Google Maps va nous aider à polluer un peu moins lors de nos déplacements…

  • Post last modified:10/04/2021
  • Post comments:5 commentaires
Gros programme pour Google Maps en 2021.
Gros programme pour Google Maps en 2021.

La mobilité individuelle de masse est (presque) toujours synonyme de catastrophe environnementale. On ne compte plus les pétroliers, les centrales à charbon et autres joyeusetés nucléaires nécessaires pour animer nos déplacements. Google va nous aider (un peu) à limiter les dégâts…

On connaissait déjà le style de conduite plus responsable (eco-drive) susceptible de diminuer l’énergie nécessaire pour nous déplacer, mais le choix d’un bon parcours peut aider. En effet, en évitant les embouteillages ou les montées très raides suivies de descentes abruptes, on peut économiser un peu nos ressources naturelles…

Google fera fort avec Maps en 2021!

Alors qu’une myriade de bricoleurs numérisent toujours en Suisse en 2021, Google utilise l’intelligence artificielle pour développer un nouveau modèle d’itinéraires qui permet justement d’optimiser la consommation énergétique en fonction de facteurs tels que le degré de pente d’une route ou les ralentissements dus aux embouteillages.

«Cette innovation s’inscrit dans le cadre des engagements que nous avons pris en septembre dernier pour permettre à un milliard de personnes qui utilisent nos produits, d’agir de manière concrète pour réduire leur empreinte carbone. Prochainement, Google Maps proposera donc par défaut l’itinéraire le moins émetteur de CO2 lorsque cet itinéraire donne sensiblement la même heure d’arrivée que l’itinéraire le plus rapide», écrit Google sur ce blog.

Des options de mobilité à choix…

Le géant d’outre Atlantique pense même aux gens très pressés, prêts à sacrifier leur environnement pour différentes raisons… «Si l’itinéraire plus écologique risque d’augmenter le temps de trajet de façon notable, vous aurez la possibilité de comparer l’impact carbone relatif des deux itinéraires avant de faire votre choix», souligne-t-il. Cette fonctionnalité sera d’abord proposée aux Etats-Unis et à terme dans le monde entier.

Mieux encore. Google prévoit de lancer une nouvelle interface de guidage qui permettra de choisir facilement un mode de transport «écologique». Bientôt, vous bénéficierez d’une vue complète sur tous les itinéraires et modes de transport possibles pour vous rendre à destination. Vous pourrez comparer les durées de trajet en voiture, en transports en commun et à vélo sans avoir à jongler entre différents onglets», écrit l’entreprise américaine, qui développe de nombreux produits à Zurich…

Et ce n’est pas terminé… Cette année, ce sont plus de 100 améliorations basées sur l’intelligence artificielle que le premier moteur de recherche mondial va intégrer dans Google Maps. A Zurich, l’aéroport sera le premier au monde à offrir dans les mois à venir Live View pour se guider dans les espaces intérieurs…

XS

Cet article a 5 commentaires

  1. Jobby

    merci beaucoup pour cet article qui montre tout ce que fait Google pour le bien de l’humanité. on se réjouit de voir cette fonctionnalité arriver en suisse. mais bon, quand je vois autour de moi tous ces beaufs qui ne pensent qu’à s’acheter la plus grosse mercedes ou le plus gros monospace possible sans parler des sauveur de l’humanité dans leur tesla. une vraie misère

  2. redge73

    @Jobby
    Tesla et autres voiture 100% electrique ne sont pas des sauveurs de l’humanité mais participe simplement à reéduire la pollution atmosphérique et sonore.
    Les batteries se recycle a 95% selon le documentaire vidéo Suisse a contre-sens que je vous conseil de visionner complètement.
    Eviter la d’information, merci.

    Quand au calculateur de Google maps, je trouve vraiment précis par rapport à mon système embarqué de guidage routier du groupe Volkswagen qui sous calcul le temps de trajet en ville lié aux feux de signalisation pour un système qui coûte cher pour un résultat médiocre+ 30 minutes de décalage a additionner au minimum par un passage en ville soit disant la route la plus rapide. Totalement faux.
    Je passe moins de temps par l’autoroute que par la ville.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.