Télécoms: Swiss4net vise plus de 200’000 prises fibre optique en Suisse

  • Post last modified:16/06/2020
  • Post comments:16 commentaires
Swiss4net finance, construit et exploite des réseaux en fibre optique en Suisse.
Swiss4net finance, construit et exploite des réseaux en fibre optique en Suisse.

On a souvent entendu que la fibre optique était un gouffre financier. D’ailleurs, certaines collectivités publiques y ont laissé des plumes. Et on a parfois l’impression que seuls Swisscom ou les téléréseaux ont les moyens de développer un tel réseau. Swiss4net prouve le contraire en utilisant un déploiement 100% autofinancé! A terme, il veut déployer plus de 200’000 lignes en Suisse.

Cette société basée à Zug est en mains du Britannique Arcus Infrastructures Partners, un groupe, qui déploie déjà de la fibre optique en France et aux Pays-Bas. Et depuis quelques années, ce dernier étend son réseau de fibres optiques en Suisse. Les communes de Baden, d’Ascona ou encore de Chiasso ont fait appel à ses services.

Seul modèle Open Access 100% autofinancé

Selon des propos recueillis auprès de Roger Heggli, CEO et membre du conseil d’administration de Swiss4net, le modèle de son entreprise est basé sur un accès non discriminatoire pour tous les fournisseurs de services. Selon lui, il s’agit du seul réseau fibres optiques jusqu’au salon (FTTH) de type «Open Access» autofinancé à 100%. Concrètement, l’exploitation se fait au travers de filiales locales d’exploitation, qui sont chacune la propriété de Swiss4net.

Sur le terrain, Swiss4net explique qu’il utilise les infrastructures des canalisations des villes ou des fournisseurs d’énergie locaux et des propriétaires privés. «Le raccordement est installé gratuitement pour tous les propriétaires jusqu’aux appartements ou magasins», précise Roger Heggli. L’entreprise a recours à des tiers pour les travaux.

Plus de 200’000 raccordements en Suisse

«Avec l’expansion du déploiement FTTH actuel à Ascona, il y a plus de 32’000 connexions de type point à point qui sont prêtes. Notre objectif est de disposer à terme de plus de 200’000 connexions de ce type toute la Suisse et de les proposer à tous les fournisseurs possibles le plus rapidement possible, sans discrimination. En Suisse romande, nous estimons le potentiel à environ 100’000 connexions», précise Roger Heggli.

Interrogé sur une coopération plus étroite avec Salt et Sunrise, Roger Heggli précise que «nous avons déjà une très bonne coopération avec Salt et Sunrise, car nous sommes des opérateurs de réseaux FTTH et Sunrise et Salt sont nos clients en tant que fournisseurs de services. Concernant, l’entreprise commune entre Salt et Sunrise, nous ne pouvons rien dire à ce sujet, si ce n’est que nous nous félicitons de ce message en faveur du 100% FTTH».

Plus de 850’000 lignes FTTH en Europe

Swiss4net précise encore qu’il ne facture «aucun frais pour la communauté ou les résidents, car il finance l’ensemble de l’infrastructure du réseau FTTH. Il verse à la commune ou au service public d’électricité une redevance pour l’utilisation exclusive des conduites. Swiss4net est installé en Suisse pour le très long terme dans des domaines d’activité à haut potentiel.

Selon la présentation reproduite ci-dessous, les sociétés gérées par Arcus ont installé, ou sont en train d’installer plus de 850’000 lignes FTTH en France, aux Pays-Bas et en Suisse. Les actionnaires de Swiss4net gèrent un total d’environ 220 milliards d’euros d’actifs. Ce sont des investisseurs à long terme avec un horizon d’investissement de plus de 10 ans. Ce groupe estime disposer de ressources financières considérables et précise qu’aucun emprunt bancaire ni subvention ne lui sont nécessaires…

Xavier Studer

Swiss4net-Marketing-Presentation-FRANCAIS-Presse

Cet article a 16 commentaires

  1. redge73

    Le réseau physique Suisse doit être géré en Suisse par une/des entreprises locales Suisse, hors de question de disposer un réseau à une société étrangère qui gère comme le transport de train à la britannique ! Une fois que le réseau sera installé après 10 ans, ils vont vendre ou l’entretien va finir à l’abandon car trop coûteux ?

    Opinion censurée ou pas ?
    Copie pour allo.ch

    1. Swiss4net

      Ce n’est pas vrai. Swiss4net considère ces réseaux FTTH comme des investissements à très long terme. Ces réseaux FTTH sont exploités avec succès depuis des décennies et sont indépendants de l’horizon d’investissement des investisseurs.

      1. Gérard

        Après je ne comprends pas trop à qui s’adresse cette offre? c’est au collectivités? Y-a-t-il des conditions minimum en terme de nombre d’habitant, qui doit solliciter l’entreprise, la municipalité?

        1. Swiss4net

          L’offre s’adresse aux municipalités et aux villes disposant de leurs propres infrastructures d’approvisionnement en énergie.
          Nous construisons et exploitons des réseaux FTTH dans toute la Suisse. À Chiasso et Baden, nous avons également inclus de plus petites communautés régionales (par exemple Vacallo ou Ennetbaden).

          1. Tricoline

            M’enfin, les villes qui disposent de ce genre d’infrastructures l’ont déjà fait, par exemple Yverdon.

            Des villes moyennes comme Morges et Vevey ne pourront pas, elles ne sont pas active dans l’énergie, et pas d’infrastructure propre.

            Je me demande bien si ce n’est pas de l’effet d’annonce tout cela.

          2. Kevin V.

            @Tricoline : pas forcément. Je connais au moins un village dans ma région sa propre propres infrastructure d’approvisionnement en énergie, mais qui n’a probablement pas les moyens de tirer la fibre pour chaque immeuble. La solution de Swiss4net serait idéale dans cette situation, je suppose.

  2. Leo

    Si des investisseurs estiment qu’il est possible de faire de l’argent avec la fibre optique je comprend pas pourquoi swisscom n’en pose presque plus. C’est quoi ce bazar?

    1. Eliot

      J’avais entendu qu’ils voulaient givrée 95% des communes d’ici 2023 c’est faux ?

      1. Tricoline

        Swisscom à indiquer vouloir doubler le nombre de raccordement FTTH, passer des 20% actuel à 40% d’ici 2023 environ (2025 …)

        Rien n’est gravé dans le marbre, c’est un objectif, à voir s’il sera tenu …

    2. Jo

      Parce que c’est pas la même chose de financer 200’000 lignes ou 2’000’000 surtout si on cible uniquement les endroit rentables.

      1. Tricoline

        Exactement, 200’000 raccordements FTTH c’est 5% environ (sur une base globale de 4 millions), donc assez facile à trouver en zone rentable …

        Celui qui habite dans un joli petit village un peu isolé, il continuera de conjuguer le verbe attendre à tout les temps, sauf s’il passe à la caisse pour une somme bien rondelette.

        1. Henry Dunant

          Et l’exercice de conjugaison sera valable quelque soit l’opérateur d’infrastructure. Swisscom ou autre.

    3. Dominique B.

      Swisscom ne pose pas de fibre jusqu’à l’abonné pour obliger les clients à rester chez eux. Avec une fibre ouverte à tous les opérateurs, les clients se dirigeront automatiquement ailleurs que chez Swisscom.

  3. Henry Dunant

    Moi j’aime bien voir qu’un domaine que l’on a essayé de nous faire croire non rentable commence a être occupé par des investisseurs. Nous aurais-t-on menti ? 🙂 La candeur de certain à continuer à croire que Swisscom oeuvre pour le bien de tous et est un entreprise étatique dénuée d’intérêt économiques me surprendra toujours.

  4. Redge73

    @Swiss4net
    Canton Zug = lieu des entreprises aux paradis fiscaux bien connus des investisseurs et fraudes fiscales .a long terme, oui.

    1. Swiss4net

      Nous espérons que vous avez lu la présentation ? Parce qu’il est évident que nous ne sommes pas une institution financière et que vos commentaires négatifs ne sont donc pas appropriés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.