Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: l’Apple Watch Cellular pour être moins dépendant de son iPhone…

La gamme de l'Apple Watch series 3. Test complet de l'Apple Watch Cellular.

La gamme de l’Apple Watch series 3. Test complet de l’Apple Watch Cellular.

Après une semaine de test, l’Apple Watch Cellular, qui s’épanouit sur les réseaux mobiles de Swisscom et Sunrise, montre la voie vers une connectivité plus libre, c’est-à-dire un potentiel numérique immense et une plus grande liberté. Test, partie II.

Après la phase d’activation de l’Apple Watch, décrite en détail dans cette note, j’expérimente une nouvelle forme de mobilité depuis une semaine. Une réalité qui permet de laisser son smartphone sur son bureau pour aller s’acheter en toute liberté un fruit chez l’épicier du coin sans manquer un appel et sans devoir prendre son porte-monnaie grâce au pratique Apple Pay.

Apple Watch Cellular: se prendre pour David Hasselhoff

En effet, l’Apple Watch Cellular, dès qu’elle s’éloigne de son iPhone et de ses réseaux connus finit après quelques secondes à passer en mode 3G ou en 4G. Sur ces réseaux, elle permet de prendre ses appels téléphoniques et de recevoir ses SMS et messages si son iPhone X, par exemple, est resté allumé.

Evidemment, la première fois que l’on sent vibrer le plus branché des garde-temps connectés, on est un peu surpris et on se sent ridicule de parler à sa montre en la rapprochant de son visage. Force est toutefois de constater que la qualité du son est tout à fait correcte. On se croirait dans K2000, pour les nostalgiques.

Test: l’idéal avec des écouteurs Bluetooth

Lorsqu’on écoute sa musique depuis son catalogue ou en streaming sur des écouteurs connectés, comme des AirPods, on constate qu’on se passe à merveille de son iPhone 8, par exemple tant par le confort d’utilisation et d’écoute que par l’ergonomie générale. Une réussite, d’autant plus que la qualité sonore est remarquable.

Vendredi dernier, en montant à la piscine, j’ai écouté de la musique avec des AirPods, pris des appels, tout en surveillant mes pulsations sur l’affichage de l’Apple Watch à la montée et dans la piscine pendant plus de trente minutes. Le soir, après avoir écouté une dizaine de minutes de musique supplémentaire, il restait moins de 10% sur l’Apple Watch Cellular. Pari réussi!

Le test de l'Apple Watch Cellular avec iMusic et Apple Pay.

Le test de l’Apple Watch Cellular avec iMusic et Apple Pay.

A l’eau sans manquer un appel: test réussi

En effet, la tocante d’Apple, si pratique lorsqu’elle est couplée à Apple Pay, m’a conféré une liberté totale de mouvement en me rendant à mon «espace aquatique», comme ils disent à Mont Repos. La clef de ce succès? Une gestion de l’énergie intelligente.

En effet, par défaut l’Apple Watch se connecte en Bluetooth à son iPhone ou aux Wi-Fi répertoriés. C’est seulement lorsqu’elle est déconnectée de ces réseaux qu’elle passe sur les réseaux des opérateurs, un passage parfois un peu lent d’ailleurs. Pratique lorsqu’on fait du sport, comme déjà relevé lors du test de l’Apple Watch series 3.

Apple Watch Cellular: savoir être discret en ligne…

Alors, la montre connectée idéale? Disons que c’est un des produits les plus aboutis du marché, notamment grâce à l’assistant Siri qui permet d’envoyer facilement ses SMS, de passer des appels ou de rechercher ses morceaux favoris dans Apple Music, qui rappelons-le, contient pas loin de 40 millions de titres. Gare toutefois à la bonne prononciation…

Reste que parfois, il se pose des questions de confidentialité. Difficile par exemple d’utiliser le haut-parleur de sa montre pour échanger sur des sujets sensibles. On sera donc tenté d’être bref et synthétique ou de toujours porter sur soi des écouteurs Bluetooth…

L'Apple Watch Cellular passe son test.

L’Apple Watch Cellular passe son test.

Cap sur l’avenir libéré du smartphone!

Enfin, côté autonomie, on se sent presque obligé de prendre son chargeur avec selon l’usage que l’on veut en faire. Toutefois, si l’on ne quitte pas son iPhone, la montre la plus vendue au monde possède toujours une autonomie appréciable, mais perfectible, de deux jours environ.

Reste une impression de fraîcheur et de nouveautés bienvenues. Grâce à ses potentialités en matière d’accès sécurisés, de son paiement sans contact parmi les plus sûrs du marché et surtout de l’immense potentialité du concept multi-SIM, cette montre ouvre la voie d’usages que nous apprivoiserons ces prochaines années, peut-être souvent en toute liberté sans smartphone! A méditer.

Xavier Studer

Quelques liens utiles:

Les bracelets des nouvelles Apple Watch series 3 GPS + Cellular.

Les bracelets des nouvelles Apple Watch series 3 GPS + Cellular.

16 commentaires pour “Test: l’Apple Watch Cellular pour être moins dépendant de son iPhone…

  1. Rittener
    13/12/2017 à 6:12

    Bonjour je l’es aussi. Depuis une semaine et je doit dire que j en suis très content très pratique

  2. Sugus
    13/12/2017 à 7:53

    Et l’autonomie? Quelle est votre expérience?

  3. chrisge
    13/12/2017 à 8:54

    comme d’habitude, notre cher Xavier s’extasie devant tout ce que produit la Pomme. Certainement parce que les cadeaux continue d’arriver même après Noël….

    Il serait intéressant que l’on sache le matériel qui est offert par les marques et celui que Xavier s’achète lui-même pour voir si indépendance il y a lors des tests….

    A part cela concernant ce, je cite,  » plus branché des garde-temps connectés » (sic) je retiens cette phrase:  » on se sent ridicule de parler à sa montre en la rapprochant de son visage » … tout est dit…

    • Gregory
      13/12/2017 à 10:12

      On aurait aimé également vous entendre lorsqu’il encense les produits Android… Vous pensez vraiment être crédible ? Le plus intéressant serait de connaître qui se cache derrière certains pseudos un peu trop orientés pour ne pas être malhonnête.

      • chrisge
        13/12/2017 à 1:51

        @ Grégory … (pseudo ?) aucun problème de critiquer Android , Windows Phone, Apple, Firefox OS , Samsung, Nokia,etc…. du moment que ce n’est pas toujours la même marque qui est célébrée et encensée et surtout que les critiques sont constructives !!

        Pour moi une montre connectée est inutile qu’elle s’appelle Apple ou Samsung et qu’elle tourne sous Android ou iOS !

        Je ne travaille pour aucune de ces firmes et je ne reçois de cadeaux d’aucunes d’elles ni d’aucun opérateurs suisse ou étranger…

        (modéré: diffamatoire)

    • Domlesgaz
      13/12/2017 à 6:51

      Il me semble qu’il mentionne clairement lorsqu’une entreprise (Digitec…) lui prête du matériel !

    • 13/12/2017 à 8:17

      Modérez votre language. Merci. Ce blog est totalement indépendant. Et vous? Il me semble que vous vivez des ressorts et autres engrenages, non?

  4. 13/12/2017 à 9:17

    Merci pour ce test! Je me demandais si, lorsque la montres est sur cellulaire et le téléphone allumé quelque part, si les notifications type WhatsApp ou meteosuisse (qui ne s’installent pas sur la montre), étaient transférées sur la montre?

    Pour l’autonomie, voir l’article de François Cuneo, qui, sans être totalement scientifique, est assez clair : https://leblogducuk.ch/2017/12/11/apple-watch-3-cellular-les-mesures-dautonomie-et-autres-petites-choses/#comments

    • Gregory
      13/12/2017 à 10:16

      Intéressant merci du lien, première fois qu’une montre connectée me fait de l’oeil. Mais il ne serait pas raisonnable de craquer 🙂

  5. 13/12/2017 à 10:02

    La science fiction d’alors (K2000) est devenu réalité. On peut se demander quel sera la réalité de la science fiction d’aujourd’hui?

  6. Christophe
    14/12/2017 à 8:32

    Merci pour ce test très instructif. Lorsque l’on dit réseau Swisscom … ça comprends aussi m-budget mobile ou il faut vraiment avoir un abo Swisscom ?

  7. Nico
    17/12/2017 à 12:05

    Est-ce qu’on peut utiliser cette montre sur un enfant pour savoir où il est en cas de besoin (enlèvement, perdu,…) ?
    Je me demande ce qui existe comme produit bien pratique pour ce « protection », sachant que les montres spécifiques au suivi d’enfants ne semblent pas très sûres (bannis dans certains pays).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :