Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Résultats 2018: Salt fait-il du sur-place après avoir lancé sa fibre révolutionnaire?

Les chiffres de Salt, fruit de processus optimisés...

Les chiffres de Salt, fruit de processus optimisés…

Salt peine toujours à se profiler sur le marché suisse des télécoms, après le lancement de son produit «révolutionnaire» combinant habilement l’Apple TV et une offre sur la fibre optique imbattable à 10 Gigabits. Personnel en hausse, chiffre d’affaires et EBITDA stagnants pour un nombre de clients mobiles total toujours en recul… Des faits, qui ne doivent pas masquer de multiples indicateurs positifs!

Commençons par le nombre total d’abonnés mobile, qui fond de 23’000 SIM prépayées ou non à 1,883 millions. L’opérateur relativise toutefois ce chiffre en indiquant qu’il progresse de 29’800 abonnés postpaid en une année à 1,236 millions. Plutôt une belle performance. D’ailleurs le CEO, qui ne pipe mot sur les performances de Salt sur la fibre, se montre plutôt satisfait.

Un CEO satisfait

«Tout en maintenant avec succès la dynamique de croissance, nous avons également atteint une étape importante dans l’histoire de Salt en 2018. Nous avons lancé le produit révolutionnaire Salt Fiber et, avec notre réseau mobile de classe mondiale, nous sommes maintenant en mesure d’offrir à nos clients une expérience exceptionnelle tant sur le mobile que sur le fixe», s’enthousiasme Pascal Grieder, CEO.

Toujours pour rester positif, l’entreprise indique en sbstance qu’«elle a obtenu d’excellents résultats financiers en 2018 et que l’élan commercial s’est maintenu. Salt est notamment parvenu à réduire encore son taux de désabonnement à 17,3%, soit le taux le plus bas depuis 2015», selon un communiqué.

Forte rentabilité

Malgré une certaine stagnation de son chiffre d’affaires, Salt ne cache pas qu’il est rentable, voire très rentable. « L’amélioration de l’évolution du chiffre d’affaires et la forte rentabilité ont permis à Salt de poursuivre ses investissements importants dans les infrastructures mobiles et FTTH », écrit-il.

En 2018, les investissements totaux se sont élevés à 205 millions de francs en raison des montants injectés dans l’infrastructure réseau et de la croissance de l’entreprise, qui compte aussi sur la 5G, qu’il lancera commercialement dans la seconde moitié de l’année. Profitant d’une meilleure image, Salt va-t-il percer en 2019?

Accélérer la croissance sur le mobile

Dans tous les cas, après avoir amélioré la perception et la qualité de son service client, après avoir revu certains de ses plans tarifaires pour les grands voyageurs, l’entreprise de Xavier Niel ne compte pas en rester là! Elle proposera d’ailleurs jeudi matin une refonte complète de son portefeuille… Suspense!

L’opérateur souhaite par ailleurs toujours se rapprocher de sa clientèle. Son réseau de vente a été renforcé en 2018 avec un nouveau partenariat avec Mobilezone et par l’ouverture de 15 magasins supplémentaires. En termes d’emploi, cela se traduit d’ailleurs par une progression de 703 à 732 postes à plein temps…

Xavier Studer

7 commentaires pour “Résultats 2018: Salt fait-il du sur-place après avoir lancé sa fibre révolutionnaire?

  1. Loic
    13/03/2019 à 20:41

    Ils cassent les prix et perdent fes clients! Cherchez l’erreur!

  2. Ralf
    13/03/2019 à 20:51

    +1

  3. Olivier Chauvot
    13/03/2019 à 21:02

    Mis à par les mauvaises langues, je suis très content de ces services qui pour moi sont très compétitifs et d’une qualité plus-que suffisante autant dans la téléphonie que sur les offres fibers !
    le service client n’est peut être pas à la hauteur des ces concurrents mais on en a pour son argent !

  4. Tricoline
    14/03/2019 à 07:12

    Je reste dubitatif devant les investissements en FTTH annoncé ?

    Selon toutes les infos glanées ci et là, Salt ne pose pas de fibre, il se contente d’utiliser les infrastructures d’autres intervenants (par ex OpenAx) …

    De l’enfumage tout cela …

  5. Jean Robert
    14/03/2019 à 07:22

    2 pubs salt en complément de l’article… sur le côté et au milieu… pas très objectif tout ça…

    • 14/03/2019 à 08:00

      Ce blog est totalement indépendant. La publicité est gérée par Google selon un système d’enchères. Ici pas d’article sponsorisé!

  6. MG-1
    14/03/2019 à 09:24

    Les pub dependent de l’article et de ce que le lecteur a visité recemment, par example je vois pub de Sunrise et pour l’Apple TV.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :