Test: le Google Nest Hub 2 vous dit si vous ronflez pendant votre sommeil!

  • Post last modified:04/05/2021
  • Post comments:4 commentaires
Le Google Nest Hub 2 pour suivre son sommeil au radar!
Le Google Nest Hub 2 pour suivre son sommeil au radar!

Google persévère sur le marché des assistants personnels connectés avec une nouvelle génération surprenante de son Nest Hub. Cette petite tablette tactile inclinée, qui outre son rôle de cadre photo numérique et de station audio d’appoint, est désormais en mesure de mesurer la qualité de votre sommeil grâce à différents capteurs, dont un radar!

A la lecture de la fiche technique de ce Google Nest Hub de seconde génération, on réalise qu’il possède de meilleurs micros, la possibilité de mesurer la température ambiante et surtout un radar, comme nous l’avons déjà constaté dans cette colonne. Cette puce Soli Radar est capable de faire un vrai travail d’analyse après un démarrage en douceur…

A positionner précisément

La mise en fonction de ce nouveau Nest Hub se fait effectivement à la vitesse de la lumière si l’on possède déjà l’application Google Home, à installer dans le cas contraire. Il suffit de le brancher au secteur, de scanner un code QR avec son smartphone et le tour est joué en quelques minutes. L’assistant démarré, on peut paramétrer la reconnaissance vocale et surtout le radar…

En effet, le Nest Hub 2 donne différentes indications sur la manière de le positionner à côté de son lit. L’assistant doit en effet être placé à la même hauteur que soi allongé dans son lit à une distance de 30 à 60 m centimètres de son matelas et aucun objet ne doit être placé entre lui et vous. La phase d’étalonnage peut commencer…

Il suffit de s’installer dans son lit et de respirer calmement pendant quelques dizaines de secondes. Ce réglage réussi (du premier coup dans mon cas), une icône indique que le suivi du sommeil est prêt. Il est donc possible de passer à nos premières expérimentations…

Couper l’écran pour une nuit totale

Dès qu’on s’allonge dans l’obscurité, il se peut que la faible luminosité de l’écran vous dérange. Pas de problème, il suffit de dire «OK Google, éteins l’écran», pour que l’assistant s’exécute sans broncher. Une touche ou une icône spécifique serait peut-être toutefois bienvenue pour cette fonctionnalité, comme celle pour couper le micro au dos du Nest Hub.

Une nuit de sommeil après, le Nest Hub vous indique le moment où il estime que vous vous êtes endormi, le temps total de votre sommeil ainsi que différentes indications sur votre cycle de repos. Il fournit aussi ces informations sur une semaine. En plus, il précise le temps passé à ronfler (le cas échéant), à tousser et indique les changements de luminosité («sil y en a) ainsi que la température de la pièce.

Aussi sur Google Fit

On retrouve aussi ces informations dans Google Fit sur son smartphone. Dans les deux cas, dommage qu’il ne semble pas possible de passer en revue de manière très détaillée les jours de la semaine les uns après les autres. Si les informations sont remarquables pour avoir été obtenues sans montre au poignet, il manque tout de même le rythme cardiaque, même si le nombre de respirations par minute est affiché.

Pour le reste, ce Google Nest Hub se distingue par un son de meilleure qualité que sur le modèle précédent. Les basses sont plus présentes. Très sympa pour écouter de la musique le matin comme sur un radioréveil. L’appareil est par ailleurs conçu pour vous réveiller en douceur pour simuler le lever du soleil tout en diffusant des sonorités de votre choix.

Partenaire multimédia

En mode photo, c’est un cadre toujours sympa pour mettre en valeur de manière dynamique vos photographies. Et on ne parle pas de la fonctionnalité d’assistant ou de télécommande tactile des différents appareils connectés situés dans toutes vos pièces de vos caméras Logitech en passant par vos autres produits Google sans oublier les Sonos…

En conclusion, dès le petit matin où votre assistant peut afficher le planning de votre journée en passant par son rôle de cadre photo ou de petites stations multimédia, ce Google Nest Hub de seconde génération vous surprendra encore en contribuant à passer de bonnes nuits. Pour 99 francs, un produit intéressant. Gare à un dernier détail, le suivi du sommeil deviendra payant à en croire le magasin en ligne de Google..

Xavier Studer

Cet article a 4 commentaires

  1. Nycko

    C’est juste génial, capteur Radar veut bien dire sans image vidéo pour la fonction suivi du sommeil (nuit oblige)
    Quelles sont les infos (constentes) possibles avec ce radar ?

  2. Yves

    Je sais pas ce qui est le pire… Capteur photo ou radar?!

  3. yxcdewqa

    Y a déjà ma femme qui me dit que je ronfle, ça suffit non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.