Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Avez-vous fait votre électrocardiogramme avec votre Apple Watch series 4?

Apple Watch series 4 permet désormais de faire des électrocardiogrammes en Suisse aussi.

Apple Watch series 4 permet désormais de faire des électrocardiogrammes en Suisse aussi.

Moi oui! Je viens de bénéficier de cette nouveauté enfin disponible en Suisse ainsi que dans 19 pays européens, dont l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni. Mais comment procéder et qu’en penser? Mise en route du dernier must en matière de montre connectée….

Découvrant la nouvelle jeudi matin, j’ai embarqué le chargeur de ma montre pour pouvoir d’abord mettre à jour mon iPhone XS Max vers iOS 12.2 avant de pouvoir actualiser l’Apple Watch series 4 vers watchOS 5.2… Une opération qui nécessite d’ailleurs de connecter ces deux dispositifs à un Wi-Fi, rôle joué pour l’occasion par un autre smartphone dans le train…

Fibrillation auriculaire ou non?

Environ une dizaine de minutes plus tard, l’opération a été menée à bien. J’ai donc découvert l’application ECG d’abord sur l’Apple Watch series 4, puis sur l’iPhone dans l’application santé qui propose différents réglages, comme la possibilité de recevoir une alerte en cas de fibrillation….

Car c’est bien de ça dont il s’agit. Apple précise bien dans de multiples avertissements dans ses applications que sa montre ne peut pas identifier une crise cardiaque. Suite à une analyse de 30 secondes, elle peut toutefois détecter des signes fibrillation auriculaire. Comme je ne suis pas médecin…

Digne d’une vraie complication horlogère!

Pour ce faire, il suffit d’ouvrir l’application sur son Apple Watch et de poser son doigt, sans le relever, sur la couronne numérique de la tocante connectée de la pomme. L’accessoire branché mesure de cette manière le courant électrique transitant d’un bras à l’autre et passant par le corps.

Au terme de plusieurs analyses, le meilleur garde-temps connecté du moment m’a indiqué que mon rythme était de type «sinusal», donc normal. Amusant et tout aussi snob et discutable qu’une de ces véritables et poussives complications horlogères! Mais quelle breloque à ressort et engrenages poussiéreux pourrait proposer un tel service?

Reste la  question de l’autonomie puisque j’ai du mettre la montre en mode hors connexion pour terminer la journée… Une forme moderne de complication, version haute-horlogerie connectée…

Xavier Studer

PS Apple précise bien dans sa communication que «lorsqu’elle n’est pas traitée, la fibrillation auriculaire est l’une des pathologies causant le plus d’AVC, la deuxième cause de mortalité à l’échelle mondiale. L’AF Association estime que près de 1,5 million de personnes au Royaume-Uni souffrent de fibrillation auriculaire, le problème de rythme cardiaque le plus courant, mais un tiers d’entre elles ne le savent probablement pas.

8 commentaires pour “Avez-vous fait votre électrocardiogramme avec votre Apple Watch series 4?

  1. Nicolas Rossé
    29/03/2019 à 07:04

    Cher Xavier,
    Pourquoi un tel mépris pour les milliers d’horlogers, ingénieurs, développeurs, collectionneurs qui dans cette petite Suisse romande sont passionnés par les montres mécaniques
    « …une de ces véritables et poussives complications horlogères! Mais quelle breloque à ressort et engrenages poussiéreux pourrait proposer un tel service? »
    C’est vrai que les « valeurs » et « idéaux » de ces horlogers qui vont développer pendant des années une nouvelle courbure de spirale ou un double tourbillon asymétrique sont méprisables !

    Et qu’il est de bon ton de faire l’apologie d’une entreprise dont on connaît les pratiques fiscales et les pressions sur ses fournisseurs. Avez-vous oublié les filets anti-suicides installés par Foxconn ?

    Belle journée

    Nicolas Rossé

    • 29/03/2019 à 07:31

      A une époque, il fallait acheter japonnais pour bénéficier des dernières technologies comme le quartz en raison de l’esprit optu, de l’arrogance et du mépris des mêmes… Non aucun mépris de ma part, tout cela est bon pour le musée, c’est tout.

    • 29/03/2019 à 07:49

      Je me permets également de rétablir ma pensée en me citant complètement…: «Au terme de plusieurs analyses, le meilleur garde-temps connecté du moment m’a indiqué que mon rythme était de type “sinusal”, donc normal. Amusant et tout aussi snob et discutable qu’une de ces véritables et poussives complications horlogères! Mais quelle breloque à ressort et engrenages poussiéreux pourrait proposer un tel service?

      Reste la question de l’autonomie puisque j’ai dû mettre la montre en mode hors connexion pour terminer la journée… Une forme moderne de complication, version haute-horlogerie connectée…»

      Pour développer: haute-horlogerie «traditionnelle» ou haute horlogerie connectée, la conclusion est la même: le ridicule ne tue pas.

  2. Torxxl
    29/03/2019 à 07:59

    He oui à chaque fois que vous parlez de la montre Apple vous dénigré nos montres .. C’est votre style toujours dans les extrêmes et très enthousiaste. J ai une montre automatique et je ne passe pas mon temps à la charger … Apple a inventé l esclavage moderne on doit être atteignable tout de suite …. Laissons nous le plaisir de belles montres.

    • 29/03/2019 à 12:56

      Petite précision: je ne dénigre pas “nos montres”, car je ne fais partie d’aucun lobby ou groupe de pression régional et ne travaille pour aucun constructeur. Ce blog est libre et indépendant! Jusqu’à peu, je n’ai par ailleurs porté presque exclusivement que des montres suisses, à quartz (évidemment!), quand c’était possible. Malheureusement pour bénéficier des capacités avancées proposées par le quartz à une époque, j’ai été contraint de passer brièvement pendant mon enfance sur des Casio, avant de me réjouir et d’apprécier toutes les potentialités des Two Timer et autres T-Touch de Tissot de l’excellent Swatch Group, qui propose d’ailleurs des solutions de paiements originales, comme nous lavons évoqué ici. J’ai aussi salué la possibilité offerte par Swatch de créer des montres à son image. Superbe! Pour le sport, j’utilise toujours une Polar, car là aussi notre industrie n’est pas dans le coup.

      Si je comprends tout à fait l’intérêt des nostalgiques pour les tocantes mécaniques, je précise que ce blog se concentre sur le high-tech. Pour faire une comparaison imagée, si je devais suivre ici l’actualité de l’industrie automobile, je me concentrerai aujourd’hui sur le virage électrique (l’horlogerie logicielle ou connectée) et pas sur les machines automotrices à vapeur (le mécanique). Je continuerait peut-être par ailleurs d’écrire marginalement sur les moteurs à explosion (le quartz).

      Dommage que l’industrie suisse risque de manquer le virage actuel vers le tout numérique…

      • Domlesgaz
        29/03/2019 à 15:01

        “manquer le virage actuel”. Peut-être la route ne tourne-t-elle simplement pas, et que si on bifurque tout de même vers le “tout numérique” sans discernement, on peut aussi se casser le nez contre le mur.
        A rediscuter dans quelques années…

  3. Joe
    29/03/2019 à 14:17

    Bof, moi je trouve cette montre tout simplement moche.

  4. mig1227
    29/03/2019 à 15:30

    on a bien une paire de chaussures, pour le sport, pour le travail, pour sortir, etc.
    on peut également avoir plusieurs montres. une magnifique patek, rolex swatch ou apple chaque objet peut avoir son usage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :