Télécoms: Swisscom, Sunrise UPC et Salt peinent toujours à déployer la 5G

  • Post last modified:14/08/2021
  • Post comments:28 commentaires
Chez Sunrise UPC, la 5G semble s’être arrêtée en mai, selon cette capture d’écran du 14 août 2021.
Chez Sunrise UPC, la 5G semble s’être arrêtée en mai, selon cette capture d’écran du 14 août 2021.

Les trois opérateurs peinent à déployer les antennes 5G en Suisse comme le confirment des discussions en coulisse ainsi que les quelques informations officielles disponibles. Alors que la consommation de données continue d’augmenter, les réseaux des opérateurs sont toujours plus sous pression…

Pour se faire une idée rapide de la situation, il suffit de consulter les pages dédiées des opérateurs. Sur le site de Salt, qui s’est lancé en dernier, la 5G la plus perforante est encore très rare. Swisscom fait un peu mieux selon cette page, tandis que chez Sunrise UPC, très occupé par des opérations financières, comme peut en témoigner le dernier texte de presse, on publie encore des chiffres datant de mai 2021. Sunrise UPC proposerait ainsi la 5G dans 781 localités en mai, selon les dernières informations disponibles ici le 14 août.

Un déploiement très lent

Selon ce fil twitter, on apprenait cette semaine que le cap des 5600 antennes 5G était enfin franchi. Lorsqu’on consulte ces tweets, on réalise que les mises en service de nouvelles installations semblent se faire à un rythme plutôt lent comme le confient certaines sources en coulisse ou Swisscom très officiellement.

«Pour pouvoir garantir la qualité élevée des réseaux, il est nécessaire de développer rapidement la cinquième génération de communication mobile. La 4G a été mise en place alors que l’utilisation des données était 200 fois plus faible qu’à l’heure actuelle et que seulement un tiers des appareils d’aujourd’hui étaient utilisés», selon un communiqué.

Des demandes paralysées

«Mais dans de nombreux endroits, l’extension du réseau mobile stagne et l’urgente création des capacités nécessaires pour la 4G et la 5G est remise à plus tard. Et ce, malgré le fait que l’Office fédéral de l’environnement ait clarifié la situation pour les autorités chargées d’accorder les autorisations par sa recommandation d’exécution sur la protection contre les rayonnements non ionisants», poursuit-il.

Là aussi lorsqu’on discute on nous explique que certains cantons font tout pour faire trainer les demandes sans raison valable. Au final, ce sera le consommateur qui fera les frais de ces excès de zèle qui semblent parfois à la limite de la légalité. Étonnant, car désormais les opérateurs devraient pouvoir se concentrer sur leur travail pour fournir le service qui leur est demandé…

Xavier Studer

Cet article a 28 commentaires

  1. David Dupont

    Il y a eu des moratoires dans un certain nombre de cantons romands ce qui a bloqué le traitement des mises à l’enquête publique et que ce soit à Genève ou dans le Canton de Vaud par exemple, cela n’avance toujours pas malgré la levée de ces moratoires illégaux.
    Il serait temps que le Conseil Fédéral tape du poing sur la table pour que cela se débloque enfin. La 5G demandera la construction de très nombreux nouveaux sites et j’espère également que du côté des opérateurs il y aura la volonté de partager un maximum de sites pour éviter de se retrouver avec une énorme forêt de mâts

    1. Tricoline

      Bon courage aux 3 opérateurs pour trouver les centaines de nouveaux sites.
      .
      Au vu des réticences de la population, cela sera la quadrature du cercle.
      .
      Par exemple dans une copropriété, il suffit de l’opposition d’un seul copropriétaire pour faire capoter la pose d’une antenne de téléphonie mobile sur la parcelle concernée, car il faut l’unanimité (100% d’adhésion) pour ce genre de chose, rédhibitoire !
      .
      Passer par des expropriations, c’est des années de procédures…

  2. Polo

    Sunrise n’est même pas capable et n’est pas au courant de certains permis de construire pour de nouvelles antennes qui ont été publiés dans certaines feuilles officielles

    Que ce soit via leur formulaire ou Twitter ou encore Facebook on vous renvoi au 0800707707 et devinez quoi ils se contente de dire qu’il faut regarder leur carte de couverture sauf qu’on y vois rien sur leurs carte concernant les projets en cours et ils sont d’une inefficacité désolante !!!!

    Normalement un opérateur est censé connaître l’avancement de ces projets d’antennes si lui ne peux pas répondre qui peux nous renseigner ??? Le service client de Sunrise est de pire en pire les gens sont très mals formes et n’y connaissent pas grand chose dès qu’il faut faire plus qu’activer un nouveau produit !!!

  3. Nycko

    J’espère que les clients mobile vont tous quitter Sunrise ou yallo ces prochains mois ..faut pas prendre le client Suisse pour une bacha à lait. C’est inadmissible d’avoir accepter ce rachat qui met Sunrise dans la M, alors qu’il y a 18 mois, étaient au talon de Swisscom.

  4. David Dupont

    Maintenant cela a déjà été dit plusieurs fois, le réseau mobile de Sunrise UPC n’évolue presque plus. Il y a très peu de nouveaux sites en Suisse romande qui sont construits. J’ avoue que je n’ai pas vérifié pour la Suisse alémanique ou le Tessin mais en Suisse romande c’est le calme plat alors que Swisscom et Salt construisent de nombreux nouveaux sites là où ils peuvent et on voit aussi que Salt installe énormément de nouvelles antennes sur les mâts Sunrise UPC existant.
    Cela permet d’aller beaucoup plus vite au niveau administratif et il est préférable que les opérateurs de partagent les mâts plutôt que de se retrouver avec une forêt de mâts et d’antennes car les fréquences 5G vont de facto amener à une augmentation gigantesque des constructions dans les prochaines années.

  5. Tricoline

    Les ennuis pour construire de nouvelles antennes ne font que commencer, de très nombreux propriétaires terriens ne sont pas prêt d’autoriser le pose de ces installations, les opérateurs peuvent passer par des demandes d’expropriations, qui toutefois sont coûteuses et très longues devant les tribunaux, et faut-il encore que l’installation soit jugée indispensable.
    .
    Bref cela aura au moins l’avantage à accélérer le déploiement de la fibre optique, à la place de l’idée de Sunrise de placer de la 5G pour palier le réseau fixe …

    1. Nicolas

      Bonjour tous le monde, il y a une chose que je ne comprends pas, la technologie évolue à grand pas, tous les jours il sort de nouveaux moyen de communication avec lesquels selon les dire de nos chères opérateurs nous pouvons être en contacte quand nous voulons avec l’autre bout du monde, pourtant plus la technologie avance plus elle me donne l’impression de revenir en arrière comme à l’époque de notre jeunesse ou nous prenions des boites de conserves et une ficelle tendue entre les deux pour faire comme un téléphone ou il faut être à max 3-4 mètre pour pouvoir communiquer! Alors pourquoi est-ce qu’avec une technologie qu’on nous dit avancer si vite, il faut encore des antennes et des boîtiers de dérivations émettant des ondes beaucoup plus nocives pour la santé que ce que l’on veut bien nous faire croire, dans tout les coins du territoire? Je crois quand même qu’il serait bien par exemple de faire une antenne de télécommunications en orbite autour de la terre, suivant le soleil, comme ça en journée le réseaux est excellent pour toute la partie ensoleillée de la planète et malheureusement beaucoup moins bonne pour le coté opposé au soleil ou il ferait nuit! Mais ça en revient au principe de base ou la nuit est faite pour se reposer et dormir! Sauf que ce principe ne plait pas à tous de monde!

      1. AlexL

        des ondes beaucoup plus nocives pour la santé que ce que l’on veut bien nous faire croire
        Il n’existe aucune preuve, aucune, que ce soit le cas.

      2. misenta

        On veut des preuves quand vous dîtes “des ondes beaucoup plus nocives pour la santé”, déjà que leurs nocivités n’ont jamais été prouvées, encore moins en Suisse où il y a déjà un principe de précaution!
        Et comment faîtes-vous pour appeler les secours en pleine campagne, la nuit, avec votre système si intelligemment pensé 😉

        1. dsp

          Et bien voilà pour vous une contre-expertise du rapport de l’Anses en France. Cette contre-expertise donne un aperçu de comment les organes de contrôle traitent le sujet.
          C’est le centre de recherches européen du cancer et de l’environnement (ECERI) qui l’a publié. Et ce ne sont pas des complotiste ou des illuminés mais bien des scientifiques de renom. Vous y trouverez également de nombreuses références à des études qui démontrent les effets.

          http://eceri-institute.org/fichiers/contreexpertise-anses-2021-290521_1622558919.pdf

          http://eceri-institute.org

  6. MaxM

    Oui, pas l’air brillant cette fusion! M’intéressera de voir les prochains tests! Salt pourrait-il passer devant?

  7. Tricoline

    Salt n’a pas de réseau « last mile » tout comme Sunrise, mais UPC a du coaxial chez le client dans de nombreuses régions.
    .
    Ensuite le réseau mobile de Salt est en retrait, la 5G est balbutiante.
    .
    C’est Swisscom qui se frotte les mains des déboires de ses concurrents, 1. La fusion UPC Sunrise c’est compliqué et 2. Salt dépend de la fibre des autres et la 5G qui patine!

    1. David Dupont

      Le réseau mobile de Salt n’est plus si en retrait que cela honnêtement et au vu de leurs projets en cours, il y a beaucoup d’investissements sans oublier la rénovation des réseaux 3G et 4G donc honnêtement leurs performances s’améliorent ces derniers mois.

      Malheureusement ce n’est pas le cas de Sunrise UPC qui suite au départ de Olaf Swantee a perdu sa vision d’innovation et a aujourd’hui une gestion financière sans plus et on en voit les résultats de plus en plus mauvais un peu partout.

      Aujourd’hui ceux qui veulent un réseau de qualité doivent être chez Swisscom ou Salt.

      1. Tricoline

        Dans la banlieue lausannoise ouest pas de progrès chez Salt depuis bien quelques années, pas de nouvelles antennes, nada!

        1. David Dupont

          Quand je passe en voiture sur l’autoroute du côté de Crissier ou Morges, je n’ai jamais remarqué de gros problème avec Salt. Maintenant j’ai aussi une carte Swisscom et il faut reconnaître que cela reste nettement un cran au dessus.

      2. Genevois

        Alors Salt non merci , l’entreprise a quitté Salt en Mars , à cause de la mauvaise couverture, manque de qualité des appels, sans parler de mes connaissances , qui aussi quittée l’opérateur, nous sommes maintenant chez Sunrise, rien a avoir top 👍 👍

  8. vnic32

    Le réseau sunrise 4G se dégrade vite (même sur réseaux autoroutes + train), de jour en jour il y a des trous (ou des débits ridicules) dans la couverture qui apparaissent où avant tout allait bien. Au début je pensais à une stratégie de ne plus investir en 4G pour pousser les vaches à lait (non les clients) vers la 5G mais là je crois c’est surtout un manque de vision un un stop des investissements en attendant de se payer sur la bête (on se retrouve dans une situation idem avant le rachat d’orange par Niel)

    1. MM

      Ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul à remarquer que le réseau mobile de sunrise se dégrade depuis quelques mois. En effet, dans beaucoup d’endroits où j’avais une bonne couverture, de bons débits et une bonne qualité d’appel auparavant, j’ai de plus en plus de soucis pour tout simplement téléphoner déjà.
      Entre Wingo, Mucho, M-Budget ou Coop, les offres à bas prix sur le réseau Swisscom sont intéressantes.

  9. Nycko

    Un grand merci aux Etats Unis !
    Tout acheter et tout faire couler pour ne garder que ce qui leur appartient 100%
    Que les politiques mondiales ne le voient pas…
    il y aurait encore des $ en dessous de table pour l’acceptation de ces fusions ?
    Des sommes astronomiques sont débloqués aux USA depuis Trump pour le Corona + la relance économique, et finalement, c’est les USA qui ont actuellement le plus de morts et le plus de cas positifs chaque jour…le $ est au minimum pour que tout le monde achète chez eux….
    Sale Pays ces us

  10. Nicolas Pernet

    Tout n’est pas si simple pour appliquer les facteurs de réduction nécessaires aux antennes adaptatives :
    https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20217394
    Et la réponse à cette question parlementaire :
    https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/amtliches-bulletin/amtliches-bulletin-die-verhandlungen?SubjectId=53002
    Et un petit tour du côté du site du DTAP permet de voir qu’il reste bien des incertitudes juridiques.

  11. Vince

    La carte 5g de SALT n’est que mensonge !
    Je suis dans une zone sois disant couverte et je n’ai jamais capté…

    1. Haenrte

      Je travaille chez Salt, y’a pas de carte 5G chef, ça dépend juste de ton appareil, s’il est capable de la capter ou non.

      1. Polo

        He bien dites donc, vous m’avez l’air d’être très mal renseignés cher M ou Mme Haenrte !
        Ce n’est pas parce que vous avez un smartphone 5G que vous allez capter un réseau 5G, faut ‘il qu’il y est une couverture 5G ! Et avec Salt c’est très très maigre,,,,

        De plus vous indiquez qu’il n’y a pas de carte de couverture 5G ….
        et vous travaillez chez Salt ? Vraiment ? Alors la voici pour votre info personnel : https://fiber.salt.ch/fr/mobile/coverage

  12. dsp

    @Luc K Est-ce que Luc Montagnier a participé à la contre-expertise?
    Je vous accorde qu’il a des propos parfois fantaisistes mais c’est tout de même lui qui a découvert le virus du sida. D’autres professeurs ou scientifiques, comme par exemple le Pr. Didier Raoult, peuvent avoir des propos semblables. Est-ce pour autant de mauvais professeurs?

      1. dsp

        @Luc K Vous n’avez rien compris à mon message. C’est justement ce que je disais. Certaines personnes du monde scientifique et médicale, comme par exemple Didier Raoult, ont des propos qui laissent à désirer. Je ne cautionne absolument pas ce que disent Didier Raoult ou Luc Montagnier, bien au contraire. Mais simplement avancer que ce sont des pseudo-scientifiques est très simpliste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.