Swisscom et Accenture communiquent encore sur le climat

  • Post last modified:26/04/2022
  • Post comments:4 commentaires
Climat: Accenture soutient Swisscom.
Climat: Accenture soutient Swisscom.

Dans le contexte dramatique de réchauffement actuel, Swisscom fait valoir à juste titre ses efforts pour diminuer ou compenser son impact sur le climat, comme déjà évoqué ici. Sur les médias sociaux, on apprend qu’il se fait notamment conseiller par le consultant Accenture…

Selon cette présentation, « Swisscom a demandé l’aide d’Accenture pour évaluer ses objectifs de réduction des émissions et définir des objectifs plus ambitieux ». Visiblement, le consultant ne manque pas une si belle opportunité pour faire parler de lui.

Portefeuille télécoms durable

«Sur la base des recommandations d’Accenture, Swisscom a doublé son objectif – visant à réduire les émissions, avec les clients, à un million de tonnes de carbone d’ici 2025. Cela représente l’équivalent de 2 % des émissions de gaz à effet de serre de la Suisse », est-il précisé, ce qui confirme d’autres chiffres de Swisscom disponible sur cette page.

Ces recommandations auraient été étayées par des calculs et des analyses de rentabilité qui ont montré que les objectifs étaient réalistes et réalisables, selon Accenture. Le consultant Accenture a également « aidé Swisscom à intégrer systématiquement les indicateurs clés de performance et les paramètres liés au carbone dans les processus de prise de décision et de développement de produits afin de garantir un portefeuille de produits durables.

Swisscom: un exemple à suivre…

Selon Accenture, «en accélérant son objectif Net Zero jusqu’en 2025, Swisscom reste un leader en matière de durabilité dans le secteur des télécommunications et montre des approches qui ont du sens sur le plan commercial et environnemental». Soit, on prend acte. Il est vrai que le graphique reproduit ci-contre semble assez impressionnant.

Cela dit, comme indirectement évoqué l’autre jour, l’approvisionnement énergétique de la Suisse est encore très tributaire des énergies fossiles et les énergies renouvelables. Et si certaines entreprises peuvent se permettre d’acheter du courant verts, les autres devront se contenter d’énergies moins chères, parfois importées. L’équation est plus complexe que de simples slogans marketing…. Evidemment, même si Swisscom compense une partie de son impact carbonne, tous ces efforts sont exemplaires et à saluer…

Xavier Studer

Depuis 1990, Swisscom a déjà diminué de 80% les émissions de CO2 issues de son exploitation, et cette valeur devrait dépasser les 90% d’ici à 2025.
Depuis 1990, Swisscom a déjà diminué de 80% les émissions de CO2 issues de son exploitation, et cette valeur devrait dépasser les 90% d’ici à 2025.

Cet article a 4 commentaires

  1. Louis

    La progression est spectaculaire. Espérons que le reste de l’industrie suive.

  2. Bob

    Bof. Vu les affiches dans la rue, c’est que de la pub!

  3. Jérôme

    Je suis désolé mais c’est de l’hypocrisie. Si on veut être cohérent avec les objectifs climatiques on ne doit pas compenser, mais réduire nos rejets CO2 et notre consommation électrique. Notre frénésie de pouvoir être connecté partout et à des vitesses stratosphériques va à l’encontre du but visé.

  4. redge73

    +1 Jérôme

    C’est du « green washing », laver plus vert avec l’argent gris lié au financement douteux.
    Consommons beaucoup moins et mieux pour éviter le gaspillage et recycler.

    Typiquement l’envoi dans l’espace fait perdre la matière première de la terre sans retour !
    Il est la le plus gros problème que je n’entend parler nul part.
    Ramener les satellites et les recycler pour en refaire au lieu de détruire dans l’atmosphère ou laisser en perte dans l’infini.
    un projet de l’epfl pour récupérer les déchets de satellites…c’est un bon pas mais qu’en font t’il après ?

    Diminuer les voyages en transport polluant superflu.

    Arrêter le chauffage quelqu »il soit et habillons nous mieux pour résister au froid !
    Dès le coucher du soleil, éviter d’éclairer la nuit nos rues et entreprises inutilement permettra aux végétaux et humains de mieux dormir et mieux vivre et économiser l’électricité en la stockant dans les batteries au lieu d’éclairer inutilement à vide pour le plaisir des décorateurs égoïste et speudo sécurité.

    Cessons la médecine à outrance pour vivre plus longtemps comme un légume/sans famille ou gagner quelques années aux frais de nos cotisations sur les assurances maladies exorbitantes
    Laissons la nature le faire comme elle l’a toujours faite avec les animaux et la nature.
    Eliminer les faibles au profis des resistants.
    La médecine va à l’encontre de mère nature.

    Verdict sans appel, éliminer les humains de la planète terre ou retourner à l’age de la pierre et des trannsport avec chevaux avec attelage en bois !

    Je pleins les futurs générations tout cela à cause de ceux qui ont inventu l’industrie de consommation à outrance.
    La bêtise humaine.

    A voir ou revoir,
    La finance lave plus vert
    https://www.rts.ch/play/tv/temps-present/video/la-finance-lave-plus-vert?urn=urn:rts:video:13035720

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.