Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

High-tech: le test multimédia du somptueux Sony Xperia 5

Le Sony Xperia 5 et son triple capteur 12Mpx.

Le Sony Xperia 5 et son triple capteur 12Mpx.

Sony persévère sur le marché très compétitif des smartphones avec un nouvel étalon rehaussé d’un écran de type 21:9. Compact, design et léger, ce concentré de technologies hyperpuissant est équipé d’un triple capteur photo. Le test multimédia du Xperia 5 disponible en Suisse dès 799 francs sur internet…

Pour ce prix, Sony propose un produit élancé et très agréable en mains avec 128 Go de stockage. Une carte micro-SD peut êre ajoutée, à moins de choisir de placer deux Nano SIM dans le logement. La finesse de ce Sony Xperia 5 tranche avec l’aspect mastoc de certaines références du moment. Ce format est effectivement des plus agréables en main, surtout que Sony intègre une technologie spécifique sur les bords de l’écran…

Test des bords tactiles et de l’écran cinémascope

Comme sur l’Xpreria 1, les bords de l’écran sont tactiles et permettent d’accéder à un choix prédictif d’applications lorsqu’on tapote deux fois le cadre, au bon endroit après avoir été guidé par un didacticiel. Lorsqu’on glisse le doigt sur le rebord de l’écran, il est possible d’accéder au mode multifenêtres. Intéressant, même si cela requiert une certaine dextérité, même après plusieurs jours d’utilisation.

Passé la découverte quelque peu jouissive de ce magnifique écran cinématographique OLED 21:9 de 6,1 pouces de diagonale, on est tenté de soumettre à la question l’étalon de Sony boosté par un Snapdragon 855 et 6 Go de mémoire. Après quelques minutes, le verdict tombe: plus de 425’000 points. Un score plutôt en phase avec les références du moment.

Xperia 5: photo et vidéo par Sony

En effet, la navigation est fluidissme et les jeux gourmands tournent à plein régime. L’appareil photo possède comme l’Xperia 1 une triple optique (du super grand-angle au zoom x2), qui fait des merveilles, même si on a constaté une certaine faiblesse en basse lumière. L’autofocus automatique dans les yeux en revanche fait des merveilles!

Sur le terrain, on a apprécié cette triple optique et les réglages fin qui lui sont associés, comme la correction des distorsions du grand-angle. Le test complet ci-dessous montre les bons résultats généraux de cet Xperia 5, qui pêche toutefois parfois par des photos en mode portrait légèrement en retrait par rapport à celles proposées par ses concurrents.

Le mode cinéma ultime

Encore une fois, Sony a particulièrement soigné la partie vidéo en dotant cet Xperia 5 d’une application spécifique «Cinéma Pro» permettant de prendre le contrôle manuel de la partie caméscope… Steadyshot, 4K HDR et de multiples possibilités de personnaliser son rendu vidéo et sonore caractérisent ce mode signé CineAlta.

Outre l’excellente stabilisation, il faut préciser que tout peut être réglé manuellement une fois que l’on a créé son projet avec une apparence vidéo de base, pratique pour donner une couleur à son petit film. Il est donc possible de régler la sensibilité du capteur, l’obturateur et la balance des blancs. Les puristes pourront encore choisir la mise au point manuelle.

Un excellent caméscope et quelques pistes

Mieux, lorsqu’on connecte un microphone externe de type mini-jack en passant par un adaptateur micro-USB C, il est possible de régler manuellement le niveau. Remarquable. Bref, Sony propose un excellent caméscope au format smartphone, qui permet aussi d’afficher des repères de cadrage du cinémascope au 4/3…

Evidemment, il est possible de combiner réglages manuels et automatiques, notamment pour ce qui est de la mise au point pour faciliter le tournage de certaines scènes. Seul petit regret, il n’est possible que de choisir des modes 2K ou 4K à 24 ou 30 images par seconde. Une option à 60 images serait appréciable, comme l’intégration des ralentis.

Un bilan très positif

Sony signe probablement le smartphone qui m’a le plus convaincu ces derniers mois. J’ai trouvé ce format, la facture générale et la taille de cet Xperia 5 vraiment très agréables et réussis. Dommage que comme tous ces prédécesseurs, ce smartphone soit hyper-glissant et qu’il se mette à tomber de nombreuses surfaces planes à la moindre inclinaison.

Avec ses trois objectifs et son scanner d’empreintes latéral, Sony propose un appareil en phase avec le marché et très design. Malgré quelques petits manques en photo, il se distingue par ses excellentes performances générales. S’il lui manque la recharge sans fil Qi, il se caractérise par une autonomie tout à fait raisonnable, surtout si le mode d’économie d’énergie stamina est activé.

Xavier Studer

Test photo Sony Xperia 5

Test photo Sony Apple iPhone 11 Pro Max

Test photo Sony Huawei P30 Pro

Test photo Sony Samsung Galaxy S10+

6 commentaires pour “High-tech: le test multimédia du somptueux Sony Xperia 5

  1. Daniel
    25/11/2019 à 07:52

    Bonjour,
    Il m e semble qu’il n’y a pas beaucoup d’accessoires pour cette marque. J’ai cherché très longtemps une coque pour l’Xperia de ma femme. Très compliqué si l’on ne veut pas prendre les accessoires de la marque, assez limités. Domage.
    Merci pour le test

    • Doungmli Tat
      25/11/2019 à 12:37

      Bonjours, avez-vous regardez sur le site macoque ou amazon ? Ils ont pas mal d’accessoire 🙂

  2. Joël
    25/11/2019 à 18:06

    Une petite faute de frappe avec la diagonale de l’écran, il manque un a 😉

  3. Dexter Ward
    26/11/2019 à 08:29

    L’effort est louable et le progrès notable apparemment pour ce nouveau smartphone Sony Xperia, mais bon, ça reste malgré tout encore loin derrière les meilleurs.

  4. Stéphane
    27/11/2019 à 10:06

    J’ai le Xperia 1 et attend le 1er 5G Sony au MWC

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :