Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Salt fait trembler Sunrise, qui brade sa fibre optique à 49 francs. Notamment…

Après l'annonce de Salt, les prix des télécoms baissent enfin en Suisse.

Après l’annonce de Salt, les prix des télécoms baissent enfin en Suisse.

L’influence de Salt sur le marché suisse des télécoms est décidément des plus salutaires. Après l’introduction il y a quelques jours d’une offre globale tout compris à 64,90 francs, Sunrise lâche le gigabit sur fibre optique à 49 francs, contre 105 francs précédemment!

Le challenger suisse des télécoms agrémente sa promotion d’un chiffre révélateur de certaines marges indues encaissées pendant des décennies par certains barons. «Économisez 672 francs: internet max giga pour seulement 49 francs au lieu de 10 francs par mois pendant 12 mois», précise Sunrise sur internet. En plus, les frais d’activation sont offerts…

Sunrise essaie de répondre à Salt…

Ne criez cependant pas victoire trop vite. «L’offre est valable jusqu’au 10 mai 2018 en cas de nouveau contrat internet max giga/Pack Fibre optique. Les clients possédant déjà un abonnement Internet Sunrise Home sont exclus de cette offre. La durée minimale du contrat est de 12 mois», précise le dynamique opérateur.

Sunrise fait encore mieux en répondant très directement à l’offre de Salt. (Test TV complet ici) Il propose donc aussi son offre fibre avec la TV & Phone comfort pour 99 francs eu lieu de 155 francs. Intéressant, mais rappelons que pour ce prix Salt propose, hors promotion, le mobile et le surf nomade illimité en Suisse…

Salt montre la voie

Visiblement, les opérateurs suisses veulent se battre pour résister à l’offensive de Salt. Après Wingo, c’est-à-dire Swisscom, voici la réaction de Sunrise. Quelle sera éventuellement celle d’UPC? L’autre jour, une connaissance me faisait part de sa volonté de quitter ce câblo-opérateur pour rejoindre Salt en me relatant une certaine panique chez le call-center d’UPC…

Encore une fois, on constate à quel point Salt exerce une influence positive sur le marché suisse des télécoms. Outre ces prix à la baisse rappelons que l’opérateur en mains de l’hexagonal Xavier Niel montre la voie en matière de fibre optique avec son offre à 10 Gbits/sec, de quoi ridiculiser le câble et le cuivre, nullissimes dès qu’il s’agit d’imaginer un simple backup dans le nuage…

Xavier Studer

52 commentaires pour “Salt fait trembler Sunrise, qui brade sa fibre optique à 49 francs. Notamment…

  1. Tom
    11/04/2018 à 06:24

    Hehehe , bravo Salt ,, Swisscom dans un article sur Bilan , disait que qu’ils ne compte pas baisser les prix de la fibre ,,,,,,, vraiment ?????

  2. flo
    11/04/2018 à 06:48

    Peut-être que ceci va pousser à faire tirer la fibre optique un peu partout, dans les petits villages notamment!

    • 11/04/2018 à 07:10

      Peut-être. Aujourd’hui, Swisscom a un impact négatif sur le marché de ce point de vue. Salt va peut-être redynamiser tout cela…

      • Bertrand
        11/04/2018 à 09:53

        Salt ne fait aucun investissement dans la fibre. Ils utilisent uniquement l’existant.

        • Tricoline
          11/04/2018 à 11:28

          Exact, Salt n’investit strictement rien dans le last mile !

          Salt investit juste le nécessaire dans le mobile, déjà que le VolTE n’est pas implanté sur le mobile…

    • Osana
      11/04/2018 à 09:34

      Alors ça, ça m’étonnerait… Surtout si le retour sur investissement avec les abonnements diminue, ce qui rendrait la rentabilité globale de tels projets encore moins bonne. Et je ne vois pas bien ce que Salt peut dynamiser de ce côté de toute manière, ils s’appuient sur les infrastructures existantes auxquelles ils ont réussi à gagner l’accès pour un prix cassé, ils ne posent pas de fibre et je doute qu’ils le fassent un jour.

      Pour ce qui est de l’impact positif de Salt, je ne suis pas certaine qu’il durera. Déjà parce que la couverture de SFN est loin d’être parfaite et manque, si je me souviens bien, les plus grandes villes. Donc passé l’effet d’annonce, sachant que le footprint de l’opérateur, même si pas mauvais, n’est pas non plus exceptionnel, je doute que le marché change fondamentalement. En tout cas chez les gros. Par contre ça peut éventuellement tuer quelques petits dans la foulée, ce qui ne serait pas franchement souhaitable…

      • Henry Dunant
        11/04/2018 à 13:00

        Ne soyez pas dupes, les marges engrangées actuellement par le ventripotent Swisscom ne vont pas aux investissements d’infrastructure mais aux dividendes des actionnaires. La volonté d’investir sur l’avenir (FTTH) a été stoppée net après la disparition de Carsten Schloter pour s’orienter sur du « quick win » (FTTB/FTTS) ou des technologies a forte rentabilité car nouvelle et pouvant être vendue très cher (5G) . D’un autre côté les autres propriétaires d’infrastructure (SI et Electro) vont certainement aussi considéré ce nouvel acteur qui pourrait faire ressortir des tiroirs les projets que Swisscom avait étouffé.

        Xavier Niel n’a jamais fait dans la bienfaisance et l’état de sa richesse démontre que malgré des prix bas il a toujours réussi à dégager des marges suffisantes pour développer les infrastructures dont il est propriétaire, satisfaire ses actionnaires et ses clients.

        Il faut arrêter de penser que les tarifs pratiqués en Suisse sont tous justifiés, ce raisonnement fait le bonheur de ceux qui font leur beurre, leur crème et leur petit lait dans notre îlot de cherté.

        Le poil a gratter Niel va un peu remuer tout cela et on verra bien ce qui en ressort, dans tous les cas on voit que ca bouge.

    • Charles
      11/04/2018 à 09:47

      Si les prix baisses, je pense plutôt que ce sera le contraire. Il faudra encore plus de temps pour amortir le coût de l’installation, et l’instabilité actuelle ne va pas pousser dans ce sens.
      Faite le calcul, l’installation d’une fibre doit coûter au bas mot entre 1000 et 2000 Frs par ménage en ville où la densification est importante, si on extrapole, il faut un facture 3 soit entre 3000 et 6000 Frs.
      Que ce soit Salt, Sunrise ou tout autre opérateur ils ne baissent pas leur prix sans une marge (publicité, salaires, etc). Admettons que le coût par utilisateur juste pour la fibre soit de 25 Frs/mois en se basant sur le service universel. Il faudrait entre 10 ans et 20 ans alors que d’ici quelques années la 5G se sera démocratisée.

      • Tricoline
        11/04/2018 à 11:16

        Pour la pose en cours à Yverdon-Les-Bains du FTTH (60% Swisscom 40% SIY) c’est env 2500 frs par raccordement, sur 5 ans, 30’000 habitants, 100% du territoire communal concerné, fin des travaux 2020.

        Ce montant de 2500 frs cela vaut pour les villes suisses de plus de 20’000 habitants, pour Zurich c’est possible que c’est un peu moins cher. Pour les villages cela sera plus du double (le triple même), donc c’est hors de portée des bourses des petites communes suisses.

        Si les politiques ne forcent pas Swisscom à poser du FTTH à la place de pérenniser l’ancestrale cuivre avec leur nouvelles technologies (un peu bancale) comme le G.Fast, bien des régions seront en marge du haut débit même dans 25 ans.

  3. Nels_Oleson
    11/04/2018 à 08:25

    Pour les clients actuels Sunrise Home, il suffit d’appeler la Hotline pour dire que vous souhaitez résilier. Il y a de fortes chances pour que Sunrise vous propose le tarif de 49.- si vous restez. C’est en tout cas ce qui m’est arrivé.

    • Pedro
      12/04/2018 à 00:00

      Oui et si vous insistez encore un peu, vous aurez encore un prix plus bas peut être !
      Oui on vous tondait un peu puis après on vous dis beaucoup puis au revoir si vous tenez vraiment à partir 🙂

      Vive la Suisse ou on nous vends le cuivre payé par nos grand parent 25.-/mois ou comment transformer le cuivre en platine… Oui ça existe et ça s appelle Swisscom.

      • misenta
        12/04/2018 à 13:54

        C’est vrai que l’équipement qui alimente ces lignes cuivres n’est pas renouvelé et est gratuit (mode ironie).
        Je ne pense pas les cablo-opérateurs le font gratuitement (c’est généralement 30.-)

  4. Yves
    11/04/2018 à 08:44

    Je confirme la panique chez le call-center d’UPC…. J’ai appelé lundi pour résilier mon contrat. L’opérateur m’a demandé la raison, à quoi j’ai répondu qu’il y avait meilleure offre ailleurs, en l’occurrence chez Salt. Il m’a a peine laissé le temps de terminer qu’il était déjà sur ses chevaux en train d’essayer d’expliquer que les 10 Gbits/sec ne pouvaient pas être atteint sur un seul appareil, que c’était divisé entre les différents appareils, et que du coups l’offre de Salt ne valait rien… Sur quoi j’ai répondu que même avec un débit divisé entre les appareils, je serai gagnant à changer…. Sans compter la TV que je n’ai actuellement pas, et tout ça pour moitié moins cher…

    • 11/04/2018 à 23:09

      Comme par hasard les autres vont baisser leur prix et Salt n’est pas bien etc etc sont des histoires ils ont bien profiter ben oui la fête est fini le marcher va suivre ils ont pas trop le choix

      • Pedro
        12/04/2018 à 00:05

        Les gens vont dans l’inconnu. Certains ce sont mordus les doigts d’être aller chez salt bloqué pendant 2ans. On ne connait pas la fiabilité/qualité du réseau et le nombre de fibres qui arrivent chez eux. S’ils ont une fibre de 40gb partagé pour toute la suisse ou du peering de mauvaise qualité, vous allez vite regretter mais voilà bloqué pour x ans.

        On en rediscutera dans 6mois/1ans. UPC/Sunrise s’est très fiable.

        • Rookie
          12/04/2018 à 01:06

          D’un autre côté, on n’est pas bloqué pour x ans, il ne faut pas raconter des bêtises non plus…

          Voici les conditions de salt:

          Pas de durée minimale

          Durée du Contrat, résiliation et frais de résiliation

          Les Contrats peuvent être résiliés moyennant un préavis de 60 jours au terme d’un mois du calendrier

          Des frais de résiliation s’appliquent: Montant maximum de CHF 198 en cas de résiliation durant le premier mois. Par la suite, les frais de résiliation diminuent de CHF 6 par mois. Aucun frais de résiliation n’est dû après 33 mois.

          • Pedro
            12/04/2018 à 19:37

            Pas de durée minimale mais vous payez des frais pendant 3 ans ? 😀
            Ah ah la bonne blague

        • sandwich
          12/04/2018 à 19:47

          Oui enfin faut sortiur la calculatric et arrêter la mauvaise foi
          Comme plein de gens je paye environ 130f par mois pour Swisscom soit une différence de 80 f avec Salt
          Si je les quitte pour Salt, et que je décide de résilier Salt au bout de 12 mois, j’ai économisé 960f. Donc si je dois payer 126f de frais de résiliation, comparé aux 960 f économisés excusez moi mais oui « la bonne blague » comme vous dites

  5. Yannick
    11/04/2018 à 08:50

    Je trouve limite pour les clients existants… Juste un enfumage, mais bon faut jouer le jeu, résilier et aller chez SALT et voilà, juste idiot mais bon, c’est ce qu’ils veulent. Bref Perso je suis tj bloqué à 100/100 avec l’offre qoqa à 29.- pendant 10 mois minimum mais bon ça serait tellement plus simple qu’ils fassent comme wingo. Un abo 500/500 a 29.- un gigabit à 50.- voilà done.

    • Pedro
      12/04/2018 à 00:08

      Bloqué à 100/100 ?
      Combien de to par mois en DL/ul ?

      Faites les stats et la moyenne, vous verrez s’est marrant 😀

  6. raf0306
    11/04/2018 à 08:55

    Par contre c’est renouveau une discrimination…. si la fibre n’est pas dispo… pas de rabais. Dire que l’immeuble d’à côté est équipé alors que mon immeuble est plus récent.

    • Henry Dunant
      11/04/2018 à 09:52

      Au contraire la dynamique générée par Salt va permettre le déclenchement d’initiatives de fibrage hors coopération avec Swisscom. N’oublions pas que le ralentissement, voir l’arrêt, du déploiement du FTTH est essentiellement dû à la décision de Swisscom de tout mettre sur le FTTS/FTTB. On peut imaginer que les Services Industriels et entreprises d’énergie remettent à l’ordre du jour les projets de fibrage en partenariat avec Salt qui, d’après les informations circulants sur le net, serait plus équitable en terme de répartition du revenu par abonnés.

      Définitivement ce coup de Salt ressemble de beaucoup à l’arrivée de Free sur le marché français et le re-brassage de carte qui en à suivi. En fait on pourrait presque dire « trois cartes mit stöck » (Swisscom, Sunrise, UPC et maintenant Salt) !

      • Tricoline
        11/04/2018 à 12:47

        Salt n’investira pas un kopeck dans le fixe, le but c’est d’utiliser ce qui est en place en faisant des accord, mais en aucun cas Salt ne joue le rôle d’investisseur.

        Dans le Canton de Vaud, les services industriels qui peuvent investir dans la fibre l’ont déjà fait, c’est le cas à Yverdon, Lausanne et Gland, pour le reste soit c’est la Romande Energie qui ne veut pas investir dans la fibre, cette entreprise a d’ailleurs vendu ses actifs dans le multimédia à UPC.

        Les pures électriciens (ex Alpiq) sont sur des charbons ardents en Suisse, ils n’ont pas (plus) les moyens d’investir, l’électricité cela ne rapporte plus vraiment.

        Essayez de demander à la Romande Energie d’investir dans la fibre à domicile, un gag !

        Dans les autres communes vaudoises qui sont en lien avec des sociétés électriques locales (Aubonne, Orbe, Vallorbe, Vallée de Joux), on remarquera que ces entreprises sont alliés avec Netplus, ce sont en fait des téléréseaux qui ne sont pas enclin pour ouvrir leurs infrastructures à la concurrence, le lobbyisme des cablos en suisse est très puissant sous la coupole fédéral, rien ne changera rapidement, peut-être dans 5 à 10 ans ? A voir ?

        • Jojo
          12/04/2018 à 01:08

          Faux, Salt participe au financement du déploiement de la fibre ! Il ne fait pas que profiter de l’existant, il participe au déploiement, non pas opérationnellement car ce sont les industriels locaux, mais ils participent au financement pour étendre les zones d’éligibilité !

          • Tricoline
            12/04/2018 à 05:23

            On verra bien, rendez-vous dans 5 ans !

            Quand à étendre les zones d’éligibilité, une fois que le SI d’une ville active dans le FTTH a couvert l’entier de territoire communal (Lausanne), c’est terminé, les communes voisines (Prilly, …) ne sont pas concernées, car elles ne sont pas partie prenante dans le SI de Lausanne.

            Vu l’absence de volonté de Swisscom d’activer de nouvelles collaboration, ce dernier préférant investir le minimum pour pérenniser son archaïque réseau en paire de cuivre, le FTTH est sur la voie de garage en Suisse.

      • Dupont
        12/04/2018 à 16:51

        Pas au prix que Salt a négocié avec SFN. Il n’y a aucun moyen de financer la construction de fibre avec ces conditions.
        Aucune entreprise ne va construire à perte mais seulement si il y a un service pour rentabiliser l’investissement.

    • Mensoif
      11/04/2018 à 10:33

      Dans mon immeuble datant de décembre 2017, Swisscom à mis la pression sur l’entrepreneur générale pour que ce dernier ne tire pas de fibre comme prévu sur les plans. Résultat l’entrepreneur à cédé, et on a pas de fibre.

  7. Pierre Henry
    11/04/2018 à 09:20

    petite coquille à la 7ème ligne, sans doute 49.- au lieu de 100.- ( et non de 10.-) bonnes salutations.

  8. Freemoto
    11/04/2018 à 09:37

    C’est à nouveau des offres pour les nouveaux clients…comme il y a quelques mois, avec l’abonnement freedom relax bradé, ça recommence avec la fibre…étant client sunrise depuis le début, j’ai reçu une nouvelle «offre» de 50 Mbits (au lieu de 40 Mbits) sur l’Internet pour 5 frs de plus….quelle mesquinerie! D’un côté le gigabit à 49 frs pour les nouveaux, de l’autre 50 frs pour 50 Mbits pour les bons clients… A croire qu’il vaut mieux être un nouveau client tous les 24 mois…

    • Pedro
      12/04/2018 à 00:12

      Demander la résiliation, ils vont baisser jusqu’à 25 😉

  9. Tricoline
    11/04/2018 à 11:22

    Avec des prix cassés, cela ne va pas encourager Swisscom à poser du FTTH, au contraire Swisscom va tout faire pour bétonner à vie le cuivre, ce dernier rapportant plus que le FTTH, et pas besoin d’investir beaucoup.

    Qui investirait pour poser un nouveau produit qui rapportera moins que le produit déjà en place ?

    Swisscom a déjà stoppé des collaborations de pose du FTTH (canton de Fribourg) pour pérenniser le cuivre, cela coûtera moins cher, plus vite fait, et en finalité cela sera bien plus rentable que la fibre.

    Salt ne va pas rendre service au région sans FTTH, bien au contraire.

    • Henry Dunant
      11/04/2018 à 13:04

      Tout à fait d’accord, si Salt offre du xDSL il va rejoindre le troupeau des pseudo offres concurrentes à Swisscom en en deviendra totalement dépendant. Seul possibilité; mais il va falloir investir significativement, relancer les coopérations sur le FTTH avec les propriétaires d’infrastructures.

    • misenta
      11/04/2018 à 13:05

      Il est clair que les prix à la baisse ne vont pas encourager l’investissement. En France, le gouvernement vient de faire machine arrière pour la fibre sur tout le territoire, maintenant il parle de très haut débit pour tous à la place, avec la 5G pour couvrir les territoires éloignés!
      De son côté, Swisscom va fibrer toutes les communes d’ici 2022 mais la FTTH restera réservée aux nouveaux quartiers de plus de 40 appartements. Peut-être que dans le futur, avec la 5G, on ne parlera même plus de FTTS ou FTTB.

  10. merinos
    11/04/2018 à 12:38

    contrairement à Sunrise, Salt a compris qu’il existait 3 régions linguistiques principales en Suisse:
    http://fiber.salt.ch/fr/tv-video-fr/ (~milieu de la page)

    • Tricoline
      11/04/2018 à 12:55

      Exactement, c’est bien !

      Salt a sous traité cela à Zattoo avec un cahier des charges mentionnant probablement qu’aucune région linguistique ne devait être prétéritée pour les chaines TV proposées aux clients.

      Le big boss étant français, la direction est certainement pas « pro germanique », au contraire d’un Sunrise très suisse allemand.

    • Nycko
      11/04/2018 à 13:28

      ouais, bon…
      54 chaines en allemand pour le canal Français qui en a que 35 dans la langue de Molière…
      Est-ce vraiment beaucoup plus que ce que nous offrent Cablecom sur le réseau de base ?
      NON ! 53 en français sur Cablecom dont Découverte, BFM TV etc….

      • Henry Dunant
        11/04/2018 à 16:05

        72 chaînes francophones dans l’offre de base, augmentée pour les 6 premiers mois de 16 canaux supplémentaires (Famille+), soit 88 chaînes. On ne peut pas dire que la francophonie soit laissée de côté ce coup ci (source : https://fiber.salt.ch/fr/channels-fr/)

        Après tout est question de gout et de priorités; mais dans le cas de Salt surtout de budget.

    • Freemoto
      11/04/2018 à 13:31

      Peu de chaînes en français chez salt, et surtout, peu de chaînes en HD

      • merinos
        11/04/2018 à 14:11

        pardon? –> http://fiber.salt.ch/fr/channels-fr/

        à ne pas confondre avec l’offre grand public de Zattoo.

        • Freemoto
          11/04/2018 à 17:34

          37 chaînes en français dans l’offre de base, avec 14 chaînes seulement en HD…où est la révolution…et là je compte toutes les chaînes exotiques que personne ne regarde jamais.

          • Charles
            12/04/2018 à 08:01

            A part ça la télé c’est devenu une excepton. Ça sert à quoi autant de chaines dont le but est de diffuser 10 minutes de pub pour 30 minutes d’emission. C’est devvenu pire que dans les années 80 avec Berlusconi. Vivement un boitier intelligent qui zappe les pubs en replay ou differé.

  11. Tom
    11/04/2018 à 15:35

    @ Mérinos , oui c’est juste il y’a pas mal de chaînes en HD , je suis curieux de tester tout ça , mon voisin à signée pour Salt , apparement sc ,n’a pas bc aimé , il on refusé de faire un rabais , le service client sc , lui a dit que qu’il était impossible d’avoir les 10G , mais mon brave voisin lui a répondu « même s’il ny a pas les 10 G , c’est le prix qui m’intéresse , presque 3 fois moins chère que Sc «  et la pas de réponse ….

    • Student
      11/04/2018 à 16:46

      Meme experience pour moi avec Swisscom en leur demandant de faire un effort: pas question malgré mes 275CHF de dépenses mensuelles chez eux (2x mobile + Internet/TV)… Ils m’ont même précisé mes dates de résiliations qui sont toutes prochaines!

      • Yannick
        11/04/2018 à 17:20

        Sont cons… au moins rediriger vers Wingo à la limite…

        bref dans 6 mois ca sera : Gros scandale, licenciements en masse chez SC. L’état va venir en aide au géant bleu afin d’endiguer le flux qui contribue à couler le navire…

        Bref au final, le contribuable sera mis devant le fait accompli, Too big to fail, bam, sortez vos deniers, les gros managers qui se font 400k annuels se frottent les mains, ils prennent des décisions moisies et ils ont rien à assumer…

        juste scandaleux.

        • 11/04/2018 à 23:13

          OUi ils vont sortir ça comme prétexte comme ils ont fait en France et après beaucoup critique sur Free ils sont toutes aligné mais Free reste quand même plus avantageux

      • Student
        13/04/2018 à 14:52

        Rectification: je viens de résilier SC et ils m’ont proposé -40% pour 12mois si j’annulais la résiliation. Apparemment, seul le service résiliation à les moyens de proposer cela et non la hotline.

  12. Frédéric M
    12/04/2018 à 08:56

    Petite remarque Sunrise à ajouté les bouquets teleclub en français maintenant aller voir la page.

  13. Dupont
    12/04/2018 à 17:01

    beaucoup parlent de la 5G comme alternative : n’oubliez-pas que les fréquences nécessaires à la 5G requerront beaucoup (beaucoup) plus d’antennes (on parle de ligne directe entre le terminal et l’antenne) qui devront obligatoirement être connectées avec de la fibre optique. L’investissement fibre reste le même donc il y a fort à parier que la 5G ne sera pas présente ailleurs que dans les grandes villes avant très longtemps.

  14. Silvio B.
    12/04/2018 à 22:50

    Bravo Salt ! L’abonnement passe de 49.- a 39.- si on est deja client mobile. Ceci va permettre d’amener tous leurs clients mobiles, plus des qui ne le sont pas encore. Et le mobile rapporte, donc leur modèle commercial est bon. De ce pas, j’annule mon abonnement Citycable qui me coute plus cher (57.-) pour un debit 100X moins rapide.

  15. Lelex
    13/04/2018 à 09:26

    Article très intéressant, merci ! Logiquement pris dans la tourmente, je me suis renseigné chez Cablecom chez qui je suis actuellement client. Selon ces derniers, ils devraient s’aligner dans les trois mois avec ses différents concurrents et également proposer une offre « fibre » … afin de ne pas perdre toute leur clientèle. A suivre donc …

  16. Yannick
    17/04/2018 à 20:11

    Sunrise va déjà au premier juillet doubler son fiber home 100/100 en 200/200 mais bon 70.- au lieu de 65…. Mais je me doute que l’annonce de Salt va changer tout cela.

  17. Lulu
    23/04/2018 à 18:52

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ces articles de qualité.
    Petite histoire:
    J’habite à Genève et personnellement en voyant l’offre salt Fiber sa m’a tenté de faire des économies, étant précédemment chez wingo(déjà sur la fibre). Mais je suis a présent relativement déçu car après un mois je n’ai toujours pas ma ligne internet fonctionnel et je n’ai toujours pas reçu la box internet. Cela fais deux semaines que je n’ai plus internet à la maison. j’ai appelé salt une quantité incalculable de fois ses dernières deux semaines pour me faire dire à chaque fois que la commande à été relancée mais qu’il pouvait rien faire pour moi il me fallait être patient.
    Ma commande n’avance toujours pas au niveau du tracking sur leur site web et elle a même tendance à régresser au niveau des étapes déjà effectuées (étapes activation de la ligne 5/6 après deux semaines et la troisième semaine je me retrouve à 2/5). Aucun moyen de discuter de l’avancement de mon activation avec une autre personne que leur supports niveau 1 et refus catégorique de parler a une personne plus hautement placée.

    J’ai entendu dire que salt faisait trainer l’activation de certaines lignes car il n’ont pas assez de client dans certains quartier et du coup ce n’est pas rentable pour eux d’activer chaque lignes individuellement. Il parait donc que les temps d’activation serais plus de 5 à 10 semaines dans certains cas plutôt que 5 à 10 jours…

    J’ai aussi demandé si je pouvais résilier mais la personne du support téléphonique ma gentiment dit que j’allais perdre les 100.- facturer pour l’activation de l’abonnement. Sans compter le fait d’être allé dans un magasin salt pour m’entendre dire qu’il fallait que je regarde avec le support par téléphone… .

    Partez du principe que le support salt sera inexistant si vous avez un problème.

    Je serais intéresser de savoir si d’autre personne sont dans la même situation que moi.

    Merci d’avance
    Lulu

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :