Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Femmes et Romands sont les plus opposés à la 5G. Vraiment?

Les résultats principaux du sondage de Bonus.ch sur la 5G.

Les résultats principaux du sondage de Bonus.ch sur la 5G.

Dans le climat actuel de désinformation sur la 5G, le site de comparaison en ligne bonus.ch propose une prise de température sur cette technologie. Selon des avis récoltés auprès de 2100 personnes (quelle représentativité?*), plus de 44% des sondés seraient opposés à la 5G, tandis que seuls 56% seraient favorables…

Selon les données publiées mercredi par bonus.ch, «44,2% des sondés déclarent être “totalement contre” ou “plutôt contre”. Seulement 34,8% se montrent favorables, tandis que 21% sont sans avis», est-il indiqué dans un communiqué de presse.

Des opinions fondées objectivement?

Selon le même texte, près de 60% des répondants justifient leur opposition à la 5G par les risques sur la santé. Quelque 28% des sondés évoquent l’impact environnemental, tandis que les risques liés à la cyber sécurité et la protection des données ne préoccupent que 6,8% des répondants.

Dans «le camp adverse», les partisans de la 5G soulignent de leur côté les progrès technologiques (objets connectés, automatisation, etc.) à 61,5%, suivis de l’usage personnel (amélioration du débit, etc.) à 29,2%. Quelque 7,7% invoquent la réduction de la consommation d’énergie, indique le site de comparaison en ligne.

Les hommes et les femmes n’ont pas la même opinion lorsqu’on les interroge sur l’ultime technologie mobile. Un peu plus de 20% des sondés déclarent être «totalement pour» ou «plutôt pour» la 5G, alors que 45% des premiers y sont favorables, selon ce document de huit pages.

Les Romands dans la peau des «Neinsager»

Dans les régions, le sentiment qui prévaut à l’égard de la 5G varie aussi. Les Romands sont les plus réticents: ils seraient 47% à y être opposés, contre seulement 30,2% de personnes favorables, selon bonus.ch. La tendance s’inverse de l’autre côté de la Sarine, puisque 49,3% des Suisses allemands sont favorables à la 5G, contre 37,1% d’opposants.

Que penser? Ces chiffres risquent de contribuer à la psychose actuelle alors que les informations de base ne sont pas forcément connues du grand public et la confusion la plus totale règne sur 5G et ondes électromagnétiques. Pour mémoire, les autorités américaines viennent de publier une prise de position sur les ondes électromagnétiques qui souligne encore une fois qu’à ce jour l’utilisation d’un smartphone est sûre…

Xavier Studer

*Voici, en italique, les précisions reçues de bonus.ch

Toutes ces données ont été récoltées auprès de notre base de données d’utilisateurs inscrits sur notre portail de comparaison. Chaque utilisateur se voit attribuer une clé unique sécurisée lui permettant de ne voter qu’une seule fois au sondage. Nous procédons ensuite à un double-check via une application qui vérifie qu’il n’y ait aucun doublon.

L’envoi du lien d’accès au sondage se fait ensuite par E-mail. Afin d’assurer au maximum la représentativité de l’échantillon, le sondage est envoyé sur l’ensemble de la Suisse en se basant sur sa répartition démographique (langue, sexe, âge, etc.). Pour chaque sondage, nous sélectionnons un échantillon, parmi nos 250’000 clients, pour représenter la population suisse. En dépassant la récolte de milliers de réponses, nous nous assurons d’avoir un nombre suffisant de réponses par typologies démographiques.

23 commentaires pour “Femmes et Romands sont les plus opposés à la 5G. Vraiment?

  1. Tricoline
    05/03/2020 à 06:20

    Je suggère que les opérateurs fassent une opération Shutdown de tous les réseaux mobile pendant 24 heures, et on verra s’il y a toujours autant de gens contre.

    Car il me semble que plus de 95% des bipèdes de ce pays possèdent et utilisent un smartphone.

    Car avec la désinformation des réseaux sociaux, face de bouc en tête, le coronavirus cela sera bientôt (si c’est pas déjà sorti) une fabrication issue des usines chinoise de Huawei.

    Ensuite les pro 5G devraient aussi garder profil bas, car nul besoin cela pour les voitures autonomes et des objects connectés. Les opérateurs qui mettent en avant la 5G pour remplacer le réseau fixe veulent uniquement ne pas dépenser le nécessaire pour passer l’entier du pays en FTTH.

    Attention à ce qui va se passer dans les prochains mois, je vois très mal Sunrise et Salt ne pas pouvoir construire le réseau 5G dont les licences ont déjà été chèrement payées.
    Swisscom il fait le dos rond, en vendant de la pseudo 5G, pure propagande contre productive, les anti pensant à tord que les antennes ont été posées ce qui n’est pas le cas.

    • funfgué
      05/03/2020 à 07:28

      je propose qu’on coupe 2 semaines la 2G/3G/4G et on verra qui ira courir acheter un telephone 5G ….

    • Yvanchen
      05/03/2020 à 08:13

      Félicitation !

      Une solution de prise d’otage de la population dans le but de faire passer une loi suite au fait que vous n’aimez pas les résultats démocratique d’un sondage organisé par une organisation probablement influençable par tout partis.

      Vous devriez vous présenter aux élections à Berne, vous auriez ma voix.

      Concernant la désinformation, je regarde un peu les genre de communications qui se passe des deux côtés et du côté économique et favorable comme par exemple Swisscom qui propose un fact-check à la façon lobbyiste dans le but de faire changer les opinions avec des questions vraiment discutable.(ça me fait penser au site Swiss-food.ch qui fait la même approche pour montrer que les pesticides ne sont pas dangereux pour la santé)

      D’un autre côté, étonnamment e n’ai pas vu le genre de désinformation sur les réseaux sociaux du genre « attention la 5G tuera tous les bébés chiens » du côté des opposants à la 5G

      Donc au final, je vois surtout un côté lobbyiste pour pousser une loi que la minorité a réellement besoin et un côté des tests et des études qui ne prouvent sans prouver que plus d’ondes aurait en effet un effet éventuellement sur notre corps mais ne pouvant pas prouver, la décision revient au statut quo.

    • Pedro
      05/03/2020 à 11:31

      @tricoline Ce serait très bien et au bout de 24h, la population droguée peut prendre rendez vous dans un centre de désintoxication car ce n’est en aucun nécessaire pour vivre.
      C’est un besoin qui a été crée par des commerciaux qu’on avait pas il y a très peu de temps en arrière.

    • misenta
      05/03/2020 à 13:26

      C’est clair que les voitures autonomes connectées en FTTH…ça va bien fonctionner 😉

      • Tricoline
        05/03/2020 à 13:59

        Une voiture autonome n’a pas vraiment besoin d’être connectée en permanence sans coupure, pas besoin de 5G, ni de débit hyper rapide, regardez la définition du mot autonome.

        Je ne sais pas d’où vient ce fake qui prétend qu’il faut la 5G pour ces bagnoles et l’IoT

        De la pure désinformation que les anti 5G et nouvelles technologies ont créé de toute pièce.

        • Pedro
          05/03/2020 à 17:26

          De la désinformation des anti 5g qui disent que les voitures et iot doivent être connecté ?
          C’est plutôt les pro 5g qui disent qu’on ne peut pas survivre sans 5g et que les voitures vont plus pouvoir rouler sans ça.

          • Tricoline
            05/03/2020 à 18:08

            Pro et anti, tous sont « coupables » de désinformations.

            Cela part en « sucette » la mise en service de cette 5G, du jamais vu !

        • Carlos O.
          06/03/2020 à 13:46

          En effet. La voiture autonome n’a pas besoin de 5G.
          Une voiture autonome dois réagir très vite, elle ne peut pas se permettre d’attendre la réponse d’un serveur distant pour décider de freiner par exemple!
          Je pense que c’est un argument publicitaire mis en avant par les opérateurs. C’est dommage, cela risque de leur porter préjudice.

        • misenta
          06/03/2020 à 13:58

          Plusieurs constructeurs (souvent asiatiques) ont prévu des standards de communication entre véhicules (V2V) ou avec les infrastructures routières (V2X) pour les voitures autonomes et basés sur la 5G.
          Il semblerait que les constructeurs européens préparent plutôt ces standards en Wifi.
          Donc pas de désinformation mais plutôt une possible utilisation de la 5G.
          Et les voitures autonomes doivent communiquer avec ce qui les entoure pour fonctionner en sécurité et avec fluidité!

  2. Tex66
    05/03/2020 à 08:29

    Voici un article intéressant d’hier , qui m’a fait rire 😂😂😂😂 c’est tout de suite la panique à bord , on a vu ces derniers semaines avec SC ,

    https://m.20min.ch/ro/news/romandie/story/La-4G-dispara-t-avant-que-la-5G-ne-soit-debloquee-29255113

  3. Cédric
    05/03/2020 à 11:11

    La 4G finira par disparaître, car quand il n’y aura plus d’équipement de fabriquer pour la 4G ça sera fini.
    après concernant la 5G, il y a plusieurs 5G, la partie basse, elle utilise les mêmes gammes de fréquences que la 4G, 3G le gsm, le wifi et le micro-onde.
    Après il y aura la 5G millimétrique qui sera dans les 26GHZ, elle ça sera seulement pour les endroits restreint ou il y a beaucoup de monde et pas dans un premier temps.
    C’est ça qui fait peur au gens.

    Après prouver que les ondes radio non-ionisante (les fréquences qui sont en dessous des ondes radio qu’on voit) ne sont pas dangereuse, on ne pourra jamais le faire c’est pas possible il faudrait éteindre ce grand émetteur radio qu’est le soleil.
    Par contre nous savons que sans émetteur radio la vie n’est pas possible sur terre.

  4. Foxband
    05/03/2020 à 11:21

    M. Studer, la 5G n’est, a priori, pas « l’ultime technologie mobile ».

  5. Pedro
    05/03/2020 à 11:29

    Xavier et les autres, vous avez tous envoyé un email au gouvernement Suisse et français pour tester les risques détectés dans leur étude lié à la fertilité et au sommeil ?

    Avez-vous une réponse claire lié à une étude officielle récente à fournir aux citoyens de ces deux pays ?
    Ou allez vous continuez à balancer des articles sur les réseaux mobiles sans aucune réponse à ces questions ?

  6. Marco L
    05/03/2020 à 12:19

    Je trouve normale que coté francophone il y a beaucoup de désinformation. On est très influencé par la culture et le net francophone, les français ont toujours été assez conservateurs, des forts adeptes de la theorie du complot, et surtout anti progrès et nouvelles technologies.

    • Pedro
      05/03/2020 à 17:31

      Rien avoir la première étude est en anglais et c’est une étude israélienne. Qui demande de toute urgence une étude complémentaire et c’est payant d ou le sérieux de l’étude. Ensuite idem dans les études Suisse et française. L’ofsp ne fait rien alors qu’elle fait une étude sur le sujet de la fertilité mais ignore les ondes émises du smartphone alors que tout se trouve à quelques cm l’un de l’autre. Pas besoin d’avoir fait de grave étude pour imaginer le lien. Et faut pas compter sur la population car qui des pro et anti ont envoyé un email pour demander à la confédération d’étudier ça sérieusement et urgemment ?
      Je dois être seul au hasard car personne ne répond à cette question et rien de plus légitime que de demander une étude.

  7. 05/03/2020 à 13:20

    Si on laisse faire le mouvement, bientôt nos sous-vêtements seront connectés (puis piratés). La 5G, c’est pour l’internet des objets, et l’internet des objets, c’est une façon pour leurs producteurs de garder la main haute sur ce qu’ils nous vendent, après nous l’avoir vendu. Ne serait-ce que pour espionner nos habitudes — pour étendre à l’ensemble de l’existence ce que les navigateurs autorisent quand nous nous connectons à l’internet consciemment.

  8. 05/03/2020 à 13:32

    Bon je viens d’articuler un commentaire qui a disparu sans feedback quand j’ai clické « laisser un commentaire ». Je lis dessous « Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. ». Serait-ce que le dispositif autorise n’importe quel site à vous mettre sur une liste noire globale parce qu’on y aura laissé un commentaire que le propriétaire aurait préféré ne pas voir?

  9. Rsc
    05/03/2020 à 17:50

    Et ça parle, et ça revendique, et ça affirme, et ça s’énerve, blablabla, blablabla, etc.
    Comme je l’ai dis dans un précédent post au sujet de la 5G, plus personne ne parlera de ça (à part peut-être quelques platistes attardés) dans deux ou trois ans.
    Le monde entier utilisera la 5G, y compris la Suisse et les pleureuse d’aujourd’hui auront également un smartphone 5G puisqu’il n’y aura plus que ces modèles en vente !
    Donc, calmos. Détendez-vous, faites du yoga ou prenez une tisane et soyez patients. Tout arrive. Il suffit d’attendre.

    • 05/03/2020 à 20:15

      +1 !

    • Pedro
      06/03/2020 à 12:05

      @rsc ou on aura une jolie petite image sur les smartphones comme sur les paquets de cigarettes 🙂
      Et les gens se réveilleront et verront qu’ils peuvent s’en passer et on retournera sur un réseau qui porte sans avoir un débit inutile.

  10. Carlos O.
    05/03/2020 à 18:49

    Lors du lancement de la 5G les opérateurs vont utiliser les bandes de fréquence qui sont déjà utilisées pour la 4G. Cela veut dire que les opérateurs vont utiliser les même fréquences qui sont déjà utilisés depuis 8 ans environ!
    Je ne suis pas convaincu par l’utilité de la 5G mais cela me fait rire les gens qui critiquent la 5G alors qu’elle n’est pas plus dangereuse que la 4G.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :