Et si Sunrise UPC et Swisscom se concentraient sur leur métier comme Salt?

  • Post last modified:27/04/2022
  • Post comments:8 commentaires
Sunrise: un positionnement discutable.
Sunrise: un positionnement discutable.

Cela fait plusieurs années que les opérateurs défient les barons de l’image. Swisscom et Sunrise UPC disposent de leur propres studios TV pour proposer des contenus originaux, quand ils ne font pas dans le grotesque, comme l’a montré récemment l’Américain. Jusqu’où cela ira-t-il?

Il y a quelques jours, Sunrise UPC a lancé en grande pompe Sunrise Moments, ce que l’entreprise présente comme le premier programme de fidélité complet sur le marché suisse des télécoms. Sunrise UPC souhaite ainsi remercier ses clients en leur offrant chaque semaine des avantages lors d’événements musicaux et sportifs.

Sunrise UPC: la fidélité à quel prix?

Sunrise UPC et Ticketcorner ont conclu un partenariat stratégique pour Sunrise starzone, qui est un élément central de Sunrise Moments. De quoi proposer des billets pour plus de 150 concerts et 9 festivals populaires, selon un communiqué de presse reproduit ici. Dans quelle mesure tout cela ne se répercute pas sur les tarifs?

Cette nouvelle dimension vient se rajouter notamment à la production exclusive de contenus sportifs. De quoi certes se différencier de ses concurrents, mais à quel prix et pour quel public exactement? Etonnant tout de même! On ne comprend pas pourquoi on nous offre Woodstock ou le Parc des Princes, alors qu’on veut simplement surfer sur la toile…

Salt: simple et efficace

En ce sens, le positionnement de Salt semble beaucoup plus judicieux. Un opérateur doit d’abord fournir ce qu’on lui demande à savoir un accès internet de qualité et des communications abordables (à quelques dérapages près). Salt propose d’ailleurs l’Apple TV plutôt qu’un énième boitier propriétaire qui l’aurait détourné de son métier de base.

Lorsqu’on voit le positionnement de Salt, réfléchi, pragmatique et cohérent, on comprend qu’il y a un capitaine à bord. Visiblement, on ne semble pas pouvoir en dire autant du côté de Sunrise UPC, très blingbling, où il semble être de bon ton d’exhiber de grosses montres et des montagnes de bijoux lors des apparitions de ses dirigeants…

Pour ma part, je préfère les tarifs de Free et la chemise blanche simple et impeccable de l’Hexagonal Xavier Niel, propriétaire de Salt, plutôt que de devoir financer indirectement des prestations dont je n’ai pas besoin.

Xavier Studer

Sunrise Moments & Starzone.

Cet article a 8 commentaires

  1. Tricoline

    Bravo Xavier pour ce billet, c’est exactement cela, que nos opérateurs fassent leur métier, c’est à dire : raccorder rapidement en FTTH le 100% de la Suisse, assurer la couverture du mobile en 5G et proposer le nécessaire en TV et multimédia. Rien de plus, donc pas de studios TV, ect…
    .
    Pour le reste il existe plein de solution externe pour de la VOD, streaming, …

  2. Christian

    Désolé, mais je trouve que Sunrise a trouvé un bon moyen de se démarquer de ses concurrents avec son Sunrise Start Zone. Ce n’est que du marketing, mais bizarrement, si une entreprise n’en fait pas, les clients l’oublient, donc autant faire dans l’originalité, contrairement à Salt qui nous polue la lecture de l’article ci-dessus et dont cette annonce n’est pas gratuite non plus.
    A bon entendeur

    1. Nycko

      Non, le réseau Sunrise est trop lacunaire. S’ils avaient une couverture correcte au niveau de Swisscom, ils seraient parfaitement crédibles. Làc’est pour amasser le plus de $ avec ce qu’il y avait comme infrastructures àl’achat par les USA….Faut fuire cet opérateur absolument.

  3. yannick

    Le probleme principal, c ‘est que si on a pas la fibre… On a pas Salt…
    Pour le reste je suis d’ accord

  4. David Dupont

    Lentement mais sûrement, le réseau Salt s’améliore nettement et l’opérateur progresse au niveau des différentes enquêtes mesurant la qualité et la performance des différents opérateurs. Je remarque qu’il y a beaucoup plus de mises à l’enquête publique pour Salt que pour Sunrise UPC et c’est encore plus évident en Valais où Sunrise ne fait rien depuis de nombreuses années à croire que ce canton ne fait pas partie de la Suisse pour cet opérateur.

    Ceci dit, Swisscom reste un énorme cran au dessus et vu les demandes de permis pour la construction de nouveaux mâts ou de modernisation des infrastructures existantes, l’écart est très loin de se combler par rapport aux poursuivants.

  5. redge73

    Jamais vu d’article ni informations sur Sunrise moments ni de starzone jusqu’à cet article. Leur grand renfort de publicité est passé inaperçu pour ma part.
    La diversification de son porte feuille évite de mettre tout ces oeufs dans le même panier et permet de se faire connaître dans d’autre domaine qui peux potentiellement amener/erecruter une nouvelle clientèle vers son réseau qu’il n’aurait jamais aquis autrement.

  6. utaku

    Sunrise UPC devrait effectivement déjà régler leurs problèmes en interne. Après 8 mois d’échanges avec leur hotline, 2 ème, 3ème niveau, ingénieurs, Cablex, ma panne n’est pas résolue. La qualité de leur hotline est une catastrophe dure à accepter pour moi qui en ai créé 2. Encore aujourd’hui, la hotline décroche sans se rendre compte et j’entends une bonne dizaine de collaborateurs se raconter des gags nuls pendant que les clients entendent un message comme quoi ils sont saturés d’appels. Fibrez et virez !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.