Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

High-tech: quand la 5G fait au moins 200 fois moins bien que la fibre optique…

Quelques mesures dans le pays de la 5G autour de Promasens (FR). L'outil de mesure Ookla n'étant pas à jour, "5G" ne'affiche pas, même si ce réseau a été utilisé...

Quelques mesures dans le pays de la 5G autour de Promasens (FR). L’outil de mesure Ookla n’étant pas à jour, “5G” ne ‘affiche pas, même si ce réseau a été utilisé…

A l’avènement de chaque nouvelle technologie mobile, des voix s’élèvent pour insinuer que le fixe n’a plus d’avenir. Dans la réalité, comme nous l’ont montré nos récentes mesures et expériences, les choses sont un peu plus complexes, surtout lorsque la 5G se révèle entre 200 et 500 fois moins performante que de la fibre optique…

En effet, comme nous l’avons déjà dit ici, s’il est parfois possible de presque tutoyer le Gigabit mobile grâce à la 5G, ce chiffre est aujourd’hui parfois valable pour le téléchargement. Lorsqu’on tente d’envoyer ses photos, vidéos ou autres documents dans le nuage, le débit chute alors à environ 50 Mégabits/sec. Pour l’instant, le téléversement s’opère en effet encore en 4G…

Toujours les limites du mobile…

Si cette vitesse reste appréciable lorsqu’on l’atteint, il fout tout de même d’une connexion fibre optique d’entrée de gamme chez Swisscom, par exemple, permet des débits symétriques de l’ordre du gigabit/sec, soit 20 fois plus. Si l’on choisit un opérateur proposant des produits haut de gamme, comme Salt, là on frise les 10 Gigabits/sec, 200 fois plus.

Evidememnt, tous ces chiffres conviennent d’être mis en perspective… Pour commencer, la 5G n’est qu’une technologie mobile. Dès que l’on s’éloigne de l’antenne, le débit baisse, dès qu’on entre dans un bâtiment, le débit baisse, dès que de la pluie ou des oiseaux passent devant les antennes, le débit baisse…

En 5G le téléversement peut-être parfois très modeste, car il se fait en fait sur le réseau 4G...

En 5G le téléversement peut-être parfois très modeste, car il se fait en fait sur le réseau 4G…

Souvent la 5G ne dépasse guère la 4G

Concrètement, nous avons sillonné samedi en long et en large en voiture une grande zone de 5G dans la région d’Auboranges, Rue, Oron, Promasens, Blessens… Si nous avons tutoyé une ou deux fois les 200 à 300 Mbits/sec, les débits en 5G étaient souvent proches de ceux mesurés en 4G à quelques dizaines de Mbits/sec. Parfois, le débit en 4G est même supérieur.

Pour améliorer les débits disponibles, lorsque ces antennes seront utilisées par davantage de clients, peut-être pour remplacer le fixe, les opérateurs devront donc ou augmenter le nombre de cellules ou parvenir à changer la législation pour revoir les valeurs limites du rayonnement, qui nous ont plutôt bien protégé jusqu’ici d’éventuels effets négatifs.

Mission compliquée, limites…

Bref, la mission risque d’être compliquée. Les opérateurs devront dans tous les cas se frotter à des oppositions, parfois à des actes de sabotage ou à des terroristes incultes et autres difficultés. Et puis, il faudra tirer de la fibre optique jusque à ces antennes 5G. Pourquoi donc ne pas la tirer encore plus près des foyers, voire jusqu’au salon? Pour éviter tout ça…

Dans tous les cas, ces débits exprimés en Gigabits/sec se heurtent encore aujourd’hui à des machines dans le nuage vieillottes ou mal raccordées à la fibre optique. Résultat: envoyer de gros fichiers sur la toile  prend encore une éternité actuellement, même si l’on utilise les tuyaux ultramodernes à 10 Gigabits/sec de Salt…

Courage!

Xavier Studer

22 commentaires pour “High-tech: quand la 5G fait au moins 200 fois moins bien que la fibre optique…

  1. J.Safra
    16/07/2019 à 06:23

    Bonjour,

    Merci pour votre article.

    Si je suis votre raisonnement 1 Gb/s c’est de l’entrée de gamme et 10 Gb/s du haut de gamme? La technologie que Salt utilise (GPON) n’est en rien du haut de gamme et la qualité de service peut laisser à désirer.

    Il n’y a aucun sens aujourd’hui à utiliser une connexion de 10 Gb/s.

    Cela revient toujours à « Qui à la plus grosse »

    • 16/07/2019 à 06:41

      Comment dire? Disons que de mesurer 8 Gigabits/sec en symétrique dans son salon pour 39 ou 49 francs par mois avec des centaines de chaines de TV… On a un sentiment très “select” en quelque sorte… Par contre, le consommateur qui paie jusqu’à près de 200 francs pour un débit misérable et un service pas bien supérieur… que doit-il penser?

      • Didier
        16/07/2019 à 08:03

        Et cela sert à quoi d’avoir la plus grosse en 8Gbits? Pouvez-vous me donner 2-3 utilisations où l’on tire avantage d’avoir du 10Gbits, aujourd’hui en privé ou PME?

        Le 1Gbits “bas de gamme” et franchement le rêve pour les 99% de la populations mondial! Peu de pays proposent du 1Gbits symétrique.

        Ne pas oublier que Salt touche max 15% de la population (donc “sélect” oui), ils n’ont pas le choix d’avoir un prix ultra agressif!

        • 16/07/2019 à 08:24

          Le rêve le Gigabit à 100 ou 200 balles avec deux ou trois services additionnels? Non, heureusement que Salt réveille un peu ce marché paralysé par des mammouths d’une autre époque… Comparez… https://fiber.salt.ch/fr/

          • Nycko
            16/07/2019 à 08:58

            Je ne pense pas qu’il y a foule de produits chez les particuliers qui utilisent vraiment ces vitesses de téléchargement. On avait déjà vu que la 4k utilise 25mb et les serveurs du net, pour télécharger de gros fichiers n’ont pas la possibilité d’offrir ce débit avant 5 ans au moins pour se télécharger 16go en quelques secondes.
            Ça reste du futile ces débits disproportionnés même avec toute la maison en domotique. Les entreprises avec 50 PC plus tablettes et autres fonctionnant en même temps ok, mais 300mb sont jamais vraiment utilisés en privé aujourd’hui .
            Le 1gbts peut être quand une famille de 6 jouera sur les futurs services de jeux online de Google avec chacun leur tv avec programme 4k en marche…..
            La 5g pour désengorger la 4g simplement pour le tout sans fil qui avance à grand pas.
            Avoir 250mb sera AMPLEMENT suffisant si réellement tout le monde y a accès.
            Ces produits Salt qui vantent de l’inutilisable réellement trompent le client.

          • didier
            16/07/2019 à 12:04

            Comparons Xavier :
            Ma famille : 2 mobiles GO europe
            Internet Giga
            TV : pas d’importance

            Swisscom :
            2×60.00 CHF
            1×95.00 CHF TV+Fibre
            Tot : 215.00

            Salt :
            2×90.00 CHF mobile
            1×40.00 CHF TV+fibre
            220.00 CHF

          • 17/07/2019 à 18:42

            Si vous prenez les abos Salt à plein pot …

          • 17/07/2019 à 18:43

            Sans compter le téléphone … et la différence entre les deux offres de la tv

  2. Yannick
    16/07/2019 à 07:59

    Alors que dire ? Le seul mot qui me vient est Fracture ! (Et peut être aussi facture)

    Un ami a Bulle, à maximum 50 mbits, bloqué sur du VDSL…

    Je pense qu’il serait heureux d’avoir les débits que vous avez mesuré en 5G…

    Mais voilà un bel example de fracture numérique, je suis en ville, avec la fibre sunrise et grâce à qoqa, 1Gb symétrique, 29.- moins les 10%, bammm total de 18.5 chfs mensuel…

    Donc il y a des gens qui paient 60, 80 ou plus par mois pour un débit bien moindre…

    Bref… Je pense qu’au delà du débit pas encore top de la 5G, cette dernière arrivera à réduire la fracture numérique mais pas forcément la facture…

    Sunrise demande 10.- de plus pour son abo 5G… Si je ne me trompe… Donc bon… Actuellement faut passer à la caisse…

  3. Anjoco
    16/07/2019 à 08:44

    Ça fait depuis mars 2014 que j’ai la fibre en FFTH et pour l’instant encore et toujours ce message « Salt Fiber n’est pas encore disponible à votre adresse ».

    Une localité de plus de 4’000 habitants n’est vraisemblablement pas financièrement intéressante pour Salt. Faut pas rêver! Business is business …

  4. Gab
    16/07/2019 à 08:55

    Citation
    <>

    Dans le mille 😉

  5. Joe
    16/07/2019 à 10:04

    Ben, dites a Salt de tirer une fibre optique. Vanter 10 Gbit mais demander aux autres d’investir …

  6. Paulo Martins
    16/07/2019 à 11:20

    Bonjour, je pense que la 4g n’est pas prête de de faire dépasser par la 5g. J’habite à Thierrens prêt de Moudon. Sunrise peine à me donner 30/10 de connexion en ligne fixe . Mon modem 4g avec carte illimité de Sunrise me fournit 220/60. Pour moi le futur proche de passera de la 5g pour l’instant je pense. Avec mon Netgear 810 j’ai un excellent débit

  7. Eric
    16/07/2019 à 12:15

    J’ai une ligne 50 MO et fais tourner en même: streaming audio (TuneIn ou Apple music), TV IPTV et Netflix et je n’ai aucun lag ou temps d’attente…… A méditer non ?

    • 16/07/2019 à 12:23

      Pour Netflix une vingtaine de Mo suffisent pour de la 4K.

  8. Paulo Martins
    16/07/2019 à 12:29

    Bonjour, je pense que la 4g n’est pas prête de de faire dépasser par la 5g. J’habite à Thierrens prêt de Moudon. Sunrise peine à me donner 30/10 de connexion en ligne fixe . Mon modem 4g avec carte illimité de Sunrise me fournit 220/60. Pour moi le futur proche de passera de la 5g pour l’instant je pense. Avec mon Netgear 810 j’ai un excellent débit

  9. Tricoline
    16/07/2019 à 14:17

    Le principal soucis des opérateurs pour la pose de nouvelles antennes 5G viendra de la grande difficulté des trouver des propriétaires fonciers d’accord que l’on pose ladite antenne.

    Il y a déjà des villages quasiment en zone blanche de part l’impossibilité de poser les équipements nécessaires.

    Donc il est illusoire et naïf de croire ou de penser que la 5G se substituera au fixe.
    Il y a 10 ans Swisscom voulait poser un super wifi appeler wimax dans les campagnes bernoises, le projet a capoté suite aux oppositions et refus d’implantation.

    La seule et unique technologie c’est le fixe en FTTH, le reste n’est que bidouille et reculade.

    Nous sommes en Suisse et ce n’est pas de sitôt que les opérateurs pourront poser des antennes à l’insu des lois et des propriétaires comme cela se passe dans d’autres pays.

    • Sil
      16/07/2019 à 16:35

      Peut-être. Mais un les opérateurs sont prèt à payer jusqu’à 120 mil frs pour un contrat de 15,ans je peut vous dire , que les propriétaires ils s’en foutent pas des voisins , et aucun opérateur installe des antennes, qui sont hors la loi , c’est du n’importe quoi

  10. OriginalMike
    16/07/2019 à 15:51

    L’entrée et le haut de gamme, ça ne se mesure heureusement pas à la vitesse de la fibre, mais plutôt à sa qualité. A son service client et ses services en général… il me semble.
    Et là, dans votre article, je ne vois rien qui permette de définir lequel des deux est l’entrée de gamme et le haut de gamme.

  11. pedro
    16/07/2019 à 18:03

    Monsieur Studer tester avec les miroirs qui sont dans le commentaire de l’autre article. Ce sera plus fiable que speedtest et vous pourrez calculer précisement la bande passante moyenne sur plus de 4go. Ce qui est bien plus fiable que 300mb et évite toute priorisation du trafic de speedtest.

    • 17/07/2019 à 06:53

      Exactement. Et donner la priorité au trafic des testeurs de débit est quelque chose qui s’est déjà vu plusieurs fois… Les seuls tests pertinents sont ceux effectués en “conditions réelles” (streaming, téléchargement de gros fichiers, etc.).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :