Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le laboratoire numérique de Swisscom à l’EPFL

Le laboratoire numérique de l'EPFL.

Le laboratoire numérique de l’EPFL.

Swisscom ambitionne d’ouvrir un «laboratoire numérique» à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), selon différentes annonces publiées sur la toile. A en croire un microsite, le puissant opérateur est à la recherche du responsable qui aura pour mission de lancer ce lieu d’expérimentation…

Concrètement, le numéro un des télécoms helvétiques veut mettre au point des solutions numériques innovantes pour ses clients et lui-même. Il souhaite que ce cadre, visiblement une sorte de chef de projet senior, travaille entre autres pour le développement de la Suisse.

« Initiation à la numérisation »

Selon le profil publié sur la toile, le responsable de ce centre devra posséder «une parfaite compréhension technique des questions de propriété intellectuelle, développement de logiciels et numérisation en général». Il devra notamment accueillir des équipes de Swisscom au laboratoire pour les initier à la numérisation.

Tout cela semble très intéressant. Cela dit, encore une fois, je m’amuse de voir que comme les téléréseaux, nos opérateurs ne semblent se soucier de notre société de l’information numérique qu’aujourd’hui alors que la numérisation, je le répète, a débuté il y a environ 35 ans… Alors quand on écrit aujourd’hui «initier à la numérisation», il me semble que l’on peut s’interroger…

Xavier Studer

Responsable de laboratoire numérique: l’annonce de Swisscom

Publicité

8 commentaires pour “Le laboratoire numérique de Swisscom à l’EPFL

  1. Tricoline
    16/10/2015 à 8:28

    Pas besoin de s’interroger trop longtemps Xavier !

    Dans notre monde depuis quelques décennies tout est devenu tres … vénal !

    Swisscom a une idée derrière la tête pour rentabiliser cette opération !

    • 16/10/2015 à 9:50

      C’est surtout une question d’image à mon avis

  2. Anjoco
    16/10/2015 à 9:31

    N’oublions pas que le charismatique président de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Patrick Aebischer, est extrêmement actif dans son projet de partenariat public-privé (PPP) pour attirer de grandes entreprises à l’EPFL. Swisscom n’est ni la première, ni la dernière entreprise a s’y joindre.
    On ne peut que saluer cette démarche !

  3. 19/10/2015 à 5:29

    initier à la technologie du futur. Pas celle d’aujourd’hui. Faut pas déconner.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :