Radio, télécoms: Salt marque encore des points, la FM s’arrêtera à fin 2024

  • Post last modified:31/08/2021
  • Post comments:20 commentaires
Différents modèles de radio.
Différents modèles de radio.

Salt Business se positionne au premier rang pour les PME parmi les opérateurs nationaux, selon un classement de PME Magazine, le magazine romand des petites et moyennes entreprises. Sur le front de la radio, le DAB+ peine encore un peu à convaincre, ce qui permet à la FM de survivre jusqu’à fin 2024…

«La conclusion majeure de l’étude 2021 est que les petites et moyennes entreprises préfèrent travailler avec des opérateurs télécoms à taille comparable, plus proches de leurs préoccupations, plus flexibles et disposant d’un accompagnement personnalisé », écrit la société de Xavier Niel dans un texte publié mardi en fin de journée.

«Nous sommes ravis de l’excellent feedback provenant des petites et moyennes entreprises. Les résultats du test récompensent les efforts de transformation de l’activité B-to-B de Salt. Au cours des derniers mois, nous avons continué à renforcer l’équipe et réalisé d’importantes améliorations de produits», poursuit l’opérateur basé à Renens.

Fin de la FM différé…

Les diffuseurs radio de Suisss ont décidé de programmer la fin des programmes FM le 31 décembre 2024, comme prévu initialement, selon un communiqué de presse. Visiblement, les opposants à un passage plus rapide au DAB+. L’arrêt anticipé et échelonné des émetteurs FM en août 2022 (SSR) et en janvier 2023 (radios privées) passe donc à la trappe.

Les concessions radio FM expireront également le 31 décembre 2024. Cela signifie qu’à partir de cette date, plus aucun programme ne pourra être diffusé en FM. Avec le retour à la date initiale d’extinction, les consommateurs disposeront également de plus de temps pour le changement de technologie, selon un communiqué de presse.

D’ici à la fin de 2024, les conditions générales pour le DAB+ se seront à nouveau améliorées. La numérisation de l’utilisation de la radio va continuer à augmenter jusqu’à la date d’extinction, il y aura encore plus d’appareils sur le marché et le rééquipement des voitures va encore progresser.

XS

Cet article a 20 commentaires

  1. Christian

    Je constate actuellement que je reçois la fm à la maison, mais pas le DAB+? Sont-ils vraiment prêts pour la transition, et surtout, est-ce que le réseau doit encore s’améliorer? Chez qui peut-on se plaindre avant que ce ne soit rrop tard?

  2. Jean Martin

    Bonjour, j’étais juste curieux de savoir si la plage de fréquence FM sera réallouée à d’autres fins ? Et si oui, lequelles ?

    1. Frjo

      Je crois que rien n’est prévu pour les prochaines années, mais je crois que bien qu’il n’y aura plus de programmes SSR sur les ondes FM, l’information à la population en cas de catastrophe via la FM devrait perdurer quelques années de plus, faute d’avoir une solution de remplacement adéquate (couverture dans les habitations avec DAB+), car ce service est coordonné et financé par la confédération.

  3. Classic25

    Ma voiture a le lecteur Multimedia/GPS integré au tableau de bord. J’aimerai qu’ils soit facile et sans dépenser des centaines de francs de passer au DAB+ et sans perdre les commandes au volant (volume, changement de chaine)….

  4. romain

    Sympa pour les centaines de milliers de voitures en fonction… Surtout que pas tout le monde peut se permettre d’acheter une nouvelle voiture, ou même si l’on désire simplement garder notre voiture qui fonctionne bien (soyons écolo). C’est de nouveau le CONsommateur qui va payer.

    Pour les voitures pas trop vieille ayant du bluetooth ou encore une prise jack, on pourra facilement basculer et diffuser via nos natel. Mais pour les autres j’espère qu’un geste sera fait de la conféfération.

    1. FrJo

      Il y a des convertisseurs DAB+ vers FM ainsi le programme choisi est reçu sur la même fréquence FM en permanence.

      Le volume est par conséquent celui de votre autoradio, par contre pour changer de programme il faut le faire sur le petit appareil.

      Désavantages principaux : il faut alimenter avec prise 12 cigare, et il faut coller une antenne DAB contre le pare brise et surtout cacher un peu le câble d’antenne DAB…

    2. Albouille

      @romain : Encore faut-il avoir des données illimitées (ou du moins un gros volume) pour l’utilisation via natel… Ce qui n’est pas mon cas…

    3. Domlesgaz

      A noter tout de même que ma Skoda achetée d’occasion en 2012 avait déjà le DAB+… Ce changement n’est donc pas si nouveau !

  5. Kevin

    A l’heure des radios internet multi supports à la maison comme à l’extérieur sur son portable comme dans la voiture, pour moi le sujet DAB est mort depuis belle lurette

  6. Kiwi

    Encore une technologie NON fiable qui nous est imposé sans garantir une couverture dans toute la Suisse. Les dindons de la farce sont encore une fois les consommateurs qui se voient contraintes de changer les appareils qui fonctionnent bien ou de les adapter. Voilà qui permettra à l’industrie de la télécommunication de se faire du fric sur le dos des consommateurs et d’accroître en même temps le volume de déchets électroniques (soient écolo)

  7. Sebastien

    Est-ce que cela coute vraiment cher de maintenir la FM ? Car si ce n’est pas le cas, je vois pas vraiment de raisoin de l’arrêter. Si ca peut faire plaisir aux collectionneurs, aux gens qui ont leurs petites habitudes et à ceux qui n’ont pas envie de changer de matériel.

  8. merinos

    peut-être dire à certains commerçants d’arrêter de vendre des radios uniquement FM dans leurs magasins en Suisse (…pensant à une célèbre enseigne française).

  9. Philippe

    Le DAB + ça coupe très régulièrement alors même que vous restez dans votre propre canton, le son est compressé donc moins bon qu’en FM, l’attribution des licences pour les radios se fait n’importe comment, pour preuve l’excellente radio « IP Music » c’est faite retirer son droit d’émettre dans la région genevoise !!! Pour moi le seul avantage que le DAB+ présente est sa disponibilité dans les tunnels.

    La FM devrait continuer d’exister, de fonctionner. La simplicité conceptuelle de ses émetteurs / récepteurs, ainsi que leurs excellentes performances, leur implémentation dans chaque foyers en font un outil de choix que le DAB+ n’égalera jamais. En effet les radio internet (dont je suis fan) ont déjà très nettement pris le dessus sur le DAB+.

    En l’état actuel, le DAB+ n’est pratique qu’en déplacement en voiture ;-(

    Pour ma part, j’étais totalement fan du DAB dans sa version 1.0 dont la qualité sonore était très bonne et qui ressemblait à s’y méprendre la la radio par câble que l’on pouvait écouter à l’époque notamment dans des hôtels suisses. Malheureusement la confédération a décidé de nous couper l’herbe sous les pieds ;-(

  10. David Dupont

    La Suisse a du retard au niveau du DAB+ et la couverture laisse encore un peu à désirer par rapport à d’autres pays européens. C’est sans doute pour cette raison là que la fin de la FM a été postposee. Maintenant niveau qualité de son, il n’y a rien de mieux que le DAB+

  11. BAISIN

    Donc, le 01/01/2025, plus aucune porteuse FM sera émise en Suisse. Cependant les radios FM des pays limitrophes seront toujours captables dans les régions frontalières: La FM Française a, encore, de beaux jours devant elle à Genève, sur le Léman, dans le Jura et, plus ou moins bien dans le Chablais et dans certains endroits du Valais.

  12. Torvi3000

    J’ai recemment fait un long voyage en Suisse (Vaud==> Grisons, Tessin, Valais ==> Vaud) pendant 1 semaine avec une voiture louée qui disposait du DAB. Outre les nombreuses coupures et surtout de la non disponibilité des radios francophone, j’ai trouvé l’expérience assez mauvaise.

    Heureusement que le poste « radio » avait la possibilité d’écouter des radios internet (en se connectant sur le Wifi partagé de mon téléphone) directement depuis l’interface.

    Les 2 voitures du foyer ont le bluethooth, donc il serait facile de streamer des radios, mais il y a pas mal de solutions possibles (cherchez DAB retrofit + modèle ), des plus intégrées (nouveau module entertainent) au plus basique (streaming DAB vers FM).

  13. Julien

    Je suis actuellement en France, en haute Marne pour être précis et chose incroyable, je capte (avec des coupures) le réseau DAB + Suisse. J’ai pu écouter Couleur 3 et Grrif par exemple. C’est quand même à 230 km d’Yverdon !

  14. Marco

    Oui la RRR et Radio1 a bien fait le lobbying quoi et les nouvelles radios dab+ only romandes trinquent pendant que les fm regardent et savourent

  15. Schroeter Julien

    C’est incroyable d’être aussi peu enthousiaste que ça !! bilan pour le Valais central ; 6 radios diffusées en 2003 (FM). Aujourd’hui, env. 70 radios. Couverture tunnel routier ; jusque vers 2015, seulement RTS la 1ère. Aujourd’hui, couverture intégral bouquet SSR et Romandie Media (env. 30 radios). En FM ; changement de fréquences fréquents, micro-coupures, grésillement en limite de zone, aujourd’hui stabilité d’écoute, une seule fréquence, recherche de stations intuitives.

    A mon avis seule la couverture intérieure est encore insuffisante par endroit, mais le réseau est massivement amélioré d’année en année.

    Et pour le commentaire concernant le retrait de licence IP music, cette station sera diffusée prochainement sur toute la Suisse romand avec IP slow en plus (nouveau bouquet Dabcom F04).

    Je ne vois pas ce qu’on peut demander de plus ?
    PS : pour l’argument « Le dab est dépassé par lea %g » on en a déjà parlé, dites à mon grand père de brancher ses radios IP, vous verrez ce qu’il vous répond…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.