Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Verdict après deux semaines avec l’assistant de Google sur son Nest Hub

Google Nest Hub permet de piloter sa Logi Circle, son Sonos ou ses lampes Ikea.

Google Nest Hub permet de piloter sa Logi Circle, son Sonos ou ses lampes Ikea.

Après deux semaines de test d’une intégration complexe du Google Nest Hub, le temps d’un premier verdict est venu. Equipé d’un écran de sept pouces, la nouvelle mouture de l’assistant connecté du premier moteur de recherche mondial se révèle être un sympathique cadre photo, qui trace la voie du futur de l’information numérique, mais…

Comme je l’ai déjà dit, tester un tel appareil représente un certain défi puisque le Google Home Mini, qui a nécessité moult essais pour tenter de le accorder à mon système Dévolo, par exemple, est déjà en fonction à mon domicile. Mais c’est aussi l’occasion de faire une revue un peu plus poussée qu’avec une ampoule de test et pas grand-chose d’autre. Et là, ça se corse!

Utilisation sophistiquée parfois scabreuse…

Je ne reviendrai pas sur le démarrage décrit ici. Dans mon cas, j’ai installé neuf ampoules Ikea, quatre enceintes connectées Sonos (dont deux Symfonisk), ainsi que la station de base de la même marque, le Sonos Connect. Ma TV OLED Android Sony est aussi accessible parmi ces appareils, comme mon robot ménager iRobot Bravajet m6, testé ici récemment, ainsi que mes webcams Logi Circle 2… Au total, je dispose d’une quinzaine de périphériques connectés…

Si la reconnaissance vocale est impressionnante (le texte apparaît sur l’écran), c’est lorsqu’on fait appel aux services de l’assistant que les choses se corsent. Tant qu’on en reste à des commandes simples, comme se mettre un rappel dans son calendrier, demander d’afficher ses photos ou allumer ou éteindre toutes ses lumières, tout va bien.. En revanche, le croisement de ces services pose parfois problème, même lorsqu’il s’agit simplement de lancer de la musique sur un Sonos…

Le Google Nest Hub est arrivé officiellement en Suisse.

Le Google Nest Hub est arrivé officiellement en Suisse.

Netlfix sur sa TV au salon…

Cet assistant est réellement multimédia. On peut par exemple lui demander de lancer une série Netflix sur sa TV, si ces différents services sont associés dans l’application Home sur son smartphone Android. On ne parvient pas toujours à ce que l’on désire, surtout si l’on ne suit pas à la lettre les instructions à donner à cet assistant parfois un peu rigide…

Et il y en a des instructions et du matériel compatible! Pour s’en convaincre, il suffit de consulter cette page. On y trouve des webcams, des prises connectées, des robots ménagers et de multiples médias, mais très peu de suisses. Et parfois, impossible d’accéder aux flux d’infos de médias français ou suisse. L’assistant nous indique qu’ils ne sont pas disponibles dans notre langue ou pays…

Quelques problèmes avec les médias suisses…

De même, lorsqu’on demande les dernières actualités la Suisse, on obtient parfois un message «malheureusement, je ne suis pas encore en mesure de lire les actualités nationales». En demandant simplement les actualités, parfois on est renvoyé sur Euronews ou d’autres médias français. Evidemment, on peut lancer RTS La première ou Couleur 3 en passant par le service de streaming TuneIn.

Par ailleurs, impossible d’obtenir quelque chose pour une commande aussi simple que «affiche le site de la RTS sur la TV du salon. Pourtant l’assistant peut afficher des pages internet… Parfois, il ne parvient pas à retrouver la TV du salon, pourtant bien connectée au même réseau Wi-Fi, ce qui est essentiel si l’on dispose de plusieurs réseaux sans fil. Dans tous les cas, il convient d’étudier finement la configuration dans Home…

 

Le dos du Google Nest Hub.

Le dos du Google Nest Hub.

Des questions simples

En revanche, cet assistant parvient sans autre à extraire d’internet, sous de Wikipedia, une foule d’informations statistiques ou sur des thèmes spécifiques, comme quelle est la superficie de la Suisse, qui est Gandi, etc. On peut aussi l’utiliser à la cuisine en lui demandant des recettes. On poursuit alors sur l’écran tactile. Lorsqu’on veut lancer son robot de nettoyage, il nous indique aussi si l’eau vient à manquer. Pas mal!

De manière générale, pour l’apprendre à l’utiliser, Google propose de ou demander quelles sont ses fonctionnalités. Ce Net Hub peut encore nous aider à calculer à TV ou à traduire de petites phrases. La possibilité de passer des appels avec Duo est aussi appréciable, une fois configurée dans Home. Bref, parfois cet assistant se révèle excellent!

Un assistant personnel perfectible

Au final, il faut préciser que cet Nest Hub peut être configuré pour proposer aux différents membres de la famille des services personnalisés. Une fois la reconnaissance vocale optimisée, il affichera les photos de la bonne personne ou sera en mesure de gérer le bon agenda. Bien vu!

Pour terminer, il me semble que la fonctionnalité cadre-photo numérique est un des points forts de cet assistant. L’affichage, bien qu’un peu petit, est assez surprenant. Plusieurs fois, je me suis demandé s’il s’agissait bien d’un LCD. L’algorithme de Google, couplé à des capteurs visiblement très précis, assure un rendu réellement impressionnant pour cet usage!

Malheureusement, l’intelligence artificielle et les capacités cognitives de cet assistant se révèlent décevantes dans une utilisation experte. Le potentiel d’amélioration est donc très important, notamment pour lancer des fonctionnalités plutôt simples. Cela dit, pour 139 francs, il y a de quoi s’amuser avec cet «espion qui vous veut du bien»…

Xavier Studer

L'écran du Google Nest Hub est très naturel.

L’écran du Google Nest Hub est très naturel.

5 commentaires pour “Verdict après deux semaines avec l’assistant de Google sur son Nest Hub

  1. Danou
    04/11/2019 à 07:40

    Merci beaucoup pour ce test de cadre-photo numérique (et manifestement rien d’autre…)!

  2. musicolo
    04/11/2019 à 10:28

    Est- ce que le Nest Hub serait plus précis, efficace et développé en Anglais?

  3. Danou
    04/11/2019 à 10:38

    Et est-ce que le Google Nest Hub est au moins suffisamment lourd pour servir de presse-papier? Ou vous conseilleriez plutôt de se diriger vers un Apple HomePod pour cet usage?

  4. P. Henry
    04/11/2019 à 11:41

    Oh la la, que de connexions autour de vous ! et vous n’avez pas peur de devenir gaga ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :