Encore en panne, Swisscom booste l’internet des pauvres… et avoue

  • Post last modified:10/04/2020
  • Post comments:37 commentaires
Swisscom fait un geste et booste l'internet des modestes.
Swisscom fait un geste et booste l’internet des modestes.

N’en déplaise à une certaine propagande savamment entretenue dans l’opinion publique, Swisscom éprouve parfois certaines difficultés à exploiter sans interruption son réseau fixe. Il le concède d’ailleurs à certains de ses clients et leur recommande de prendre des mesures avant la prochaine panne générale!

Parallèlement, après les nouvelles perturbations de mercredi (ses explications) qui ont affecté le Pays d’En-Haut sur Vaud et la Gruyère dans le canton de Fribourg, sans parler des défaillances précédentes (…), Swisscom fait un geste. Un abonné m’a transmis jeudi un message électronique que l’ogre bleu a envoyé à ses clients…

Plusieurs dizaines de câbles ont été coupés par une machine de chantier
Plusieurs dizaines de câbles ont été coupés par une machine de chantier

Swisscom ouvre enfin le robinet…

Le puissant opérateur, qui perd progressivement de sa superbe défaillance après défaillance, explique qu’il offre désormais une connexion internet symétrique à 50 Mbits/sec à ses abonnés les plus modestes, notamment des personnes âgées, comme indiqué dans la capture d’écran ci-contre: un excellent point! Bravo!

Même si ce geste bienvenu est à saluer, il faut préciser que cette entreprise cotée à la bourse suisse, mais qui se réclame de service public quand ça l’arrange, a été doublée à plus d’une reprise par différentes entreprises privées. Malheureusement, on a trop souvent l’impression que la direction de Swisscom est parfois plus vorace que les plus voraces du marché libre…

Swisscom propose de prendre des mesures avant la prochaine panne technique.
Swisscom propose de prendre des mesures avant la prochaine panne technique.

Swisscom concède «des interruptions»

Lorsqu’on clique sur cette lettre d’information pour se rendre dans son espace client, un message nous indique que Swisscom affiche la précédente vitesse de connexion pour des raisons techniques: vive la numérisation si chère au plus puissant opérateur du pays. On se croirait chez un de ses concurrents «low cost»…

Enfin, j’ai gardé le meilleur pour la fin. Toujours dans l’espace client, un message enjoint ses abonnés à communiquer un numéro de téléphone mobile pour rester joignable en cas d’interruptions! Un sacré aveu de faiblesse: mise en évidence, cette option montre simplement que le réseau fixe de Swisscom, utile en cas d’urgence, n’est pas toujours fiable. CQFD.

Mon conseil? Prenez au moins une carte SIM prépayée, voire un abonnement mobile chez un concurrent de Swisscom pour bénéficier d’une alternative et augmenter vos chances d’atteindre les secours en cas «d’interruption» au mauvais moment… Mais comme les autres opérateurs utilisent souvent les réseaux de Swisscom, ce n’est pas une garantie absolue…

Xavier Studer

AlertSwiss permet de s'informer des pannes générales de Swisscom.
AlertSwiss permet de s’informer des pannes générales de Swisscom.

Cet article a 37 commentaires

  1. Michel

    En fait de service public, il faut savoir que seul le public « rentable » est bien servi. Celui qui comme moi habite en zone périphérique est un parent pauvre chez Swisscom. Depuis des années, Swisscom refuse d’adapter ses offres aux possibilités techniques offertes. Je dois payer CHF 59.- par mois pour l’internet, sachant que Swisscom ne peut me fournir que 12 Mbits / sec. Actuellement, je subis des fluctuations continuelles et je mesure des vitesses de moins de 2 Mbits/sec.
    Vous allez me suggérer de changer d’opérateur ? Je l’ai fait. Sunrise m’a promis 50 Mbits/sec. Après une semaine d’essai et une vitesse ne dépassant jamais les 2Mbits/sec. ils ont remballé leur matériel.
    Ne parlons donc plus de « service public ». C’est du « tempi passati ». Ce qui compte aujourd’hui, c’est le fric.
    Votre remarque est juste Mr. Studer :
    « Enfin, j’ai gardé le meilleur pour la fin. Toujours dans l’espace client, un message enjoint ses abonnés à communiquer un numéro de téléphone mobile pour rester joignable en cas d’interruptions! Un sacré aveu de faiblesse ».

    Joyeuses Pâques !
    Michel

    1. Maria Chianià

      L’ Honte*****0

      1. Neosf

        Je ne vois pas en quoi c’est une honte ? Un incident ça arrive a n’importe qui ou quoi….

  2. Anjoco

    En fin décompte le coupable est quand même l’entreprise de chantier privée qui n’est pas pointée du doigt et qui ne consulte pas, ni ne respecte les plans des conduites électriques, de télécommunications et d’eau potable. Malheureusement ce genre d’incident n’est pas rare et il est plus facile de réparer dans l’urgence un câble électrique ou une conduite d’eau qu’une multitude de câbles cuivre et fibre.
    Du côté de Swisscom on peut juste lui reprocher de n’avoir pas mis en place un réseau redondant pour couvrir cette région, lequel aurait pu prendre le relais à partir d’un autre point géographique.

  3. Anjoco

    Rien de nouveau !
    La possibilité de noter son numéro de mobile dans espace client pour être atteignable en cas de panne du fixe existe depuis des années et nous en avons pu profiter par deux reprises lors de coupure de la ligne desservant notre quartier par des entreprises de construction peu scrupuleuses.

  4. Alain Mayor

    Pourquoi citer la raison sociale Swisscom et pas celle de l’entreprise qui à la couper les câbles sans s’être renseignée au préalable, et si c’était une conduite de gaz à haut débit.

    1. Michel Gentile

      Je pense qu’il est un peu simple d’accuser systématiquement Swisscom. Certes, il y a eu différentes interruptions depuis l’année dernière, mais il ne faut pas oublier que la disponibilité du réseau Swisscom est excellente et que l’exploitation d’un réseau téléphonique est en soit une tâche extrêmement complexe avec une tendance à la hausse dans le contexte des attaques informatiques en augmentation. De manière générale, quand on parle d’informatique, tout le monde sait que chaque système, chaque application peut boguer. Je lance donc un appel à la tolérance face à la défaillance occasionnelle de la technique.

    2. Henry Dunant

      Pour citer Swisscom ? Car l’article n’est pas centré sur le problème de ces derniers jours liés à une cause extérieure; mais sur la mise en évidence de la faiblesse du réseau Swisscom qui est bâti à minima et sans redondance forte. Ce qui a été mis en évidence lors des précédentes pannes qui ont causé l’indisponibilité nationale de plusieurs services dont les plus critiques les appels d’urgences qui depuis le passage au « tout IP » passent par les mêmes « tuyaux » (backbone réseau) que la TV, Netflix et la navigation Internet. La notion de service publique n’est plus qu’un vague concept réminiscence d’une époque ou les infrastructures étaient en main de l’état qui garantissait une certaine égalité de traitement ou que vous vous trouviez. Maintenant avec la privatisation, même si la confédération à en main une bonne partie de Swisscom, ce qui pilote la stratégie c’est le développement du business, les parts de marché et la rentabilité afin de verser les meilleurs dividendes possibles aux actionnaires… y compris la Confédération. Cela n’est-il pas un peu tordu ?

    3. Neosf

      Sur un chantier de ce genre il aurait été judicieux d’avoir un tech avant le démarrage du chantier pour le signaler. De principe les plans sont fournis ma9is on sait qu’a certains endroits les câbles remontent. Faute imputable aux deux surtout qu’en fibre l’impact est toujours conséquent.

