Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Salt n’en finit pas de fondre sur le mobile et va se développer sur la fibre…

Salt, troisième opérateur mobile de Suisse.

Salt, troisième opérateur mobile de Suisse.

Salt a dévoilé jeudi ses résultats pour le 1er trimestre 2019. Même si ses «ventes ordinaires» semblent bien se porter, il doit notamment accuser la perte de 17’000 abonnés CoopMobile au 1er janvier 2019. Et compte tenu de la perte supplémentaire des revenus générés par les anciens clients d’UPC, ses résultats sont plutôt bons et l’offre sur la fibre devrait prendre un nouveau départ…

Dans ce contexte particulier, le chiffre d’affaires total atteint tout de même les 230,2 millions de francs à fin mars 2019, soit une petite baisse de 1,2% sur un an. Dans son communiqué de presse, Salt précise bien que les ventes progressent même de 1,8% sur un an hors effet Coop et UPC. Une performance appréciable dans un contexte de baisse généralisé des prix… Le début d’un nouveau départ pour Salt?

«Meilleur rapport qualité-prix»

Examinons les chiffres du mobile. En une année le nombre total de SIM est passé de 1,903 à 1,824 million. Même en soustrayant les abonnés de CoopMobile, on arrive tout de même à une perte de 62’000 SIM. Il faut préciser que les 146’000 abonnés d’UPC, qui utilise désormais le réseau mobile de Swisscom, ne sont pas comptabilisés ces chiffres globaux. Leur perte se fait toutefois ressentir sur les ventes de Salt…

Qu’à cela ne tienne… «Nous sommes satisfaits de la forte dynamique de notre cœur de métier. Avec le remaniement de notre portefeuille de produits mobiles et l’amélioration de nos produits en fibre optique, nous avons encore renforcé notre position pour offrir le meilleur rapport qualité-prix du marché», estime Pascal Grieder, CEO de Salt, cité dans un communiqué.

Développement sur la fibre en vue!

Peu avant la publication des chiffres de Salt, qui ne pipe toujours mot sur la fibre, «Swiss Fibre Net» (SFN) a indiqué vouloir développer son portefeuille en faisant en sorte que d’ici 10 ans, plus de 2 millions de foyers suisses puissent accéder à la fibre. Un accord de coopération réunissant SFN, Sunrise et Salt a été signé à cet effet. Pas d’euphorie toutefois…

«L’accent est mis sur l’intégration des réseaux FTTH existants dans le réseau suisse Fibre Net et la mise à disposition de ces réseaux pour la commercialisation par Salt and Sunrise. Les réseaux FTTH devraient être accessibles à tous les partenaires de services sur une base non discriminatoire», précise SFN dans son communiqué de presse.

Pour terminer sur une note positive, relevons que SFN évoque tout de même dans son texte les entreprises «qui convertissent leurs réseaux existants en réseaux à fibres optiques». Une nécessité, car il semble que la 5G ne suffira pas dès une certaine densité d’habitations compte tenu des besoins qui ne cessent d’évoluer…

Xavier Studer

Mobile: quelques chiffres pour comparaison

Q1 2018 – postpaid: 1’223’000
Q1 2018 – prepaid: 680’000
Total Q1 2018: 1,903 million

Q1 2019 – postpaid: 1’228’000
Q1 2019 – prepaid: 596’000
Total Q1 2019: 1,824 million

Q4 2018 – postpaid: 1’236’000
Q4 2018 – prepaid: 647’000
Total Q4 2018: 1,883 million

9 commentaires pour “Salt n’en finit pas de fondre sur le mobile et va se développer sur la fibre…

  1. Tricoline
    24/05/2019 à 07:36

    Tiens donc, les opérateurs commencent à évoquer que la 5G ne fera pas l’affaire pour compenser les manques du réseau fixe.

    Ou c’est aussi la peur de ne jamais pouvoir construire les milliers d’antennes nécessaires ?

    Ceci fera ressortir le FTTH que Swisscom a enfoui dans le congélateur.

    • 24/05/2019 à 07:51

      C’esr plutôt le soussigné qui le suggère…

      • Tricoline
        24/05/2019 à 08:39

        En effet 😉
        Cependant si Salt persévère sur la fibre en voulant activer les collaborations, ce n’est pas par hasard.
        C’est une évidence que la 5G ne va pas remplacer ou suppléer aux raccordements fixes, ceux qui le pensent ne sont pas bien informés tout en méconnaissant la technologie.
        Il reste aussi la difficulté de la construction du réseau 5G, paramètre très difficile à évaluer.

        • MFilipe7
          24/05/2019 à 15:36

          En gros, pour bien comprendre avec exemple: Salt souhaite agrandir son réseau fibre optique en utilisant les réseau FTTH existant de NetPlus Sinergy par exemple en Valais ? Plutôt que d’attendre l’installation d’une nouvelle ligne fibrée par Swisscom ou SNF ?
          C’est bien ça ou j’ai rien compris ?
          Merci !

          • Tricoline
            24/05/2019 à 17:51

            Peut être ?
            Netplus n’est cependant pas obligé de louer son réseau fibre a d’autres opérateurs

  2. chris
    24/05/2019 à 09:33

    ou en est la nouvelle telecommande pour salt tv j’attend que ça pour changer
    avez vous de news?
    merci

  3. Pira
    24/05/2019 à 11:05

    Une petite baisse du chiffre d’affaire dans la même gamme que les concurrents alors que les produits « fiber » aurait largement et facilement du compenser?

  4. Pedro
    24/05/2019 à 11:19

    Salt n’a pas perdu les clients coopmobile.
    Tout le monde est passé de coopmobile à salt en gardant les même offres.
    Après oui certains ont peut être changer pour retourner sur coopmobile mais pas ceux que je connais les minutes gratuites sur le réseau salt sont une offre sympathique.

    Et un réseau mobile quel qu’il soit ne remplacera jamais une ligne fixe déjà juste pour l IP publique. Bien que netplus met apparemment des adresses IP privé sur les lignes fixe ce qui est vraiment lamentable mais bon. Je pense que la plupart ne remarque pas qu’ils peuvent plus faire des serveurs/d’hébergement, d’upnp et de p2p.

  5. Girard-Noyer
    24/05/2019 à 15:17

    Salt est également en retard sur la eSim…même si elle est annoncée pour bientôt (https://twitter.com/saltmobile_care/status/1126842439384301568?s=21). Pour certaines personnes autour de moi, l’absence de l’option chez salt fut une raison de migrer chez Sunrise ou même Swisscom.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :