Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le coronavirus va-t-il freiner la 5G ou booster son développement?

Les Chinois ZTE et Huawei dépoient des réseaux 5G dans les zones frappées par le coronavirus.

Les Chinois ZTE et Huawei dépoient des réseaux 5G dans les zones frappées par le coronavirus.

L’épidémie de coronavirus pourrait freiner la croissance des ventes de smartphones 5G au cours du premier semestre 2020, selon des experts. Une situation paradoxale puisqu’une nouvelle vague d’appareils de dernière génération est attendue… Dans l’intervalle, les opérateurs chinois déploient la 5G pour combattre l’épidémie de coronavirus!

«La récente alerte au coronavirus restreint actuellement le commerce dans certaines régions de Chine et cela pourrait bien provoquer un ralentissement de l’offre ou de la demande de 5G en Asie ou dans le monde entier au cours du premier semestre 2020. Les acteurs de l’industrie doivent se préparer à des ventes de 5G en dents de scie sur certains marchés », estime Neil Mawston, directeur exécutif du cabinet Strategy Analytics, cité dans un communiqué.

5G: Huawei devant Samsung

Au niveau mondial, les différentes attaques du gouvernement américain contre Huawei, n’empêchent pas ce dernier d’être le leader des ventes de smartphones 5G. Sur les 18,7 millions d’unités écoulées l’an dernier, le Chinois en a vendu 6,9 millions d’unités pour une part de marché de 36,9%.

En raison des restrictions commerciales américaines, la quasi-totalité des ventes a eu lieu en Chine, selon la société d’analyse. Samsung s’est classé deuxième avec 6,7 millions d’unités, soit une part de marché de 35,8%, suivi de Vivo avec 2 millions d’unités, de Xiaomi (1,2 million) et de LG Electronics (900 000).

La 5G d’abord en Chine et en Corée

La Chine et la Corée du Sud ont été les plus gros acheteurs de smartphones 5G en 2019. Les États-Unis et l’Europe étant «à la traîne derrière l’Asie». Ces deux dernières régions pourraient combler l’écart plus tard dans l’année, selon les dernières estimations des experts de Strategy Analytics.

«Les expéditions mondiales de smartphones 5G sont passées de zéro en 2018 à 18,7 millions d’unités en 2019. La demande de smartphones 5G est plus élevée que ce que beaucoup attendaient », souligne Ken Hyers, directeur de Strategy Analytics. Dans tous les cas, la majorité des smartphones seront compatible 5G dans un avenir proche…

La 5G pour lutter contre le coronavirus

Parallèlement, les développements récents intervenus en Chine ces dernières heures pour combattre le coronavirus montrent encore une fois l’utilité de la 5G. L’équipementier ZTE aide les opérateurs chinois à déployer des réseaux, y compris 5G à proximité de certains centres médicaux pour faire face à l’apparition du coronavirus, selon ce texte.

ZTE a ainsi aidé China Telecom à réaliser le premier diagnostic à distance grâce à la 5G. «A l’avenir, ZTE effectuera des consultations vidéo avec l’équipe de secours médical de première ligne de Wuhan par le biais du réseau 5G. Les patients dans un état critique pourront ainsi bénéficier des services de diagnostic et de traitement de l’hôpital de Chine occidentale», selon un communiqué de presse

Xavier Studer

5 commentaires pour “Le coronavirus va-t-il freiner la 5G ou booster son développement?

  1. Tricoline
    30/01/2020 à 07:17

    En Chine, peu importe s’il y a une épidémie, une catastrophe (naturelle ou pas) ou des personnes réfractaires à la 5G, cette technologie sera implantée rapidement en force et en puissance (dans tous les sens du terme), les chinois ne font pas dans la demi mesure.

    Ensuite en Suisse, c’est tout différent, une épidémie ne jouera aucun rôle dans le déroulement chaotique du déploiement de la 5G, si même elle n’est pas mort née ?

  2. Foxband
    30/01/2020 à 08:17

    « Les ondes millimétriques, ça détruit la grippe, qu’on vous dit ! »
    Terrible ce virus qui détruit le dernier kilomètre filaire de chaque connexion à Internet : ah, on me dit que c’est un virus extraterrestre… Independance Day 5G, bientôt disponible dans tous les services de vidéo à la demande de qUalitAy.

  3. Yannick
    30/01/2020 à 08:47

    Moi je suis étonné que personne à blâmé la 5G d’être la source de ce virus…

    Bref juste pour info des chercheurs chinois ont utilisé la 5G pour faire des diagnostique live et tests en remote dans la cité de Wuhan

    https://www.rcrwireless.com/20200127/5g/zte-china-telecom-complete-5g-remote-diagnosis-new-coronavirus

    Donc bon la 5G, est ce vraiment le mal ?

  4. Pedro
    30/01/2020 à 18:06

    @yannick pourtant c’est bien ça…

    Toutes ces ondes dans les grandes villes chinoises ont désorienté une chauve souris qui est tombée sur le poisson qui a contaminé quelqu’un qui a déclenché tout ça.

    • Tricoline
      31/01/2020 à 05:23

      Excellent 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :