Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Nomade: les Suisses en veulent toujours plus en roaming!

Freiner le réchauffement en évitant les voyages en avion? Le roaming continue d’exploser.

Freiner le réchauffement en évitant les voyages en avion? Le roaming continue d’exploser.

La baisse généralisée des tarifs de roaming entraîne logiquement une explosion globale de l’utilisation des smartphones suisses à l’étranger. Surtout en Europe. En 2018, l’évolution de la demande varie toutefois selon le type de service d’itinérance, selon les dernières données de l’OFCOM. Le volume de données pour le surf nomade continue d’augmenter.

L’utilisation d’une option tarifaire pour faire baisser les prix des services vocaux en itinérance a diminué au cours des six dernières années. Cette baisse est probablement liée à la popularité croissante d’offres incluant dans un abonnement l’itinérance dans l’UE et l’EEE, de manière partielle ou totale, selon cette page de l’Office fédéral de la communication (OFCOM).

Tassement du volume de données

En 2018, un total de 5392 millions de Mo de données est passé par les réseaux des opérateurs mobiles, en hausse de 43% sur une année. Cependant, la croissance est deux fois moins forte que durant les années précédentes. Les mobinautes surfent surtout dans les pays européens, davantage concernés par les baisses de tarifs d’itinérance.

En ce qui concerne l’utilisation de la téléphonie en roaming, une tendance à la hausse est observée en 2018 comme lors des années précédentes. La proportion d’appels effectués en tarif standard augmente, tandis que celle des appels à plan tarifaire optionnel recule. On peut imaginer que cette évolution concerne parfois aussi le surf nomade.

Le volume de données consommé à l'étranger progresse toujours.

Le volume de données consommé à l’étranger progresse toujours.

Chute des SMS

En 2018, les appels en itinérance ont représenté un total de 350,3 millions de minutes pour les appels sortants et de 164,6 millions de minutes pour les appels entrants. Ces volumes représentent une augmentation de 29,6% pour les appels sortants et de 21,4% pour les appels entrants par rapport à 2017.

La majorité des appels sont effectués dans les États membres de l’Union européenne (UE) et de l’Espace économique européen (UE + Norvège, Islande et Liechtenstein). Les appels en retour vers la Suisse représentent une part importante des appels sortants, relève encore l’OFCOM. Enfin, en 2018, à l’heure de WhatsApp, 115 millions de SMS ont été envoyés, soit une baisse d’environ 10%.

Xavier Studer

18 commentaires pour “Nomade: les Suisses en veulent toujours plus en roaming!

  1. Hugo
    18/02/2020 à 07:57

    En vacances, on profite de ses vacances et on laisse tomber son natel, non?

    • Marco L
      18/02/2020 à 08:20

      pas tout le monde part à l’étranger en vacances et surtout serait-il arrivé le moment pour la Suisse de adopter de façon volontaire le règlement UE du RLAH (roaming like at home)?

  2. Mark
    18/02/2020 à 08:54

    Sans internet je suis perdu a l etranger. Trasport public info sur attractions, trouver des lieux…. C est une nécessité… Cest la premiere chose que je fais quand j arrive qqpart acher une carte sim ou acheter au prealable via ebay

    • Pedro
      18/02/2020 à 10:55

      C’est très triste… Une personne éduquée qui a suivi la scolarité en Suisse et incapable de se débrouiller sans internet.

      Il y a quelques années en arrière, les gens se débrouillaient avec de grandes cartes sur papier.
      Aujourd’hui tout est numérique et beaucoup plus simple mais incapable de se débrouiller sans être connecté.

      L’humain régresse, je pense que la majorité sont incapable de survivre dans la nature tout seul plus de trois jours. Je crois qu’on devrait revenir un peu aux bases…

      Pour vous répondre, il existe de super carte numérique avec le trajet de tous les transports public ainsi que les numéros de ligne totalement offline, restaurant, musées avec les horaires d’ouverture, etc…
      Pour les horaires, vous regardez à l’avance et très souvent ce sont des cadences à 30min/1h/2h et c’est souvent tous régulier toute la journée. Oui ça demande un petit peu de travail en amont mais ça vous permet de rester totalement offline avec une boussole moderne qui sera nomme un GPS.

      Je suis sans internet sur mobile en Suisse comme à l’étranger. Aucun problème, il faut juste préparer un peu ces vacances et ces déplacements. J’ai eu internet durant quelques années car j’avais une offre gratuite mais ce n’est de loin pas vital et on peut s’en passer sans problème.

      • 18/02/2020 à 15:07

        Avec des exemples, c’est mieux 🙂

        Il y a par exemple l’application TomTom, qui permet d’avoir des cartes hors-connexion, moyennant un modeste abonnement (2 CHF/mois ou 12.50 CHF/an).

        Ou encore OsmAnd, gratuite, dont les cartes proviennent du projet collaboratif OpenStreetMap !

        Sans oublier Google Maps, dont une copie locale de la carte peut être réalisée.

  3. Pierre
    18/02/2020 à 09:16

    40 GB de roaming chez Sunrise pour 19.90.-, et terminé !

  4. marco
    18/02/2020 à 10:49

    50Go + unlimited aussie calls & SMS + 300 minutes vers la Schweiz, en Australie = AU$ 60 (45.-) je vous laisse regarder le prix du Go chez vos opérateurs … Pour les règlements débiles de l’europe on sait très bien les reprendre automatiquement, mais pour ce qui peut faire faire des économies au peuple on le fait pas (fin du roaming en europe, médicaments achetables en europe, …).

    • D. Bill
      19/02/2020 à 07:21

      l’asutralie est un mauvais exemple. La 4g dans les villes marchent OK mais c’est cata dès qu’on sort. Leur Internet est parmi les plus lent des pays developés. Et leur tarifs roaming sont assez exorbitant. Tout le monde se plaint la bas. Exemple tres mal choisi…

  5. ipodac
    18/02/2020 à 11:15

    J’ai trop de copains, trop de famille qui a fini par s’établir en france voisine depuis Genève. Je ne peux plus me passer d’un abonnement sans roaming, c’est vraiment la fin des soucis.

  6. giovanni
    18/02/2020 à 12:29

    bonjour pour moi
    je prend ca
    une carte presque tout illimiter pour 30 jours

    ca me fais moins chers

    https://www.mymemory.co.uk/3-payg-4g-trio-sim-pack-aio35-3000-minutes-3000-texts-unlimited-ayce-data.html

    • Albouille
      19/02/2020 à 11:14

      Heu oui bon ça fait quand même environ 40.-/mois ce truc. Et puis sur quel réseau ça fonctionne en Suisse ? Parce que si c’est Salt ou Sunrise, non merci. Dans ma région c’est la cata. Et c’est clair qu’à ce prix-là mon objectif serait de l’utiliser aussi en Suisse, pas seulement à l’étranger…

      • giovanni
        19/02/2020 à 13:02

        C’est une carte roaming ,donc si en veux swisscom ou sunrise ,ok il suffit de choisir son opérateur..
        Bon pour les vacances idéal. Est va dans 71 pays ,pas que l europe..

        • Albouille
          19/02/2020 à 13:10

          Oui alors pour ma part, je préfère prendre la version avec 12 Go valables 12 mois. Pour le même prix les datas sont disponibles bien plus longtemps. Et vu que appels et SMS j’utilise pas, c’est tip top !

  7. giovanni
    19/02/2020 à 13:04

    J oublier fonctionne en suisse..il y a possibilité de ouvrir un compte est recharger ..mais je crois pas au même tarif ..le plus simple racheter une autre carte avec un autre numéro..

  8. Marc
    15/03/2020 à 15:15

    J’ai depuis quel que année un abonnement Swiss-Mobile. Ne voyageant pas beaucoup des derniers mois j’ai laisser passer les 180 jours d’inactivité. Malgrés le fait que je reçois chaque mois une facture à 0.- et sans aucune indication sur l’échéance a venir, après les 180 jours j’ai simplement reçu un ultime messages me disant que ma carte était expirée, alors qu’il me restait un solde sur celle-ci.
    Après plusieurs messages stérile avec Swiss-Mobile en anglais et en français, j’ai conpris qu’ils ne veulent ou ne peuvent pas réactivé ma carte et me rappel que les conditions sont claire …
    J’ai donc voulu m’adressé a la direction de Swiss sans succés.
    Entre temps j’ai découvert que cette prestation n’est plus présente sur le site internet de Swiss et que ce service est assuré par Naka AG Fabrikstrasse 8 CH-8370 Sirnach.

    Est-ce que Swiss se débarasse de cette prestation avec des méthodes juridiquement légales au détriment des clients.

    Je ne sais pas si quelqu’un a également subit ceci, mais je trouve ceci totalement inadmissible de la part de Swiss.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :