Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Trois ou quatre opérateurs? Quel impact pour le mobinaute?

Mobile market structure and performance in Europe. Lessons from the 4G era. GSMA.

Mobile market structure and performance in Europe. Lessons from the 4G era. GSMA.

La question du nombre d’opérateurs mobiles sur un marché est une question importante pour le consommateur. Une recherche assez fouillée de la GSM Association compare l’impact du nombre de fournisseurs de réseaux en Europe sur les marges, la couverture et le débit disponible…. Passionnant!

Pour commencer, à en croire cette étude signée par la GSMA Intelligence, il est frappant de constater que les consommateurs bénéficient de davantage de débit en 4G sur les marchés où seuls trois opérateurs sont présents. La différence n’est pas gigantesque, mais aurait tendance à s’accroître.

Une question de marges…

Selon la GSMA, cette évolution s’expliquerait par les résultats financiers des opérateurs. Assez logiquement, les marges seraient plus importantes sur les marchés ne disposant que de trois opérateurs. Dans ce cas, elles semblent tourner autour de 30%, alors qu’elles ne sont que de 22% environ sur les marchés à quatre opérateurs, qui ont un plus faible potentiel d’investissement.

Un autre graphique montre que les prix par Mo de données ont chuté depuis 2012. Et il est intéressant de constater que ces dernières années il ne semble pas exister de grandes différences entre les marchés composés de trois ou quatre opérateurs. L’impact sur le revenu par client (ARPU) semble par ailleurs assez complexe à analyser…

Analyse de la bande passante: trois ou quatre opérateurs. GSMA.

Analyse de la bande passante: trois ou quatre opérateurs. GSMA.

Pas d’impact sur la couverture

Selon la même étude, que trois ou quatre opérateurs mobiles soient présents sur le marché, n’a que peu d’impact sur la couverture des réseaux. Du moins selon les données prises en considération par la GSMA, qui a notamment utilisé certains résultats de l’application Ookla pour évaluer la bande passante à disposition.

Pour terminer, un graphique montre l’évolution des parts de marché entre le premier, le deuxième et les troisième et quatrième opérateurs du marché. Globalement, les derniers entrants semblent mettre pas mal de temps à se faire une place, même si la position des quatrièmes opérateurs s’est beaucoup améliorée ces dernières années…

Xavier Studer

2 commentaires pour “Trois ou quatre opérateurs? Quel impact pour le mobinaute?

  1. Adrian
    09/02/2020 à 10:04

    Dommage de ne pas pouvoir comparer avec un marché avec deux opérateurs mobiles. On se demande quel serait l’effet d’un tel duopole? Plus de marges et encore plus de bande passante ou claire augmentation des prix?

  2. Marc
    09/02/2020 à 16:46

    Il est surtout intéressant de voir qu’il y a presque toujours quatre opérateurs intéressés à construire un réseau, même si ça peut se ressentir sur les marges, qui semblent donc dans tous les cas toujours assez juteuses!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :