Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Quel cap pour Sunrise avec André Krause après le départ logique d’Olaf Swantee?

Olaf Swantee est remplacé par André Krause, à droite, à la tête de Sunrise.

Olaf Swantee est remplacé par André Krause, à droite, à la tête de Sunrise.

La démission sans surprise et prévisible d’Olaf Swantee, CEO de Sunrise, n’est probablement pas une bonne nouvelle pour le marché suisse des télécoms. Celui qui avait su positionner habilement Sunrise laisse une société dynamique, mais très dépendante de son principal actionnaire…

L’annonce simultanée du départ du CEO ainsi que de Peter Kurer et Peter Schöpfer, respectivement président et vice-président du conseil d’administration, semble être un signal clair. Les artisans échaudés de l’absorption avortée d’UPC devaient visiblement partir…

Divergence de vues: Sunrise-Freenet

Rappelons qu’ils ne partageaient pas les mêmes vues que Freenet, l’actionnaire principal de Sunrise, opposé à cette opération. Des épisodes plutôt rocambolesques et surprenants sur le marché suisse des télécoms avaient un temps coloré de manière presque amusante ce qui fut sans conteste la saga télécoms 2019!

Dans un communiqué diffusé tôt vendredi matin, Sunrise a annoncé la nomination d’André Krause à la place d’Olaf Swantee. Ce citoyen allemand avait rejoint Sunrise en 2011 en tant que responsable des finances (CFO). Il a réalisé l’introduction en bourse de l’entreprise en 2015 et a supervisé la vente des mâts d’antennes pour générer du cash…

Expérience dans les télécoms

Précédemment, André Krause avait travaillé chez Telefónica O2 Germany, où il occupait le poste de CFO de 2006 à 2011. Avant cela, il officiait en tant que consultant pour McKinsey et Arthur Andersen. Il est titulaire d’une licence en économie de l’Université des sciences appliquées de Bielefeld.

André Krause succède à Olaf Swantee avec effet immédiat. Ce dernier devrait assurer un changement de direction en douceur en soutenant son successeur jusqu’à la prochaine assemblée générale annuelle en avril, selon le même texte destiné à la presse, qui semble très rassurant.

Sunrise dans l’ombre de Freenet

Visiblement, le nouveau patron de Sunrise devrait poursuivre la stratégie actuelle sans UPC. La nomination des nouveaux présidents et vice-présidents du conseil d’administration sera toutefois une étape décisive. Elle devrait permettre à l’actionnaire principal de renforcer ses vues, pas forcément les meilleures pour l’avenir sur le long terme de Sunrise.

On peut imaginer que cette nouvelle direction suive un cap «très financier» avec probablement un fort accent sur la rentabilité à court terme. Sunrise risque bien de devoir continuer d’évoluer dans l’ombre de Swisscom, dont il dépend si fortement de ses infrastructures…

Xavier Studer

9 commentaires pour “Quel cap pour Sunrise avec André Krause après le départ logique d’Olaf Swantee?

  1. 04/01/2020 à 09:33

    La Suisse est vraiment trop petite pour avoir autant d’opérateurs dépendants des infrastructures des anciens PTT.

    • Pierrot
      04/01/2020 à 17:52

      Je ne pense pas. Il manque des opérateurs alternatifs et des sous-marques pour renforcer la concurrence. Les duopoles sont pas terribles et on n’en n’est pas loin!

      • Tricoline
        05/01/2020 à 12:00

        Nous sommes justement dans un duopole, d’un côté le puissant et historique Swisscom pour la téléphonie classique et UPC (1er cablo opérateur de Suisse), tous les autres sont bien en retrait.

  2. Ruth Dessemontet
    05/01/2020 à 20:20

    Espérons simplement que Sunrise et Swisscom renoncent au G5. De soumettre de force toute une population à ces rayons est carrément criminel. Est-ce que eux ainsi que tout notre gouvernement ont-il effectivement fait toutes les recherchent ? Lu des statistiques comme celles du Brésil ? Lu et écouté tous ces avertissements alarmentes de milliers de médecins américains ? Tiennent-il à augmenter le nombre d’enfants autistes et ajouter encore de la pollution environementale qui a un impacte négatif sur les malade souffrant de problème autoimmune ?
    Il faut des personnes responsables à la tête de ces entreprises qui ne regardent pas seulement
    Les profits financiers.

    • Vinz
      05/01/2020 à 21:34

      Pourrait-on avoir quelques sources quant à toutes ces informations ultra-alarmistes ? Parce qu’à ma connaissance, il n’existe aucune étude sérieuse sur les effets néfastes de la 5G. On insistera jamais assez sur le fait qu’en terme de fréquence et de puissance, la 5G telle qu’elle est déployée aujourd’hui, c’est tout pareil que la 4G. Alors soit, le principe de précaution exige une certaine retenue vis-à-vis des ondes en général, mais de là à crier au loup, il faudrait peut-être modérer un peu le propos. Cela ressemble plus à des pseudos peurs de quelques choses qu’on ne voit pas et qu’on ne comprend pas.

      • Gégé
        05/01/2020 à 22:45

        Oui, juste une source.

        Ca me taraude un peu que maintenant les américains (et brésilien) soient des références.
        Gardons la question des limites de puissances d’émissions qui sont diamétralement entre la suisse et les USA pour plus tard.

        Au vu de l’orthographe d’ailleurs, est ce que la personne n’a pas utilisé un de ces rayonnements criminels pour poster ce commentaire? Ca serait un comble.

        • Frédéric käslin
          05/01/2020 à 23:14

          Existe-t-il une source disant que cela n’est pas nocif…..c’est bien de cela que nous parlons et pas une source de cela est nocif. Je ne suis ni pour ni contre la 5 G, mais il faut prouver que ce n’est pas nocif et pas que c’est nocif… Apès c’est trop tard… A bon entendeur .´

    • Joe
      06/01/2020 à 09:39

      Il n’y a pas de différence notable entre les ondes 5G et 4G ou 3G. Dans ce cas il faudrait couper la téléphonie mobile tout simplement. Et cela concerne aussi votre portable qui rayonne dans votre poche bien plus que n’importe quelle antenne. Cela ressemble au discours des gens qui disent vouloir sauver les ours polaires. Faudrait arrêter de conduire des voitures, mais bon qui veut ca vraiment et est prêt à le faire ? Alors tant pis pour les ours …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :