Gare à Twint qui vous facture des biens que vous n’avez pas achetés!

  • Post last modified:15/12/2019
  • Post comments:40 commentaires
Réfléchissez à deux fois avant d'utiliser Twint en Bluetooth au risque de perdre de l'argent.
Réfléchissez à deux fois avant d’utiliser Twint en Bluetooth au risque de perdre de l’argent.

Je redoutais ça depuis de très longs mois ayant constaté les récurrents problèmes de fiabilité de Twint en Bluetooth. L’impensable a fini par se produire un soir de la semaine écoulée: mon compte a été débité d’une somme qui n’était pas due. L’enquête a commencé…

De passage dans une Coop Pronto, j’effectue des achats pour environ dix-sept francs avec notamment deux articles à 1,50 franc dans mon panier. Bluetooth activé, je ne parviens pas à payer avec Twint. Après une interruption et un nouvel essai, un vendeur vient à mon aide, constatant que la caisse où je voulais payer a fini par planter…

Twint ne fonctionne pas. Une fois de plus

Il rescanne donc tous les articles et j’essaie à nouveau de payer. Un nouveau message avec un sablier m’indique que l’opération prend plus de temps que d’habitude, avant d’échouer une nouvelle fois. Le collaborateur de Coop Pronto intervient et je finis alors par payer avec une carte de débit conventionnelle en NFC.

En sortant du magasin, je vérifie sur mon smartphone si quelque chose s’est passé avec Twint. Et je reçois en effet une notification qui me fait part du débit de 1,50 franc exactement à la même heure. Je retourne au magasin Coop Pronto et montre au vendeur ce débit injustifié ainsi que la quittance de caisse établie à la même heure.

Coop Pronto responsable?

Il ne sait pas ce qui s’est passé et ne peut que constater mon désarroi et témoigner de son impuissance. Il m’enjoint alors de demander des explications à mon institut bancaire, ce que je fais sans tarder le lendemain. L’institut prend mon cas au sérieux et m’indique qu’il va le transférer à Twint. Il m’adresse ensuite ce courriel (en allemand à l’origine):

Nous avons eu aujourd’hui un appel téléphonique au sujet d’un débit incorrect de 1,50CHF chez Coop Pronto.
En plus de l’ouverture d’un ticket, j’ai discuté de l’affaire en interne au sein de notre équipe.
La responsabilité de l’équipement incombe aux concessionnaires ou à Coop Pronto. Le vendeur aurait donc dû éclaircir l’affaire hier. Le comportement défectueux des appareils n’est pas imputable à notre institut. Dans tous les cas, nous nous faisons un plaisir de soumettre votre cas aux techniciens TWINT et de demander une note de crédit à Coop.
Nous vous informerons dès que nous recevrons une réponse.

Twint pas pressé de répondre

Plus de 48 heures plus tard, Twint n’a donné aucune information. A l’heure où des courtiers spéculent sur des délais de l’ordre de quelques millisecondes, comme le montre cet exemple en lien, le traitement de cette demande se fait à une vitesse bien helvétique, ce qui ne semble pas un gage de sécurité aujourd’hui à notre époque 100% numérique.

Partant de cet exemple, il me semble que Twint en Bluetooth est dangereux, et donc à éviter pour de pas se faire débiter des sommes indues… Dans tous les cas, j’invite aussi les internautes à systématiquement désactiver les technologies sans fil qu’ils n’utilisent pas, comme le NFC, le Bluetooth ou le Wi-Fi, pour éviter de mauvaises surprises. ABE.

Xavier Studer

Paiements sans contact: la galère suisse

Faisant partie des places financières les plus importantes au monde, la Suisse se caractérise par son retard en matière de «paiements numériques modernes». Les instituts ont tout fait pour retarder l’arrivée sur le marché d’Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay et autres. Et ils savent probablement pourquoi.

Toujours curieux d’utiliser les dernières évolutions numériques, je ne peux que constater depuis des années l’extrême fiabilité et efficacité de solutions comme Apple Play et Samsung Pay, par exemple, lorsque ces technologies sont utilisées avec du NFC. Notamment à partir de l’Apple Watch, toujours aussi remarquable dans ce domaine.

En Suisse, différentes tentatives de cartes bancaires virtuelles de grands établissements, comme La Poste se caractérisent par des arrêts, des relances… et des problèmes incessants. Décidément, la Suisse semble malheureusement être une sorte de «pays en voie de développement» dans ce domaine. Le prix à payer quand on numérise en 2019, alors que nous sommes déjà entrés depuis longtemps dans l’ère post-numérique, des services et autres…

XS

PS

Cet exemple montre encore une fois qu’il ne suffit pas de bavarder sur le numérique comme on le constate trop souvent sur le boulevard, il faut le vivre et l’expérimenter sans relâche au quotidien pour l’évoquer judicieusement, comme tente de le faire votre serviteur depuis des décennies…

Cet article a 40 commentaires

  1. Tricoline

    Merci Xavier pour cet édifiant exemple de la « médiocrité helvétique en relation avec le monde de l’IT et de l’approche numérique dans sa globalité ».

    Un autre exemple « similaire » est le retard indéniable pris en matière de raccordements FTTH dans ce pays.

    Je y vois des responsabilités graves chez les politiques qui laissent faire tout et n’importe quoi sous l’égide du liberalisme absolu.

    La non élection d’un conseiller fédéral vert est très révélateur de cet état d’esprit que je qualifie de « médiocre » et « obtus ».

  2. Anjoco

    J’ai totalement abandonné Twint, beaucoup trop lent, dans les magasins depuis que je peux utiliser confortablement ma carte Revolut avec Apple Pay super rapide et fiable et surtout utilisable partout sur tous les terminaux.

    1. Mike

      J’allais le dire, je n’utilise plus que Revolut par car voir Gpay. Habitants proche frontière c’est le choix le plus logique puisque Revolut est imbattable sur le change.

      J’aimais bien TWINT mais c’est trop limité

  3. Cédric

    J’ai eu le cas où après mon paiement, mon Twint a aussi payé le client suivant. Depuis cela, j’ai désactivé la validation automatique du paiement

  4. Agtek

    Bon utiliser le Bluetooth pour pour ça c’est franchement pas génial. Après sur la conclusion de l’article, je dirais qu’au contraire c’est plutôt bien d’essayer d’avoir des solutions locales plutôt que de s’en remettre encore une fois aux GAFAM ou à Samsung. Les gens ne se rendent pas compte que petit à petit leur vie est 100% sous contrôle de ces entreprises.

    1. Oreille

      Ce que vous pensez pour les Gafam, j’y adhère totalement. Mais je regrette, je pense qu’en Suisse on a aussi les moyen de se pourvoir en technologies fonctionnelles.

      Le problème chez nous n’est donc pas l’argent mais la volonté de protéger le quidam et d’assurer un service en relation avec le prix.

      On peut trouver tout de même scandaleux que le cas cité par XS n’ait pas pu être traité en sa faveur dans les minutes qui suivirent son expérience douteuse chez un vendeur connu.

      Comme d’habitude personne n’est clairement responsable et le didon de la farce est toujours qui vous savez 😉 Ainsi, il est presque évident qu’en recherchant la facilité, monsieur et madame tout le monde se tourne vers des choses qui fonctionnent nativement.

  5. Alain

    Après plusieurs tentatives infructueuses de payements avec Twint, je l’ai définivement rangé au placard.
    Avec Google Pay et la SwatchPay aucun problème et l’on peut payer dans le monde entier.

  6. Manciura

    Le 5 novembre 2019 je fait un virement via Postfinance pour mon abonnement chez salt…hélas! Erreurs de ma part, au lieu de payer ma caisse maladie les 450.- ont atterrit chez SALT c’est à plusieurs reprises que j’ai contacté ce service pour me faire rembourser, sans résultat…généralement et en principe ils m’aurait dû me remboursé!!!! (Le No 078 819 92 57)
    Le contrat c’est terminé le 2 décembre Et mon argent il n’ai encore dans mon compte.

    Bonne journée

  7. Ludo

    C’est vrai que Twint a souvent des problèmes. Perso, je l’utilise souvent au Coop Pronto, car Twint permet d’effectuer le paiement et de collecter les points de la Supercard lors de la même opération.

    Vous avez eu de la chance de repérer que le paiement avait été fait à double. Par ex, Twint est lié à ma Visa. Sur le décompte Visa, c’est simplement marqué « paiement Twint », pas l’idéal pour connaître l’origine du paiement. Il faut également ouvrir l’application et lire la liste des transactions Twint pour faire le lien. Je pense qu’il y a aussi des progrès à faire sur ce point.

    J’ai un Honor 10, je ne peux donc utiliser que Google Pay. Malheureusement, ma Visa (PostFinance) n’est pas compatible avec Google Pay, comme bcp (voire toutes) de cartes de crédit d’institut bancaire suisse. J’ai ouvert un compte Revolut pour une avoir une carte de crédit virtuelle. Il a également bcp de ratés avec Google Pay, sans parler des endroits où les cartes de crédit Révolut ne sont pas acceptées. Je ne sais pas si les ratés proviennent de mon natel ou de Google Pay. Ne faisant absolument pas confiance à Revolut, j’ai fermé mon compte chez eux et abandonné Google Pay.

    J’ai aussi testé la Postcard virtuelle qui utilise NFC via l’application PostFinance. Ça fonctionne via le même principe que Google Pay. J’ai les mêmes problèmes qu’avec Google Pay, donc la détection NFC entre les terminaux de paiement et mon Honor 10 ne semblent pas idéale. Par contre, quand ça fonctionne, ça va super vite.

    Bref, je suis d’accord sur le fait que le paiement mobile en Suisse ait du retard. Dommage aussi que les banques suisses semblent bloquer l’accès des cartes de crédit aux solutions de paiement mobiles internationales. Enfin, où Twint marquent beaucoup de points, c’est pour le paiement e-commerce, que ce soit en scannant un QR Code ou un lien qui ouvre l’application Twint, par ex quand vous payez dans l’application eat.ch avec Twint. C’est nettement plus sympa que de rentrer les coordonnées de la Visa, surtout que je ne sauvegarde jamais ma Visa sur un site internet pour des raisons de sécurité.

    Sinon, une solution de paiement mobile qui est au point au niveau de la fiabilité en Suisse, c’est le paiement mobile dans l’application Migros. Dommage cependant qu’il faille ouvrir l’application Migros et qu’il faille 2 opérations pour scanner la Cumulus et le code barre du paiement. Enfin, si c’est excellent dans les Migros, c’est plus laborieux dans les stations services Migrol qui semble ne pas avoir le même matériel…

    1. Mike

      J’utilise Revolut comme compte courant depuis 6 mois avec zéro problèmes. Ma compagne aussi ainsi que beaucoup de mes connaissances.

      Je paie aussi bien en Suisse qu’en France et je n’ai jamais eu de refus ( ni même mes proches). J’ai quitté mon honor 10 pour un OnePlus donc je ne peu pas jugé du hardware .. Bref je suis juste surpris de voir les problèmes rencontrés

  8. Jean-Pierre Favey

    Je suis totalement novice en la matière et je n’utilise pas ces technologies de paiement, tout au plus ma carte de débit. Néanmoins, je trouve assez débile de payer avec cette technologie une bouteille d’eau minérale comme je l’ai vu récemment.
    Avoir un peu d’argent dans son porte-monnaie, qui sert aussi de porte-cartes, n’a jamais fait de mal à personne…

  9. rolgui2002

    Mon téléphone, même s’il est smart, je l’utilise comme moyen de communication, pas comme un moyen de paiement, excepté pour un ticket TPG.

  10. Pedro

    A un moment donné, il faut assumer.
    Vous voulez payer “rapidement” et virtuellement au détriment de la sécurité voilà ce que arrive.

    Le montant n’est pas important ce n’est pas bien grave mais les cartes nfc, c’est 39.95.- qu’on peut vous débiter de manière quasi illimité et personne ne râle pour ne pas avoir ce type de puces dans les cartes alors qu’il n’y a absolument aucune sécurité et ce n’est pas compliqué de la sécuriser. Il suffirait de fermer le circuit avec un doigt et ce serait déjà bien mieux.

    On vous dit toujours qu’on vous rembourse en cas de problème. Combien ça coûte en temps pour se faire rembourser si on nous rembourse vraiment ?
    Vous avez calculé combien vous coûte vos 1.50.- ?

    Vous achetez quelque chose, vous calculez le montant ça fait travailler un peu le cerveau, vous préparez la monnaie et vous donnez à la caissière, c’est encore plus rapide que le nfc. Ou il faut activer le terminal de paiement et passer votre carte.
    Si vous n’avez pas, carte de crédit quelques chiffres à entrer et voilà transaction sécurisée et approuvée.
    Il n’y a pas de sans fil, de bug ou ça.

    1. Mike

      Donc il est plus sécuritaire de se promener avec 100.- en liquide ?
      Il est vrai que le vol n’existe pas et qu’on ne peut jamais perdre un billet de banque !!! ( je vais en parler au billet de 100.- que j’ai trouvé en bas de chez moi cet été.)

      Pour la puce nfc il est vrai que toutes les banques ne permettent pas le blocage, mais Revolut ( oui je sais c’est le 3e commentaire ou j’en parle) permet de désactiver le sans contact et même la bandes magnétiques via l’application !

      Outre cela il est possible de faire en sorte de bloquer les paiements qui ne sont pas fait à proximité de mon smartphone… De facto n’est ce pas plus sécuritaire qu’un billet de banque ?!??

      1. Pedro

        Non, c’est bien moins sécurisé. Avec un vol d’un billet, vous ne perdez que le montant disponible dans votre poche. Vous avez rapporter le billet à la police pour qu’il tente de trouver son propriétaire bien sûr et qui vous revient si personne vient le réclamer auprès quelques années ?
        Sinon, c’est du vol…

        Aucune banque sauf revolut et je n’ai pas testé si c’etait vraiment désactivé.
        Mais vos données reste accessible. La puce ne communique pas et ne peut pas être modifié.
        La bande magnétique reste magnétique aussi.

        Non, on ne peut pas les bloquer sauf avec une cage de Faraday ce qui n’est pas des plus pratique.
        Une carte de crédit s’est un nombre illimité de 39.95 qui peuvent être débité jusqu’a la limite de la carte si la limite fonctionne… Sinon c’est plusieurs milliers de francs qui peuvent partir même avec votre carte dans la poche. Il suffit qu un terminal passe assez proche pour la débiter.

    2. Eric Deschenaux

      Il arrive parfois aussi aux caissières de se tromper en rendant la monnaie..

      Par contre, je n’ai jamais rencontré de tels problèmes avec Apple Pay (Swissbankers – Revolut – AMEX) que j’utilise au quotidien et partout dans le monde depuis 2016

  11. Jean-Hugues Weber

    Cher Xavier,
    Je te lis depuis longtemps et prend le contenu de tes articles au sérieux. Mais , ton article sur Twint avec son titre un peu alarmiste est un peu intellectuellement malhonnête.
    Je ne paye quasi jamais en cash, le plus souvent avec samsung pay avec ma galaxy active 2, de raresvfois avec Twint ou une carte physique visa en nfc. Depuis plus d’année, aucun problème avec samsung pay et twint. On m’a piraté par contre plusieurs fois ma carte physique visa, la dernière fois il y a 2 semaines, lors d’un séjour en Chine (oû samsung pay n’était quasi jamais accepté… ils utilisent alipay ou we share).
    Il m’est arrivé plusieurs foi, en Suisse, de m’être fait débité à double des montants payés avec ma carte visa, suite à des plantages de systèmes et la fausse assurance du vendeur qui affirme que tant que le récipissé cc n’est aps sorti de leur appareil,rien n’est débité. Donc, en quoi le problème rencontré est spécifique à Twint?

    1. Eric Deschenaux

      TWINT est une solution de paiement bancale : il m’est arrivé de payer pour le client voisin de ma caisse.. #fail

  12. Mar

    Je paie régulièrement avec Twint et j’ai parfois des problèmes de transactions qui ne passent pas ou qui sont inscrites plusieurs fois mais au final ne sont débités que la transaction aboutie.

  13. 8ipu9pd2ee

    J’utilise Apple Pay depuis son introduction en Suisse sans aucun problème plusieurs fois par jour et également lors de mes voyages à l’étranger.

    Quant à TWINT, je teste ce système depuis 2 semaine et ai déjà rencontré un sérieux problème: après avoir reçu confirmation de mon paiement à la cafétéria de mon entreprise, le gérant m’a dit qu’il était annulé ; après avoir contrôlé mon compte en banque, je me suis aperçu que le montant avait bien été débité.. #fail

  14. Sam

    Vos références à Postfinances sont presque mignonnes… la pire “banque” du marché, et la championne des frais abusifs… et complètement à la ramasse sur les plans technologiques et éthiques… à fuir.

  15. Tavar1

    Je l’utilise tous les jours (Magasin, restaurant et entre amis) et jamais eu aucun soucis…

  16. Greg

    A la cantine Coop du boulot on peut payer avec Twint et c’est une catastrophe, ça ne fonctionne pratiquement jamais; en fait dès que le réseau mobile est faible la transaction n’aboutit pas.

    1. Yannick

      Perso je passe en mode avion et ça marche mieux.

      Bref j’utilise TWINT pour les Schär Coop avec super points sinon Revolut Apple Pay. Rapide, fiable et tout !!

  17. Niblas

    Je n’ai rencontré des problèmes que chez Coop, je ne l’utilise plus chez eux

  18. Michel

    Personne n’en parle mais “Fitbit pay” marche bien et partout, sans limite de montant si vous entrez votre PIN sur votre montre.

  19. marco

    Je scan le QR code, jamais de soucis. Je paie souvent avec Twint, jamais de soucis. PEBKAC ? 😉

  20. julmo

    Alors je me permets de faire mon commentaire sur cet article pour dire que je suis totalement satisfait de TWiNT mais aussi pour vous demander comment vous vous permettez de parler mal de cette application alors que vous avez activer la confirmation de paiement automatique ?

    Vous êtes tellement pressé et fatigué que vous pouvez pas mettre votre doigt sur le lecteur d’empreinte ?

    Concernant le bluetooth j’imagine que vous n’avez pas de montre connectée ?

    Mon bluetooth est activé en permanence et je n’ai jamais eu le moindre problème avec twint et ça ne va pas arriver à tant donné que je n’ai pas accepté la validation automatique du paiement….

    Je suis navré de vous dire ça mais avant de taper sur le dos d’une application génial vous feriez mieux de prendre les dispositions nécessaires afin de ne pas vous faire pigeonner et bien prendre le temps vous-même décrire votre mot de passe ou alors de poser votre empreinte digitale pour valider chaque paiement…

    Bonne continuation à vous 🙂

    1. Bernard

      Je confirme. Cela fait au moins un an que je n’ai plus eu aucun souci avec Twint, coop, coop pronto, restos, parking, paiements en ligne, etc. tout roule. Manque juste la NFC.

    2. Eric Deschenaux

      Nous sommes bientôt en 2020. Avez-vous déjà essayé d’utiliser TWINT à l’étranger? #FAIL

  21. Stéphane Mauris

    Merci d’avoir relaté cette expérience digne des meilleurs ABE. Rien à voir mais récemment j’ai eu un problème avec ma carte de débit (Postcard) alors que j’avais JAMAIS aucun problème ni avec elle, ni MasterCard (je pense payer à 40% avec cartes).
    Un magasin (le Prêt à manger) m’a débité un faux montant (qui n’a pas marché) avant le bon. Bizarrement aucun billet n’est sorti. Il a fallu hausser le ton autant en magasin que par mail voire quasimment aller se servir pour le montant pris directement en rayon pour avoir gain de cause. Une semaine quand même. Pas tant pour 7,40 mais un magasin qui a pas besoin de cet argent, qui rechigne pour un client habitué (qui va pas UNE FOIS mentir pour un montant pareil) risque de perdre le client qui laisser peut-être 100 frs par mois…. Le service clientéle est de pire en pire, peut.-être aussi car on sous paye les employés et donc comment en avoir à faire de la réputation de “son” entreprise…

  22. jubo

    Il y a pire que Twint en Suisse, ce sont les émetteurs de carte de crédit.
    Leurs applications (sur Android dans mon cas) sont une catastrophe !!
    Par exemple Bonus Card, il est noté (je ne sais pas si je dois en rire ou pleurer) dans le déscriptif de l’application du Playstore, que les MAJ sont très fréquentes afin d’apporter une expérience incroyable… dernière maj …..le 18 décembre 2018 !!!

    Et bien sur l’application n’est pas compatible avec android 10 !!
    Heureusement que j’ai revolut et Transferwise et je me réjoui de découvrir Yapeal l’année prochaine qui je l’espère remplacera ma banque !!

    Comme le dis un ami à moi :
    Les banques suisse sont des dinosaures et la fintech va être leur météorite ……

  23. phil

    Avec le cash, je me fais bien moins chier… surtout pour des petits montants comme-ça 🙂
    ça fonctionne… même en cas de panne d’électricité, de réseau, d’accu, etc… et ce n’est pas compliqué de l’utiliser. (c’est presque révolutionnaire, non ?)

  24. Paul

    Enfin bon ce type de problème arrive aussi avec Apple Pay. Ma seule tentative aux USA avec Revolut + Apple pay dans un restaurant c’est soldé par un tripe débit de 120$, le terminal du restaurant ayant planté plusieurs fois. Et Revolut/Apple a bien mis 24heures avant d’annuler toutes ces transactions. Par contre je viens pas avec mon problème faire une généralité de la fiabilité d’Apple Pay…

  25. 8ipu9pd2ee

    Comparer à Apple Pay, TWINT n’est pas fiable, ni convivial à l’utilisation. De plus, impossible de régler des achats à l’étranger à l’aube de l’an 2020… 🙁

    Fin novembre au restaurant SV de la Poste Montbrillant à Genève, ma transaction a été réglée par le client qui payait à la caisse voisine de la mienne via Bluetooth.

    Résultat : j’ai désinstallé TWINT et utilise exclusivement Apple Pay.

  26. Daniel Ribagnac

    J’utilise Twint via le QR Code (avantage d’être sans frais sur Digitec) ou pour envoyer de l’argent à une autre personne via son numéro de téléphone.
    Via le QR code cela fonctionne à merveille.

    L’envoi via numéro de téléphone ne fonctionne pas toujours. Je teste d’abord avec 0.10 CHF. Il m’est arrivé de “perdre” un transfert. Le support est Twint est compliqué (à qui la faute, la banque émettrice ou réceptrice ?) et il m’a fallu presque un mois pour annuler ce paiement.

    Sinon Samsung Pay accepte la carte Mastercard de la Migros et je l’utilise presque tout le temps.

    Daniel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.