Microsoft Windows 11: un bilan plutôt favorable après deux mois de test, mais…

  • Post last modified:05/10/2021
  • Post comments:21 commentaires
Microsoft Windows 11 est disponible.
Microsoft Windows 11 est disponible.

Disponible officiellement dès aujourd’hui, je teste pour ma part Windows 11 sur un Acer Spin 3 doté de 16 Go de mémoire vive et animé par un Intel Core i7 de 11e génération depuis environ deux mois avec un certain plaisir. Après beaucoup d’interrogations, j’ai craqué. Windows 11 est beau, mais surtout très réactif. Ce test soulève continue toutefois de poser nombre de questions…

Dans mon cas, j’ai installé Windows 11 au travers du programme «Insider» de Microsoft, ce qui a notamment nécessité de modifier certains réglages de confidentialité (envoi de certaines informations de fonctionnement) pour que Microsoft me propose cette version de «prévisualisation» de Windows 11, comme expliqué ici. Compréhensible pour une bêta… Quoique…

Windows 11 ça commence aujourd’hui!

Si vous ne voulez pas attendre des mois, c’est-à-dire jusqu’à potentiellement mi-2022, vous pouvez télécharger gratuitement à la demande l’ultime mouture du système de Redmond dès aujourd’hui, pour autant que les machines soient compatibles. Et c’est là que ça se gâte. Outre la puce de sécurisation TPM 2.0 et différentes exigences comme le démarrage sécurisé, il faut encore que le processeur soit compatible. Spécifications.

Dans mon cas, mis à part l’Acer Spin 3 récemment acquis, aucune de mes machines, y compris un ancien PC de bureau, pourtant assez musclé, n’a passé le test. En effet, Microsoft propose sur cette page un petit outil qui permet désormais de savoir quels critères ne sont pas remplis. Evidemment, on trouve sur internet des méthodes pour installer Windows 11 sur les machines incompatibles, ce que je déconseille, même su tout cela est très révélateur. Quand on veut, on peut!

Windows 11 désormais plus clair.
Windows 11 désormais plus clair.

Test: terriblement efficace

Il y a quelques semaines, avant de partit me restaurer, j’ai laissé l’installation se faire toute seule. Environ une heure après, il m’a suffi de me connecter sur la machine pour découvrir la belle interface préparée par Redmond! Et là, je dois dire que j’ai tout de suite été impressionné par la réactivité de ce système…

Le lancement des fureteurs web, comme la navigation sur internet se fait à la vitesse de la lumière connecté en Wi-Fi 6 à une ligne fibre optique à 10 Gigas en symétrique. Même si ce Spin 3 d’Acer a été optimisé en ce sens (programme Intel Evo), le résultat m’a semblé plus surprenant qu’attendu… Un verdict qui s’est confirmé par la suite au fil des mises à jour et des installations logicielles…

Windows 11 très séduisant!

Jusqu’ici, je n’ai eu aucun problème de compatibilité aussi bien en installant les logiciels d’Office 365 (ce serait un comble) que les différents navigateurs du marché, la suite Creative Cloud, voire l’ultime version de Google Drive, WhatsApp, etc… Si je ne peux garantir évidemment une compatibilité parfaite, je n’ai pas été confronté à un problème majeur jusqu’ici.

Et comme le revendique Microsoft, cette nouvelle mouture m’a semblé globalement plus performante que la précédente. Je constate surtout un lancement de navigateurs plus rapide que sur certains produits concurrents. Globalement d’ailleurs, l’ensemble du système est fluide et très réactif, même si tout cela pourrait se rapprocher d’un gros ravalement de façade…

Windows 11 semble efficace et rapide.
Windows 11 semble efficace et rapide.


Des modifications bien vues!

Le menu au centre? Simplement bien vu! De manière générale, l’interface semble très réussie et les paramètres de Windows m’ont semblé plus clairs et cohérents ce que j’ai pu voir jusqu’ici. Bref, il m’a semblé que Microsoft assurait terriblement. Du moins sur les programmes de base et si l’on ne creuse pas trop dans les paramètres, où l’on retrouve une interface plus vieillotte….

Restent tout de même certaines contrariétés possibles, comme l’utilisation du clic droit pour accéder à certains paramètres. Certaines personnes ne trouvent par ailleurs pas le bouton d’arrêt pourtant bien situé à droite en bas de ce nouveau menu centré. A se demander si Microsoft ne ferait pas mieux de demander au démarrage si ses clients préfèrent conserver l’ancienne ergonomie.

Une situation loin d’être idyllique…

Tout cela semblerait presque idyllique si l’introduction de Windows 11 n’était entachée par d’immenses problèmes de compatibilité. C’est la première fois que je suis obligé de passer par l’achat d’une nouvelle machine (qui a été un brin anticipé pour différentes raisons) pour pouvoir tester les derniers prodiges de Redmond. Simplement inadmissible!

Au moment de rédiger le bilan, cet aspect fait évidemment très mal d’autant plus que les critères de Microsoft ne sont pas forcément très transparents et font penser à une immense opération d’obsolescence planifiée pour vendre de nouveaux appareils, si possible aux couleurs de Microsoft. Mon conseil? Ne mettez pas à jour et profitez de Windows 10 le plus longtemps possible!

Xavier Studer

Cet article a 21 commentaires

  1. Nycko

    Suis furieux de la tournure que ça prend….Je ne vais pas même migrer sur Windows 11 encore.
    Les promesses Android n’ont pas été tenues, donc je reste sous Windows 10 avec « Memu » installé en tant que simple application à lancer…..Tout fonctionne, tactile compris. Je ne vais pas passer de si tôt sous Windows 11.
    Quand on a la possibilité d’avoir accès à tout le PlayStore, que ce soit les jeux ou juste le très bon Snapseed pour les photos améliorées ä la volée sans perte notable….

    1. ElChapo

      Quand on voit les problèmes d’Apple qui a tout à coup flinugé les apps 32 bits, les limites de compatibilité de windows 11 ne sont qu’un détail. Pas d’accord: je migre toute de suite!!!!!!

  2. Pibe

    Il semblerait que plus de 50% du parc de machines professionnelles ne sont pas compatibles avec les prérequis, je me demande si Microsoft ne va pas devoir lâcher du lest si il veut imposer cette nouvelle version qui personnellement ne m’apporte pas grand chose,
    En attendant, je teste sur machine virtuelle, c’est moins coûteux que de racheter du matériel encore tout à fait d’actualité.
    Vive l’obsolescence programmée.

  3. merinos

    dire qu’un système d’exploitation est bien véloce sur un ordinateur correctement membré me gêne un peu…
    quid d’un PC avec un Pentium, 4 Go de RAM et un disque dur à plateaux?

    1. Nycko

      C’est un peut le soucis….Windows 10 est encore utilisable sur mon Asus T100 de 2gb Ram mais avec ssd. Sur un Pc i5 de 2013 avec justement disque dure et 8gb de Ram c’est même moins véloce peut être dû à l’ancienneté de disque..
      Je vais me tourner sur un portable N6000 sous Chrome que je cherche depuis 1 mois sans succès à plus de 14″….vais peut être prendre un 14″ car jamais dépasser les 600 Sfr pour un Os Mobile, suis pas fou.
      Quelqu’un connait les Hp X360 ? c’est mon choix pour chromebook moins de 600 Sfr. Merci.

    2. Rakarth

      C’est bien simple, comme exprimé dans l’article, votre Pentium 4 ne passera pas le test de compatibilité, donc MS se dechargera de toute responsabilité sur les performances.

      Quand on sait que de « grosses » entreprises suisse sont sur des PC largement « End of Support », j’ose à peine imaginer le parc du monde PME et de se fait le nombre plus que limité de candidats à la migration sur W11

  4. Picsou621

    Je teste Windows 11 sur un Macbook Air M1 depuis plusieurs semaines, et personnellement je suis aussi conquis, même si je n’ai qu’une utilisation « ordinaire » du système…

    1. Philippe

      Je ne sais pas comment tu t’y prend vu que cet OS n’est pas compatible avec les Macs à processeurs Intel, ni avec ceux intégrant des puces ARM by Apple… Pas possible de les virtualiser non plus si le soft de virtualisation ne recourt pas à l’interface TPM 2.0 de la machine hôte.

      1. Picsou621

        J’ai utilisé Parallels Desktop et une vidéo explicative de Parallels, ainsi qu’une version Pro de Windows 11, et en tout cas pour ma part ça marche parfaitement bien. Mais encore une fois, je n’ai pas testé tous les scénarios possibles et imaginables… C’est la première fois pour ma part que j’utilise Parallels, et je suis bluffé par le fonctionnement de ce soft, qui permet de switcher entre MacOS et Windows par simple glissement de fenêtre…

        1. Pibe

          Sur PC la virtualisation fonctionne parfaitement sous Vmware Workstation 16 qui permet d’émuler TPM même sur un PC qui n’est pas éligible. On peut également switcher entre les 2 OS très facilement.

  5. Philippe

    Me concernant j’ai migré ce matin sur mon Laptop de Windows 10 à Windows 11, et bien je suis déçu, je préférais Windows 10. Comme j’utilise le 98 % du temps ma machine sous Linux, je vais faire avec me concernant mais je pense bien que beaucoup d’utilisateurs vont vouloir rester sous Windows 10 tout comme énormément de gens ont préféré rester sous Windows 7 à l’époque…

  6. REGIS DONNET

    Comme sous Windows Insider je n’ai pas suivi les indications pour retourner à Windows 10
    Votre machine n’est pas compatible etc.
    Je me suis retrouvé avec un PC de bureau plutôt puissant avec une version de Windows 11 Insider sans possibilité de revenir en 10 sans réinstallation complète.
    Je me suis dit bon tout fonctionne continuons comme ça.
    Comme je ne peux pas m’empêcher de tester toutes les variantes, j’ai installé par-dessus cette version Insider la version Windows 11 Beta sous forme de mise à jour.
    Bon en fin de chargement des fichiers j’ai dû couper le Wifi et ma connexion Devolo pour que Microsoft ne puisse pas faire ses contrôles de compatibilité.
    Par miracle j’ai tout récupéré sans rien faire sauf prier pour que le PC redémarre.
    Finalement je suis sous Windows 11 Pro reste à voir si on va me proposer la version officielle sous forme de mise à jour sous Windows update.

    Édition Windows 11 Professionnel
    Version 21H2
    Installé le ‎03.‎10.‎2021
    Build du système d’exploitation 22000.194
    Expérience Pack d’expérience de fonctionnalités Windows 1000.22000.194.0

    1. Pibe

      C’est juste, mais avec tous les ennuis qui suivront

  7. Colombari

    Il paraît que Windows 11 n’est pas l’ami des joueurs/joueuses en plus. 🤦‍♂️

  8. Romain

    Pour l’histoire des compatiblité, windows 10 étant supporté jusqu’en 2025, je vois pas d’ou vient le problème. On parle donc d’ici de machines ayant plus de 8 ans….

    Les gens en oublie la sécurité, tout comme beaucoup d’entreprises qui oublient que le cycle de vie d’un pc est de 4 ans, et pas 10 !!!

    Windows 10 continuera de fonctionner même après 2025, par contre le risque de sécurité sera plus elevé.
    Mais microsoft étant un bon élève, on sait que si il y a une grosse faille de sécurité, ils la corrigeront quand même comme ils l’ont fait avec windows xp qui avait 17 ans avec les failles spectre et meltdown !!!

    1. Nycko

      17 ans et une mise à jour….quasi une génération humaine entre la sortie de l’Os et sa dernière mise à jour, c’est à encadrer dans du Cristal, pour donner le change à certains qui parlent d’une pomme verreuse qui est soit disant la meilleure amie des mises à jour.

  9. Christophe

    Bonsoir
    Question à ceux qui ont installé : Est-ce que l’option de faire du DNS over HTTPS pour plus de vie privée est présente ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.