Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La guerre du Wi-Fi 6 est lancée: Huawei au stade St-Jacques de Bâle

Le stade St-Jacques de Bâle se met au Wi-Fi 6, selon Huawei.

Le stade St-Jacques de Bâle se met au Wi-Fi 6, selon Huawei.

La nouvelle norme de communication sans fil Wi-Fi 6, une sorte d’équivalent de la 5G, arrive péniblement sur les smartphones et dans les salons. En Suisse, le stade St-Jacques de Bâle est compatible grâce à Huawei et des villes entières étudient le déploiement de cette technologie…

Le plus grand stade du pays dont la capacité maximale de quelque 40’000 places mise sur la technologie Wi-Fi 6 de Huawei, comme l’explique le géant chinois sur son site internet. Une évolution qui permet non seulement plus de bande passante, mais aussi davantage de sécurité, un meilleur service et une meilleure maintenance. Evidemment, tout cela marchera encore mieux quand une majorité de smartphones dans le stade sertont compatibles…

Une évolution nécessaire

«Alors qu’auparavant, la plupart des gens se contentaient de naviguer sur internet et les médias sociaux, aujourd’hui, les spectateurs veulent aussi pouvoir regarder et partager des vidéos et des images. Dans ce nouvel environnement exigeant, l’ancien réseau du parc St-Jacques s’est efforcé d’offrir une couverture acceptable à plus de 30% des visiteurs, sans qu’il soit possible de garantir la bande passante pour certains services prioritaires», selon Huawei.

C’est là que l’architecture du Wi-Fi 6 fait la différence. Taillé pour les réseaux maillés, cette technologie permet une meilleure gestion de davantage de germinaux et en principe une meilleure gestion énergétique, ce que le soussigné n’a jamais réussi à mettre en évidence. Côté débits, le Wi-Fi 6 ou ax propose aussi théoriquement en principe 20% à 30% de bande passante en plus que le Wi-Fi 5 ou ac, ce qui est aussi assez difficile à mettre en évidence…

Plus de sécurité et meilleure maintenance…

«La sécurité du réseau est également essentielle pour les lieux publics, les réseaux Wi-Fi publics étant particulièrement vulnérables aux attaques. Il faut trouver un équilibre entre la sécurité et la commodité, afin de permettre à différents types d’utilisateurs d’accéder aux services clés après vérification de leur identité», explique l’équipementier réputé pour ses services 5G qu’il offre à Salt et Sunrise en Suisse.

Grâce à la gestion à distance, l’exploitation et la maintenance de ce réseau sont par ailleurs considérablement simplifiées. Grâce à l’outil de planification du réseau local sans fil de Huawei, l’équipe technique peut réduire le délai d’exécution des projets à un jour au lieu de trois, et le temps nécessaire au diagnostic des erreurs passe de quatre heures à seulement 30 minutes, souligne le Chinois, qui s’apprêterait à équiper des villes en Suisse… Evidemment des Nokia et autres sont aussi en embuscade…

Xavier Studer

La visite virtuelle du St.Jakob Park

4 commentaires pour “La guerre du Wi-Fi 6 est lancée: Huawei au stade St-Jacques de Bâle

  1. Rolgui
    02/08/2020 à 09:13

    Et les anti-5G vont pouvoir de nouveau sévir avec leur arguments d’ignorance.

  2. 02/08/2020 à 17:13

    Quel avenir pour Huawei en Suisse si celui-ci est interdit dans de nombreux pays ?
    Vive Nokia et Ericsson fabriquant européen qui devrait si il voulaient être 100% européen être fabriqué en Europe exclusivement, est-ce le cas ?

    • Nycko
      02/08/2020 à 19:58

      Nokia sont pas 100% européens. Ericsson ont des prix trop hauts en comparaison de Huawei.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :