Sunrise et Swisscom ont dérapé sur la 5G. Salt en fera-t-il les frais?

  • Post last modified:07/12/2019
  • Post comments:36 commentaires
Swisscom et Sunrise vont-ils tuer la 5G dans l'oeuf en Suisse pour le plus grand désespoir de Salt?
Swisscom et Sunrise vont-ils tuer la 5G dans l’oeuf en Suisse pour le plus grand désespoir de Salt?

Swisscom et Sunrise ont multiplié pendant de longs mois d’indécentes et onéreuses publicités en faveur de la 5G, sans se soucier de la maturité du marché. Les deux compères ont fait preuve d’une rare arrogance, si caractéristique du landerneau suisse des télécoms. Résultat: trois initiatives populaires contre la téléphonie mobile! Une sacrée victoire, non?

Incroyable, mais vrai, ce ne sont pas moins de trois initiatives populaires contre la téléphonie mobile qui ont été déposées à la Chancellerie fédérale ces derniers mois. Leur point commun? Elles sous-entendent, sans réel fondement scientifique décisif, comme l’a montré la semaine dernière un rapport fédéral, une éventuelle dangerosité des ondes électromagnétiques et plus particulièrement des antennes de téléphonie mobile…

De l’arrogance, encore de l’arrogance, toujours de l’arrogance!

Il faut dire que depuis de nombreuses années les conspirationnistes et réactionnaires de tous horizons bénéficient souvent d’oreilles très attentives et d’importantes caisses de résonance qui alarment l’opinion publique. En face, la résistance a été plutôt molle, puisque les opérateurs ont souvent snobé leurs détracteurs, renoncé au débat, préférant concentrer leurs efforts à dilapider leurs somptueux budgets marketing avec de ridicules «porteurs d’images».

Une telle agressivité a évidemment attisé les critiques dans l’opinion et ravivé des craintes au point que d’aucuns ont presque érigé des «tribunaux» sur les ondes pour condamner les opérateurs, évidemment toujours présentés comme les «méchants» et opposés à des «victimes» ne voulant pas d’antenne devant leur maison, dans leur jardin ou leur quartier, etc. Souvent de belles démonstrations d’impartialité et d’objectivité!

Trois initiatives: Bérézina de la 5G en vue?

Visiblement, il ne suffit pas d’engloutir des millions dans du marketing très 20e siècle, si l’on n’est pas capable de développer un plan de bataille tenant compte de la sensibilité politique et émotionnelle du moment. Autrement dit, les fortunes dépensées dans ces campagnes en faveur de la 5G par Sunrise et Swisscom ont probablement été des erreurs majeures de communication, prétéritant potentiellement Salt, beaucoup plus pragmatique…

Dans ce contexte délétère de marketing et de guerre de la désinformation, certains décideurs bloquent désormais la transformation d’antennes de téléphonie mobile existantes, parfois à la limite de la légalité et au mépris de la démocratie, tout en lisant les dernières infos sur leur smartphone… Cherchez l’erreur. Désormais, le pire scénario pourrait rimer avec une 5G tellement bridée, qu’elle en deviendrait presque inutilisable… Un bel autogoal. Bravo encore Swisscom et Sunrise: vraiment impériaux, non?

Xavier Studer

Les trois initiatives actuelles

Initiative populaire fédérale «Responsabilité en matière de téléphonie mobile»

Initiative populaire fédérale «Pour une téléphonie mobile respectueuse de la santé et économe en énergie»

Initiative populaire fédérale pour «une exposition raisonnable de la population au rayonnements non-ionisants et l’interdiction de l’utilisation des fréquences millimétriques pour la téléphonie mobile» (Non encore validée)*

*Attention à la préhistoire: les initiants ne sont même pas capables de proposer un site dont l’accès est sécurisé par du https…

Cet article a 36 commentaires

  1. Tricoline

    Très bonne analyse Xavier.

    Quand aux 3 initiatives, elles ne passeront pas devant le peuple.

    Les groupements troublions extrémistes anti tout qui gesticulent et profitent de la résonance du Web, ne parviendront pas à tuer le pays, l’enjeu est trop important, et cela le peuple le sait.

    Ces initiatives vont nous faire perdre du temps, mais une fois rejetées, la route sera « libre »

  2. Anjoco

    « Les conspirationnistes et réactionnaires de tous horizons » croient avoir la science infuse sur le thème de la 5G quand ils détiennent la conscience confuse et consomment sans rechigner des pesticides et des graisses de palme.

  3. Vinnigor

    À mon sens le problème n’est pas qu’aucune étude n’a encore prouvé le danger potentiel de la 5g, mais le fait qu’aucune étude complète m’a été tout simplement terminée avant de commencer le déploiement. C’est le fait qu’on décide Filmplaner partout en Suisse des antennes dont on ne connaît pas l’impact qui inquiète beaucoup.

    1. Pedro

      Merci Vinnigor enfin un commentaire censé.
      La Suisse prône la prudence ce qui est très bien.

  4. Jean Lardon

    On ne sait pas trop ce que fait Salt sur la 5G, mais force est de constater qu’un gros travail de changement des cellules émettrices est effectué depuis environ 1 an sur son réseau d’antennes. J’ai lu que certaines cellules Nokia (fournisseur réseau de Salt) sont « 5G ready », je ne serais donc pas étonné que Salt active la 5G sur l’ensemble de son réseau en quelques jours avec une grosse communication derrière tout ça.

    1. Tricoline

      Cela sera dans ce cas une 5G au rabais qui utilise les fréquences de la 4G, en finalité pour l’utilisateur cela ne sert à rien, si ce n’est d’afficher le logo 5G sur son smartphone.

      Cerise sur le gâteau, dans les cantons de NE et JU les opérateurs doivent mettre à l’enquête toutes modifications sur des installations, même minime, donc exclu de changer les antennes ou autres choses en douce.

      Nos 3 opérateurs au comportement « autistes » sont maintenant devant un mur, la récréation est terminée, en ont-ils vraiment pris la mesure ?

      1. Joe

        Après la concurrence fiscale entre cantons on aura la concurrence en matière de 5G. Je vois déjà NE et JU pleurnicher parce que les entreprises de pointe quitte le canton et ils aurons à financer leurs écolos d’habitant au chômage.

      2. Hadamar

        Vous êtes très mal renseigné! Il y a d’autres cantons qui n’ont pas attendu les cantons du Jura et de Neuchâtel pour appliquer de manière stricte l’ORNI. Je veux parler, notamment, du canton de Fribourg!

    2. Elise

      Force est de constater??

      1. Jean Lardon

        …il faut constater…

  5. Alex1966@gmail

    Une chose est sur , un pays comme la suisse ,ne peut pas ce permettre d’être un îlot 4G dans le futur, au prix de voir la compétitivité partir dans des pays plus cléments avec le mobile , bientôt…. on pourra capter la 5G, des opérateurs français au centre ville Ge , la cote ….. ,en suisse l’es illuminés sont contre les antennes, mais ils oublient que nous somme tous irradiés par le réseau mobile français 10 fois plus puissant, , alors le suisse c’est du pipi kaka, à côté ,

    1. Pedro

      Je n’ai pas de data sur mon natel. En quoi est ce un problème ? On peut vivre sans, essayez, vous verrez..
      Vous allez juste faire des économies et être certainement plus productif car les gens en perdent du temps là dessus. La prochaine version d’Android aura une fonction qui permettra de voir vos dépendances à certaines applications ensuite ce sera à vous de juger le temps passé et l’utilité.
      C’est comme si la planète arrêterait de tourner sans data. C’est fou, vous faisiez comment avant les téléphones mobiles car ce n’est pas si vieux ?
      La plupart des personnes âgées ne touchent même pas l’électronique. Ça devient très dur de s’en passer car personne ne fait d’effort et pense à ces gens là.

      1. Alex

        Désolé mais le mobile fait partie de mon travail quotidien comme des millions de gens , je me vois mal , téléphoner depuis une cabine, ( il y’a plus ) , ou bien écrire une lette et aller à La Poste , ( il y’a de moins en moins) qu’elle perte de temps , mon grand père me dit pareil, à quoi bon internet sur le mobile ..?…… bon il a 89 ans ….

        1. Pedro

          Je ne parle pas d’appel, je parle de datas.
          Il y a des ordinateurs et ils existaient avant la téléphonie mobile au cas où. Tout est câblé d’ailleurs le réseau mobile passe par fibre optique en réalité. La partie sans fil est en bout de ligne.

          Vous répondez totalement à côte de la plaque. On ne parle pas de l’électronique, du téléphone en lui même mais de la data car ce n’est que ça qui force à rajouter des antennes partout. Il y a du Wi-Fi partout maintenant en ville où on travaille en général. Qu’est ce que vous ne pouvez plus faire sans datas ?
          Le stockage est là de plus en plus de capacité qui prend de moins en moins de place. Vous pouvez prendre des jours de musique ou de films avec vous.

          1. Joe

            Ce sont les employés d’état comme par exemple les enseignant, qui croient que leur salaire tombe du ciel, qui se permettent de penser ainsi. Mais leur salaire est payé avec les impôts d’une économie prive prospère et compétitive. La technologie de pointe dans tous les domaines est un des facteurs majeurs pour que cela reste ainsi.

          2. misenta

            @pedro: comme d’habitude c’est plutôt vous qui êtes à côté de la plaque. Les services d’urgences sauvent des centaines voire des milliers de vies chaque année en Suisse à l’aide de leur smartphone qu’ils utilisent en data.
            De plus, le wifi “libre” n’est pas utilisable avec les réseaux sécurisés professionnels. Donc beaucoup de travailleurs mobiles ont besoins d’un réseau de qualité et moderne.

          3. Pedro

            @misanta faux et faux…
            Téléphoner en 5g ne sert à rien un SMS en 5g ne sert à rien.
            Il faut des fréquences courtes pour porter loin ce que fait le réseau depuis le départ même mieux qu’actuellement. On est justement de plus en plus en risque de ne pas pouvoir appeler si on est trop loin de l’antenne. Donc plutôt l’inverse…

            Parce que la data est sécurisée ?
            Vous faites bien confiance à votre opérateur vous… Et vous ne connaissez pas les catcher.
            Les opérateurs ne sont même pas capable de vous donner une ip publique ce qui n’est pas une connection internet.
            Le vpn devrait être utilisé dans les deux cas en data et en Wi-Fi cela ne change rien surtout pour une connexion pro qui devrait être confidentiel de bout en bout.

            Un Wi-Fi est une connexion de qualité et moderne.

  6. The Duke

    Lorsque les opérateurs cesseront d’être arrogants et méprisants envers leur clientèle et privilégieront l’information objective, sans être fixés uniquement sur le profit réalisable en prenant l’utilisateur pour un pigeon, alors peut-être, que les initiatives, fondées ou non, seront certainement moins nombreuses.
    A force de considérer le peuple comme étant ignare, le retour de bâton était inévitable.
    On peut être pour ou contre la 5G, mais une chose est certaine, le « bas peuple » ouvre les yeux et n’est plus forcément enclin a accepter n’importe quelle technologie ou innovation, utile ou pas.
    Quant à l’arrogance de Swisscom et Sunrise et le pragmatisme de Salt, permettez-moi de me gausser tranquillement, car l’un ne vaut pas mieux que l’autre. Lorsqu’il s’agit de faire du pognon, l’étique a tôt fait de disparaître.

  7. Lyric

    100% d’accord avec vous.

    Matraquage publicitaire inutile et de mauvais goût sur la 5G !!!

    Et personne n’a déjà le téléphone compatible, ou il est hors de prix, le réseau n’est pas encore prêt…

    Sans parler des licences hors de prix, y ajouter une forte dépense d’argent pour de la pub avant même d’avoir finaliser le réseau… On veux nous faire croire, que tout le monde rêve de surfer plus vite, … Et ils communiquent là-dessus, et se plante lourdement.

    Tout cet argent aurait pu être mieux utilisé, comme pour baisser le prix des abonnements, ou nous faire des meilleures réductions sur des téléphones.
    C’est bien la seule chose qu’éspère le client en croisant une publicité de son fournisseur.

    …..
    Donc au final ils risquent de tout perdre.
    Un futur bel exemple d’échec industriel ?

    Bon courage à eux pour la suite.

    Pourtant le réel enjeu est tout autre !
    L’enjeu réel lui n’est pas accès sur l’utilisateur, mais sur l’infrastructure.
    Un autre fondement de la 5G est surtout infrastructurel et donc de pouvoir absorber la montée en charge à l’avenir.
    Alors un peu de modestie et de la communication technique simple et honnête ne ferait pas de mal, avec des explications claires sur les enjeux et les normes protectrice en Suisse.

  8. Jean ducul

    La 6g est en préparation.
    Personne ne dit rien contre les antennes DAB+ qui prolifèrent dans nos rues.
    Il faut arrêter de vendre du vent aux consommateurs. Peux de gens (0,001%?) comprennent ce qui se cache derrière ces normes.
    Dorénavant, il faudra se contenter de vendre un service sans parler de la technique.

    1. Pedro

      Pourquoi les gens ne comprennent pas ?
      Car on ne les informe pas et il reste dans l’ignorance.
      Pourtant même avec la 3/4/5g ils vont rester ignorant car ils ne prennent pas le temps de chercher les informations.

      1. Alex

        Chercher des informations ou ??? Sur le net ??? , désolé mais ce n’est pas une référence fiable , quand on voit des articles sur des animaux qui sont morts à cause de la 5G ,des insectes ??? Franchement….. soyons sérieux…. , pourquoi ne pas écouter les cientifiques qui travaillent au CERN , EPFL , qui sont des gens sérieux, pas ceux qui publient des livres , et vendent des habilles anti ondes , et louent des appareilles pour mesurer l’intensité du réseau, d’autres qui ce plaignent des maux de têtes , depuis que le réseau 5G est activé, dans leur quartier (rue coutance centre vile Ge ) mais voila , il y’a pas d’antennes 5G , dans ce quartier , il faut ce mettre dans la tête que plus de 80% do rayonnement vient des appareils que nous avons presque tous à la maison , wifi ( plus puissant qu’en antenne à 150 mètres ) tv , toutes sortes d’appareils ,montres connectés ( et oui ) micro ondes , etc,,,,,,,,,
        Lors d’un séjour au au bord de mer , le dernier jour de vacances, j’ai posé une question à un des copains présents, « qui ce dit sensible au rayonnement mobile des antennes »s’il avait bien dormi , «  super il m’a répondu «  alors je lui dit , regarde le haut de l’hôtel , il y’a avait 7 antennes mobiles ….. n’importe quoi ….. bonne nouvelle il a remis le wifi à la maison 😄😄😄

        Désolé pour le fr 😌😌😌😌😌

        1. arunas15

          N’importe quoi, dites-vous. C’est justement en-dessous d’une antenne que vous risquez le moins d’être traversé par ses ondes, avez-vous jamais entendu parlé ou vu un schéma de la couverture, l’angle de diffusion et la portée d’un émetteur?
          Pour qui sait chercher (les études) et se forger une opinion rationnelle, l’impact des ondes est tout sauf neutre, lorsque les ondes traversent nos corps, ainsi que tout organisme vivant. La dose fait le poison, et la 5G va contribuer à multiplier la dose par 10, 100, puis 1000. C’est physique, biologique, scientifique! Alors si vous voulez continuer à vous empoisonner, libre à vous, mais laissez au moins les autres tenter de sauver la santé de tous, contre les puissants lobbies des télécommunications et les politiques incompétents ou corrompus.
          Signé: un internautes féru de technologie et utilisateur intensif de télécomm. propres

          1. misenta

            Je sais pas où vous faîtes vos recherches mais ce que vous dîtes sur la 5G est complètement faux…! Avec les normes Suisses (ORNI), pour faire fonctionner la 5G, il faudra enlever la puissance sur les autres systèmes (2, 3G essentiellement).Donc, c’est un partage de puissance et non pas une addition qu’il faut comprendre.
            Et pour votre gouverne, je vous laisse vous renseigner comme il le faut:
            https://www.cnetfrance.fr/news/sante-et-reseaux-la-5g-ne-presente-pas-de-risque-supplementaire-39889145.htm
            Et:
            https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/sante-et-environnement/demystifier-les-radiofrequences/
            ABE

  9. Elise

    Vous pensez que Salt ne deployera jamais la 5G? ou avec 3ans de retard comme d’habitude?

  10. Willehalm

    A l époque les anti tabac était aussi décriés et vu comme des conspirationnistes.

  11. redge73

    @Willehalm
    La différence entre le tabac et le rayonnement radio , le premier est infecte et insupportable, le deuxième est indolore !

    @Jean-Marc
    La 5G permettra d’avoir plus de clients sur la même antenne, c’est déjà un gros avantage et meilleure répartition des ressources radio disponible spécialement avantageux lors de manifestions dont les secours pourront fonctionner pleinement avec leur propre réseau indépendant garanti et prioritaire malgré un réseau engorgé sur le site.

  12. Ludo

    Ça fait quelques années qu’une partie de la société commence à sérieusement déraper et à devenir extrémiste à cause de fake news propagée par les réseaux sociaux qui s’improvisent également en tribunal. La 5G n’est qu’une victime parmi d’autres.

  13. misenta

    @Xavier: Je trouve que vous retournez facilement votre veste! N’est-ce pas vous qui vous plaigniez du manque de concurrence et de numérisation de nos opérateurs et maintenant vous vous plaignez qu’ils de tirent la bourre sur la 5G et que Salt fait bien de rester en retrait!?
    Que voulez-vous que les opérateurs fassent, vous qui êtes si perspicace? S’ils se défendent, ils passent pour des méchants et s’ils ne disent rien, ils snobent la population et les élus.
    Juste pour rappel, les oppositions (moratoires) sont essentiellement en Suisse romande, preuve qu’il en est de la différence de sensibilité entre les deux côtés de la Sarine!

  14. arunas15

    Regardez-donc ce qui s’est passé avec la lutte anti-tabac, anti-amiante, anti-pesticides, à chaque fois, une intoxication de l’opinion publique à grands renforts d’analyses auto-financées ou trafiquées par les lobbies concernés, pour finalement aboutir à une condamnation sans équivoque et des mesures concrètes imposées ou en passe de l’être, et acceptées par l’immense majorité du peuple, ma fois bien grugé.
    Dans le cas de la téléphonie mobile et des WiFi, CPL etc., ce qu’il y a de four et démesuré, c’est que ce problème concerne la santé de la totalité de la population et des organismes vivants dans notre entourage.
    Malheureusement, les bénéfices de cette branche sont colossaux, et le marketing déployé nous a tout bonnement rendu accros à la connectivité « partout et tout le temps ». Ce n’est que pour ces deux raisons qu’on a été aussi loin dans cette escalade de l’electrosmog ambiant, et que l’on commence seulement à voir poindre les mouvements de résistance à cette inconscience populaire.
    Alors, s’il vous plait, arrêtez de tirez sur les lanceurs d’alerte, ils sont là pour sauver notre santé, et choisissez le bon camp, le camp des véritables progressistes !

  15. Nicolas Pernet

    Joli appel à la haine… Vous parlez de la désinformation du camp des contre et les traitez à plusieurs reprises d’obscurantistes. Il y a une liste longue comme le bras d’informations distillées par les opérateurs qui sont inexactes, voire tendancieuses. On peut échanger à ce sujet pendant des heures si le coeur vous en dit.
    Il faut quand même rappeler que les opérateurs ont acheté et la Confédération a vendu les fréquences en toute connaissance de cause. Un rapport de l’UIT avait pris comme exemple la Pologne comme un pays où la 5G ne pouvait pas être pleinement déployée à cause de normes soi-disant trop strictes. Dans ce rapport, la Suisse est décrite comme faisant partie des pays ayant le même problème.
    Les opérateurs ne pouvaient pas ne pas connaître ce rapport. Ni non plus ignorer que le Conseil des Etats avait déjà refusé par deux fois de hausser les valeurs limites.
    La vente et l’achat se sont faits en connaissance de cause…
    En espérant que le groupe de travail “Téléphonie mobile et rayonnement” ferait table rase du principe de précaution. On est probablement passé à un cheveu.

    Si vous lisez l’allemand, n’hésitez pas à lire cet excellent article : http://www.aefu.ch/fileadmin/user_upload/aefu-data/b_documents/oekoskop/OEKOSKOP_19_2.pdf#page=5

    Si vous ne lisez pas l’allemand, utilisez DeepL. Et si cela ne suffit pas, demandez-moi une traduction.

    Puis ensuite, googlisez le nom de la personne qui l’a écrit… Un des sources les plus hautes en réputation et en indépendance de Suisse… Pas vraiment une obscurantiste.

    Si on élevait un peu le débat ?

    1. Xavier Studer

      Appel à la haine? Certainement pas. Je vous rappelle que nous vivons dans un Etat de droit. Des règlements définissant un principe de précaution sont en vigueur. Le Groupe d’experts BERENIS est censé apporter les éléments nécessaires pour en réévaluer périodiquement le contours: https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/electrosmog/newsletter-du-groupe-consultatif-dexperts-en-matiere-de-rni–ber/le-groupe-consultatif-dexperts-en-matiere-de-rni–berenis-.html# Vous trouverez sur cette page les résultats réguliers de ces experts: https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/electrosmog/newsletter-du-groupe-consultatif-dexperts-en-matiere-de-rni–ber.html ABE.

      Et pour mémoire: https://www.xavierstuder.com/2019/11/5g-et-antennes-un-rapport-confirme-le-principe-de-precaution-actuel/

      1. Nicolas Pernet

        Nous vivons effectivement dans un état de droit, où chacun a le droit de s’exprimer. La déligitimation systématique des opposants par les opérateurs, par des groupes de personnes sur les réseaux sociaux ou par des qualitificatifs comme “obscurantiste” participe-t-elle vraiment d’un sain débat démocratique ?
        Avez-vous consulté l’article dont j’ai donné le lien plus haut ? Parce qu’en parlant de BERENIS, justement…

  16. Pedro

    Il faut pas non plus aller trop loin et crier au scandale avant même que quelque chose soit prouvé.
    Ce que je ne trouve plus c’est le cancer situé vers l’oreille d’une personne. Je ne trouve plus de trace, je ne sais pas s’il c’est un fake ou un fait réel. Si quelqu’un retrouve une trace..

    Ce qui est marrant aussi c’est que la norme sar ne se mesure pas collé à l’oreille mais avec un léger écart sinon les chiffres seraient beaucoup trop élevé et cela semble vrai d’après les informations trouvés sur la mesure SAR.

    Je me bats et je demande uniquement une étude sérieuse sur le sujet et principalement sur le fertilité.
    En baisse en Suisse, il y a des études mais jamais sur ce qui se trouve à 5cm, le téléphone.
    Alors que c’est très sensible à la chaleur et que les ondes radio produisent un effet thermique et cela est avéré par ceux qui s’occupe de la protection de l’environnement (mesure du bruit, pollution, etc…)

    Si vous voulez aller plus loin dans les probable futur scandale, l’anti carie des dentifrices classé tout pareil que le mercure au niveau toxicité. Qui fait des dégâts aux US car rajouté dans l’eau courante mais qui est plus néfaste que bénéfique.
    C’est un déchet de la production de l’alluminium. Et comme par hasard dans les années 70 lorsque cela posait plein de problème à l’environnement les rejets de l’alimunium. Je ne serais pas étonné que ceci ressorte un jour. Mais personne ne semble vraiment bouger là dessus. Poser la question à votre dentiste voir ce qu’il en pense 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.