Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Entre obscurité et lumière: le test multimédia du Nokia 9 Pureview

Le Nokia 9 Preview et ses cinq capteur couleurs et monochromes Zeiss.

Le Nokia 9 Preview et ses cinq capteur couleurs et monochromes Zeiss.

Après d’instructives premières impressions, nous avons poursuivi le test du Nokia 9 Pureview et de ses cinq capteurs photo. Entre obscurité et lumière, le dernier fleuron de la marque finlandaise gérée par HMD global, nous a contraints à un bilan empreint de zones d’ombre, malgré un prix intéressant à moins de 600 francs.

Son design tranche avec ceux de ses concurrents. Au dos, la célèbre marque a pourvu son dernier fleuron de pas moins de cinq capteurs de 12 millions de pixels. Ce design photographique est le fruit de nombreuses années d’expérience, nous expliquait à Barcelone un technicien de Zeiss.

Pour un prix modeste, ce Nokia 9 Pureview possède une fiche technique alléchante: écran OLED de six pouces, caméra pour selfies de 20 millions de pixels, Snapdragon 845 avec 6 Go de mémoire vive pour 128 Go de stockage et même recharge sans fil et capteur d’empreintes sous l’écran! Le tout monté sur un cadre en aluminium.

Magnifique design high-tech

En main, le design est admirable. Rien ne dépasse de ce beau bloc ultra-brillant où toutes les empreintes de doigt sont bien visibles. Le design tout en rondeur est des plus agréables. Encore une fois, Nokia, les repreneurs de la célèbre marque signent un appareil au design remarquable et aux performances de pointe…

Après un démarrage rapide, on passe en effet immédiatement ce fleuron sur le gril. Sur le benchmark AnTuTu il réalise plus de 292’000 points, soit un score très haut de gamme. Non seulement ce résultat impressionne, mais il faut souligner que les Nokia bénéficient d’un Android 9 pur (Android One), donc des dernières mises à jour de sécurité et pas mal de fluidité!

Le Nokia 9 Pureview et son capteur de selfie de 20 millions de pixels.

Le Nokia 9 Pureview et son capteur de selfie de 20 millions de pixels.

Un traitement HDR intéressant

Après le test photo complet reproduit ci-dessous, j’ai pu constater les bons résultats de la partie optique, très nette, qui souffre toutefois de certaines lenteurs. Il faut parfois jusqu’à dix secondes pour terminer le traitement des images HDR prises par les multiples capteurs Zeiss du fleuron finlandais.

Lorsqu’on examine plus longuement les clichés, on constate que parfois le traitement est peut-être un peu prononcé. Quoi qu’il en soit, le résultat est plutôt naturel et le traitement de type HDR semble très évolué par rapport à ses concurrents. L’internaute se fera sa propre opinion ci-dessous.

Un bilan photo nuancé

Globalement, les résultats obtenus sont de qualité. Reste que dans des conditions de basse lumière, si le flash est excellent, ce Nokia 9 Pureview est nettement en retrait par rapport à ses concurrents. Il est même difficile d’y voir quelque chose sur ce bel écran pour cadrer sa photo. L’économique Nokia 8.1 fait d’ailleurs mieux dans cette situation…

Pour ce qui est de la vidéo, ce Nokia 9 Pureview produit de fichiers 4K non seulement avec son capteur principal, mais aussi avec celui dévolu aux selfies, qui affiche 20 millions de pixels et produit d’ailleurs de bons résultats, notamment en mode portrait. Evidemment des modes vidéo ralentis, mais aussi accélérés sont de la partie.

Un bilan honorable, mais…

Au moment de terminer ce test, pour laisser l’internaute découvrir les galeries photo ci-dessous, il faut encore préciser que ce Nokia 9 Pureview est livré avec un casque audio de meilleure facture que celui du Nokia 8.1, même s’il manque de basses. Précisons qu’il est nécessaire d’utiliser un adaptateur pour passer par le connecteur de type USB-C, comme ce smartphone ne possède pas de mini-jack.

Au quotidien, il faut encore préciser que le capteur tactile placé sous l’écran (que l’on perçoit en plein soleil lorsque l’écran affiche du blanc) doit être apprivoisé. Contrairement à ceux d’autres modèles du marché, il a besoin d’une certaine pression pour fonctionner correctement. On peine décidément à s’y habituer.

Au final, malgré un design très réussi et un test globalement bon, ce Nokia 9 Pureview laisse un petit goût d’inachevé. Le manque d’efficacité du scanner digital, comme des performances photo en retrait en basse lumière, contrebalancent une bonne autonomie de plusieurs jours, des mises à jour régulières et un design très réussi. Une mise à jour pour régler ces problèmes, car sinon la partie photo est plutôt réussie!

Xavier Studer

Test photo du Nokia 9 Pureview

Test photo du Xiaomi Mi Mix 3 5G

Test photo du Huawei P30 Pro

Test photo du Samsung Galaxy S10+:

Test photo du Sony Xperia XZ3

Test photo de l’Apple iPhone XS Max

Xavier Studer

Nokia 9 Pureview: fiche technique.

2 commentaires pour “Entre obscurité et lumière: le test multimédia du Nokia 9 Pureview

  1. Luc
    11/06/2019 à 06:49

    Bonjour , très curieux et possédant déjà un Nokia 8 , je m y suis intéressé , mais la capture des photos n est vraiment pas rapide …je n ai pas pu l essayer , a part chez Swisscom en mode démo , qu en est il suite aux mise à jour , qu’avez vous constaté , j ai pu lire qui il fallait plusieurs secondes , pour capturer la photo , le système doit rassembler les 5 clichés en un d après ce que j ai compris , est ce bien juste ?
    Merci pour votre retour
    L.

    • 11/06/2019 à 06:53

      Comme indiqué ci-dessus, jusqu’à dix secondes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :