Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

4G / LTE: la guerre des chiffres a débuté

Pour en savoir plus sur la couverture 4G/LTE d'Orange.

Pour en savoir plus sur la couverture 4G/LTE d’Orange.

Orange a lancé mardi en Suisse son nouveau et prometteur réseau 4G/LTE, accompagné de nouvelles offres et services. Le communiqué de presse m’a fait sourire tant il est ambitieux. Le numéro trois des télécoms claironne ainsi qu’il prend le leadership sur le marché de la 4G alors qu’il ne lance ses antennes que dans dix villes.

Rappelons que Swisscom s’enorgueillît de son côté de proposer la téléphonie mobile de quatrième génération dans plus de 170 localités pour une couverture de 50% de la population. Alors que faut-il penser? Pourquoi de telles différences de chiffres? Décryptage et mise au point.

Villes, communes ou localités?

Le diable se cache dans les détails. Swisscom parle de localités tandis qu’Orange met en avant des villes ou des régions de couverture. Chez Orange, la commune de Pully est incluse dans l’agglomération lausannoise, par exemple. De même, Genève doit compter au total une dizaine ou une vingtaine de communes.

Au final, Orange prétend ainsi déjà desservir dans 113 communes 70% de la population. Dans dix grandes villes (Bâle, Berne, Bienne, Genève, Lausanne, Lugano, Lucerne, St Gall, Winterthur et Zurich), l’opérateur prétend desservir 90% de la population. Mais attention, au total il ne couvre que 35% de la population suisse… Tous les détails ici. Vérifier la disponibilité du réseau.

Orange s’amuse avec les chiffes

Il n’en demeure pas moins qu’il caresse de grandes ambitions. D’ci la fin de l’année, il prévoit une couverture de 71% de la population, selon un communiqué de presse alors que Swisscom, pourtant en avance, ne table cependant que sur 70% de la population…

Selon cette logique, on pourrait penser que Sunrise, qui devrait lancer lui aussi prochainement son réseau communique sur une couverture de 72% de la population à fin 2013! Dans l’intervalle, ce dernier opérateur précise qu’il a considérablement renforcé sa couverture HSPA sur la bande des 900 Mhz. Un opérateur à suivre attentivement ces prochains mois!

Xavier Studer

14 commentaires pour “4G / LTE: la guerre des chiffres a débuté

  1. Markk
    29/05/2013 à 7:01
    • Xavier Studer
      29/05/2013 à 7:11

      Bof… Une agressivité jamais vue? Le marketing d’Orange a toujours été assez coloré!

  2. Bastien
    29/05/2013 à 7:39

    Ils vont surtout dépenser 70 millions en publicité …ridicule ..
    Ils feraient mieux d’investir 70 millions de plus dans leur réseau 3G !

  3. 29/05/2013 à 8:08

    Ca fait plaisir de voir Orange se battre contre le Géant Bleu, là où on a un peu l’impression que Sunrise a baissé les bras.
    Il est clair que leur marketing est particulièrement dynamique et orienté « jeune ». La société a d’ailleurs encore le droit sur le nom « Orange » pour 5 ans minimum…
    Bravo !

  4. Tricoline
    29/05/2013 à 8:30

    Orange c’est la continuité pour ce qui est de l’attaque contre ses concurrents et plus particulièrement Swisscom, avec cette fois un peu plus de « pêche ».
    Mais bon le réseau reste bon en ville et mauvais vois très mauvais en campagne même sans aller très loin, à qque km de Lausanne c’est déjà le désert !
    Alors dépenser 70 millions en pub pour la 4G c’est lamentable

    • Oreille
      29/05/2013 à 9:08

      @Tricoline

      Je vous rejoins, mais il ne faut pas oublier la grande différence d’Orange; c’est un groupe financier (et pas télécom) qui est aux commandes, donc pour ce type de business c’est tout à fait évident de fonctionner ainsi. Je dirais que je ne vois pas comment ils pourraient faire autrement.

      Pour ce qui est de la communication de Sunrise, la société est ressentie différemment en Suisse, ayant été pendant longtemps (au travers des sociétés Diax/TDC Switzerland AG/Sunrise) le premier challenger de Swisscom et donc implanté depuis longtemps au pays de la vache à lait.
      Sunrise communique et pratique donc autrement, avec une certaine connaissance du terreau fertile dans lequel il goge.

      Pour Swisscom, il n’y a rien a dire; ce sont eux qui nous ont mal habitués à être docile et à laisser faire les lobbyistes de Berne, à nous faire attendre des années pour lâcher un dernier kilomètre sous des prétextes fallacieux, etc.
      Swisscom maîtrise totalement son ‘Suisse moyen’, c’est simple après …

  5. Stéphane
    29/05/2013 à 9:52

    Avec une vitesse moyenne qui dépasse rarement les 50Kb/s et de nombreuses déconnexions sur le réseau actuel d’orange, je trouve qu’ils auraient pu investir leur efforts/argent autrement…

    • Bastien
      29/05/2013 à 10:01

      Oui, ça sert a rien de faire de la publicité massive mais avoir toujours un réseau pourri en dehors des villes ..

    • Lantia
      31/05/2013 à 4:19

      tu as oublié un 0 dans ta vitesse 😉

  6. Marius
    29/05/2013 à 1:59

    Sunrise est aussi aux mains de financier et leurs services clients est tout a fait deplorable…j’ai ete client ADSL chez eux pendant 5 ans, et ils n’ont jamais de reponse aux problemes…le pire, j’ai du payer 3 mois d’abonnement alors que j’avais demenage chez ma copine qui avait déjà Swisscom.
    Je suis chez Orange depuis 3 ans, et on peut clairement sentir l’amelioration a tous les niveau, meme si il reste encore des progres a faire.

  7. 31/05/2013 à 3:12

    Avec un Speedtest, j’arrive a 45mo. Pas mal du tout 😉

    • Moh
      01/06/2013 à 5:17

      Je regarde les prix en Suisse.. Et je vomi quand je vois celui de la France…. Arrêter de fixer les prix.. Fausse concurrence..

    • Moh
      01/06/2013 à 5:19

      Vive la France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :