Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Lobbysme: Swisscom continuera de jouir pleinement de sa position dominante!

Concurrence biaisée: champagne et caviar chez Swisscom!

Concurrence biaisée: champagne et caviar chez Swisscom!

Le Conseil national n’a pas voulu jeudi de davantage de concurrence sur le réseau fixe, c’est-à-dire indépendamment de la technologie utilisée, comme la fibre optique. Chez Swisscom, qui a utilisé de toutes les ficelles pour influencer ce vote, comme d’habitude, on sabre le champagne à l’idée de l’argent qui continuera de couler à flot ces prochaines années. L’ogre bleu n’a pas fini de se gaver au caviar!

L’issue du processus de la révision de la loi sur les télécommunications laissait pourtant entrevoir une issue fort différente, comme nous l’avions évoqué ici. A une époque, quasiment tous, y compris la Commission de la communication (ComCom) voulaient tenter de calmer l’appétit gargantuesque de Swisscom, désirant pour sa part bétonner pour l’éternité ses investissements sur la fibre optique.

L’empereur du lobbysme

Ce vote est instructif à plus d’un titre. Il montre notamment que tant qu’un objet n’est pas passé en votations (que ce soit devant le peuple ou devant le Parlement) rien n’est joué. Et ce n’est pas pour rien, puisque selon certaines sources, Swisscom a rarement déployé autant de moyens de lobbysme pour retourner la situation.

Encore une fois, face à la force financière de l’ogre bleu, symbolisée par ses bénéfices indécents, ses concurrents n’ont aucune chance d’immaginer pouvoir un jour caresser le rêve de peut-être renverser la vapeur. Le puissant opérateur, indélicat au besoin, comme nous l’avions démontré dans cette colonne, n’a pas fini de régner absolument sur tous les domaines des télécoms.

Une argumentation inchangée

L’argumentation est invariablement la même: il faut protéger les investissements du puissant opérateur qui continuer de rouler des mécaniques grâce à un réseau de cuivre payé par le contribuable. Facile, comme ça. Mais qui pourrait investir des montants suffisants pour tenter de croiser le fer avec l’ancien monopoliste, connaissant sa force de frappe… Qui?

Les députés ont donc rejeté par 127 voix contre 57 la possibilité de dégrouper non seulement le cuivre, comme aujourd’hui, mais aussi la fibre optique. Pas besoin d’attendre pour connaître l’issue des jeux. Le consommateur est déjà le grand perdant aujourd’hui puisque Swisscom ne juge plus utile d’investir dans cette technologie, préférant continuer de bricoler sur le cuivre…

Trop protéger Swisscom n’est pas dans l’intérêt de la Suisse, selon la Conseillère fédérale Doris Leuthard, citée ici. Exact. La véritable question est désormais de savoir jusqu’à quel point l’ogre bleu pourrait nuire à ce pays en freinant son développement technologique. Vous ne me croyez pas? Peu répandue en Suisse, la fibre optique est disponible déjà presque partout en Corée du Sud.

Xavier Studer

Revivez les débats

21 commentaires pour “Lobbysme: Swisscom continuera de jouir pleinement de sa position dominante!

  1. 29/09/2018 à 8:58

    D’un autre côté l’état ne va pas tuer sa « poule aux oeufs d’or » ( 51% ).

    • Ted
      29/09/2018 à 9:52

      Si vraiment Swisscom était au service de la Suisse, il y investirait durablement ses milliards de bénéfices! Ce n’est pas le cas.

      • Henry Dunant
        29/09/2018 à 10:10

        Tout à fait d’accord.

        Désolant de voir nos élus à la solde des lobby télécom, armement ou pharmaceutique. Toutes proportion gardée la Suisse commence à fonctionner comme une république bananière.

        • Tricoline
          29/09/2018 à 11:35

          Elle ne commence pas, elle fonctionne depuis longtemps avec des puissants lobbys qui dictent comme le peuple doit vivre et consommer.

  2. Anjoco
    29/09/2018 à 10:40

    Le lobbyisme pourrit la vie politique en Suisse.
    Il n’y a qu’à orienter son regard vers les caisses-maladie et l’Astag.
    Et ceux qui prêche pour une Suisse indépendante et neutre font exactement le contraire par rapport à leur fonction de députés à la botte des grands groupes économiques.

  3. 29/09/2018 à 10:47

    Et pourquoi Sunrise et Salt ne seraient-ils pas capable d’investir? Pourquoi est-ce que Swisscom devrait être le seul à investir?

  4. redge
    29/09/2018 à 11:10

    Les opérateurs alternatifs préfèrent payer un service de location à l’infrastructure physique aux opérateurs locaux existants du dernier kilomètre (services industriels, swiss fibre, swisscom cablex, upc, etc), c’est bien plus judicieux et moins risqué en terme financier, c’est gagnant gagnant.

    • Tricoline
      29/09/2018 à 11:27

      Pas tout à fait aussi simple que cela !

      Le grand gagnant c’est Swisscom, le petit gagnant c’est l’autre opérateur (Sunrise, Salt, …), et le grand perdant c’est le consommateur, ce bon payeur … comme pour les assurances maladies.

      Car cela neutralise la concurrence qui est pieds et mains liés aux volontés de Swisscom, et ce dernier décide de faire ce qu’il veut où il veut.

      Si une région ne l’intéresse pas, rien ne bouge, tout juste le service universelle au antipode du haut débit.

      Et ce n’est pas les quelques villes fibrées en collaboration avec Swisscom qui vont changer la donne, d’ailleurs les collaborations pour la fibre, Swisscom n’en veut plus (de nouvelles), il a même cassé celle du Canton de Fribourg.

      Dans 10 ans, la Suisse aura le plus petit taux de pénétration du FTTH des pays occidentaux.

  5. Anjoco
    29/09/2018 à 12:46

    “D’ici 2021, nous allons équiper le réseau Swisscom avec les dernières technologies de fibre optique dans chacune des 2222 communes de Suisse” selon https://www.swisscom.ch/fr/about/entreprise/portrait/reseau/carte-extension-reseau-fibre.html

    Pinocchio 🤥 ton nez s’allonge de plus en plus ! Et les Fribourgeois ne sont pas dupes après que tu les aies laissés tomber et toujours pas de G.Fast sur le cuivre.

    • Alex
      01/10/2018 à 12:20

      A mon avis il parle ici de FTTN ou FTTC… rien à voir avec la fibre jusqu’à la maison (FTTH)
      => https://fr.wikipedia.org/wiki/FTTx
      Et si on regarde leur carte de plus près on peut constater qu’il y a beaucoup de communes indiquées comme « la date d’extension est encore à l’étude »…

  6. EDWARD
    29/09/2018 à 2:30

    Je crois que la position dominante de swisscom est plutôt bonne pour le developement de la fibre, en effet, une érosion des prix comme ce qui s est passé en France avec FT/Orange nuirait plus gravement aux investissements fibre/5G. Je trouve que ce blog n’est plutot qu une frustation a peine voilée vis a vis de cet operateur. Dommage ce manque d impartialité je trouve.

    • 29/09/2018 à 5:06

      Frustration pourquoi? J’ai aujourd’hui essentiellement recours aux excellents services de Sunrise, qui propose dans mon cas un rapport qualité/prix réellement très largement supérieur à celui de Swisscom. 😃 En revanche, je ne peux passer sous silence cet état de la situation: https://www.xavierstuder.com/2018/03/26/infographie-le-marche-suisse-des-telecoms-semble-avoir-pris-un-virage-en-2017/ C’est une qusestion d’objectivité et de responsabilité que de traiter du problème Swisscom, sans aucune concession. Ce blog est libre, 100% indépendant et n’entretient pas de relation discutables avec des régies publicitaires.

    • CH
      29/09/2018 à 5:32

      D’accord avec vous EDWARD.

  7. Ludo
    29/09/2018 à 4:16

    En même temps, les députés seraient stupides de favoriser les concurrents. La Confédération est actionnaire majoritaire de Swisscom et encaisse chaque année plusieurs centaines de millions grâce aux bénéfices de Swisscom. Si ce n’est pas les bénéfices de Swisscom, cet argent serait gagné par les impôts…

    Le lobbyisme est plus problématique dans d’autres domaines où seul les députés profitent individuellement de l’argent des lobbys (caisse maladie par ex.). Le lobbyisme est une réalité politique dans tous les pays / institutions politiques. À Bruxelles, c’est encore bien pire qu’en Suisse.

  8. F.S.
    29/09/2018 à 7:30

    Tu as bien fait de dire « dans mon cas », parce que Swisscom contente bcp de gens pour d’autres raisons.. De plus, la Suisse est ou en tout cas était actionnaire de Swisscom. Deuxièmement, je trouve que ce blog parle trop de Swisscom est omet de parler des autres opérateurs (sur certains niveaux Swisscom est meilleur: faire pression pour des téléphones responsables(à modérer) ou encore en proposant des offres lié à PostFinance). De toute façon, on assiste à des prix beaucoup trop élevé chez tout les opérateurs. (Mon avis)

  9. Didier
    30/09/2018 à 9:14

    Le libéralisme a des limites…. qui veut aller investir a coup de millions dans hors ville pour une ligne fixe dans une région perdue comme par exemple a Finhaut?

    Je pense qu il faut arrêter de toujours critiquer Swisscom.

    Le problème est identique pour la poste, qu’elle entreprise va aller livrer le courrier a geneve – Chandolin pour 1.00 ch le lendemain.

  10. 30/09/2018 à 10:08

    Bonjour monsieur studer on dit on « Sabre le champagne » pas sabler c’est pas le même gout.

    • 30/09/2018 à 11:03

      Evidemment, désolé. Merci, c’est corrigé! Quand je pense que cet article a été soumis à une forme d’intelligence artificielle…

      • 03/10/2018 à 6:53

        les expressions c’est pas leur fort !

  11. misenta
    01/10/2018 à 3:47

    Encore une belle brochettes d’expert en télécom…!
    Vous préférez quoi? La Suisse fibrée complètement d’ici 2035 (en FTTH) ou fibrée proche des habitations mais en FTTS/FTTB/FTTC d’ici 2022?
    De plus, beaucoup d’opérateurs pourraient fibrer mais ne le font pas ou seulement avec une fibre (Swisscom pose 4 fibres en FTTH).
    Et, pour terminer, Swisscom investit près de 2 milliards par année en Suisse…!

  12. marco
    01/10/2018 à 5:26

    Mais tant mieux mais tant mieux et vive swisscom ! Que Salt et Sunrise investissent des milliards pour la fibre partout et Swisscom la louera et tant mieux !!! Et les milliards de benef c’est la conf qui se sucre pas swisscom ni les employés alors votez mieux la prochaine fois ou bien de bleu !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :