Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Changer d’opérateur? Le diable se cache dans les détails! Gare à Salt et UPC!

Passer d'un opérateur à un autre peut toujours susciter des surprises.

Passer d’un opérateur à un autre peut toujours susciter des surprises.

Vous êtes client depuis des années de Swisscom ou de Sunrise et utilisez de vulgaires services comme les SMS surtaxés, Mobile ID ou encore de multiples cartes SIM? Prenez en compte ce qui suivra avant d’être déçu par votre nouvel opérateur comme Salt, UPC ou Yallo…

Alors que de nombreux téléréseaux s’aventurent sur le marché complexe de la téléphonie mobile et que de multiples tarifs sont très attrayants, il faut savoir que commander un ticket de bus par SMS à l’aide d’un service aussi élémentaire que le SMS surtaxé (ou «Premium») n’est ainsi pas possible chez UPC, comme je l’ai encore vérifié dimanche.

Ce n’est pas tout. Si vous utilisez le service Mobile ID qui permet de notamment sécuriser ses transactions financières lors de l’utilisation d’applications comme celle de Postfinance, il faut savoir qu’un «grand» opérateur comme Salt ne semble pas encore le proposer, selon le site officiel de Mobile ID. Il en va de même de Yallo, la marque à bon marché de Sunrise… Nul.

Salt, CoopMobile et UPC à la traîne

En revanche, des marques à prix cassé comme M-Budget Mobile ou Wingo sont compatibles avec Mobile ID. Visiblement, à en croire le même site web, la plupart des autres opérateurs alternatifs ne proposent pas cette prestation. A côté de Salt, le nom d’UPC, qui utilise Salt, le réseau du richissime Xavier Niel, n’est même pas mentionné…

Et puis, pour terminer cette revue des horreurs, il faut savoir qu’un Sunrise, par exemple, continue de bricoler avec son service de SIM multiples, alors qu’il est présent sur ce segment depuis des années, comme je l’expérimente depuis plusieurs semaines…

Plusieurs cartes SIM: bon à savoir…

Utilisateur d’extra SIM, j’ai constaté récemment qu’il n’est pas possible au besoin de faire sonner un Samsung Galaxy S8 si l’on utilise, par exemple, en parallèle un iPhone X et une Apple Watch cellular. En effet, Sunrise préfère proposer la possibilité à ses clients de choisir la SIM principale dans ce mode de fonctionnement. Une bonne idée limitée par les restrictions liées à Apple…

Chez Swisscom, rappelons que le fonctionnement de Multi Device est légèrement différent puisqu’en principe tous les appareils sonnent en même temps. Une subtilité qui peut avoir son intérêt. Sachez d’ailleurs que Salt ne propose pas ce type de service ou d’eSIM pour les appareils connectés. Encore dommage…

Dans tous les cas, l’utilisation en parallèle de plusieurs cellulaires avec un seul numéro de mobile se heurte à des limitations techniques historiques.  En l’état, par exemple, les SMS ne peuvent arriver directement que sur un seul appareil… L’utilisation de WhatsApp, pourtant plus moderne, peut aussi faire problème…

Xavier Studer

10 commentaires pour “Changer d’opérateur? Le diable se cache dans les détails! Gare à Salt et UPC!

  1. Lucap
    05/02/2018 à 8:13

    Je pensais que tous les opérateurs proposaient la IDmobile. Je crois que je vais rester chez mon opérateur.

  2. Ludo
    05/02/2018 à 8:57

    Hormis PostFinance, où pouvons-nous utiliser Mobile ID ? J’ai l’impression que ce n’est pas beaucoup implémenté.

    • 05/02/2018 à 11:57

      peut etre, mais en Suisse PostFinance est très répandu!

  3. Nel
    05/02/2018 à 10:13

    “En l’état, par exemple, les SMS ne peuvent arriver directement que sur un seul appareil… L’utilisation de WhatsApp, pourtant plus moderne, peut aussi faire problème…”

    C’est juste dommage que peu de gens utilisent Telegram en Suisse, les messages sont distribués à tous les appareils sans souci, même en wifi et même sans la carte sim présente. À tester si vous ne connaissez pas !

  4. 05/02/2018 à 11:59

    article très pertinent car souvent on ne se rend pas compte de ces problèmes que lorsque c’est trop tard et qu’on est bloqué pendant 24 mois!

  5. 05/02/2018 à 4:19

    “En l’état, par exemple, les SMS ne peuvent arriver directement que sur un seul appareil… L’utilisation de WhatsApp, pourtant plus moderne, peut aussi faire problème…”
    C’est exactement ce que j’ai posté dans le blog de hier 4 février:
    rolgui2002
    04/02/2018 à 14:49
    (Ayant une certaine expérience avec ces applications de messageries, Messenger de Facebook et Skype, sont les plus compatibles, n’étant pas liées avec un numéro de téléphone, comme WhatsApp, Line, Viber, etc. qui, si l’on a 2 téléphones avec SIM card différentes, on ne peut pas utiliser un seul numéro sur les 2 téléphones, même en Wifi. Pourquoi 2 téléphones? Pour garder un numéro d’un autres pays valide, et un numéro suisse. Pas besoin de remplacer chaque fois la carte SIM sur un phone, car des messages de mes contacts étrangers peuvent arriver via son oérateur. Alors évidemment, 2 comptes WhatsApp, Viber, Line, Tandis que le compte Facebook Messenger fonctionne en parallèle sur les deux smartphones, ainsi que Skype, car ils sont liés à une adresse email).

    Et ils sonnent simultanément.

  6. Marco Delarue
    06/02/2018 à 4:27

    Que de problèmes existentiels…….
    Déconnectez-vous et reconnectez-vous à la vraie vie avant qu’il ne soit trop tard, car il y a un endroit où votre droid ou xpoire ne sonnera plus jamais………..

  7. Marco Delarue
    06/02/2018 à 4:37

    Encore une chose : Salt en illimité 4G tous les réseaux suisses/internet/sms/mms pour 19.95fr. ! Le graal et j’en suis plus que satisfait avec un service au top !

  8. Janjan
    15/02/2018 à 4:48

    Le diable se cache plutot derriere swisscom. Payer 19.90 chez salt ou 79.90 chez swisscom juste pour avoir la Mobile ID en plus? Une différence de 720.- par année!! Mon choix est vite fait. Postfinance est toujours accessible via la petite « calculatrice jaune ».

  9. Didier
    05/03/2018 à 7:43

    N’oublions pas non plus le filtre anti harcèlement téléphonique, que l’on attend encore chez upc… Un an déjà après la mise en service chez swisscom.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :