Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Publicité: la guerre des prix sur le mobile révèle le dessous des cartes…

Coop Mobile et Wingo sur le réseau mobile de Swisscom.

Coop Mobile et Wingo sur le réseau mobile de Swisscom.

Elles ne peuvent échapper à personnes ces temps. Les affiches de Coop Mobile et Wingo, deux opérateurs «partenaires» de Swisscom, fleurissent un peu partout, parfois pas très loin de celles de Salt… Cette guerre pour gagner des clients sur le segment «à bon marché» ne va pas sans poser quelques questions…

Mais partons de la partie la plus visible de cette nouvelle guerre: le changement de logo et de design de l’offre de Coop Mobile, jusqu’ici associée au concept «Prix Garantie», la déclinaison bâloise du cultissime «M-Budget» de Migros, soit les réponses de nos distributeurs suisses aux discounters étrangers.

Uniformité, sobriété des prix et de la publicité…

Rappelons qu’aussi bien «Prix Garantie» que «M-Budget» se positionnent presque de manière austère sur le marché. «En un mot, Prix Garantie, c’est la sobriété: sobriété des emballages, sobriété des prix et sobriété des messages publicitaires», peut-on lire sur le site ad hoc de Coop.

Du côté de Migros, on explique aussi la sobriété des prix par un certain «minimalisme». «L’uniformité et la sobriété du design des emballages, la majorité de gros conditionnements qui réduisent également les frais de transport et de stockage, mais aussi la renonciation aux ingrédients de qualité supérieure et aux actions ainsi que les prix calculés au plus juste.», peut-on lire ici

Vaste lutte sur l’entrée de gamme

Ce n’est donc probablement pas pour rien que Coop a renoncé à sa marque «Prix Garantie» pour estampiller sa nouvelle offre mobile pondue avec Swisscom. Les deux géants sont réputés pour avoir les dents longues et leurs importantes campagnes publicitaires démontrent qu’il reste visiblement suffisamment d’argent à se faire dans ces conditions… On est loin du concept «Prix Garantie»… «Contrat équitable sans durée minimale​», écrit désormais Coop…

Stratégiquement, en guise de commentaire, il semble que Swisscom fait tout ce qu’il peut pour torpiller les plans tarifaires à bon compte de ses concurrents les plus agressifs, comme Salt. Il semble prêt à tout pour asseoir, voire renforcer sa position ultra dominante sur le marché. Pour terminer, relevons que Salt prend lui aussi pas mal de place sur les emplacements publicitaires dans les villes suisses, là aussi pour faire la promotion de produis parfois à «prix cassés»…

Xavier Studer

5 commentaires pour “Publicité: la guerre des prix sur le mobile révèle le dessous des cartes…

  1. Ted
    27/01/2019 à 09:50

    Si je comprends bien les marges restent encore trop importantes avec l’offre de Wingo de Swisscom. Incroyable le fric qu’ils se sont fait toutes ces années avec leur offre à 200 balles. Heureusement que Niel est arrivé en Suisse pour donner un bon coup de pied là dedans!!!!

  2. Tim
    27/01/2019 à 13:12

    Et cela ne concerne que le mobile…ce matin dans emails je trouve une pub yallo.ch/internet pour me vendre un abonnement sunrise a -60%…

  3. redge73
    27/01/2019 à 14:06

    Salt prix cassés et inaccessibles au contraire de coop mobile et wingo mobile accessible partout

  4. marco
    28/01/2019 à 14:12

    Salt n’investit pas autant que Swisscom dans le réseau, aussi bien fibre / fixe que mobile (c’est en Mialliards avec un S à la fin et chaque année ….).
    Donc oui chez Swisscom les prix sont plus élevés car c’est aussi grâce à cela que les coucous comme Salt peuvent utiliser la fibre de Swisscom en full nvmo pour brader les prix et en national roaming mobile dans certaines zone. Quant à la Coop et Mbudget c’est un accord de license.

    Si demain Swisscom faisait du tout illimité en Suisse pour 10.- les concurrents iraient pleurer à l’abu de position dominante pour écraser les prix (un peu ce que dit Mr Studer ici avec les marques en license justement ….). Le cas s’est produit en France avec FT > Orange qui n’a pas pu ni biasser les prix du triple play fixe a 14.90€ (le tribunal de commerce de Paris avait fixé à 33€ le prix plancher pour Orange puis permis le 29.99€ comme les copains mais eu étaient à 29.90€ ).

    Enfin je dis ca je dis rien … hein !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :