Les jeunes préfèrent toujours les médias sociaux aux véritables médias

  • Post last modified:16/12/2020
  • Post comments:9 commentaires
Médias et médias sociaux chez les jeunes. JAMES 2020.
Médias et médias sociaux chez les jeunes. JAMES 2020.

Notre démocratie est-elle en danger? On peut se le demander à la lecture l’étude JAMES 2020 sur l’utilisation d’internet par les jeunes. Il y apparait à nouveau que l’ensemble des médias traditionnels sont de moins en moins consultés au profit des médias sociaux…

En 2020, les jeunes Suisses ont déclaré passer en moyenne jusqu’à près de cinq heures par jour le week-end sur leur smartphone (+2 heures par rapport à 2018) et environ trois heures par jour en semaine (+40 minutes par rapport à 2018). En revanche, l’utilisation d’internet est en recul, selon un communiqué de Swisscom et de la Haute école zurichoise spécialisée en sciences appliquées (ZHAW) au sujet de l’étude réalisée chaque deux ans.

Ce dernier constat permet de mettre le doigt sur une évidence. La frontière entre usage d’un smartphone et usage d’internet n’est plus vraiment nette. Les jeunes regardent ainsi la télévision et les séries plus souvent qu’auparavant sur leur téléphone. De manière générale, ils utilisent principalement leur téléphone mobile pour accéder aux services de messagerie et aux réseaux sociaux ou pour surfer sur Internet, selon les auteurs de JAMES 2020.

Instagram et TikTok font un tabac

Quelque 90% des adolescents interrogés ont un profil sur les plateformes Instagram et Snapchat. Les trois quarts de l’ensemble des jeunes possèdent un compte TikTok (en 2018, ils étaient 37%). Facebook confirme son statut «gériatrique». Il n’est plus utilisé régulièrement en 2020 que par 14% des 12-19 ans, contre 79% en 2014…

L’audience des médias imprimés traditionnels continue de fondre. Les jeunes lisent de moins en moins de journaux et de magazines, que ce soit au format papier ou en ligne. Ils préfèrent s’informer par le biais des moteurs de recherche, des réseaux sociaux et des portails vidéo, les mêmes plateformes qu’ils utilisent pour se divertir. Si les radio et TV souffrent aussi comme le montre le graphique ci-contre, le streaming de musique et de vidéos explose.

Coronavirus et démocratie

Au total, près de 1000 jeunes âgés de 12 à 19 ans ont été interrogés pour cette étude qui en est à sa sixième édition. A noter que ce coup de sonde a été réalisé en partie pendant le confinement dû à la pandémie. Certaines évolutions sont probablement à mettre en relation avec cette situation.

Mon commentaire? Les médias sont toujours le quatrième pouvoir et contribuent ainsi au bon fonctionnement de la démocratie. S’il est réjouissant de voir les jeunes accéder directement à toutes les informations disponibles sur la toile, y compris les pires, il est plus inquiétant de les voir invariablement se détourner d’un des piliers de la démocratie…

XS

Cet article a 9 commentaires

  1. Stephane

    Ces plateformes sont des médias à part entière. A la vue de ce que vous écrivez c’est malheureusement au journalisme traditionnelle d’investir ces supports massivement et durablement pour que les jeunes puissent avoir accès à de l’information de qualités, parce que ce n’est pas eux qui vont se tourner spontanément vers les « médias de papa » pas du tout à la mode pour eux

    il en va de leurs survie et la notre finalement 🙂 sinon l’Idiocracy n’est plus très loin

  2. chrisge

    C’est sur que si 90% de la jeunesse actuelle passe sont temps sur Instagram, Facebook, Twitter et Tik Tok, on se prépare de beaux jours….

    Une belle brochette de futurs adultes qui penseront que Bill Gates va bien nous activer une puce avec la 5G grâce au vaccin COVID…

    Comme disait le roi Arthur dans la série Kaamelott:

    “…”Seigneur, je me vouerai tout entier à la noble quête dont Vous m’honorâtes. Mais avec l’équipe de romanos que je me promène, on n’est pas sorti des ronces…”

    🤣

    1. Loth

      « Victoriae mundis et mundis lacrima. Bon, ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton. »

      Une citation de Kaamelott, j’adore 🙂

      Ce qui me fait peur, c’est le manque de conaissances IT de beaucoup de jeunes : ça sait faire en sorte d’avoir un max de vues sur Insta et Tik Tok, mais suivre un workflow basique, lier 2 tâches dans un système de gestion, on en perd déjà 90%…

  3. Torxxl

    Il y a qu’à voir les anti Covid qui se basent sur des articles non scientifiques et qui n’ont aucune capacité d’analyse.

  4. Philippe

    « Notre démocratie est-elle en danger ? » dites vous ?? Parce que les jeunes ne se comportent pas comme vous ??

    Si vos ancêtres pouvaient voir de quelle façon vous vivez, qu’en penseraient-ils selon vous ?? Parleraient-ils de « démocratie potentiellement en danger » tel que vous le faites ??

    Concernant votre synthèse, les médias ne sont pas censés contribuer au bon fonctionnement des systèmes gouvernementaux, soit faire de la propagande d’état… Le journalisme indépendant et critique est censé créer le débat, permettent de rehausser le niveau intellectuel / culturel moyen. Malheureusement de nos jours, les gens pensent surtout à engendrer encore et toujours plus d’argent,ils en jouent plus leur rôle premier ;-(

  5. Domlesgaz

    Le journalisme a-t-il encore un avenir ? Voici une explication limpide comment les propriétaires de médias gèrent ces derniers :

    https://youtu.be/T8k36xV-7oM

  6. redge

    L’autre raison, les médias classique ont mis très longtemps à s’adapter au numérique sans papier bien trop lent et ont raté la vague… tout simplement.
    Le contenu/sujets n’interesse plus ou moins les jeunes, ce sera dans la prochaine génération que le média reviendra peut être à la mode si notre planète est encore vivable au rythme de notre consommation de nos ressources naturelles et minières si l’amélioration du recyclage et chauffage n’est pas réduit à néant, pourquoi chauffer au lieu de simplement s’habiller en hiver ? Pour être en t-shirt à la maison, c’est totalement anti-écologique et irrationnel et totalement égoïste.
    Est-ce que les jeunes y pensent à leur petit confort contre nature ? Je n’y crois pas beaucoup, faite ce que je dis mais je ne faite pas ce que je fait.

    Si les médias veulent de la nouvelle clientèle pour rajeunir la clientèle, qu’il s’adresse aux écoles post obligatoires et aillent contre les assurance maladie au prix abusifs qui grève une grosse partie financière d’un ménage.
    A ce moment, il a aura de l’argent pour payer les abonnement des services annexes.

    Le journal électronique 20 minutes n’est pas un exemple car c’est une des pires source d’information excepté pour les buzz et informations en retard et re-plubliés plusieurs fois.

  7. Pedro

    Oui est-ce que les médias mainstream font vraiment mieux ?

    Qu’est ce qui passe dans les journaux, tv à part des trucs choc, des guerres, maladie, morts, catastrophes, ce qu’on fait les star, les discours écologiqueb ou politique bidon, …

    Ça fait longtemps que je leur demande d’expliquer ce qui s’est passé à tchernobyl, le fonctionnement d’un réacteur nucléaire, les différentes technologies lié au nucléaires.
    Mais rien nada, les gens débarquent quand ils regardent une série Chernobyl sur un événements qui a eu lieu il y a 34 ans et ils ne savaient pas ce qui s’est passé. Pourtant tout est disponible depuis des années et l’urss est tombé… C’est ça les médias de qualité faites moi rire autant aller lire la propagande, les news, les fake news sur Facebook au moins ça donne de la matière à réfléchir 🙂

    Les médias a enterrer avec le reste, ça fait partie du passée et de l’ancienne manipulation des populations.

  8. Joel

    Avec l’arrivée des premières automobiles, le maréchal ferrant futé est devenu mécanicien, les autres ont disparus !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.