Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Photo: test multimédia et ludique des Sony Alpha 6100 vs RX100 VII vs Xperia 5

Les Sony Alpha 6100 avec un objectif Pro, le RX100 VII et l'Xperia 5.

Les Sony Alpha 6100 avec un objectif Pro, le RX100 VII et l’Xperia 5.

Sony est l’un des constructeurs les plus complets d’appareils photos et de smartphones occupant de multiples segments, comme le montre ce test, quelque peu gourmand… En effet, Sony nous a proposé de tester différents de ses derniers bijoux, comme l’Alpha 6100 équipé d’un objectif monstrueux ou le très compact et maniable RX100 VII…

Nous nous sommes donc amusés à prendre une série de clichés habituels ici pour comparer ces appareils très différents. En effet, pourquoi une fois ne pas comparer le rendu de plusieurs appareils d’un même constructeur dans des gammes très spécifiques, mais se référant souvent à des critères professionnels.

Sony RX100 VII: polyvalence et excellence

Commençons par présenter le RX100 VII, dont nous vous avions présenté ici en détail son prédécesseur. Ce petit bijou est toujours équipé d’un incroyable zoom 24-200 mm dans un boîtier ultra-compact et très soigné qui aligne des spécifications stratosphériques. On citera notamment son petit viseur électronique rétractable très lumineux permettant un cadrage confortable dans presque toutes les situations.

Cette mouture se caractérise désormais par une mise au point automatique très rapide dans les yeux, véritablement très efficace et différentes optimisations. On citera par exemple la possibilité de brancher un micro externe compatible en passant par une fiche mini-jack. Très pratique compte tenu de l’excellente qualité vidéo (jusqu’à 100 Mbits/sec) de cet appareil 4K HDR à la stabilisation remarquable et à l’écran tactile pliable idéal pour des prises originales. Tous les détails.

Sony Alpha 6100 + FE 2.8 24-70 GM

L’agence suisse du fabricant nippon m’a proposé pour comparaison le boîtier APS-C Alpha 6100 à 1000 francs, lui aussi conçu pour faire le point automatiquement dans les yeux, couplé à l’objectif FE 2.8 24-70 GM, cédé tout de même 2699 francs en raison de son ouverture constante à F2,8 et de ses lentilles de grande qualités prévues pour un usage professionnel.

Evidemment, cette configuration n’a rien de comparable avec la précédente. Sur la balance, on passe de 300 grammes à plus de 1,3kg… Mais attention, on a cette fois entre les mains un boîtier professionnel capable de prendre 11 clichés en rafale avec une possibilité de faire des vidéos en 4K HDR stabilisées en faisant le point dans les yeux avec de très bonne capacités de suivi. Magnifique.

Et le Sony Xperia 5

Enfin, nous n’avons par résisté à comparer ces appareils positionnés haut-de-gamme au à un des meilleurs smartphones de Sony, l’Xperia 5, taillé pour le cinéma selon son constructeur. L’internaute se référera à notre test complet, qui avait fait apparaître ses grandes qualités mais aussi quelques manques de ce concentré technologique d’un peu plus de 160 grammes…

A l’usage, nous avons constaté que le traitement des algorithmes de Sony était assez similaire entre ces appareils très différents, mais pas toujours très avantageux, comme le montre l’exemple ci-dessous comparant les performances du Sony Xperia 5 à un Samsung Galaxy S10+, un peu plus flatteur et proche de la réalité.

Toujours dans le domaine des smartphones, j’ai encore comparé l’iPhone 11 Pro Max d’Apple, sans trépied, qui lui aussi revendique son esprit professionnel, au Sony Alpha 6100, toujours équipé de la même optique. Pour un test comparatif des derniers meilleurs smartphones du moment, l’internaute se référera à notre dernier test du Sony Xperia 5.

Par curiosité intellectuelle…

Au final, on laissera l’internaute se faire son opinion en consultant ces galeries, même si l’objectif fourni avec l’Alpha 6100 n’était pas forcément le plus approprié pour de telles comparaisons, uniquement réalisées par curiosité intellectuelle et par gourmandise… Les cadrages ont parfois été un peu sportifs, notamment sur le RX100 VII au zoom «très nerveux ». Le rendu de l’Alpha 6100 est forcément le plus neutre en mode 100% automatique, choisi pour tous ces clichés.

Plus généralement, un appareil comme l’Alpha 6100 et ses multiples réglages permet une créativité presque infinie en manuel avec des optiques choisie, alors que l’Alpha RX100 VII est taillé pour l’excellence nomade, tandis qu’un Xperia 5 dépannera le photographe amateur et permettra de saisir sur le vif des instantanés de circonstance…

Xavier Studer

Sony Alpha 6100

Sony RX100 VII

Sony Xperia 5

6 commentaires pour “Photo: test multimédia et ludique des Sony Alpha 6100 vs RX100 VII vs Xperia 5

  1. Nycko
    16/12/2019 à 13:02

    Aucun moyen de comparer M.Studer.
    Pourquoi tout le temps prendre du Apple pour la photo alors qu’ils sont loins d’être aux premières places niveau photo?
    Le No 1 de la photo sur mobile est aujourd’hui le Mate 30 avec tellement d’avance sur Apple en photo qu’il reste classé Numéro 1 bien devant le 11 Pro Max malgré la supériorité Apple en vidéo qui compte aussi dans la note de testes.

    • 17/12/2019 à 07:27

      C’est mpn choix. Nous y reviendrons peut-être…

  2. Rollier Henri
    16/12/2019 à 14:26

    avec un alpha de la série 6000, format de capteur APS-C, ce n’est pas indiqué de prendre le 24-70 qui est plein format. Mieux vaut le coupler au nouveau 15-55 f2.8 qui est aussi de qualité professionnelle mais qui est plus léger et moins cher et offre des angles de vue plus adaptés.

    • Rollier Henri
      16/12/2019 à 14:28

      Correction: je parlais du 16-55 f2.8 G qui coûte environ 1250.– alors que le 24-70f2.8 coûte presque le double.

      • 17/12/2019 à 07:26

        Effectivement. Pas disponible en ce moment. Nous y reviendrons peut-être.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :