Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom, UPC Cablecom: payer ou être payé pour être cobaye?

UPC Cablecom propose désormais le crowdtesting.

UPC Cablecom propose désormais le crowdtesting.

Comme je l’ai souvent déploré dans cette colonne, l’amateur de technologies est trop souvent un bêta testeur de produits lancés dans la hâte. Le meilleur exemple a été cette année Swisscom TV 2.0 qui a mis de longues semaines à être stabilisé après avoir été commercialisé. Pas terrible pour une société qui pense proposer un service à la clientèle de qualité…

UPC Cablecom emprunte un autre chemin et recherche actuellement publiquement des volontaires pour tester de nouveaux produits ou améliorer des services existants. Peut-être pour éviter certaines erreurs passées ou pour ne pas répéter les égarements du puissant Swisscom avec sa TV 2.0…

Sur le fond cette démarche est tout à fait compréhensible et usuelle. Rappelons que Gmail est resté en phase bêta pendant de longues années.  D’autres géants de l’informatique comme Microsoft ou désormais Apple proposent aussi leurs produits en version de développement à des clients intéressés.

La gratuité pour maître-mot…

Les utilisateurs qui acceptent le jeu ne peuvent pas se plaindre puisqu’un Gmail est gratuit. Inbox est désormais aussi proposé sur invitation, pour ceux qui souhaitent tester ce nouveau service mail. De même, un Windows 10 peut-être testé gratuitement, sur une base totalement volontaire. Microsoft déconseille d’ailleurs d’utiliser cette version de son système sur sa machine principale…

Et chez UPC Cablecom? «Le crowdtesting a été utilisé pour les mises à jour logicielles de la plate-forme de divertissement Horizon lors de sa première année de lancement. Les réactions des clients ont permis, entre autres, d’améliorer le guide TV. L’application UPC Phone a, elle aussi, d’abord été soumise au verdict des crowdtesters. Le menu a ainsi été simplifié.», est-il expliqué dans un communiqué.

Effort financier

Du côté du géant bleu, Swissscom TV 2.0 a aussi été proposée pendant un certain temps à des testeurs qui ont bénéficié d’un tarif préférentiel. L’application Safe Connect a par ailleurs été lancée sous le nouveau label Swisscom «nova», qui distingue les produits et services dont les futures optimisations seront développées en collaboration avec les clients. Rappelons que Swisscom profite aussi des résultats de son Swisscom Labs.

Sur son site internet, UPC Cablecom précise avec raison que les personnes intéressées recevront une indemnisation pour les efforts consentis. Il suit donc l’exemple de Swisscom. Espérons que les opérateurs aient compris que le client qui paie son abonnement normalement souhaite un produit stable et fonctionnel, ce qui n’est pas encore tout à fait le cas de Swisscom TV 2.0.

Xavier Studer

10 commentaires pour “Swisscom, UPC Cablecom: payer ou être payé pour être cobaye?

  1. f.delamuraz
    12/12/2014 à 7 h 27 min

     » Les réactions des clients ont permis, entre autres, d’améliorer le guide TV.  »

    Eh ben….. Ya du boulot encore !

  2. Tricoline
    12/12/2014 à 7 h 30 min

    Selon vos dires Xavier Swisscom TV 2.0 ne serait pas un produit fiable et donc abouti !
    Comment se fait il que Swisscom propose uniquement TV 2.0 à tout nouveau client ?

    • 12/12/2014 à 7 h 32 min

      Stabilité à 98% ou 99%. Un redémarrage par semaine et problèmes de stabilité peut-être lié à la fibre optique ces derniers temps…

      • Tricoline
        12/12/2014 à 9 h 47 min

        Pourquoi diable la fibre optique serait elle responsable des maux de TV 2.0 ?
        Des problèmes sur la fibre provoqueraient une défaillance de votre internet en plus de la TV !
        La fibre ou le xDSL ou encore le cable ce sont les routes / autoroute après si les automobilistes sont mauvais conducteurs ou ont des véhicules inadaptés, il ne faut pas rejeter le problème sur les routes a mon avis ?

      • Pierre
        12/12/2014 à 10 h 39 min

        Actuellement c’est tous les jours qu’un redémarrage est nécessaire !

  3. rolgui
    12/12/2014 à 7 h 43 min

    Ha ha ha! Xavier, seriez-vous aussi un bêta testeur?

    • 12/12/2014 à 7 h 58 min

      Absolument. Je n’arrête pas dans cette colonne de tester des produits parfois en bêta. Souvent gratuitement, parfois bénéficiant d’un rabais qui peut être ridicule au vu des problèmes rencontrés. Le véritable problème est d’être bêta testeur de produits censés être finis…

  4. Thierry
    12/12/2014 à 9 h 27 min

    Beta testeur sur un produit « gratuit » ca passe mieux que sur un produit aussi cher que Swisscom TV. Heureusement ils proposent des dédommagements, si l’on est prêt a attendre (une fois presque une heure) sur leur Hotline.

  5. Jean Robert
    12/12/2014 à 12 h 56 min

    swisscom tv 2.0 est fiable à 98% mais Horizon est toujours pas utilisable correctement et ça fait 2 ans que c’est sorti… arrêter de toujours cracher sur Swisscom sans raisons.

  6. Tricoline
    12/12/2014 à 13 h 46 min

    Et que dire de la box TV+ de Citycable qui selon les « bruissements de couloirs » posent bien des soucis à ses utilisateurs !
    J’ai une box NetPlus, version sans disque dur, cela fonctionne assez bien, sauf la mise en pause de plus de 2 minutes, car cela ne redémarre pas, il faut reprendre depuis le début. Pas contre pas besoin de redémarrer tous les jours, cela tient entre 10 et 20 jours avant reset.
    De toute manière, tous ces produits sont mis au point en Asie, par des «  »informaticiens » » payés au lance pierre, le suivi n’est pas leur fort, alors il faut faire avec !
    Comparez le prix de vente élevé d’un smartphone de qualité avec un OS fiable et le prix de ces box qui est très très bas, il y a comme une « bulle » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :