Google communique sur ses efforts pour prévoir les inondations

  • Post last modified:21/01/2023
  • Post comments:1 commentaire
Google FloodHub.
Google FloodHub.

Alors que ChatGPT continue de faire scintiller un nombre incalculable de pixels, il est bon de rappeler que l’intelligence artificielle (algorithmes) est presque banale aujourd’hui et qu’elle est indissociable du succès de Google, qui l’utilise notamment pour prévoir les inondations!

Evidemment, il y a toujours un aspect très marketing dans ce genre de communication de Google. Quoi qu’il en soit, cet expert et pionnier du numérique souligne encore une fois tout le potentiel des algorithmes lors qu’ils sont bien utilisés. A lire notamment dans cette note de blog.

Tout le potentiel de l’IA

«L’intelligence artificielle (IA) recèle un énorme potentiel. En conséquence, l’IA et les innovations transformatives ont pris de plus en plus d’importance ces dernières années dans la résolution de certains des plus grands défis de la société», indique le géant de Mountain View qui vient d’annoncer des coupes dans son personnel.

«Google utilise l’IA pour aider les communautés mal desservies et les personnes confrontées aux maladies et aux catastrophes naturelles, entre autres. Par exemple, le service de prévision des inondations de Google affiche des prévisions dans Google Search et Google Maps et envoie des alertes ciblées sur les appareils mobiles afin d’avertir les populations concernées».

Humanisme ou répression?

«L’année dernière, les Nations unies ont publié un rapport indiquant que la moitié du monde ne dispose pas de systèmes d’alerte précoce adéquats pour les catastrophes telles que les inondations et les incendies. Pourtant, les recherches montrent que le nombre de personnes touchées par les crises liées au climat et les dommages qu’elles causent ne font qu’augmenter», souligne le premier moteur de recherche mondial.

Cette orientation humaniste, disponible dans des dizaines de pays, est à souligner, surtout de la part d’une entreprise privée… Trop souvent les algorithmes sont utilisés à des fins de surveillance de masse, voire de répression. Et il n’y a pas besoin d’aller très loin. On citera par exemple le fisc français qui n’hésite pas à utiliser l’IA pour débusquer les constructions sauvages de piscines, ce qui peut se comprendre, d’abord pour des questions écologiques…

XS

 

La publication a un commentaire

  1. René

    Si tous ces robots servent à nous surveiller? Non merci!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.