Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

High-tech: tout votre ordinateur sur une clef USB ou dans le nuage?

Son PC dans le nuage ou sur une clé USB?

Son PC dans le nuage ou sur une clé USB?

Poser cette question, c’est presque y répondre aujourd’hui… La prochaine arrivée de la 5G et des débits internet toujours plus rapides avec des latences de plus en plus faibles rendent même possible le jeu à distance. Parallèlement, on peut aussi embarquer tout un PC sous Linux sur une simple clef USB!

C’est en effet la prouesse encore une fois réalisée par Free-Solutions, qui commercialise une nouvelle version de sa clé USB sous Kubuntu, qui n’est autre qu’une distribution de Linux (Notre test de 2017). Mais attention, car le petit appendice Green-Spider contient en plus une suite logicielle gratuite vertigineuse

Comment cela fonctionne-t-il? Il suffit de glisser cette clef dans un port USB et de modifier l’ordre de démarrage de la machine dans le BIOS/UEFI en passant par exemple par les touches F2, F12, Esc ou encore option sur Mac. On peut alors choisir de «booter» sur la clé USB de 32 Go avec environ 9 Go d’espace libre et cédée dès 49 francs ou 129 francs pour la version de 128 Go.

Une démarrage un peu lent

Selon les machines, le démarrage peut prendre jusqu’à plus de deux minutes et demie, par exemple sur un vieux netbook Acer Aspire One. Comparativement aux 4 à 5 secondes nécessaires sur des Lenovo récents animés par Windows 10, ce délai semble interminable. Par ailleurs, j’ai expérimenté un plantage sous Mac et une indisponibilité Wi-Fi sur un des deux Lenovo utilisé pour ce test.

Ensuite, il faut avouer que même sur une machine de 2011, Kubuntu fait des étincelles! Non seulement l’interface graphique 3D de Linux est toujours aussi cool, mais en plus la navigation sur internet ou le passage d’une application à l’autre n’ont rien à voir avec ce que je peux expérimenter sur le même ordinateur animé par l’ultime Windows 10 sur un SSD tout neuf… Bref, malgré quelques limites de compatibilité, une distribution toujours intéressante!

Ou un PC dans le nuage?

Parallèlement à cet essai, j’ai commencé à creuser la possibilité d’utiliser un PC mis à disposition dans le nuage avec une configuration de gamer! C’est l’offre Shadow de Blade disponible en Suisse dès 35 francs par mois. Cette machine s’utilise depuis n’importe quel écran, à condition de bénéficier d’un internet rapide et surtout très réactif, souvent synonyme de fibre optique ou de 5G…

Grâce à Shadow, il est possible de bénéficier d’une machine toujours à jour dont les spécifications évolutives sont plutôt séduisantes: processeur Xeon, carte Nvidia, GTX 1080, 12 Go de mémoire vive, etc… Le tout sur Windows 10 64 bits. A première vue, de quoi faire réfléchir et nous y reviendrons… L’argument de la mise à jour matérielle régulière, notamment, laisse songeur. Mais…

Le matériel n’a pas dit son dernier mot

L’exemple de la clé USB de Free-Solutions devrait nous interpeller. Proposée sur seulement 32 Go d’espace de stockage de base, elle permet de faire fonctionner rapidement de multiples programmes, dont des jeux, parfois sur de très veilles machines ne possédant que 2 Go de mémoire vive. Le tout pour un investissement initial de moins de 50 francs.

Et puis, le système complet de Free-Solutions est 100% indépendant de la disponibilité d’un réseau, ce qui en principe permet aussi de préserver ses données personnelles en évitant de les conserver sur des serveurs dans le nuage. On me répondra que ces deux produits ne se positionnent pas du tout sur le même segment.

Effectivement. Ces deux exemples permettent toutefois de mettre en lumière non seulement le fait que nous devenons totalement dépendants des réseaux, mais aussi que l’industrie actuelle ne fait rien pour optimiser les performances des logiciels toujours plus gourmands en ressources pour parfois peu de fonctions supplémentaires. L’exemple de Linux, totalement gratuit est édifiant, à des années-lumière de notre monde pataugeant dans les innombrables aspects de l’obsolescence programmée…

Xavier Studer

9 commentaires pour “High-tech: tout votre ordinateur sur une clef USB ou dans le nuage?

  1. Nycko
    11/03/2019 à 07:47

    Puppy Linux sur clef USB déjà sur mon vieux eeepc faisait des miracles.
    En USB 3 de mon vieux Asus t100 de 2013 c’est le Top, plus besoin depuis longtemps de laptop a plus de 500.-

  2. DavidL
    11/03/2019 à 09:57

    Je comprends bien l’idée que vous voulez faire passer et suis 100% d’accord sur le fond, mais encore faudrait-il préciser que :

    – Shadow c’est de la location, vous n’êtes propriétaires de rien et n’avez aucun droit sur ce que vous louez, vous restez tributaire du fournisseur et de ses soucis. A 30CHF/mois si on compte sur 5 ans (monsieur tout le monde garde son pc au minimum cette durée) cela fait 1800 CHF. Cela fait tout de même une sacré bestiole de PC pour ce prix ! L’écran clavier n’est pas a compter car de toute façon les périphériques restent requis aussi pour Shadow.
    Il faut aussi comprendre que cela reste du streaming pur et dur, avec une baisse de la qualité d’image et une latence supplémentaire (joueurs FPS aie aie aie…).
    De mon avis, les seuls argument recevables sont la location temporaire en cas de contraintes financières et la mobilité (à condition d’avoir une connexion internet correcte).

    – Je ne comprends pas le but de l’article concernant la clé USB, il s’agit simplement d’un stockage avec un OS installé dessus, réalisable par n’importe quel quidam (pleins de tutos sur le net) avec n’importe quel clé USB, donc pour 20CHF maximum.
    Ensuite vous parler de performance, la clé USB n’a absolument rien avoir la dedans. Installez le même OS sur votre disque dur et l’affaire est réglée. Sur le même principe cette clé requiert de toute façon un ordinateur pour exécuter l’OS et n’est donc pas du tout indépendante.
    J’aurais compris le but si vous aviez parlé de solution de type « Intel Compute Stick » qui embarquent tout le matos nécessaire et peuvent même être branchées sur une TV, ces clés sont autonomes mais certes un peu plus chères (100-200 CHF).
    Si l’idée est de mettre en avant Linux pourquoi ne pas parler du dual-boot ? Si ici aussi c’est la mobilité qui est mise en avant il est clair que cela reste avantageux. Mais de nos jours avec les différents stockages et suites office en ligne, en plus des synchro des navigateurs est-il vraiment nécessaire d’embarquer un système complet avec soi ? Comme vous l’avez bien souligné il y a quelques contraintes. Il faut bien comprendre que le néophyte en informatique sera complètement perdu au moindre soucis. La solution Linux aussi bien soit-elle à jusqu’ici échoué auprès du grand public pour ces même raisons. Pour ma part j’utilise des clés USB de ce type pour booter des PC qui sont plantés, donc pour dépanner car il y a pleins d’outils dedans très pratiques 😉

    • Pedro
      11/03/2019 à 17:17

      Shadow est une excellente solution car ils sont censes faire evoluer le hardware bien avant 5ans. La carte graphique seule coutait ~1000.- a la sortie de la solution.
      Donc cela revient identique en terme de couts. Par contre, oui il faut une fibre pour avoir des temps de latence correct et la 5g ne fera jamais de miracle comme le wifi d’ailleurs ou toute solution sans fil..

      Pour linux, je pense qu’android est un excellent exemple. Linux domine largement tout le marche avec cet OS.. et il est utilise dans plein d’objets sans que les gens le sachent.
      Je pense qu’avec Vulkan, microsoft va petit a petit perdre ces clients car c’etait directx le vrai point bloquant au niveau du particulier. Pour l’entreprise s’est encore autre chose.
      Passe d’XP a linux et j’ai beaucoup moins de probleme qu’avec windows tant niveau driver/compatibilite que stabilite ca existe pas les bsod jamais le systeme freeze. Et on peut faire tourner parfaitement une application windows si vraiment necessaire.

      Niveau rapidite un pc recent tourne encore bien mieux et plus rapidement que les vieux sous cet os.

      Merci a Xavier pour cet article, il faut que les gens se reveillent 🙂

  3. 11/03/2019 à 21:07

    L’un de mes clients, a plusieurs PC, il ne sait plus toujours s’il a travaillé, chez lui , au bureau , sur son laptop, … Je lui ai prếté la clef USB de freesolution , je l’avais reçue comme demo , finalement je l’ai donné à mon client qui en a perçu tous les avantages : il pouvait emmener partout son PC dans sa poche; cela résolvait son problème de synchroniser ses données entre chez lui et le bureau, retrouver ses programmes , ses marques-pages internet. Il peut même démarrer sur le PC d’une autre personne pour gérer ses emails sans rien toucher.

    L’idée d’avoir son PC sur une clef USB est si évidente, et si pratique que je me demande pourquoi il n’existe pas des PC sans disques dans les lieux publics afin que chacun puisse utilise ses propres applications.

  4. Sam
    12/03/2019 à 08:40

    J’ai testé Shadow et c’est vraiment bluffant !
    Si vous voulez tester voici un rabais de 10.- sur le mois d’essai. SAMVFHWU

  5. Marie-Pierre
    12/03/2019 à 12:35

    La clé USB de free solutions permet de pouvoir travailler sur des vieux ordinateurs devenus très lents avec les mises à jour de windows.
    De plus, pour des voyages dans des pays « amis », partir avec un ordinateur sans données confidentielles et travailler directement depuis la clé USB qui peut tenir dans sa poche peut s’avérer fort utile …

  6. 13/03/2019 à 20:36

    Avoir une clé bootable avec un linux sous la main, dépanne dans bien des cas !!! Pas plus tard que hier j’étais content d’en avoir une pour dépanner une machine 😎

    Installer linux en fixe sur une machine, c’est encore mieux !! Autant pour donner une nouvelle vie à une vieille bécane que pour un nouvel ordinateur 😉

  7. Jac
    14/03/2019 à 17:42

    Un de vos billets publié plus tôt sur la clef USB Free-Solutions avait déjà retenu mon attention. Prise de contact, tests et essais à l’appui : voici mon expérience, en espérant qu’elle pourra compléter votre article et les autres commentaires.

    J’avais besoin d’une solution bureautique mobile, légère, qui permette de retrouver mon environnement de travail où que je me trouve, sans devoir embarquer un laptop. Mon soucis était également lié aux mises à jour de Windows, antivirus etc … surtout en mode de connexion SIM avec paquets de données limités.

    La clef n’est pas un ordinateur en tant que tel, mais elle embarque tout le software d’un ordinateur complet. Elle se branche sur pratiquement n’importe quel PC/laptop de moins de 10 ans, indépendamment de son système d’exploitation qui est ‘remplacé’ par celui de la clef, le FS OS basé sur Kubuntu. Même si comme vous l’indiquez ça prend parfois plus de temps au démarrage, le tout est fluide à l‘usage, même sur de vieilles machines.

    L’environnement Kubuntu est intuitif alors que la clef offre une suite bureautique complète. Le travail effectué ainsi que l’historique restent sur la clef, ce qui signifie que vous retrouverez le même ‘bureau’ indépendamment de l’ordinateur utilisé, sans devoir transférer vos données sur un cloud ou … une autre clef USB.

    Par extension, la clef peut contenir du matériel professionnel que l’on peut présenter en déplacement. Utile aussi, comme indiqué plus haut, pour dépanner des ordinateurs ‘plantés’.

    Enfin plus ludique pour la famille, quelques jeux ou une videothèque embarquée feront merveille durant les trajets en voiture, de quoi redonner vie à ces vieux laptops dont on ne sait souvent plus quoi faire.

    Merci Xavier pour le partage et la qualité de votre blog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :