Fibre optique: Swiss4net débarque en Suisse romande à Pully!

  • Post last modified:11/02/2021
  • Post comments:10 commentaires
Le spécialiste de la fibre optique Swiss4net débarque en Suisse romande.
Le spécialiste de la fibre optique Swiss4net débarque en Suisse romande.

La Ville de Pully bénéficiera bientôt d’un réseau de fibre optique jusqu’au domicile (FTTH), qui équipera chaque logement et entreprise d’ici deux ou trois ans. La société Swiss4net financera, construira et exploitera ce nouveau réseau FTTH qui sera accessible à tous les opérateurs télécoms intéressés.

Pour mémoire, comme évoqué ici, Swiss4net a déjà financé et réalisé les réseaux FTTH de Chiasso, à Vacallo, de Morbio Inferiore, de Balerna ainsi que ceux de Baden et Ennetbaden, dont elle assure également l’exploitation. Le réseau FTTH d’Ascona est en cours de construction et celui de Pully entrera progressivement en fonction dès le début 2021.

Cap sur un réseau moderne!

La Municipalité de Pully estime que la fibre optique est un facteur de développement important pour sa ville. Le modèle économique de Swiss4net l’a convaincue, car il garantit un réseau FTTH moderne, sans devoir en assurer le financement ou l’exploitation, selon un communiqué de presse commun diffusé jeudi.

La Commune mettra à disposition de Swiss4net son réseau de conduites souterraines pour le tirage des fibres sur le domaine public, ce qui impliquera un investissement de 2,8 millions de francs pour compléter le réseau de conduites manquantes. Une offre de raccordement gratuite au réseau FTTH sera proposée à tous les propriétaires d’immeubles.

Pully4net exploite le réseau

La planification de la construction du réseau a été lancée à Pully. Les travaux vont démarrer début 2021 et dureront deux à trois ans. Swiss4net crée à cette fin une société d’exploitation locale: Pully4net. Cette filiale sera responsable de toute la construction et de l’exploitation ultérieure du réseau de fibre optique.

Le nouveau réseau FTTH de Pully4net sera ouvert, sans discrimination, à tous les opérateurs télécoms intéressés. En d’autres termes, la population de Pully pourra bientôt bénéficier sur ce réseau des services de télévision et de téléphonie de pointe de différents fournisseurs nationaux et régionaux.

Quel développement de Swiss4net en Suisse?

Au terme des travaux en cours, Swiss4net desservira environ 42’000 foyers en Suisse. L’entreprise souhaite toutefois ne pas en rester là et poursuivre son développement en Suisse. Elle ambitionne de convaincre d’autres communes, villes et entreprises de distribution d’énergie de bénéficier de la fibre optique. Elle vient d’ailleurs de renforcer son équipe.

Swiss4net utilise un modèle de déploiement point à point pur pour tous ses réseaux FTTH, ce qui garantit que tous les clients finaux et toutes les entreprises reçoivent leurs propres fibres dédiées. De plus, deux fibres optiques supplémentaires sont disponibles dans chaque bâtiment dans le cadre d’une utilisation future.

XS

Cet article a 10 commentaires

  1. Daniel

    Intéressant. Il y a eu des articles dans la presse pour dire que la fibre c’était la ruine, surtout du côté des services industriels. Et maintenant, on voit que le privé y trouve un terrain rentable!!!

  2. Tricoline

    A noter que la commune de Pully va tout de même investir 2.8 millions de sa poche.

    Toutes les communes n’ont pas les finances ni des infrastructures souterraines existantes permettant cela.

    A noter que cela impliquera un réseau telecom supplémentaire par rapport à celui de Swisscom et de UPC, à se demander si c’est judicieux, vu que ces 2 opérateurs ont aussi de la fibre, bien qu’elle s’arrête dans la rue ou à la cave.

    A Pully, commune riche, les immeubles récents sont déjà en FTTH par Swisscom, et ce dernier va aussi poser de la fibre depuis les caves des autres immeubles (actuellement déjà en FTTB) pour augmenter son potentiel de clients FTTH, il va y avoir des doublons !
    Pully fut aussi la première ville avantagée avec le VDSL de Swisscom, là où il y a de l’argent, pas de fracture numérique !

    Pour mémoire Yverdon est déjà 100% en FTTH avec un investissement de plus de 12 millions (40%), le reste par Swisscom (60%)

    1. Henry Dunant

      Je ne parlerais pas de doublons; mais de saine concurrence. Le problème de baser le développement de l’offre fibre sur un seul opérateur d’infrastructure est le nivellement de l’offre, car c’est cet opérateur qui fixera les règles techniques et financières d’utilisation de son infrastructure. C’est ce que fait Swisscom avec son offre BBCS (Broadband Connectivity Services), il n’offre pas la possibilité aux opérateurs d’utiliser ses fibres en mode « dark fiber » (fibre nue). Non définitivement une très bonne chose que d’autres acteurs offrent des alternatives et cela met à mal la propagande FTTH=non rentable.

      1. Tricoline

        Evidement la concurrence c’est bien, mais cela ne fonctionne pas partout.
        Dans des villes denses il y aura différent acteurs qui vont s’activer pour de la fibre, par contre dans des petites villes ou en campagne il n’y aura pas cette concurrence, car peu d’habitant, donc pas de rendement, on y va pas !
        Il faudra tôt ou tard une réglementation pour fixer des règles, sinon la Suisse sera en retard sur ses voisins avec des zones entières avec que du xDSL poussif.
        Imaginons que pour la distribution de l’électricité le laisser aller comme pour la fibre avait été appliqué, nous aurions toujours des petits villages dans le noir.
        Le libéralisme il a des limites à ne pas dépasser …

        1. Henry Dunant

          Ne nous méprenons pas, je n’ai pas dit de supprimer le service universel garantissant un accès minimum historiquement au téléphone et maintenant aux réseaux numériques à tous. Comme mentionné par vida18 rendre la mutualisation du câblage fibre obligatoire, sans les contraintes technologiques de celui qui l’a déployée serait une approche permettant l’accélération du déploiement à l’échelle nationale. Cela devient critique d’avoir cette multiplicité d’opérateur au vu des dernier incidents ayant impactés le réseau Swisscom. Si l’ensemble du backbone de nos infrastructures repose sur un seul opérateur nous nous exposons au risque avéré de “Single Point of Failure”.

  3. redge73

    @Tricoline,
    Chacun a sa part du gâteau, Swisscom, les villes, les opérateurs alternatifs comme Swiss4net pour les zones sub urbaines, etc…
    Tous les opérateurs comme netplus qui ne partage pas leur connexion ftth à la concurrence, devrait être puni jusqu’à que le partage soit disponible comme Swisscom et Swiss4net, accès aux concurrents sans discrimination.

    1. Tricoline

      @redge73, pour punir NetPlus et les autres comme UPC qui ferment leur réseau, il faut des décisions politiques pour appliquer une réglementation / régulation / ect, et souviens toi des prises de positions anti régulations des partis proches de l’économie ainsi que du gestionnaire du blog du Scal, fermement opposé à toute réglementation.

  4. redge73

    “A Pully, commune riche, les immeubles récents sont déjà en FTTH par Swisscom, et ce dernier va aussi poser de la fibre depuis les caves des autres immeubles (actuellement déjà en FTTB) pour augmenter son potentiel de clients FTTH, il va y avoir des doublons !”

    Aucun doublon puisque Swiss4net utilise le même principe que Swisscom soit 4 fibres mais seulement 2 tirées vers les logements.
    Les anti concurrent sont upc et netplus dans le cas présent si leur réseau est toujours fermé à la concurrence et cela va leur retomber dessus tôt ou tard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.