Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Paiement sans contact: SwatchPay est disponible en Suisse!

SwatchPay: après la Chine, la Suisse.

SwatchPay: après la Chine, la Suisse.

Après une première en Chine en 2017, l’horloger suisse lance Swatch Pay en Suisse en partenariat avec Mastercard et de nombreux émetteur d’une des cartes de crédit les plus répandues. Les quatre modèles compatibles sont déjà disponibles en magasin pour 85 francs.

Concrètement, les instituts financiers Cembra Money Bank, Cornèrcard, Credit Suisse, Swiss Bankers, Swisscard, UBS et Viseca collaborent avec Swatch, qui précise qu’une majorité des cartes de crédits de ces instituts devraient être compatibles (A tester dans l’application mobile). Selon le fabricant, le consommateur ne devrait pas rencontrer les problèmes de disponibilité qui peuvent parfois survenir avec d’autres solutions de paiement sans contact.

Technologie NFC sans contact

Comme la majorité des autres solutions de paiement sans contact, SwatchPay utilise une puce NFC (communication en champ proche) intégrée sous le cadran de la montre. Pour payer, le client place sa Swatch face au terminal de paiement sans contact à proximité de la caisse.

Point important, c’est le terminal de paiement qui fournit l’énergie nécessaire à la transaction. Ainsi, contrairement aux smartphones, cette montre peut être utilisée pour effectuer un paiement même si la pile est déchargée. Concrètement, le lecteur échange les informations de paiement nécessaires avec la puce de la montre pendant l’opération.

Code PIN et activation chez Swatch

Plus des trois quarts des caisses acceptent désormais en Suisse le paiement sans contact. Côté sécurité, s’il est possible de payer sans autre de petits achats, le terminal de paiement exige un code PIN pour les transactions supérieures à 40 francs. La limite de paiement dépend de celle fixée par l’émetteur de la carte de crédit.

L’activation du système se fait dans les boutiques Swatch. Le système connecte la montre et la carte de paiement via un appareil NFC Bluetooth spécifique et la « relie » à l’application (iOS et Android) sur le smartphone du client. Ce processus de mise en service est totalement gratuit, selon l’horloger.

Désactivation facile en cas de vol 

En cas de perte ou de vol de la Swatch, la même application permet de bloquer immédiatement toutes les transactions, selon la FAQ de Swatch. « Il faut sélectionner l’option « Désactiver la carte » de la montre correspondante dans l’application SwatchPay. Après cela, la montre ne pourra plus être utilisée pour payer », y est-il expliqué.

Une nouveauté à suivre avec attention compte tenu de la facilité de paiement sans contact, comme nous avions pu le tester avec la Swatch Bellamy, dont les premières seront désactivées au mois de mai, sans pouvoir être migrées vers ce système. Swatch explique cette impossibilité par une technologie de NFC plus récente implémentée dans ces derniers modèles.

Xavier Studer

Visionnez la pub de Swatch

 

6 commentaires pour “Paiement sans contact: SwatchPay est disponible en Suisse!

  1. Aurélien
    18/01/2019 à 10:09

    Le boycott injustifié d’Apple par les banques Suisse ne pourrait plus être clair…

  2. Anjoco
    18/01/2019 à 10:22

    Il y a au moins une carte de crédit qui ne boycotte pas Apple Pay :

    https://www.cashback-karte.ch/fr/

    De plus elle est gratuite et vous offre du cashback. Donc pourquoi payer une taxe annuelle ailleurs pour avoir moins.

    • Aurélien
      19/01/2019 à 09:28

      Merci pour l’info

    • Danou
      23/01/2019 à 10:01

      Juste pour information, les taxes annuelles des cartes de crédit avec taxes sont non seulement souvent incluses dans les solutions bancaires globales (et donc très faibles voire offertes vu les coûts annuels de certains solutions), mais comportent de plus énormément de services supplémentaires, et pas seulement en matière d’assurances voyage. Par exemple, une année voire deux années de garantie en plus sur les appareils achetés avec la carte (les magasins facturent souvent des frais bien supérieurs à la taxe annuelle de la carte pour une seule prolongation de garantie…), ou encore une garantie du meilleur prix. Personnellement j’ai il y a une année acheté un vendredi un téléviseur avec ma carte de crédit, téléviseur qui était affiché CHF 1’000.- de moins le lundi suivant. L’émetteur de ma carte m’a immédiatement remboursé les CHF 1’000.- de différence. Si j’avais payé cash ou avec votre fameuse cashback-karte, j’aurais eu que les yeux pour pleurer. Donc pourquoi payer une taxe annuelle? Il suffit de savoir pourquoi on paie et ça devient évident. ABE!

  3. Michel
    18/01/2019 à 13:39

    Je suis content de ma Fitbit pay!

  4. salomon
    03/02/2019 à 22:22

    noveau sécu j y crois pas trop. si il aurait mis juste un bouton a appuyer avant de payer par exemple, j aurai pris direct

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :