Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Haut potentiel: le test multimédia du Huawei Mate 30 Pro!

Huawei Mate 30 Pro: pour son design…

Huawei Mate 30 Pro: pour son design…

Après avoir découvert le Mate 30 Pro à Munich et une première prise en main, nous avons poursuivi nos essais avec l’ultime fleuron du Chinois en difficulté, car ne pouvant plus proposer les services de Google. Que vaut donc ce champion hautes-performances et doté de multiples capteurs photo signé Leica? Test multimédia.

La prise en main est saisissante tant l’écran OLED de 6,53 pouces est gigantesque par rapport au corps de l’appareil. On ne voit que lui! Seul l’emplacement des caméras et capteurs dans la partie supérieure vient rappeler qu’il s’agit d’un des meilleurs photophones du moment. Spécifications.

Huawei a encore une fois eu la finesse et la présence d’esprit de fournir une coque de protection transparente (rigide) avec sa dernière star. Ses bords étant tactiles, celle-ci a donc un look minimaliste et ne protège pas les flancs de cet appareil à la finition éblouissante. Des bords qui lorsqu’on les tapote deux fois font apparaître le contrôle du volume: sympa, même si ça ne remplace pas un véritable contrôleur physique.

Un Huawei Mate 30 Pro sans Google

Au bas de l’écran, le capteur d’empreintes est directement intégré dans l’affichage, comme sur nombre d’appareils récents. Seul petit détail, contrairement à certains bricolages spécifiques à d’autres constructeurs qu’on ne nommera pas, Huawei se distingue par sa maîtrise parfaite de ce scanner essentiel, extrêmement rapide…

Trêve d’enthousiasme. Revenons au démarrage de ce smartphone quelque peu singulier. En effet, un message rouge indique sur mon appareil de test qu’il est «rooté» avec les risques éventuels inhérents. Ce Mate 30 Pro fonctionne effectivement sur une version d’Android 10 open source qui ne comporte pas les services de Google. Huawei propose toutefois son propre magasin d’applications.

Test: le benchmark

Après un démarrage à la vitesse de l’éclair et un possible enregistrement sur Huawei, on découvre les potentialités gigantesques de ce smartphone hors norme cédé 1099 francs sur digitech.ch avec 256 Go de stockage et 8 Go de mémoire vive. Une somme conséquente, même pour un tel fleuron et son lecteur de double SIM intégré et la possibilité d’ajouter de la mémoire additionnelle, au format Huawei…

Ne pouvant accéder au Google Play Store, je recherche les APK d’AnTuTu et AnTuTu 3D sur un store alternatif. Après quelques essais, je parviens au résultat remarquable de plus de 451’000 points, ce qui en fait une des références du moment!

Contourner Google: plutôt facile!

Comme le montre cet exemple, de nombreux programmes sont disponibles dans des magasins d’applications alternatifs. On se connecte aussi sans problème à Gmail, Drive ou YouTube depuis son navigateur internet avec la possibilité de créer des raccourcis sur son écran d’accueil. Bref, peut-être le bon moment de faire savoir à Google qu’on n’est pas prêt à être inféodés à ses services dont de nombreuses alternatives existent!

D’autant plus que le store de Huawei, qui est loin de la richesse de celui de Google, comporte tout de même quelques surprises. Si Facebook ou Twitter font défaut, on y trouve cependant Office Mobile de Microsoft ou le navigateur Opera. Côté suisse, différents médias comme 20 Minutes, 20 Minuten ou le Tages Anzeiger jouent le jeu. Un exemple pour d’autres développeurs. Pourquoi les applications des CFF ou de La Poste font-elles défaut?

Photo et vidéo au sommet

Encore une fois, après son superbe P30, Huawei signe un magnifique photophone qui ne comporte pas moins de quatre caméras principales parfois à grande ouverture, dont deux de 40 millions de pixels pour le grand-angle et l’objectif standard. Un zoom de huit millions de pixels et une belle optique pour les selfies rehaussée de 32 millions de pixels complètent le tableau…

Concrètement, l’appareil photo produit de très bons résultats dans toutes les conditions, notamment en très basse lumière, même si certaines distorsions colorimétriques sont observables. Les galeries photo ci-dessous permettent de se faire une bonne idée. Côté vidéo, la 4K à 60 images par seconde est aussi appréciable.

Une opportunité pour se détourner de Google?

En conclusion, même si ce nouvel étalon venu de l’Empire du Milieu est impressionnant, il souffre tout de même, du moins pour nombre d’utilisateurs, de ne pas offrir un accès au Play Store de Google. Ergonomiquement, l’écran descend probablement un peu trop sur les côtés, ce qui complique parfois la saisie, ce que nous avions déjà observé sur des générations précédentes de Samsung.

N’en demeure pas moins un modèle superbe de par ses fonctionnalités et son design. La parfaite maîtrise d’Android, qui se traduit notamment par une autonomie pouvant atteindre plusieurs jours d’un usage modéré, ne gâche rien. C’est à se demander s’il ne faudrait pas profiter de cette occasion pour renoncer à de multiples services américains et se tourner vers des alternatives pour bénéficier de ce fleuron…

Xavier Studer

Test photo Huawei Mate 30 Pro

Test photo Apple iPhone 11 Pro Max

Test photo Sony Xperia 5

Test Photo Samsung Galaxy S10+

6 commentaires pour “Haut potentiel: le test multimédia du Huawei Mate 30 Pro!

  1. Denis
    06/01/2020 à 07:54

    En cherchant sur internet, on le trouve à 999 francs. Les prix vont-ils baisser rapidement?

  2. Pierre Henry
    06/01/2020 à 11:22

    eh oui on le trouve aussi à 999 frs chez un autre vendeur, avec 128 go, mais M. Studer propose toujours Digitec, sans doute a-t-il des actions dans la maison…

    • Domlesgaz
      06/01/2020 à 18:13

      @Pierre Henry : C’est pas très sympa ni constructif de supecter le rédacteur de ce blog de partialité. J’espère que vous avez de bons renseignements pour le faire. Ou alors peut-être est-ce de l’humour…

      Pour ma part, je constate seulement que c’est souvent Digitec, selon XS lui-même, qui lui met les appareils à disposition pour faire des tests, merci à eux. S’il y avait une contrepartie, je pense qu’il l’annoncerait.

      Selon mes constatations, ce site est malheureusement rémunéré grâce à la publicité envahissante qui surgit ça et là.

      • 06/01/2020 à 21:59

        Effectivement, ce blog est totalement indépendant et ne fait pas dans le publireportage, articles sponsorisés et ne touche aucune commission. Digitec facilite régulièrement le test de certains produits, c’est tout.

  3. 6roses
    06/01/2020 à 21:22

    Le prix de 1099 frs est pour un 256 GO, vous parlez d’un 128 GO, donc une légère différence.

  4. tiermes
    08/01/2020 à 17:28

    Le problème de ce téléphone, encore plus que l’absence de Google, c’est cette écran complètement stupide avec sa courbure extrême. Dans 5 ans, on regardera ce genre de téléphone en de disant “qu’est-ce qu’on était bête en 2020!”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :