Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: le Huawei Mate 10 Pro débarque avec Google Assistant et Android 8.0!

Le Huawei Mate 10 Pro en version marron.

Le Huawei Mate 10 Pro en version marron.

Le Huawei Mate 10 Pro est enfin arrivé en Suisse. Il se distingue par son utilisation maximale de la façade avant, sans toutefois que l’affichage ne descende sur les côtés, comme sur les Samsung Galaxy les plus récents. Le Mate 10 Pro que j’ai testé se distingue par son coloris Mocca original et très classe. Test complet d’un smartphone à la page!

Le modèle phare du Chinois se caractérise par son look symétrique et son élégance certaine. En mains, on constate que la prise mini-jack a été supprimée. Un adaptateur USB-C est livré avec ce modèle de test, très agréable en mains. La petite trappe pour introduire les cartes SIM ne possède pas d’emplacement pour une micro-SD, abandonnée elle aussi. Dommage.

Huawei Mate 10 Pro: un modèle au sommet

Le démarrage est rapide. Après avoir lancé le Mate 10 Pro, je ne peux résister à passer le dernier fleuron du Chinois à la moulinette. Sur l’outil de benchmark AnTuTu, le verdict tombe rapidement, près de 170’000 points sous Android 8.0 avec 6 Go de mémoire vive. Un score très proche des meilleurs modèles du moment.

Ces chiffres sont toutefois à relativiser «très positivement». En effet, au quotidien, il est difficile de prendre à défaut ce Huawei Mate 10, Pro qui reste rapide et réactif dans toutes les situations. Un réel plaisir, d’autant plus que l’écran AMOLED de 6 pouces 18:9 est agréable malgré une résolution limitée à 2160 x 1080 pixels. Spécifications complètes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Une ergonomie des plus réussies

Côté ergonomie, comme sur les Sony, il est possible d’utiliser ce Mate 10 Pro en mode paysage dans toutes les configurations. Un plus par rapport à certains modèles du marché qu’il n’est pas toujours possible d’utiliser au maximum de leur affichage, malgré la taille de celui-ci…

Huawei se distingue toujours par certains raffinements appréciables. Depuis l’écran d’accueil, il est ainsi possible de choisir le type de transition pour passer d’un écran à l’autre. Le geek a le choix entre le mode par défaut ou les effets de perspective, compressé ou boîte. La possibilité de prendre des captures d’écran en toquant sur l’écran avec son articulation est sympa sur l’interface maison, désormais estampillée Emui 8.0!

Un smartphone taillé pour l’AI!

Après avoir assisté à la présentation à Munich, j’ai voulu tester la puissance du dernier processeur de Huawei, le Kirin 970, qui bénéficie de circuits de type neuronaux spécifiquement dédiés à l’«intelligence artificielle» ou «AI», c’est-à-dire dans ce cas des algorithmes puissants et plutôt raffinés.

Comme l’a suggéré Huawei lors de son show en Allemagne, j’ai donc testé l’application de traduction de Microsoft, installée par défaut. J’ai photographié un texte de 20 Minuten en allemand pour le traduire en français. J’ai d’abord dû télécharger environ 500 Mo de compléments linguistiques.

Ceci fait, j’ai été surpris de constater qu’à peine les quatre paragraphes photographiés, une traduction, certes assez brute et approximative, apparaissait à l’écran. Apparemment, ce Kirin 970 semble réellement rapide, car la même opération sur un autre smartphone aussi puissant prend plus de temps.

Le Huawei Mate 10 Porsche Design.

Le Huawei Mate 10 Porsche Design.

Avec Google Assistant!

Outre son processeur maison, ce Huawei Mate 10 Pro bénéficie de Google Assistant, qui n’est pas toujours disponible sur tous les modèles Android. Lorsqu’on habite en Suisse romande, il faut toutefois ruser un peu… Il est en effet nécessaire de paramétrer son appareil sur «français, France», pour accéder à son larbin virtuel.

Il est ensuite possible d’utiliser cet équivalent de Siri d’Apple pour passer ses appels, lancer des rechercher sur internet ou même dicter son courrier. Force est de constater que la reconnaissance vocale de Google est toujours remarquable, même s’il n’est toujours pas possible de l’utiliser au quotidien par manque de fiabilité.

Un appareil photo boosté à l’AI

Passons au plat de résistance: l’appareil photo de ce Huawei Mate 10 Pro. Ce module photo, capable de reconnaître facilement différentes scènes, comme un visage ou une fleur pour apposer un traitement spécifique. Généralement, le smartphone du Chinois appose le bon traitement pour améliorer vos clichés.

Comme les autres vaisseaux amiraux du Chinois, ce Mate 10 Pro possède un double capteur photo signé Leica, qui produit de belles photos et des vidéos 4K (mais pas à 60 images à seconde à l’image de l’iPhone X). Le fleuron de Huawei tire désormais son épingle du jeu en basse lumière dans la plupart des situations. Une tendance qui se généralise.

Comme le montre le test photo ci-dessous, il devient toujours plus difficile de départager les meilleures smartphones dans la plupart des situations. Quoi qu’il en soit, le poids de près de 180 grammes de ce Mate 10 Pro contribue à lui conférer une certaine stabilité  lors des prises de vue.

Huawei Mate 10 Pro

Apple iPhone X

Sony Xperia XZ Premium

Samsung Galaxy S8

Avec une coque de protection

Huawei, décidément très orienté consommateur, propose son Mate 10 Pro avec une coque de protection, comme illustré dans la galerie ci-dessus. Transparente, elle n’impacte que très peu le design réussi du nouveau vaisseau amiral du Chinois qui monte. Un exemple que d’autres pourraient méditer.

Au quotidien, son scanner d’empreintes digitales est toujours aussi remarquable et compense tout à fait l’absence de Face ID. Enfin, son autonomie de près de deux jours d’une utilisation raisonnable est appréciable. S’il ne tient qu’une journée en utilisation intensive, son chargeur rapide peut venir en aide… Bref, ce Mate 10 Pro, étanche IP67, présente un bon rapport qualité-prix, malgré certains manques comme le lecteur de carte micro-SD ou le Bluetooth resté à la version 4.2 et non 5,0.

Xavier Studer

Le Huawei Mate10 Pro avec double carte SIM, 6 GB RAM et 128 GB ROM est disponible en Suisse depuis ce lundi pour 799 francs. L’édition Porsche Design sera commercialisée au prix conseillé de 1499 francs dès le 1er décembre.

14 commentaires pour “Test: le Huawei Mate 10 Pro débarque avec Google Assistant et Android 8.0!

  1. Roro
    20/11/2017 à 07:53

    Le Mate 10 normal est-il disponible en Suisse? Il me semble plus avantageux. Merci.

    • olivier
      21/11/2017 à 11:45

      Le mate 10 Normal n’est normalement pas destiné pour l’Europe..
      J’ai acheté le Mate 10 Normal la semaine passée en Asie… il est un peu moins long mais plus large, que le Mate Pro, on sent vraiment la différence. Bon, il n’a que 4 GB de RAM.. je ne pense pas que l’on voit une grande différence avec 6 GB.. et je l’ai payé 690 USD

  2. Marianne
    20/11/2017 à 11:46

    L’iphone me semble le meilleur surtout avec peu de lumiere !

  3. 20/11/2017 à 12:50

    Merci Xavier de nous avoir fait le test, non seulement sur les modèles dits « Phares » qui sont les seuls que promeut vraiment la mafia des télécoms en Suisse (Swisscom-Sunrise-Salt). Je vais certainement le prendre quand mon abonnement me le permettra. Preuve qu’on peut faire du haut de gamme sans tondre les gens. Dommage par contre que le OnePlus 5T soit censuré !

  4. Martins Paulo
    20/11/2017 à 14:11

    Bonjour, merci pour ce résumé. Dispo en suisse ? Où ? Pas trouvé, même pas chez digitec. Seulement à partir du 24/11

  5. 20/11/2017 à 17:22

    Je suis d’accord avec Marianne.
    L’iphone X est le meilleur dans les parties sombres, le galaxy S8 correct, le Huawei et le Sony sont beaucoup trop noirs, manque de détails.

    • tae
      21/11/2017 à 09:24

      C est ce que je me disais au début mais en faite non le moins bon est bien Apple. .en faite le Apple a le hdr automatique. .il corrige quasiment de lui même en instinct. .si on met le hdr sur les 2 autres on obtient le même résultat que Apple x.. En faite ici on voit clairement que Apple x est a la ramasse totale ..il ne donne jamais le reflet exact de la scène. Ici apparemment le temps est soleil au fond avec de l ombre devant et sur la parti gauche. .la vérité c est justement si tu veux prendre une photo sans tromper les gens sur la météo ça sera donc Sony et huawey qui sont dans le vrai..le Apple x fait croire qu il fait super beau or ce n est pas le cas. Par ailleurs regarder les autres photos. .la encore le Apple x est a la ramasse. A droite la photo des bonshommes..le Apple x leur fait une couleur irréel. .c est moche..le huawei lui représente encore les vrai s couleur ..pour la photo Jo idem Apple x a encore traité la photo.
      Enfin peut-être je me trompe peut être que ce jour la il faisait hyper beau et que ça ne méritait pas l ombre ? Le testeur peut nous eclairer ?

      • 22/11/2017 à 07:17

        Tous les clichés ont été pris en mode 100% automatique, comme l’aurait fait un utilisateur lambda…

      • 23/11/2017 à 10:03

        Je crois qu’il ne fait pas super beau avec un ciel bleu dégagé de tout nuage !!!!

  6. Antoine
    21/11/2017 à 07:42

    Il a l’air tout de même pas mal volumineux. Souvent ces téléphone sont aussi assez lourd. Est-ce bien le cas? Merci.

    • 22/11/2017 à 07:19

      Effectivement, comme tous les smartphones d’une certaine taille il fait son poids. Sur ce terrain, le meilleur compromis entre taille d’écran, encombrement et poids semble être le Samsung Galaxy S8…

  7. Titus
    22/11/2017 à 06:58

    Alors, je vais me faire l’avocat du diable.
    Ce n’est pas l’appareil qui fait la photo, mais le photographe.
    Tu as beau avoir le Nikon D850 avec un super caillou, si tu ne sais pas prendre des photos (compo/lumières), et toucher un peu à LR ou PS.
    Donc, la photo depuis un smartphone est subjective. Par exemple, afficher une photo sur un écran comme le DELL Ultrasharp U2715H ou un iMac de 27″,… ou imprimer une photo en A3, c’est autre chose. Tu peux regarder une photo et t’extasier sur un iPhone ou sur instagram. 😀

    Après, en ce qui concerne Android 8.0, je pense que c’est difficile de faire pire que l’iOS 11.
    Apple ont sortent des MàJ, uniquement pour corriger les bugs.
    Donc, t’as un super iPhone, par contre qui bug de partout. 😀 (je suis sur iphone et sur MacOS, ainsi que sur iOS).
    J’ai comme l’impression, que Apple n’est plus ce que c’était.
    On sort un produit, juste pour le sortir et dire qu’on la sorti.
    La preuve, avec Android : pas de mise à jour pour tous les terminaux, mais quand c’est fait, je ne pense pas que cela plante. (je suis aussi sur android, mais beaucoup moins que sur iOS).
    Donc j’attends l’avis des AndroidUsers.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :