Réseaux mobiles: Swisscom dans la cour des grands, selon Opensignal

  • Post last modified:05/03/2021
  • Post comments:9 commentaires
Swisscom parmi les meilleurs opérateurs au monde.
Swisscom parmi les meilleurs opérateurs au monde.

Opensignal, spécialiste dans l’analyse des réseaux mobiles a une nouvelle fois classé les opérateurs du monde entier en utilisant des mesures de vitesses effectuées par les mobinautes. Encore une fois Swisscom tire son épingle du jeu, mais cette fois Salt semble mieux se positionner que Sunrise!

Swisscom est le vainqueur mondial en matière de téléversement (upload) pour la deuxième fois —La domination de Swisscom reste incontestée pour l’Upload Speed Experience, son score de 17,2 Mégabits/sec étant au moins 1,4 Mégabits/sec (8,6%) plus rapide que celui de T-Mobile Pays-Bas et de LG U+ Corée du Sud, à égalité pour la deuxième place.

Derrière Swisscom, Salt!

Pour mémoire, Swisscom avait déjà été le vainqueur mondial de l’Upload Speed Experience lors des premiers Global Awards. Par ailleurs, Swisscom figure parmi les leaders mondiaux (une sorte de deuxième rang dans le classement d’Opensignal) pour l’expérience vidéo et un grand gagnant dans les quatre autres catégories.

Petite surprise! Selon la même étude., Salt est un leader mondial pour l’expérience de la vitesse de chargement et un grand gagnant mondial (troisième position) dans ces trois catégories d’Opensignal: expérience vidéo, expérience des jeux et expérience des applications vocales.

Sunrise en retrait

Au final, Sunrise marque aussi des points, bien que moins visibles que Swisscom et Salt. L’ancien challenger suisse des télécoms, fraîchement digéré par le câblo-opérateur UPC, est un leader mondial (deuxième position) pour l’expérience de la vitesse de téléchargement et l’expérience de la vitesse d’envoi.

Après le test d’Ookla qui plaçait Salt loin derrière Sunrise, mais surtout Swisscom cette édition du baromètre mondial d’Opensignal a de quoi surprendre. Concernant Sunrise-UPC, on constate qu’une nouvelle fois des indices laissent supposer que cet opérateur perd du terrain. UPC va-t-il définitivement plomber son réseau mobile?

Xavier Studer

Opensignal: global report 2011.

Cet article a 9 commentaires

  1. Tricoline

    Ces cassements et comparatifs sont-ils vraiment pertinent, car peut-on vraiment comparer Singapour (micro état ville) à la Suisse ?
    Idem avec les Pays-Bas ?
    Swisscom 1er de classe, pas pour les 20% de ses clients qui sont en xDSL avec des mauvaises performances, quand le 100% des clients seront en FTTH, à ce moment ce genre de classement aura peut-être du sens.
    Salt dans le top, hum comment diable peut-on inclure dans un test mondial un opérateur dont le réseau fixe dessert moins de 25% de la population d’un tout petit pays riche.
    Qui paye la réalisation somptueuse de ces classements ?
    Les opérateurs très certainement !
    De l’auto congratulation, rien d’autre !

    1. David Dupont

      On testé ici les réseaux mobiles et non les performances du réseau fixe. La Suisse fait partie des pionniers avec la 5G et même sans 5G, on peut dire que la qualité des réseaux est extrêmement solide malgré la topologie du territoire qui est difficile à couvrir.

      Il est beaucoup plus facile par exemple de couvrir les Pays-Bas ou la Belgique qui globalement sont des pays assez plats et où la densité de population est forte que la Suisse avec ses massifs montagneux et ses importantes différences de dénivelé

  2. Philippe

    Dire que « Swisscom dans la cour des grands » parce qu’ils ont décroché une distinction au niveau de l’expérience vidéo sur smartphone tout comme 10 autres de leurs concurrents, mais que leurs services en se sont pas particulièrement distingués sur 5 autres point comme le disponibilité du réseau 4G, je trouve cela abusif de votre part…

    Si vous permettez une remarque la fonction « Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site Web dans le navigateur pour mon prochain commentaire. » ne fonctionne pas chez moi.

    1. Tricoline

      Idem pour moi, cela fait des lustres que la fonctionnalité d’enregistrement e-mail et nom ne fonctionne plus, même en étant à jour avec Chrome !
      Peut-être que celui qui à réalisé ce cookie a mal intégré Chrome, personne n’est parfait, il y a des bugs partout…
      Donc maintenant je vais à nouveau introduire ce que vous savez

      1. Philippe

        Vous voulez parler du Webmail de chez Swisscom ?? Si c’est bien le cas, alors oui il est super bugé…

        Perso je n’ai pas de problèmes avec les cookies par contre…

        Quand vous écrivez à vos correspondants avec une taille de texte fixe genre grand, vos destinataires eux reçoivent des messages avec un texte à taille variable alors que dans votre boîte d’envoi tout parait ok !!! Ca fait très sérieux quand vous écrivez à des bureaux d’avocats, que vous envoyez des contrats ou autre…

        En plus y a trop souvent des problèmes avec la sauvegarde automatique des textes qui ne fonctionne pas bien quand vous êtes entrain de rédigez des messages, quelques fois vous perdez l’ensemble de vos textes et vous devez tout récrire depuis zéro !!!

        J’ai déjà signalé x fois ces problèmes au help-desk de Swisscom qui a l’air de prendre cela à la légère étant donné que ça recommence à déconner encore et encore après un certain laps de temps.

        En conclusion je dirais que leur Webmail est désuet je n’ai jamais vu une telle pagaille ailleurs en +/- 25 ans que l’on s’échange des e-mails. En plus, une si piètre qualité de service aux clients est extrêmement mauvaise pour la réputation de Swisscom auprès du public. Mais là encore on dirait qu’ils s’en fichent ;-( Si Xavier ou vous même avez à des connaissances ou amis qui travaillent chez Swisscom, je vous invite à leur en faire part, cela fera peut-être enfin bouger les choses…

        1. Tricoline

          J’utilise gmail depuis le début, un des plus performant des webmail, filtrage des virus et spam très efficace.
          Pas de bug du genre comme vous décrivez
          Les webmail proposés par les opérateurs c’est pratique sauf le jour où l’on change de fournisseur.
          Alors tant qu’à faire, Gmail cela reste le plus commode, et peut-être que la cia lit mes mails, cependant ils peuvent aussi lire ceux dans le webmail des opérateurs suisses, les backdoor imposés par l’oncle Sam sont bien présents !
          De plus Internet est surveillé par le système Échelon hébergé par le royaume britannique depuis des décennies.

        2. chrisge

          passez à Infomaniak !

          Aucun souci avec le webmail et en plus il est gratuit, c’est Suisse et hébergé en Suisse et pas de pubs ni utilisation de vos données perso !

          Et il existe un vrai support par des gens qui connaissent l’informatique !

          https://www.infomaniak.com/fr/email-gratuit

          Votre adresse mail, gratuite à vie
          Développée et hébergée à 100% en Suisse, votre adresse email @ik.me est l’assurance d’une messagerie sans publicité qui respecte votre sphère privée.
          20 Go de stockage email inclus

  3. Philippe

    Si vous avez un jour un problème avec vote compte Gmail, vous n’aurez tristement aucun support de leur part.

    J’ai personnellement besoin d’un service sûr et je préfère Swisscom pour cela… j’espère juste qu’ils corrigent leurs bogs, ça commence à bien faire surtout avec tout le fric qu’ils se font entre autre sur mon dos !!! D’autre part on a droit à des adresses à vie chez eux, ce même si on n’a pas d’abonnement Swisscom.

    Il est en effet notoire que les bots de Google scannent les boîtes à lettres Gmail, officiellement pour mieux cerner la pub qu’ils vous adresseront par la suite, laissez moi rire… C’est donc un service sans support et sans respect de la vie privée, à déconseiller aux financiers, chefs d’entreprises sensibles, avocats, etc… Personnellement la seule boîte à lettre Gmail que j’utilise est un compte “poubelle” pour éviter les spams, pour ne pas trop recevoir de conneries dans ma boîte officielle.

    La Suisse ne laisse pas d’accès à ses services à des puissances étrangères, ce serait de l’ingérence dans les affaires intérieures de notre état. Et croyez bien que les softs utilisés sont développés par des équipes locales et non pas US. Par contre ils peuvent s’entraider en cas de besoin ce qui est bien normal selon les dangers aux quels ils peuvent êtres confrontés.

    Concernant Echelon, à ce que l’on raconte de bonne source, il semblerait que les locaux de la mission permanente US à Genève abritent un des centres d’écoutes des ondes hertzienne les plus sophistiqués d’Europe.

    Et puis il y a des services de messageries cryptées pour ceux qui veulent être plus à l’abris des longues oreilles de l’oncle Sam and co…

    Bien à vous.

  4. Fred

    Pas un seul opérateur francais…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.