Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Droits sportifs: Swisscable demande des mesures préventives

Le sport est roi chez Teleclub.

Le sport est roi chez Teleclub.

Visiblement certains téléréseaux n’en reviennent pas de perdre autant de clients face à Swisscom, toujours plus fort. A la place, notamment, de se remettre davantage en question, ils ont demandé à leur association faitière d’intervenir encore une fois dans le dossier des retransmissions sportives à la demande.

Estimant que l’enquête contre Swisscom sera très longue, trois membres de Swisscable ont donc déposé une demande auprès de la Commission de la concurrence (COMCO) afin que soient promulguées des mesures préventives, selon un communiqué de presse. Ne serait-ce pas un peu excessif?

 

20 commentaires pour “Droits sportifs: Swisscable demande des mesures préventives

  1. Fredo2009
    13/05/2013 à 7:19

    Je ne suis ni pro Swisscom ni Cablecom cependant si vous regardez du côté de la France la Formule 1 ou le Foot il faut être abonné a Canal pour continuer a regarder ces événements sportifs a la TV. Je ne souhaite pas que la Suisse se retrouve dans la même situation. Il est donc impératif avant tout de défendre les consommateurs qui payent déjà suffisamment en redevance et abonnement sans lui rajouter un abo supplémentaire pour le sport.

    • mirco
      13/05/2013 à 11:58

      Je paie très volontiers mes 20.- par mois à Swisscom/Teleclub qui m’apporte une offre sportive complète que ne m’a jamais offert la RTS en plus du prix exorbitant payé au travers de la redevance. Bref je veux payer pour ce que je consomme.

    • 13/05/2013 à 2:19

      Vous rêvez, Swisscable demande que la totalité du bouquet Teleclub soit disponible sur le câble et non la gratuité. donc si ca arrive sur le câble il faudra payer le bouquet par mois donc un abo 😉 Swisscable c’est pas Emaus 😉 Swisscom fera de la revente du produit ce qui sera répercuté dans le prix du bouquet au client cable

  2. rolgui
    13/05/2013 à 7:30

    Si le sport avait été dès le début payant pour pouvoir le regarder, il n’y aurait pas eu autant de popularité dans tous les sports. C’est quand même grâce à la télévision de service public que certains sports ont été découverts, et que beaucoup de jeunes (et des moins jeunes) s’y sont intéressés à pratiquer. Mais les requins ont découvert qu’on pouvait gagner encore plus d’argent que les sponsors avaient déjà financé. Ne nous abonnons pas à ces services à la demande, et ils redeviendront libres sur les chaînes publiques.

    • mirco
      13/05/2013 à 12:00

      c’est une ère révolue, le présent et aux droits TV qui grossissent dans le budget des clubs et comme dit plus haut, les nouveaux arrivés ont une offre sans comparaison avec la RTS en plus d’être bien moins cher.

  3. Tricoline
    13/05/2013 à 7:33

    Le sport doit être accessible sur tout les supports, et pas via un seul fournisseur, cela semble normal.

    Aucun des fournisseurs est disponible partout en suisse, donc il est impératif que le sport en particulier soit disponible de différente manière, par air, câble (tous) ou satellite.

    Maintenant les cablos ce sont des nouveaux loser qui ont profité pendant des décennies de leur situation de monopole sans évoluer tout en proposant la TV numérique cryptée (pourquoi ?) et la TV de grand papa en analogique (à éliminer très rapidement)

    Quand à Swisscable c’est un lobby de politiques et de technocrates qui ont favorisé la situation actuel de loser des cablos de ce pays.

    • rolgui
      13/05/2013 à 7:44

      @ Tricoline. Je suis un grand papa car j’ai encore mon téléviseur à tube 4/3, et je ne changerai que quand il rendra l’âme. Je suis prêt pour la TV numérique avec un box Swisscom TV, qui a les deux sorties, analogique et numérique.

      • Tricoline
        13/05/2013 à 9:35

        Des infos invérifiables (bruits de couloir) évoquent la disparition de l’analogique dans moins de 2 ans sur les téléréseaux, vous pouvez gardez votre TV 4/3 à tube (énergivore) aussi longtemps que fonctionnel, mais vous serez bien obligé de prendre une box chez votre cablos ou une box Swisscom TV, par contre pas sûr que ces box possèdent toujours une sortie peritel pour brancher votre poste TV à tube cathodique !
        Si vous tenez absolument à conserver votre TV et que les box n’ont plus de sortie analogique (peritel) vous trouvez des convertisseurs HDMI / analogique pour 200 frs
        Sachez quand même que pour 450.- on trouve des TV de qualité avec un écran de 80 cm consommant 40 watt soit 3 a 5 fois moins que votre TV actuel.

        Mais bon chacun fait ce qu’il veut, du moment que cela n’empiète pas sur la vie des autres !!!

        • Elzo
          13/05/2013 à 11:24

          Ce n’est pas des bruits de couloir, les cablos ont désormais la possibilité de couper l’analogique.
          Dès cet été pour les chaines étrangères, janvier 2015 pour les chaines nationales.

          http://e2.marco.ch/publish/cablecom/351_820/130513_MustCarry_FR.pdf?TensidTrafficShaper=1&f=130513_MustCarry_FR.pdf

          • Tricoline
            13/05/2013 à 12:56

            Ils ont même la possibilité de couper l’analogique tout de suite s’ils proposent des box convertisseurs pour leur clients, donc à lire ce communiqué : « rolgui » pourra conserver sa précieuse TV à tube 4/3.

  4. Clement
    13/05/2013 à 8:16

    M. Studer, vos prises des position sont parfois très légères et je trouve dommage que vous ne réfléchissiez pas un peu plus avant de poster vos humeurs. Vous ne pouvez pas saluer et féliciter les nouveaux arrivants (comme Sunrise TV), tout en déplorant que les Cable opérateurs se plaignent d’abus de Swisscom. Je ne dis pas que les Cable opérateurs sont mieux, mais il faut dénoncer tout abus aujourd’hui, pour ne pas en payer les frais demain.
    Swisscom utilise le sport comme bras de levier pour ensuite accroître encore plus sa position dans l’IP-TV, et ainsi sur internet et également dans tous les produits VOD et même sur la téléphonie mobile puisqu’il y a des produits liés. C’est grâce à de tels monopoles que les communications mobiles sont 50% plus chères ou qu’internet est nettement plus cher que chez nos voisins.
    Demain, c’est vous-mêmes qui dénoncerez les différences de prix qui se seront encore accrues et de souligner que nous, suisses, sommes les cochons de payeurs.
    En tant que leader d’opinion, vous pourriez réfléchir au fond des choses et réelles conséquences, peu importe que vous ayez de la sympathie ou non pour celui qui la lance, ou lieu de tomber dans la facilité.

  5. Mark
    13/05/2013 à 8:59

    Depuis l’arrivée de teleclub, la qualité du contenu TV sportif a fait un énorme pas en avant. Pour les fans de Hockey comme moi, ou fans de foot, quel bonheur de pouvoir suivre tout les matchs de son équipe favorite !
    Alors que la TSR s’obstine à passer de la formule 1 (payée à prix d’or) qui rencontre moins de succès que les match de foot superleague suisse ou de Hockey LNA, on ne se demande plus vraiment pourquoi Swisscom a autant de succès….

    Aujourd’hui, celui qui veut voir du sport teleclub, il peut.
    Pour accéder au contenu sport de teleclub, il suffit d’avoir un Swisscom login (donné avec n’importe quel produit Swisscom avec accès internet, par exemple natel infinity).
    Contenu disponible sur l’iPad via l’application Swisscom TV ou sur le site internet de Swisscom via l’onglet teleclub air tv (pour les tablettes avec coque en plastique, je ne suis pas certain de la disponibilité de l’application Swisscom TV).

    Les cablo-opérateurs se pleignent, mais la formule choisie (exclusivité) a été acceptée de tous les participants lorsque les droits TV ont été donné aux enchères… Il ne pensaient simplement pas perdre face à un concourant internet qui n’avait même pas encore son réseau IP-TV en place…

  6. frjo
    13/05/2013 à 9:02

    C’est aussi un choix des organisaitons sportives (ligue nationale de foot, de hockey, etc..) de récolter de l’argent en vendant des droits exclusifs à des diffuseurs.
    Autant que je puisse me l’imaginer, les cablo-opérateurs auraient aussi eu l’occasion d’encherir.
    C’est dommage que les sports deviennent payant, mais à la fois payer le prix d’un bière pour pouvoir regarder à la maison n’importe quel match en suisse, et pour toute une famille… ça n’est pas cher.
    De plus, le télespectateur lambda en profite puisqu’il y a quelques années tous les matchs n’étaient pas filmé pour des raisons de coûts et de moyens logistiques, et on n’avait donc pas toujours de reflets dans les journeaux télévisés sportifs.

  7. Clement
    13/05/2013 à 9:22

    Si les cable operateurs avaient une exclusivité, ce serait le même problème. C’est ça qui est pervers dans un abus de position dominante… on ne paie que 3-4 francs pour la séance de sport, mais Swisscom renforce sa position dominante et fait payer des tarifs surfaits pour tous les autres services… alors l’exclusivité ne coûte pas que 3-4 francs, mais 30 à 50% de plus pour tous les autres services : IPTV, VOD, mobile, etc… plusieurs dizaines de francs…
    Peut-être que M. Studer pourrait faire un comparatif avec les opérateurs voisins pour montrer la vraie addition finale.

    • Mark
      13/05/2013 à 9:46

      Ce système apporte énormément au téléspectateurs et à la professionnalisation des sports.
      La couverture est vaste et de qualité, l’accès au contenu est somme toute bon marché.
      Ce qui est discutable, c’est que les 4 chaînes de sport VOD de Téléclub ne soient disponibles QUE sur swisscom TV / air TV.

      Pour une saine distribution, il faudrait par exemple que les client Sunrise TV puissent également accéder aux chaînes de téléclub. Un arrangement financier pourrait être des contenus à 4.- pour swisscom TV et à 8.- pour les clients sunrise (avec ou sans subvention de la part de sunrise).

      • Clement
        13/05/2013 à 10:28

        C’est justement ce que les Cable Operateurs et autres provideurs demandent me semble-t-il… et surtout que la ComCo agisse avant la fin des éternels recours pendant lesquels Swisscom joue la montre (cf. tarif de terminaison, internet, prix du roaming, etc…). Ces dossiers ont pris plus de 4 ans pour être réglés et dans le domaine du numérique, c’est une éternité.

  8. 13/05/2013 à 2:27

    Si Swisscom doit mettre toute l’offre de Teleclub sports à disposition du câble, il est fort probable que l’abonnement au bouquet soit légèrement plus cher sur le câble à cause du coup de revente du bouquet (prix d’achat des opérateurs) qui sera bien évidemment répercuté sur le client final.

    On le voit très bien à l’étranger avec le prix des chaînes qui sont moins chers chez le diffuseur propriétaire que le diffuseur acheteur

  9. Marco
    13/05/2013 à 3:02

    Ne fait pas à ton prochain ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse à toi.
    Ils ne veulent pas diffuser de radios suisses sur leur réseau, que les must carry, ils ne veulent pas diffuser de chaines de tv romande sur la romandie, mais se plaignent de pas pouvoir reprendre comme ils veulent teleclub. Je suis MORT DE RIRE !!!!

  10. Matt
    14/05/2013 à 1:59

    Ben, moi qui me fiche royalement du foot et du hockey, je trouve cela parfait car il y’a autre chose à regarder ! Apparemment, les amateurs eux sont également satisfait…que demande le peuple !

  11. 22/05/2013 à 12:10

    en fait, à mon avis, l’augmentation en 2014 de upc-cablecom comprend aussi le sport (c’est du maquillage)
    c’est tout calculé ce speudo bisbille sur le sport le temps que la norme HbbTV s’implante et permet la VoD/sport à la demande accessible sans boitier externe excepté le terminal cable/fibre Internet du téléréseau(protectionisme)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :