Les opérateurs télécoms savent que vous regardez la TV et ils l’analysent!

  • Post last modified:10/08/2021
  • Post comments:13 commentaires
Les Jo 2021 de Tokyo, selon Zattoo.
Les Jo 2021 de Tokyo, selon Zattoo.

C’est une évidence depuis l’arrivée de la télévision par internet. Les opérateurs télécoms peuvent suivre en continu ce que regardent leurs abonnés. Et ils peuvent en tirer des statistiques à des fins de communication, comme l’a montré Zatttoo lundi ou de marketing… Que penser?

En effet, Zattoo a diffusé en début de semaine un communiqué de presse intitulé «Analyse de Zattoo: les athlètes féminines suisses offrent les moments les plus regardés des Jeux olympiques». Il précise même que ses utilisateurs ont regardé plus de 750’000 heures de compétition en indiquant les principales chaînes utilisées, à savoir: SRF zwei, RTS deux, RSI la2, ARD, ZDF et Eurosport.

Un changement de paradigme en vue?

Il détaille aussi le mode de consommation. «Pendant les Jeux olympiques, la part d’audience en fin de nuit (de minuit à 6h) était de 11%, soit un peu plus qu’avant le début des compétitions. En outre, les utilisateurs de Zattoo Premium ou Ultimate ont regardé plus de 100’000 heures de Jeux olympiques en différé grâce à la fonction de reprise, de relecture ou d’enregistrement», selon un communiqué de presse.

Rien de neuf sous le soleil s’amuseront certains de mes lecteurs. Certes, mais pas tout à fait. Il est intéressant de voir que Zattoo n’hésite pas à diffuser une telle communication en rapport avec un point sensible, à savoir le suivi en permanence d’une partie des informations livrées par ses clients. Car n’oublions pas qu’il ne sait pas qui regarde ces programmes: une personne, un couple, une famille, des amis, le chat, etc. ?

Une certaine décontraction…

On a presque l’impression que Zattoo communique en toute décontraction sur les données de ses clients, ce qui n’aurait peut-être pas été possible il y a peu encore. Du moment que l’anonymat des utilisateurs est respecté, on aurait tort de se priver de certaines informations que peuvent nous livrer ces statistiques!

Par exemple, le fournisseur de TV explique que «c’est surtout la perspective de médailles pour leur propre pays qui a attiré les Suisses. C’est la triple victoire historique des vététistes féminines qui a attiré devant leur écran le plus grand nombre d’utilisateurs de Zattoo en Suisse». Il a d’ailleurs mis en place en système d’alerte en cas de médaille qui a séduit environ 20’000 abonnés.

Les données essentielles

Ce petit exemple montre combien des données de qualité peuvent être essentielles pour comprendre certains phénomènes, y compris l’audience des programmes TV! De quoi livrer des analyses qui pourraient avoir une valeur non négligeable sur le marché, notamment en matière de communication et de marketing.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que différents opérateurs proposent des offres de TV gratuites financées par de la publicité qu’ils commercialisent. Cela leur permet d’augmenter leur nombre d’abonnés, d’avoir une meilleure connaissance du marché, de gagner des parts de marché sur leurs concurrents et donc de générer encore plus de valeur… Presque une sorte de cercle vicieux…

Xavier Studer

Cet article a 13 commentaires

  1. CarlosO

    On a voulu arrêter avec la TNT, voilà le résultat.

  2. Nycko

    Zattoo décriptent aussi quel appareil est utilisé pour ragarder la tv afin de ne surtout pas dépasser les 30 heures gratuites sur grand écran de plus de 10″. J’avais expliqué mon astuce d’une Android tv non reconnue afin de se faire passer pour un Smartphone et profiter du grand écran en illimité sans aucun abo.
    Swisscom font aussi leur contrôle et interdisent leur application Blue Tv sur certains produits comme TCL avec Android avec je ne sais quoi comme accord avec Google et leur PlayStore pour limiter l’utilisateur.
    Il faut mettre un Store alternatif via le navigateur de la Tv pour profiter de Blue Tv malgré le payement pour plusieurs appareils à Swisscom.
    On est de plus en plus pistés sans vergogne…..Mais soyons cool, car en France et l’Europe entière, c’est pire encore.

    1. Kiwi

      C’est le contraire…
      En Europe, la loi sur la protection de données RGPD du 25.05.2018 interdit le traçage non sollicitée et non autorisé à des fins commerciales et reliées à d’autres données pour identifier les personnes sans consentement éclairé de l’utilisateur.
      C’est en suisse on est pistés sans vergogne et ce à l’insu de l’utilisateur !
      Les opérateurs friand de nos données personnelles profitent d’une loi datant de 1992 qui n’interdit pas ce genre de pratiques.
      Ils continuent donc de scruter nos vies privées, d’analyser nos comportements, d’exploiter et vendre nos données à des fins de publicité à des tiers etc.
      Ainsi ils se font un paquet de fric sur le dos des utilisateurs.
      Vive le capitalisme de surveillance (IA)

      1. Nycko

        Justement plus, j’ai lu un lien la semaine dernière d’une lois qui fait sauter cette protection votée par les européens à Bruxelles

        1. Kiwi

          Jamais entendu parler… de quel loi parlez-vous ?

    2. Kiwi

      C’est le contraire…
      En Europe la loi sur la protection de données RGPD du 25.05.2018 interdit le traçage non sollicitée et non autorisé à des fins commerciales et reliées à d’autres données pour identifier les personnes sans consentement éclairé de l’utilisateur.
      C’est en suisse on est pistés sans vergogne et ce à l’insu de l’utilisateur !
      Les opérateurs friand de nos données personnelles profitent d’une loi datant de 1992 qui n’interdit pas ce genre de pratiques.
      Ils continuent donc de scruter nos vies privées, d’analyser nos comportements, d’exploiter et vendre nos données à des fins de publicité à des tiers etc.
      Ainsi ils se font un paquet de fric sur le dos des utilisateurs.
      Vive le capitalisme de surveillance (IA)

  3. Space Boy

    Rien a changé. Avec la télé classique, la chaînes savaient aussi qui regarde quoi via leur panel de spectateurs représentatifs. Aujourd’hui, le panel c’est toute leur base de clients. Gratuit ou payant, ils analysent tout. Est-ce-bien? Pas pour le spectateur car je ne vois pas l’offres des émissions changé.

  4. BAISN

    C’est « big brother « , si on accepte les conditions générales d’ abonnement, pour ces services. Cependant, on peut, encore, refuser de souscrire tout abonnement.

  5. Philippe

    Ce système pose un problème de protection de données personnelles. Est-il normal ou pas qu’on fasse des statistiques sur notre dos, ce sans même nous demander notre accord de principe… personnellement je n’aime pas cette façon de faire où l’on trace tous les utilisateurs de matériel numérique que cela leur plaise ou pas !!

  6. Gen Gen

    Et pendant ce temps à Lausanne, les SI désactivent le téléreseau pour vendre des boxs avec des abonnements captifs. Si c’est ça, ils devraient comprendre qu’ils ne servent plus à rien!

    1. Philippe

      Personnellement en tant que client Swisscom, je suis passé d’une de leurs box maison qui ne fonctionnait pas du tout correctement, à une Apple TV 4K 2021. La qualité est top, en plus ça me fait faire des économies, je suis très content d’avoir effectué ce changement…

      1. filou

        Pareil, en plus tu peux avoir blue TV sur apple TV maintenant. Il suffit de connaitre quelqu’un qui veut bien partager son compte swisscom 🙂

  7. Space Boy

    Je pense que dans les CGV sur page 35 verso en font 7 ça doit être écrit que l’opérateur se donne le droit de récolter des informations pour utilisation de « statistiques ». Oui oui.c’est bien ça.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.