  5. pibe

    Swisscom a la pleine responsabilité des shutdown nationaux, mais de là à lui imputer le dérangement de mercredi il y a un pas que vous ne devriez pas franchir mon cher Xavier.
    Et si Swisscom était le moins mauvais des opérateurs dont certains font plus de promesses que d’efficacité. Les opérateurs concurrents font les mêmes promesses que nos voisins Français, soit, plein pot pour pas cher, mais au final, à part les grands centres urbains, les régions périphériques peuvent se brosser.
    Joyeuses Pâques à tous

    1. FloHzkr

      C’est faux,
      Région périphérique avec UPC, il n’y a aucun bridage et je certifie avoir le plein pot de ma connexion dans mon secteur. En sachant encore que suite aux mesures actuelles, UPC a poussé leurs petits abonnements à 100Mbits/s. C’est Swisscom qui a un large retard sur l’exploitation de son réseau fibre, la concurrence elle tourne même dans les petits villages.

      1. pibe

        Blabla, vous parlez des régions périphériques qui sont déjà équipées. Essayez de leur demander qu’ils viennent ou ils n’ont aucun équipement et vous verrez la réponse

        1. FloHzkr

          En comparaison à la concurrence, je pense savoir qu’UPC propose un débit haut débit dans une supercifie bien plus importante, je me trompe ? Je n’ai pas dit qu’ils sont au quatre coins du monde, mais est-ce qu’on doit rappeler le gros retard de planification de Swisscom avec so. Réseau fibre?
          Donc mon blabla, je le confirme haut et fort.

        2. Neosf

          Je pense que c’est bien vous qui êtes en plein blabla et en fervent défenseur de Swisscom qui visiblement n’a plus les moyens de sa politique. Pour ne pas vous donner tort, citez-nous un opérateur capable de desservir le territoire Suisse de manière fiable et optimal (on attend votre réponse)
          Les pannes qui citent Xavier Studer ne sont pas dues uniquement à ce chantier, ne pas oublier les précédentes qui ont mises à mal même les services d’urgences. Genève l’a compris et fait appel à Sunrise, certes pas le plus grand réseau de Suisse mais de loin le plus qualitatif.
          UPC a passé touts les client qui étaient en dessous de 100 mb/s à ces 100 et sans jamais être dans l’orange pour ne pas citer le rouge de Swisscom, et ce avec des plateformes de réserve le cas échéant.
          Plus de moyens pour étendre le réseau fibre qui avance à la vitesse de la tortue ou au point mort dans certaines régions.
          Quand vous dites “les régions périphériques ” pour votre infos je dépasse le Giga offert, 1017 mb/s sur un réseau partenaire et Swisscom m’offre du 40 mb/s avec le “best effort” cher à cet opérateur pour le disculper en cas de problèmes.
          Pour cette dernière panne et en période de confinement elle est tout bonnement inadmissible, on aurait du redoubler d’attention et faire les mises en gardes qui s’imposent avant de démarrer ce chantier, ou le suivre . Plan de fouilles avec les profondeurs des câbles enfouis et surveillance par un technicien Swisscom.
          Allez expliquer à ces milliers de personnes qu’on va tenter de rétablir les services d’ici le 14 avril.
          Votre blabla est similaire à celui de Swisscom qui laisse en rade ses utilisateurs. Les responsabilités sont partagées et c’est inexcusable.
          Pour ne pas s’enfermer dans ce blabla, vous donneriez quoi comme solution de secours à ces personnes qui sont en grande partie en télé-travail?

          Tout le monde peut “blablater” mais en connaissance de cause et avec en arrière pensée le besoin du client.
          Trop de pannes depuis le début de l’année et des systèmes dans le rouge depuis le confinement, pas aussi Géant et Bleu qu ça Swisscom

          1. pibe

            Si vous lisez mon premier propos, je déplore autant que vous les pannes précédentes de Swisscom. Le manque de redondance est inadmissible. Cela dit, déléguer un collaborateur de Swisscom sur chaque chantier ou un trou sera creusé, ça c’est une mesure qui créera beaucoup d’emplois à coup sûr.
            Je suis content pour vous que vous ayez trouvé l’opérateur sans défauts Moi je le cherche encore.
            Bonne soirée à plein pot.

      2. pibe

        Je dis pas que Swisscom n’a pas de retard, mais ce que je dis, c’est que Swisscom couvre l’entier du territoire, certes avec du cuivre, mais au moins il est là cela fait partie du service universel qu’aucun autre opérateur n’a jamais revendiqué même votre cher UPC (bizarre ne trouvez vous pas) . Si le câble d’UPC ne passe pas chez vous, vous n’aurez pas votre haut débit.
        Joyeuses Pâques et bon confinement.

        1. Neosf

          En dehors du symétrique que pourrait m’apporter la fibre je ne vois pas l’intérêt.
          Le HFC est une solution particulièrement fiable et qui a encore de l’avenir. Quand je vois les soucis en FFTH et ses résolutions ça me fait même peur. On peut s’estimer heureux quand une connexion fibre fonctionne du premier coup, j’ai mon OTO ID non, plouf 3 à 4 semaines pour le mettre en service. J’ai bien mon OTO ID mais pas encore libéré replouf plus de 2 semaines d’attente pour l’attribuer. Pour précision je suis chez UPC et très satisfait avec pour précision que contrairement à Swisscom mon réseau ne leur appartient pas

          TVT-Sitebco-Naxxo-EBL-Vidéo200 pour ne citer qu’eux sont mandataires de ces prestations.
          Pour précision UPC reste à ce jour le plus grand Cablo-opérateur de Suisse
          Joyeuses Pâques à vous.

          1. pibe

            Je suis très content pour vous. Vous oubliez de citer Swisscom comme mandataire pour le mobile UPC 😉

        2. Neosf

          Pour précision c’est une partie des infrastructures Swisscom pour le mobile et non la globalité du réseau

          1. pibe

            Bien entendu 😉

  6. Michel

    Le plus surprenant des tout les cas est le manque de redondance dans le domaine des télécommunications ( que se soit des ligne où des serveurs). Je comprends pas qu’à leur du tout numérique des problèmes comme ceux là peuvent encore se produire.
    L’OFCOM devrait imposer de la part des opérateurs des réseaux avec plus de redondances. ( en tout cas pour les services d’urgence)
    Les réseaux électriques on tous des réseaux maillé sur le MT ( comme cela si une ligne tombe l’autre peut prendre le relais). Pourquoi les télécommunications n’ont pas?
    S’est claire que l’entreprise qui a arraché le câble est un peu fautive aussi. Après cela peut arriver je pense, surtout avec tout se qui passe dans le terrain actuellement .

    1. Henry Dunant

      Absolument et je ne peu qu’appuyez que le problème des pannes à répétition pour cause internes ou externes vient des économies faites sur l’architecture du réseau. On peu craindre un jour un blackout sur les réseaux électriques qui d’une part passent par des infrastructures télécom pour leur pilotage et d’autre part manquent de maillage. Pourquoi les opérateurs telco poussent sur la 5G ? Pour s’offrir un redondance du réseau filaire à moindre coût ? Question ou réponse, dans tous les cas un sujet de réflexion.

    2. Neosf

      C’est exactement ce que je pense, pour les services d’urgence c’est impératif. La situation actuelle nous fait penser à toutes ces personnes qui sont aussi en télé-travail et qui méritent aussi une attention particulière.

  7. Julmo

    C’est quoi un pauvre ?

    Moi je suis pauvre économiquement mais j’ai du 1 giga + tv + téléphone pour 20.65 par mois pourtant mon débit n’a pas été augmenté….

    Je me demande qui est le + méprisant / pauvre d’esprit, swisscom ou vous !!

    J’attends donc l’augmentation de mon débit que vous annoncé….

    Tssss

    1. Pedro

      Vous avez quoi comment offre ?
      Ou quel opérateur propose ce tarif ?
      Jamais vu quelque chose de meilleur marché que 29 pour du 1gb et jamais vu moins cher que 40.- pour du 1gb TV et téléphone.

      1. Neosf

        Vous faites allusion à la FTTH qui dessert combien de foyers en pourcentage ? Oui c’est maigre, implémentation trop onéreuse, au ralenti si ce n’est pas a l’arrêt dans certaines région…

  8. Niblas

    Tout le monde veut payer moins cher et tout le monde demande plus d’investissements. Chercher l’erreur. Nous sommes actionnaires “indirects” de Swisscom et pour les autres privés, les bénéfices vont dans d’autres poches loin de chez nous. Il faudrait arrêter de taper toujours sur le même clou. Sans Swisscom, nous n’aurions pas de réseau fixe en Suisse, tournez votre regard vers les villages de campagnes de nos voisins français. CQFD

  9. Julmo

    Swisscom n’appartient-il pas à haut de environ 51,2 pourcents ?

    Personnellement je pense qu’on est en train de faire des économies de bout de chandelle qui ont de grosses conséquences pour les clients et le problème c’est que les clients des autres opérateurs (donc tous les clients en Suisse) sont en train de payer le prix fort des pannes qui se répètent beaucoup trop en cette période… L’OFCOM complice de tout cela devrait peut-être penser que ça ne va plus de laisser uniquement entre les mains de Swisscom la gestion des infrastructures via le dernier kilomètre…

    Alors soit l’Etat se bouge un peu les fesses pour augmenter le financement afin d’avoir un service correct soit on trouve une autre solution…

    Il y a des gens qui n’ont toujours pas le minimum de 10 mega et je vous assure que Swisscom ne leur propose pas de passer par des solutions via le réseau mobile qui leur permettrait d’obtenir du 50 mega !!

    Je pense qu’il faut être à la fois riche, patriotique et ne pas connaître grand chose au système des communications pour continuer à payer son abonnement chez Swisscom mais sans ces gens, ça serait encore pire…

    Comment peut-on se retrouver avec un incident de chantier qui a pour conséquence toute une région privé de réseau fixe ET de réseau mobile (numéro d’urgence inclus), pendant plus de 24h ??

    C’est tout simplement hallucinant et inexcusable !! Ceux qui font les chantiers n’ont pas l’information d’où se trouvent les câbles de fibre optique et de cuivre ?

    Il est grand temps d’arrêter TOUS LES CHANTIERS jusqu’au 27 avril au plus tôt, cette situation est inadmissible et ne doit absolument pas se reproduire avant un retour à la normale de la situation !!

  10. Ludo

    C’est vrai que la qualité de Swisscom a tendance à nettement baisser ces dernières années / ces derniers mois. A titre personnel, c’est surtout internet à la maison qui est régulièrement en panne (même si Swisscom n’est pas toujours responsable). Quickline est peut-être plus intéressant au niveau qualité et je dispose de la fibre optique (FTTH) avec le téléréseau.

    Cette semaine, j’ai aussi été embêté avec la téléphonie mobile qui ne fonctionnait plus, tout comme plusieurs de mes collègues. En fait, on recevait les appels normalement, mais en répondant, on entendait rien.

    Par contre, je paie 50 CHF par mois pour le mobile illimité et internet à la maison (offre black friday Wingo). Du coup, c’est compliqué de trouver moins cher ou au même prix chez les concurrents, sachant que je ne peux pas avoir Salt à la maison (pas de FTTH). Et Swisscom offre aussi bcp de chaînes francophones dans toute la Suisse, ce qui n’est pas le cas de Quickline.

    1. Neosf

      Idem je n’ai eu que des déboires sur ce réseau en revanche en comparaison je ne suis pas plus cher. Mobile illimité à 29.- et 240 chaines de base en TV et les Giga (pas symétrique)
      Je simule une offre et :
      Débit descendant:
      95 Mbit/s au max. au lieu de 500 Mbit/s
      Débit ascendant:
      30 Mbit/s au max. au lieu de 100 Mbit/s

      Il ya déjà un effort au lieu des 40 mb/s proposés dernièrement mais cet abonnement pour 155.- par mois , mais de qui on se fout
      Je suis largement en dessous chez UPC avec une réduciton réseau partenaire.Même si j’ajoute un Zatto je reste au dessous au niveau des prix.

  11. Nico Trak

    Là c’est presque tout Infomaniak qui est down… bizarre

  12. redge73

    @Julmo
    “l y a des gens qui n’ont toujours pas le minimum de 10 mega et je vous assure que Swisscom ne leur propose pas de passer par des solutions via le réseau mobile qui leur permettrait d’obtenir du 50 mega !!”

    Ces habitants ont t’il fait la démarche auprès de Swisscom et ont t’il lu les conditions d’obtention pour obtenir un internet plus rapide ?
    Est-ce que leur raccordement le leur permet t’il ?
    Pour cela, il faut lire les conditions, tout n’est pas automatique sans avoir les conditions requises au préalable.

    Bref, c’est facile de mettre la faute sur Swisscom sans avoir la véritable réponse de ces habitants ?

    https://www.swisscom.ch/fr/clients-prives/aide/internet/internet-booster.html

  13. Julmo

    Quel démarches ? Quels conditions ?

    J’ai deux cas différents :

    Cas 1 : internet 33 mega, lors d’un appel à Swisscom n’ayant rien à voir avec la vitesse, l’opérateur propose l’envoie du booster qui a été installé

    Cas 2 : internet 5 mega, internet mobile jusqu’à au moins 50 mega, aucune proposition d’envoi de matériel ni d’abonnement internet mobile

    Vous croyez que je critique pour le plaisir ou plutôt en connaissance de cause étant donné que c’est le domaine dans lequel je travail et que c’est de loin pas la première abération de Swisscom

    Vous vendez combien vos actions ? 😉

    1. Neosf

      En gros vaut mieux une bonne 4G chez vous qui sera plus performante. Faites un partage de connexion et le résultat sera au rendez-vous. Attention toutefois de faire ce partage pour un usage privé et personnel. En cas d’abus vous pourriez être exclu après avertissement.

  14. redge73

    @Julmo

    > Quel démarches ? Quels conditions ?

    C’est typique du mec qui n’a pas lu complètement les conditions requises de l’Internet booster.
    si c’est un client professionnel avec service petite entreprise, cela s’appelle internet backup
    https://www.swisscom.ch/fr/business/pme/internet-reseaufixe-television/internet/services-supplementaires/basculement-informatique-internet-backup.html

    concernant le cas 2:

    J’ai mis un lien sur l’internet booster et les condtions nécessaire pour l’obtenir sont clairement indiqués,

    https://www.swisscom.ch/fr/clients-prives/aide/internet/internet-booster.html#Conditions_et_commande
    https://www.swisscom.ch/fr/clients-prives/abonnements-tarifs/inone-home/internet/internet-booster.html

    Après si la flemme de lire les conditions requises complètement car il y en a, c’est votre choix « expert » de lires en diagonales les informations utiles.

    Est-ce que votre client a manifesté un interêt de changement ou il préfère rester en l’état car il y en aussi dès qu’il faut compléter un formulaire, cela ne bouge plus ! Pas le temps. pas ta ti pas ta ta !
    Pas envie de payer plus, pas envie de changer de technologie, etc… même des électriciens à torts ou à raisons !

    Par contre si il y a une réelle erreur dans l’espace client, rien ne vous empêche de leur dire au service client de Swisscom pour correction et peut être que quelque chose bougera avec preuve à l’appui, cela va de soi.

    Je ne vend aucune action de Swisscom, je suis chez Wingo.ch, fixe et mobile , testé plusieurs opérateurs depuis 1990 en tant que client privé uniquement.

    Je défend et critique également Swisscom quand c’est nécessaire.

    « Moi je suis pauvre économiquement mais j’ai du 1 giga + tv + téléphone pour 20.65 par mois pourtant mon débit n’a pas été augmenté….  »

    Venant d’un soit disant spécialiste qui ne donne pas de lien et ni de réponse vers l’offre qui semble ne pas exister.
    C’est déjà du grand n’importe quoi ! Inventeur de mensonge ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.