Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Montres connectées: l’explosion d’ici 2020!

Apple Watch Hermès.

Apple Watch Hermès.

Il se vend déjà plus de montres connectées que de tocantes suisses, comme nous l’avons vu ici, et la tendance ne serait pas prête de s’inverser, selon l’institut IDC. Sur l’année 2016, ce ne serait pas moins de 110 millions d’objets connectés portables (wearables) qui devraient trouver preneur, soit plus de 38% de plus qu’en 2015. En 2020, les ventes culmineront à 237 millions de pièces!

Et attention, car ces estimations ont été faites avant qu’Apple ne dévoile une baisse de prix sur ses modèles d’entrée de gamme. Une annonce d’autant plus importante que la pomme semble être aujourd’hui le leader du marché sur ce marché. De quoi gonfler encore les ventes!

Sur le segment seul des bracelets et garde-temps connectés ont devrait ainsi passer de 72 millions d’unités en 2015 à 100 millions en 2016, selon un communiqué de presse. A en croire le tableau ci-dessous, la diversité des systèmes est intéressante à observer. D’autant plus qu’il ne contient pas tous les autres systèmes, majoritaires mis ensembles.

Aussi sur la haute-horlogerie logicielle

Avec l’arrivée de Samsung et de sa Gear S2 sur le marché de la haute-horlogerie logicielle, il sera aussi intéressant d’observer le chiffre d’affaires de ces nouveaux garde-temps. A plusieurs dizaines de milliers de francs l’unité de la Samsung/Grisogono, les ventes s’envolent vite, sans parler de la marge!

Visiblement, nous n’avons pas fini de parler des montres connectées qui apportent tant de simplicité au poignet grâce à leurs fameuses simplifications logicielles. Le temps où l’on ne savait pas s’il fallait utiliser le poussoir du haut ou du bas pour simplement utiliser un chronomètre est révolu lorsqu’on utilise le bon modèle de garde-temps branché!

Xavier Studer

Les montres connectées devraient encore gagner du terrain d'ici 2020!

Les montres connectées devraient encore gagner du terrain d’ici 2020!

28 commentaires pour “Montres connectées: l’explosion d’ici 2020!

  1. JP
    28/03/2016 à 9:05

    C’est fou tout de même cette impression que ça laisse. Du genre : ça se vend parce que justement, on affirme que c’est le cas, encore et encore, et que ce sera vraiment le cas plus tard, en 2020. Comme si en gros les projections d’IDC résonnent plus comme de la pub qu’autre chose. Si ça se trouve, d’ici là, l’industrie aura déjà passé à un autre relais de croissance, c’est déjà un peu le cas, non? Pas vraiment de smartwatch au congress de Barcelone cette année par rapport au années passées? Et Apple qui baisse ses prix : tout à fait la politique de la boîte, surtout quand ça cartonne 🙂

  2. Anjoco
    28/03/2016 à 9:18

    Je viens d’acheter une Apple Watch Sport 42 mm, mais c’est une grosse, très grosse déception !

    Franchement je ne vois pas (encore) l’avantage d’avoir ce bidule au bras. Aucune plus-value pour moi par rapport à mon iPhone 6S.

    Je constate que la batterie se décharge extrêmement rapidement, que des fonctionnalités comme « Dis Siri » (l’option manque) et Air Play sur Apple TV 4 ne fonctionnent pas du tout. Siri lui-même ne comprend pas la moitié de ce que vous lui demandez contrairement à Siri sur iPhone ou iPad.
    Impossible de désactiver Bluetooth sur l’Apple Watch, inutile et gourmand en énergie si vous l’utilisez en mode autonome en pratiquent votre sport favori, soit sans votre iPhone à proximité.

    De plus cela me décharge la batterie de mon iPhone plus rapidement et me consomme des données cellulaires inutilement sans que je fasse quoique ce soit.

    Si je l’avais commandé online chez Apple, je pourrais la retourner et me faire rembourser sans perte, mais comme je l’ai acheté à la FNAC, c’est 10 % de perte. Si je n’arrive pas à la vendre sur Internet, elle va resté au fond d’un tiroir.

    Vraiment dommage !

    J’espère qu’il existe d’autres montres connectées meilleur marché qui fonctionne avec d’autres smartphones que l’iPhone et soient plus conviviales et moins consommateurs d’energie.

  3. BioWW
    28/03/2016 à 11:32

    « leurs fameuses simplifications logicielles ». No comment. fameuses…

    • 28/03/2016 à 2:22

      Voire redoutables! L’idée est ici de véritablement simplifier la vie de l’utilisateur et non de lui la compliquer! Lire L’art de se compliquer la vie, qui en dit long sur de nombreuses démarches insensées des horlogers! En tant qu’utilisateur, je n’ai cure des complexes et autres problèmes d’ego des horlogers, qui visiblement poursuivent leur quête de la complication la plus compliquée. Je recherche simplement des produits agréables à utiliser, bénéficiant d’un minium d’ergonomie pour un maximum de fonctionnalités à un prix décent.

      • BioWW
        28/03/2016 à 5:57

        « problème d’ego des horlogers » ? venant de vous, c’est un comble…

        • 28/03/2016 à 6:08

          Pas vraiment, non. Lisez simplement la page en lien ci-dessus. Il y est notamment relaté la course à la complication, la plus inutile… Ce n’est pas moi qui le dit, mais visiblement un passionné de ces vieilles breloques! J’aime les choses utiles… Quelques extraits choisis: « Ces complications s’accompagnent parfois d’un indicateur jour/nuit, destiné aux spéléologues, aux explorateurs polaires et à tous ceux qui n’ont pas de fenêtres » ou encore « Pour les feignasses riches, les horlogers proposent également le quantième perpétuel qui gère les années bissextiles tout seul comme un grand. Ce quantième s’accompagne d’ailleurs souvent d’un indicateur d’année bissextile. Mais ce n’est toujours pas la panacée: en effet, la plupart des années séculaires (multiples de 100) ne sont bizarrement pas bissextiles et les heureux possesseurs de quantième perpétuel, ou plutôt leur descendance, devront donc les régler en 2100. Ridicule n’est-ce pas? », sans oublier: « Heureusement les horlogers ont pensé aux princes du Qatar qui ont du fric à jeter par les fenêtres et ont donc développé le quantième perpétuel séculaire qui durera 4 fois plus longtemps ». Édifiant! Je redonne le lien de cet indispensable lecture: De l’art de se compliquer la vie. Le pompon revient peut-être toutefois à Reverso, avec la montre qui n’indique pas l’heure! Sublime pour faire du Polo, parait-il! et je ne préfère pas évoquer l’esthétique de ces engins. Rien à voir avec le sublime design d’Apple ou la magie des Swatch! Cela dit, les goûts et les couleurs… A chacun d’apprécier ce qu’il estime être important!

          • Cédric68
            29/03/2016 à 8:47

            Pourquoi acheter une Alfa Romeo au bruit si particulier au lieu d’une Golf ?
            Pourquoi acheter une Porsche ou une Ferrari quand on ne peut rouler qu’à 120 km/h ?

            Parce qu’il y a derrière une belle mécanique qui plaît à certains esthètes.

            Sérieusement, comment comparer une Breguet ou une Vacheron Constantin (par exemple) à une I-Watch ? Un design sublime et intemporel face à un bout de plastic qui sera passé de mode dans 3 ans ?

            Quant aux princes du Qatar, ils sont plus intéressés par les toquantes clinquantes avec des diamants sur de l’or rose que par une grande complication.

            Effectivement, à chacun d’estimer ce qu’il estime être important.

            je vous trouve intéressant la plupart du temps. Mais sur ce coup, vous êtes vraiment à côté de la plaque.

          • 29/03/2016 à 9:48

            De votre point de vue, que je respecte tout à fait. Personnellement, j’ai d’autres priorités que l’horlogerie mécanique, qui pour moi est totalement inintéressante, comme les voitures de luxe d’ailleurs…

  4. Jacounet
    28/03/2016 à 12:18

    Bonjour, ce qui m’étonne et me déçoit un peu, c’est cette phrase dans le texte: Il se vend déjà plus de montres connectées que de tocantes suisses.
    Pourquoi mettre en opposition les montres connectées et les montres Suisses?
    Ne serait-il pas judicieux d’écrire: Il se vend plus de montres connectées que de montres classiques?
    Perso pas du tout intéressé par une montre connectée, je ne regarde que très très rarement ce qu’elles peuvent faire.
    Et puisque nous parlons des montres, n’oubliez pas de mettre toutes les vôtres à l’heure d’été…
    Bon lundi de Pâques

  5. Anjoco
    28/03/2016 à 3:12

    « L’idée est ici de véritablement simplifier la vie de l’utilisateur et non de lui la compliquer! » (dixit Xavier),
    Simplifier? C’est exactement ce que la Apple Watch ne fait pas et j’espère que Google et Samsung font ou feront mieux.

    En ce qui me concerne tout est bien qui finit bien. La FNAC (ouverte aujourd’hui chez nous) m’a repris la bête sans pénalité.
    La dame du service à la clientèle m’a confié que la FNAC se montre cool avec l’Apple Watch vu le très faible de degré de satisfaction et m’avoue que les ventes ont très fortement baissées. Ce qui explique probablement les baisses de prix actuelles.

  6. Anjoco
    28/03/2016 à 4:35

    Pour les convaincus espérons que cela nous arrive jamais :

    http://www.journaldugeek.com/2015/11/25/un-homme-accuse-son-apple-watch-de-lui-avoir-brule-le-poignet/

  7. Anjoco
    28/03/2016 à 5:33

    Et pour clore le chapitre une petite réflexion par rapport à l’impact possible des montres connectées sur notre santé :

    http://www.simple-crm-actualite.com/2014/02/les-montres-et-bracelets-connectes.html

  8. Richard Engel
    29/03/2016 à 12:51

    Monsieur Studer, comme vous aimez me le dire à presque chacun de mes commentaires concernant les montres connectées, VOS PROPOS N’ENGAGENT QUE VOUS !!

    • 29/03/2016 à 7:51

      Absolument. Il me semble que nous sommes en démocratie et que j’ai le droit d’avoir l’avis que je veux sur certains produits. Vous aussi d’ailleurs! Je précise que les citations ci-dessus ne sont pas les miennes, mais celles d’un passionné d’horlogerie, critique par rapport à certains produits. Je précise bien que mis à part des montres connectées ou des Polar, j’ai toujours acheté des montres suisses modernes à quartz ou des produits innovants comme la sistem51.

  9. Domlesgaz
    29/03/2016 à 11:19

    « Le temps où l’on ne savait pas s’il fallait utiliser le poussoir du haut ou du bas pour simplement utiliser un chronomètre est révolu lorsqu’on utilise le bon modèle de garde-temps branché! »

    J’ai eu plusieurs chrono dans ma vie, Tissot, Swatch et maintenant Breitling Navitimer, et c’était toujours le bouton du haut pour démarrer et arrêter le chrono, pas besoin de réfléchir. Je précise que sur une montre traditionnelle, il n’y a pas besoin de « sélectionner » cette fonction puisqu’elle ne fait rien d’autre de toute façon (à par montrer l’heure).

    Mais c’est vrai que j’ai du la mettre (la configurer ?) manuellement à l’heure d’été, un grand travail qui m’a occupé tout ce weekend !

  10. Cédric68
    29/03/2016 à 12:08

    J’ai encore oublié de rebondir là-dessus :

    « Il se vend déjà plus de montres connectées que de tocantes suisses, comme nous l’avons vu ici, et la tendance ne serait pas prête de s’inverser, selon l’institut IDC »

    Sachant que les « tocantes » suisses représentent en quantités moins de 2% des montres vendues de part le monde, il n’est pas bien compliqué de les supplanter. Il sera intéressant de voir dans 5 ans si cette proportion a diminué ou non. De même, il sera intéressant de suivre si la part en valeur demeure toujours largement au-delà des 50%. Sans parler bien évidemment des chiffres absolus. Car perdre des parts de marché ne signifie pas nécessairement vendre moins.

    • 29/03/2016 à 12:18

      Oui. Ma seule préoccupation est que l’industrie suisse ne manque pas un tournant par arrogance. N’oubliez pas l’épisode quartz…

  11. Anjoco
    29/03/2016 à 1:08

    En ce qui concerne le quartz l’industrie horlogère suisse a finalement magnifiquement rattrapé la balle au bond en nous offrant de belles montres Quartz contrant les hideuses montres asiatiques.

    Êtes-vous dans le secret des dieux pour affiner que c’est par arrogance que l’industrie suisse peine à se lancer à tête baissée dans le marché des montres connectées dont les ventes ne font que chuter ?

    C’est peut-être le bon sens helvétique qui risque bien de payer un jour quand les inconditionnels de la montre connectée se rendront compte qu’ils portent au bras un bidule qui fait double emploi avec le smartphone qu’ils ont dans la poche.

  12. Anjoco
    29/03/2016 à 1:14

    Bien dit 😉

  13. 30/03/2016 à 2:16

    La montre connectée d’aujourd’hui est juste un gadget avec leur capacité de gestion énergétique.

    Il leur faut utiliser la technologie de recharge à énergie cinétique comme la Swatch sistem51 pour être utilisable dans le temps.
    Équipée d’un affichage à encre électronique pour être économe, étanche à 3 bar suffisante, ultra basse énergie de communication.

    Quel marque et modèle capable d’une telle prouesse?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :