nouvel iPhone d’Apple!

Xavier Studer

Lire aussi: Dix ans d’Iphone ou le triomphe d’Android qui tutoie les 85% de parts de marché

Galerie photo: quelques smartphones vedettes d’Apple, Samsung, Huawei, Sony…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

11 commentaires pour “Parts de marché: la Suisse reste encore un royaume pour l’iPhone d’Apple!

  1. Joe
    09/12/2017 à 7 h 27 min

    c’est vrai qu’autour de moi je ne voyais plus que des iphone il y a pas longtemps. beaucoup de copains sont maitenant sur les explosifs galaxy! mdr 😉

    • Rico
      09/12/2017 à 7 h 55 min

      Moi je vois aussi parfois des gens qui reviennent chez Apple!!!!

  2. berurier1
    09/12/2017 à 9 h 22 min

    Bon dans une semaine, ou un mois Iphone sera repassé devant Android pour quelques temps avec leurs nouveaux modèles (pour la Suisse).
    Ceci dit, depuis une année ou deux il est vrai que le PDM doivent êtres sensiblement égales pour ce pays.
    Le problème de Google et donc d’Android, c’est Samsung, qui fait tout pour vendre ces (excellents) smartphones en cachant au maximum le côté Android. D’ailleurs quand un quidam me questionne sur mon LG G6, il me demande invariablement si c’est un Samsung, aucune référence à Android.
    Passez donc une fois dans un magasin du genre Mediatruck et consorts, il y un présentoir Iphone, un présentoir Samsung et les autres appareils Android sont en quasiment disposés en vrac. Quand Google voudra vraiment tuer Iphone et qu’ils imposeront un marketing similaire à Apple, les choses changeront.
    Ensuite il faut bien voir que la Suisse est un marché minuscule et particulier (3 langues, 3 cultures et un pouvoir d’achat incroyable et très conservateur) par rapport au reste du monde et donc relativiser. Dans le reste du monde Android tutoie les 70- 80% de PDM….mais c’est très bien qu’il reste une alternative à Android.
    D’un autre point de vue, j’utilise un Iphone imposé professionnellement, je le trouve pas mal à l’usage; les mails, le partage de documents, l’ergonomie et l’optimisation sont bien pensés; mais il me manque cette liberté, cette légèreté que je suis désolé à dire on ne retrouve que sur Android.
    Bonne journée.

  3. 09/12/2017 à 9 h 43 min

    C’est vraiment ridicule de faire ces comparaisons. Je m’explique:
    Il y a une marque d’appareil qui a son propre système d’exploitation.
    Il y a une multitude de marques qui utilisent presque tous un autre système.
    Il faut comparer ce qui est comparable.
    Comme la publicité des grands distributeurs d’équipements électroniques, ils n’affichent pas les mêmes libellés des caractéristiques.
    Pour ma part, j’ai un Galaxy Alpha, Android 5.0.2 (pas de mise à jour récente disponible), un iPhone 5 de décembre 2012, iOS 10.3.3 (dernière version)
    Devinez ce que je préfère.

    • marco
      09/12/2017 à 11 h 54 min

      iPhone 😉

    • Gius
      09/12/2017 à 17 h 48 min

      C’est aussi ridicule de faire ta comparaison ! Car quand un téléphone Android est mis à jour de la version 5 à 6 par exemple tu as toutes les fonctionnalités ! Tandis qu’avec ton iPhone tu as uniquement le numéro avec qu’une partie des modifications. Mais ça fait joli le nouveau numéro de version. De plus si tu veux comparer ios à Android prend pas en exemple Samsung, car avec leur surcouche tu as bien plus de fonctionnalités. Compare aussi ce qui est comparable…

  4. Anjoco
    09/12/2017 à 12 h 49 min

    Dans la gamme des smartphones Android il y a de super appareils de différentes marques (Huawei, LG, Sony, OnePlus, HTC et j’en passe) aux prix très abordables qui malheureusement reste dans l’ombre de omniprésent Samsung dont l’emprise sur la clientèle fait souci.
    Dans les transports publics la majorité des gens se promènent malheureusement qu’avec des Samsung à défaut d’iPhone

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :